Mélenchon veut un tribunal d’exception pour les journalistes qui l’agacent

Publié le 5 décembre 2017 - par - 24 commentaires - 1 959 vues
Share

Le millionnaire fonctionnaire de la Révolution en a par dessus la tête des chausse-trappes journalistiques. En ligne de mire des journalistes – communicants du service public. Mais pas que. En filigrane de son coup de gueule, le bouffon de Macron, débordé par ses Insoumis, sait qu’il ne pourra plus faire illusion très longtemps encore auprès des prolétaires.

La chasse au Mélenchon est ouverte

Il crie, il crie, l’unique constituant-candidat président à la VI ème république.

Abondamment relayée par les média aux ordres et qui se gaussent, la diarrée épistolaire habituelle du chef de La France Insoumise (sic) publiée dans son blog l’Ere du Peuple (sic) est grotesque.

En voici quelques extraits, pour vous épargner une lecture fastidieuse :

« Ici je vais surtout raconter d’un seul tenant ce qui me vient au clavier s’agissant de « L’Émission politique », la séquence phare de la politique sur France 2 et du « service public » de l’audiovisuel en général… ce traquenard une nouvelle fois organisé contre moi par France 2… » https://melenchon.fr/2017/12/04/le-lendemain-de-lemission/

« Il faut bien voir que tant de bassesses, de mensonges et de tromperies, si elles me sont en effet destinées pour m’humilier ou me dévaloriser, sont aussi autant de camouflets infligés au public. Car, au bout du compte c’est lui qui est le dindon de la farce. lui qui est jugé assez vil et stupide pour que n’importe quelle tromperie soit permise à son encontre. Toute la morgue médiatique est dans ce mépris du public tout absorbés que sont les médiacrates à leurs règlements de comptes politiques avec moi. Ce que nous avons vu ce soir-là, ce n’est plus du journalisme, ce n’est plus une émission du service public.. »

Le politicard Mélenchon veut faire croire qu’il est un perdreau de l’année

« Cela peut paraître incroyable, mais j’ai cru Léa Salamé de bonne foi quand elle m’a invité. Je l’ai cru quand elle m’a dit « on n’est pas en période électorale, je vous laisserai parler ». J’ai cru à un super débat sur les deux doctrines économiques en présence et ainsi de suite. Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux et communautaires politiques. Quand elle m’a pris à parti sur mon patrimoine de riche, moi le fils d’un postier et d’une institutrice, j’aurais pu lui en jeter de bien bonnes à la figure en matière de patrimoine et de famille. Depuis, ma naïveté fait rire mes amis mieux informés et plus vigilant que moi sur tout cela. Quoiqu’il en soit, elle m’a abusé et sciemment endormi. J’ai donc dû affronter deux heures de pièges à deux balles, de mensonges et d’abus de pouvoir médiatique, au lieu de la belle soirée de réflexion politique à laquelle j’avais naïvement cru. Léa Salamé est juste une personne sans foi ni loi… »

Quand Méluche saute à pieds joints à l’insu de son plein gré dans le piège médiatique

« J’ai donc accepté de faire « L’Emission politique ». J’avais un avantage cette fois ci. Je disposais de ma date de passage de longue main… Madame Saint-Cricq n’étant pas le moindre problème du fait qu’elle ne comprend pas la moitié des sujets dont on discute et qu’elle gouverne avec cette hargne caractérielle qui est la signature des faibles, une équipe de gens tétanisés par ses foucades et humeurs. Mais nous étions aussi capables de repérer les ficelles, c’est-à-dire ce qui tenait à une méthode d’épuisement nerveux préalable… ». Gracieuse comme une porte de prison, Nathalie Saint-Cricq appréciera.

Des pièges à double effet et même davantage

Canardé mais rescapé des plateaux, Jean-Luc Mélenchon, dévoile tout du piège et des piégeurs. Il ne dit en revanche rien de l’espèce piégée. Pourtant tout piégeur professionnel autorisé par les services de l’Etat n’est habilité qu’à piéger des nuisibles.

« Depuis, le fond de la méthode reste le même. Mais au lieu d’être caché dans le décor pompeux du rite de la grande « émission », il est affiché et en partie assumé. Il connait son paroxysme et sa signature avec le piège de « l’invité surprise ». Il se double depuis d’un exercice de supercherie nommé « rencontre avec les Français » où des guignols viennent jouer un rôle sous fausse identité. Entre temps a été ajouté une séquence « en immersion » qui est à son tour devenue un guet-apens.  En toutes circonstances, il s’agit avant tout de prendre « par surprise » l’invité, de l’empêcher d’avoir les moyens de répliquer, de le ridiculiser si possible et sinon de le rabattre… »

Pourtant les journalistes n’ont pas inventé la poudre. Dixit.

« Mais d’après moi, il y a aussi et peut-être surtout la peur des « journalistes » de se faire prendre en état d’ignorance. Car ce sont rarement des aigles que nous rencontrons dans ces conditions sur ces plateaux. La peur de se faire prendre en défaut, l’obligation de plaire aux maîtres du moment et les liens personnels forment le pire des coktails pour donner un moment de déchéance comme celui que j’ai du subir ce soir là… ». Mélenchon va se faire des amis.

Si j’avais su j’aurai pas venu

Que diantre Méluche est allé faire dans cette galère de la pensée unique médiatisée, alors qu’il aurait été le bienvenu à TV Libertés ou à Radio Courtoisie ? Qu’il aurait pu bien tranquillement exposer ses positions sur RT https://francais.rt.com/france/46206-melenchon-veut-creation-tribunal-professionnel-journalistes site qui explique par le détail que « Face à ce qu’il estime être des «dérives» des journalistes, le leader de la France insoumise propose que la France s’inspire de la Belgique et crée une instance chargée de garantir des principes déontologiques… ».

Nul doute aussi que l’OJIM (observatoire du journalisme https://www.ojim.fr) aurait accordé une honnête tribune à l’un des derniers staliniens de France.

Mélenchon vu par Riposte Laïque

Cet été : « Toute la classe prolétarienne, employés de La Souterraine compris, va être enchantée d’apprendre que le député « insoumis », Jean-Luc Mélenchon, trouve scandaleux d’être appelé à siéger jusqu’au 9 août. Il faut dire que le monsieur trouve aberrant d’aller gratter quand les autres sont à la plage. Vous le verrez se plaindre dans la vidéo suivante ; un morceau d’anthologie, qui démarre vers la 35 ème minute »  https://ripostelaique.com/le-fonctionnaire-de-la-revolution-melenchon-ne-veut-pas-bosser-en-aout.html

Mélenchon se goinfre et crache sur les ouvriers

« Jean-Luc Mélenchon, le candidat qui s’oppose aux puissances de l’argent affiche un patrimoine plus élevé que celui d’Emmanuel Macron ou de François Fillon. Avec des biens estimés à 1,131 million d’euros et un endettement d’à peine 165.722 euros, son patrimoine net atteint 965.278 euros. » source https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/250317/jean-luc-melenchon-le-millionnaire-des-insoumis

En mars 2017, Médiapart a enquêté non seulement sur le patrimoine de Jean-Luc Mélenchon, mais aussi retracé sa longue et lucrative carrière politique. Lisez, c’est ici, et c’est époustouflant : https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blog/250317/jean-luc-melenchon-le-millionnaire-des-insoumis

On sait en outre que depuis le 1er février 2017, le salaire mensuel brut d’un député est fixé à 7185,60 euros. Ce montant correspond à la somme de son indemnité de base (5581,05 euros), de son indemnité de fonction (1437,12 euros) et de son indemnité de résidence (165,44 euros).

C’est donc dire qu’un député palpe autour de 5000 euros par mois. A ce montant s’ajoutent des indemnités et des avantages supplémentaires.

« En plus de l’indemnité parlementaire, chaque député bénéficie d’une indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l’exercice de ses fonctions. Son montant est de 5 840 euros bruts mensuels. »

Autrement dit : en payant madame, chauffons-nous ! Aux frais du contribuable.

https://ripostelaique.com/moralisation-de-la-vie-publique-et-les-potes-a-melenchon.html

https://ripostelaique.com/les-politicards-se-recyclent-dans-le-journalisme-de-propagande.html

Les peuples vomissent les média officiels mais Mélenchon s’y vautre

Ils et elles sont légion à sévir sur les antennes de radio et dans les studios de télévision. Qui sont-ils ? un ramassis de commissaires-politiques déguisés en journalistes. Ils sont la tare et la honte de la profession. Et l’immense majorité est au service public, grassement payée à 8000 € minimum par mois (+ les avantages de la profession) pour associer propagande et abrutissements des masses.

Alors que la Cour des Comptes vient de publier un rapport sévère contre la gestion de France Télévisions, l’avocat et écrivain, Gilles-William Goldnadel, dénonce dans sa chronique la partialité idéologique en vigueur au sein du service public de l’audiovisuel français :

« Je n’y peux rien si ce service audiovisuel que l’on dit public a le don de me mettre dans une rage qui n’a plus rien de privée, si j’en juge au nombre de commentaires approbateurs que mes fréquents accès de colère subite suscitent. »

Prenez France 2 et son émission phare du samedi soir : On N’est Pas Couché. Souvenez-vous que son animateur, Laurent Ruquier, qui lui aussi est colérique, avait piqué une crise sévère contre ce qu’il nomma avec finesse et modération « la fachosphère » de Twitter. L’intéressé n’avait pas apprécié les nombreux gazouillis qui moquaient son émission et ses animateurs. Il morigéna pour le même tarif ces journalistes qui accordaient du prix à l’opinion de ces fâcheux de cette fâcheuse sphère qui ne devraient même pas avoir droit à l’avis… » 

« … les rapports précédents sur une gabegie et un gouffre financier abyssal n’ont pas empêché Madame Ernotte et ses mentors idéologiques de créer une chaîne France Info que presque personne ne regarde. Pourquoi se priver, puisque la redevance publique suivra ?… Je conseillerais à Élise Lucet de traiter les responsables financiers de France Télévision ou de Radio France avec la même vigueur qu’elle a traité dernièrement le maire de Nice. Et avant de condamner, à tort ou à raison, Vincent Bolloré pour la manière dont il gère sa chaîne privée, la ministre de la Culture, Madame Azoulay aurait été bien inspirée d’étudier le sort de Philippe Verdier (que j’ai l’honneur de défendre), présentateur de la météo nationale et renvoyé sur-le-champ pour avoir osé écrire un livre sans l’imprimatur préalable d’un comité de censure morale et politique aussi invisible qu’omnipotent. » https://ripostelaique.com/les-peuples-vomissent-les-media-officiels.html

Sévérité bien ordonnée commence par le service public. 

Entretien avec Gilles-William Goldnadel et l’OJIM

https://youtu.be/EXkpE6jF_iQ

Jacques CHASSAING

Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

Si un tel tribunal voit le jour, je doute que méluche et ses insoumis à 2 balles soient sur le banc de la partie civile…

Mélenchon est un raciste anti – blanc,un opportuniste sans conviction véritable,un saltimbanque doublé d’une grande gueule qui aime s’entendre parler.A dégager!

Lorsque que la télévision d’Etat a lynché Jean-Marie Le Pen, j’ai applaudi. Lorsque la télévision d’Etat a dézingué Nicolas Sarkozy, j’ai applaudi. Lorsque la télévision d’Etat a lynché François Fillon, j’ai applaudi. Lorsque que la télévision d’Etat a lynché Marine Le Pen, j’ai applaudi. Lorsque que la télévision d’Etat a encensé Emmanuel Macron j’ai appelé à voter pour lui. Lorsque que la télévision de La République Emmanuel Macron s’en prend à ma personne, je m’insurge. Qui suis-je?

Cette émission est un piège à Kon ! Fillon face à Angot ???
C’est le « Service Public » !
La « Honte de la République  » aurait dit Macron !!! Alors…

Mélenchon, très judicieusement dénommé « le bouffon de Macron » brûle ses dernières cartouches en se présentant en victime innocente et candide de la perfidie journalistique, un rôle vraiment inattendu et plus que surprenant !

Que ce melanchon disparaisse très rapidement et à jamais.
Il est nocif pour le FRANCE

Que c’est bon de voir un cafard insulter une punaise …..
Merluchon le pourri me fait penser à Hébert de sinistre mémoire, cet obscène ordure qui accusait Marie-Antoinette d’inceste sur son fils et vota sa mort…. Hé bien, il pleurnicha et supplia quand son tour vint de monter à l’échafaud !!

La comparaison est pertinente , Lili , car Mélenchon mentionne souvent à quel point il est admiratif de Robespierre et de notre  » Grande Révolution  » …..
En parfait militant de gauche , Monsieur Mélenchon se gargarise d’ utopies et ne tient aucun compte des réalités .
La  » grande Révolution  » et sa conséquence logique , l’ Empire , ont ruiné la France militairement , économiquement et démographiquement ????
Monsieur Méchancon ( sic ) n’ en n’ a cure et continue de se vautrer dans ses illusions de lendemains qui chantent .

Merci Simone,
En effet, il n’assume pas ses  »références » car cet hypocrite vit (largement) d’argent public sur le dos des petites gents !! Pfff !! révolutionnaire en papier -cul pour les latrines publiques…..

Quand vous demandez à un minable arriviste, qui par le mensonge, la malhonnêteté et la tromperie, gagne gracieusement sa vie sur le dos des ouvriers, de justifier sa position dans la société ça le met en grande colère. C’est très naturel chez les gauchiasses censés défendre les intérêts des  » sans dents « , des  » riens « .
Ce melencon n’est vraiment qu’une raclure de toilette de migrants.

Les tribunaux d’exceptions existent déjà pour condamner les patriotes…Melenchon voudrait le beurre et l’argent du beurre .

bonjour oui j’ai regarde comme beaucoup comment la troupe FR2 et la moche dans tout les sens du therme Seincris la megere qui piege ou Marine Le Pen ou les autres comme Merluchon expres pour les rendrent mal a laises.vraiment des emmissions deguelaces

que va dire le FRONT NATIONAL,diaboliser dans les mediats et la presse depuis 40ans, melanchon ne survit qu’en faisant des scandales,il n’a aucune proposition,si faire de la france un cuba et un venezuella et son president MADURO,qui tire sur son peuple quand il manifeste, ils ont ruiner leur pays malgres le petrole,casse toi pauvre con avec ta retraite doree a 20 000euros mensuel

Non non, qu’il rende l’argent au peuple et qu’ il se casse!

Un clown dangereux …avec son idéologie du passé .
et ceux qui le suivent des crétins à cervelle de poissons rouges

le clown triste, petit émule de G.Marchais, mais ne lui arrivant pas à la cheville , n’est pas loin de s’écrouler et de passer aux oubliettes, alors soyons patients ce n’est qu’une question de temps.

Un prolo millionnaire qui ignore ce qu’est la classe ouvrière.

Il a volé cette idée aux vrais français. C’est lui qui doit comparaître devant un tribunal d’exception. La merluche est un crétin demeuré sans avenir, vu les conneries qu’il a enchaîné pendant son existence de parasite inculte. Il est même fort possible qu’il cherche dans un livre vert (vous savez, le torchon minable des musulmans), qui était Jean d’Ormesson…

Méluche le destructeur pris au piège . C’est chacun son tour. Il faut bien donner du grain à moudre aux « journalistes » et justifier la redevance. Monsieur n’est pas content. Il n’avait qu’à envoyer son hologramme à cette émission

Je ne reconnais à Mélenchon qu’une seule chose : il n’a pas peur d’envoyer les journalistes dans les cordes ! Ce que les autres ne savent pas faire ! Or, les journalistes mériteraient bien plus de révoltes ou de bastonnades ! Quand on apprend que Léa Salamé rétorque : « Je vous laisserai parler » , cela me met hors de moi ! De quel droit un employé du peuple peut-il se permettre d’attribuer la parole à qui il veut, quand il veut ? De quel droit un journaliste peut-il se permettre de lancer à une femme politique : « Vous n’avez pas… lire la suite

Bravo ! Je suis heureux de vous lire ! Car enfin, si Méluche est un personnage détestable, que dire de toute cette canaille médiatique qui, dans une large mesure, nous gouverne. Les Demorand, Cohen, Lapix, Elkrieff, ect … se comportent tous comme des militants, qui, s’ils n’aiment pas Mélenchon, haïssent le FN et tout ce qui lui ressemble. Il est temps de demander des comptes à ces voyous. Je souhaite voir d’autres hommes ou femmes politiques leur « rentrer dedans » !

Le modèle politique et économique de Fouquier de Méchankon est la dictature communiste du Vénézuela, pays où les supermarchés sont presque vides et où la population ne trouve presque plus de PAPIER HYGIÈNIQUE! Et il y aura encore des IDIOTS qui voteront pour ce sale type et sa clique d’islamo-collabos anti-Français et racistes anti-blancs… Ces gauchiasses pourraient se rendre utiles une fois dans leur vie politique en allant torcher le Q des vénézuéliens… https://www.youtube.com/watch?v=2WeF6IWDTXQ

L’argent de Mélenchon ne me dérange pas, puisque ça ne contredit pas son programme… En revanche, lorsqu’il parle de « traquenard », cela révèle sa mauvaise foi. Quand on n’a rien à cacher, quand on a des convictions saines, logiques, profondes, solides, réellement humanistes et non humanistes de façon superficielle (car déraciner un peuple est inhumain), on est capable de survivre même en milieu difficile. J’ai aimé cette séance de psychanalyse finalement où la députée Obono a été dite « antiraciste et antisémite ». Merci aux journalistes qui ont organisé cette « mise sur le divan » de Mélenchon et lui ont permis d’exprimer ce lapsus… lire la suite

Hé bien si, moi son argent me dérange car c’est le notre !! Il ne l’a pas gagné à la sueur de son front, c’est de l’argent public….. Ce connard ne sait ce que s’est que de travailler dur pour un smic, des fins de mois qui arrivent le 15 du mois, le chômage, la galère des petites gents ….pire, il veux, que dis-je, il ose parler en leurs noms…;
Qu’il aille au diable cet usurpateur, ce bouffon !!

wpDiscuz