Metz : les Profanes, cache-sexe de la LGTB, confondent laïcité et communautarisme homo

Publié le 29 août 2013 - par - 1 806 vues
Share

Operation pedalo 1Jeudi 15 Août 2013, une tradition Mosellane est critiquée par les membres d’une nouvelle association de la ville de Metz. Des défenseurs de la laïcité baptisés  » Les Profanes » dénoncent la présence de Dominique Gros, Maire de la ville, sur les lieux d’une cérémonie religieuse place st Jacques. Si les Femens se sont fait connaître par leurs poitrines dénudées, les Profanes se feront-ils remarquer en exposant à l’air libre leurs parties génitales ? Personne n’est en droit d’en douter car comme pour le mouvement féministe ukrainien, ils sont capables du pire… Mais qui sont ces nouveaux fervents défenseurs de la laïcité ? Puisque les lumières doivent être allumées et les bougies éteintes, voici quelques explications qui vont sans doute vous éclairer …

Qui sont-t-ils ?

Les Profanes présents pour leur première manifestation le 15 Août, sont pour la plupart des homosexuels appartenant à l’association LGBT de Metz (oui encore eux !) On y rencontre notamment : Stéphane le fondateur de l’association Couleurs Gaies, Vincent le petit ami du président de CG, le frère du président de CG, et un membre actif de la CNT et de l’association L.G.B.T. On est en droit de se demander, d’une part, si Couleurs Gaies n’est pas une entreprise familiale, et d’autre part si l’association « Les Profanes » n’est pas une organisation annexe à celle de Couleurs Gaies. Mais dans quel but ? Faire respecter la laïcité, me diriez-vous ? Que nenni ! La vérité c’est qu’ils n’en ont absolument rien à faire de la laïcité et je vais vous expliquer pourquoi…

Dans quel but ?

On pourrait se féliciter de la création d’une nouvelle union qui défendrait les valeurs laïques de notre pays ? Oui, à condition que cela soit un combat pour la France et complètement dépourvu d’ambition personnelle ! Or, tout comme les Femens, les Profanes soutiennent une loi qui accompagne un projet de destruction de la civilisation française consistant à abattre le père, la famille, la filiation, la morale, les réalités biologiques, anthropologiques, les valeurs Républicaines et Catholiques, et tout ce qui structure la civilisation française… Pour que cette oligarchie mondialiste soumette le peuple, ils se doivent de l’anéantir en détruisant toute possibilité de résistance ! Cette soumission s’obtient par la féminisation et l’homosexualisation en faisant du peuple des consommateurs sodomites abrutis ! Toute personne qui résiste à cette idéologie progressiste ne peut être qu’un facho catholique !

Une idéologie Politique…

L’association L.G.B.T dont dépendent les Profanes, sont des confréries tenues par des disciples appartenant au mouvement politique d’extrême gauche. Ils sont anti Chrétien, anti National, mondialistes, communautaristes et communistes. S’ils en avaient les moyens, ils seraient très certainement Franc-maçons… Cet ordre politico -sexuel est très puissant en politique, c’est un réseau communautaire et solidaire qui ne se fonde pas sur des raisons de politique et d’idées mais sur des raisons de pratique sexuelle. Cette minorité victimaire tend à se faire passer pour une communauté opprimée dont le but est d’obtenir des lois d’exception et des avantages. Ils sont donc par ce fait antirépublicains car ils fonctionnent uniquement sur des privilèges communautaires, or, je vous le rappelle : la France est une et indivisible ! Des privilèges qu’ils ne peuvent obtenir qu’avec l’appui de certains représentants politiques qui partagent généralement la même idéologie.

L’électorat traditionnel ayant fui ces partis, il ne reste à ces politicien(ne)s que les minorités, les syndicalistes et bientôt les étrangers (via le droit de vote qui ne manquera pas de leur être accordé) pour parvenir et se maintenir au pouvoir… Les élu(e)s que ces bobos socialos affectionnent et qu’ils ont portés aux premières marches de l’Élysée au moyen d’une propagande bien rodée, sont en règle générale ceux qui respectent le moins la laïcité.

Pourquoi ?

Les politiciens qui bafouent la laïcité sont ceux qui apportent le plus de privilèges aux communautés religieuses et sexuelles ! Comme ces communautés représentent un réservoir à électeurs, il serait donc malvenu pour ces politiciens bien-pensants de faire respecter la laïcité ! Les dirigeants de l’association Couleurs Gaies et du lobby gay favorisent toujours et apportent leur soutien aux responsables politiques qui leur permettent d’obtenir des avantages communautaires. En cela ils sont très semblables aux communautés religieuses dont les membres ne voteront évidemment jamais pour des partis politiques susceptibles de faire respecter la laïcité ! De par ce fait, les Profanes sont en totale contradiction avec le combat qu’ils semblent vouloir mener… Qui pour la laïcité ?

La seule candidate à vouloir faire respecter la laïcité dans ce pays est Marine Le Pen et son parti. Pourtant, au lieu de voter pour le Front National, Couleurs Gaies, en bons républicains qu’ils sont, avait appelé les homosexuels à faire barrage et à voter pour la gauche, ou même l’extrême gauche, et ce en sachant pertinemment que ces partis politiques ne sont en aucun cas des défenseurs de la laïcité puisqu’une partie non négligeable de leur électorat n’est pas favorable à cette valeur républicaine ! Bertrand Delanoë, Martine Aubry et bien d’autres en sont des exemples flagrants ! Aucune cohérence …

Certes, avec Marine Le Pen et le Front National, il n’y aurait plus de subventions pour financer le communautarisme et évidemment il n’y aurait jamais été question de mariage pour tous ! Il est très difficile pour certains de nos concitoyens de ne pas céder à la tentation égoïste et paradoxale de vouloir tout et son contraire… Dans le magazine Zone Libre n°137 de l’association L.G.B.T paru en Avril 2012 (et qui n’a de libre que le nom), Vincent, porte-parole des Profanes et petit ami du président de Couleurs Gaies, nous expose son point de vue. Il est conscient que le mariage pour tous et l’adoption par les couples de même sexe paraissent des sujets bien dérisoires par rapport aux préoccupations des Français. Mais quand bien même il serait d’accord sur toutes les propositions et solutions qu’apporterait un parti politique aux problématiques économiques et sociales du pays, il ne voterait pas pour celui-ci si les avantages communautaires qu’il défend n’étaient pas garantis ! Influençant certainement d’autres homosexuels il écrit, je cite :

« Non, décidément, si je votais pour un(e) candidat(e) opposé(e) au mariage et à l’adoption par des couples homos, ce serait me considérer comme un sous citoyen, ou un sous-homme, juste bon à se taire et à payer ses impôts. » Vincent a en réalité de quoi s’inquiéter… En capitulant face à un système qui progressivement détruit la civilisation Française, dénature sa population, gangrène son identité et ruine la Nation, il sera en effet le sous-citoyen qu’il redoute de devenir ! Vincent viendra-t-il nous expliquer, alors qu’il n’a pas d’enfant et n’a à se préoccuper que de sa petite personne, comment nos concitoyens doivent interpréter ses propos ? N’est-ce pas là la preuve d’une immaturité politique et d’un égoïsme flagrant ? Ce qui est utile à la nation tout entière ne l’emporte malheureusement plus sur le désir du plus petit nombre. Désormais, privilégier son propre confort au détriment de celui du peuple n’est plus une attitude réservée à nos élites ! Je vous rappelle que Matthieu Gatipon-Bachette, et Stéphane, les présidents de Couleurs Gaies, œuvrent dans la politique au côté d’Europe Écologie Les Vert, parti qui ne se distingue guère par sa cohérence ni son efficacité !

Les Profanes, à quoi ça sert ?

Que se cache-t-il donc derrière Les Profanes ? On parierait sur un prétexte supplémentaire afin de toucher des subventions, remplir les caisses de Couleurs Gaies, et servir les intérêts de la cause et de l’idéologie L.G.B.T… Leur but n’est-il pas de lutter contre l’homophobie ? Eh bien NON, même pas ! Ce sont des imposteurs qui vivent de l’homophobie et l’engendrent ! Ils œuvrent non pas à faire accepter les homosexuels, mais ils les cantonnent à une image caricaturale aussi burlesque que dégradante ! Ils ne défendent pas les homosexuels mais les réduisent à leur pratiques sexuelles, et commettent un grossier amalgame entre sexualité et identité de genre … Le poète Mano Solo chantait : « je suis esprit avant d’être un corps ». Il doit sans doute se retourner dans sa tombe tout comme Jeanne d’Arc dans son urne. Il est en effet sidérant d’observer le mépris que les dirigeants de ces deux associations jumelles affichent tant pour la France et son peuple (comme nous l’avons analysé précédemment) que, ironie suprême, pour la minorité qu’ils sont censés défendre.

Conclusion :

Soyez des êtres éclairés : pour la sauvegarde de la laïcité, luttez contre le communautarisme religieux. Mais pour conserver la fierté de sa différence, plutôt que d’obtenir « le droit à l’indifférence », luttez contre les lobbies LGBT dont l’idéologie est autodestructrice et obscurantiste.

Franck Brasseur

Share

Les commentaires sont fermés.