Mise au point sur ma lettre à M. Moussaoui faussement attribuée à Charlie Hebdo

Publié le 25 septembre 2012 - par - Pas de commentaires - 157 866 vues

Depuis un certain temps, la lettre ouverte à Mohammed Moussaoui que j’avais écrite sur RL en novembre dernier suite à la première affaire des caricatures de Charlie Hebdo, n’en finit plus d’échauffer les esprits des internautes (http://ripostelaique.com/ne-vous-en-deplaise-m-moussaoui-on-a-le-droit-de-caricaturer-votre-prophete), dont nombreux sont ceux qui l’applaudissent, ce qui en soi est une bonne nouvelle.

Malheureusement, il se trouve que cette diffusion effrénée – avec un regain de force depuis quelques jours – est accompagnée d’une source erronée. En effet, la lettre diffusée sur les sites, blogs et surtout par mail est titrée comme émanant de Charlie Hebdo !

Naturellement il n’en est rien et CH n’a de cesse d’infirmer être à l’origine de ce courrier, contestant avec véhémence me connaître, et pour cause !

Ils sont inondés de mails d’internautes et commencent à saturer, on les comprend. J’ai donc souhaité remettre les choses au clair en leur adressant ce courrier ci-après, afin que cesse cette regrettable confusion.

Il me semble important de rappeler qu’il est indispensable de communiquer sa source lorsqu’on utilise un texte ou une image, souvent faussement légendée et que tout le monde reprend en chœur sans prendre la peine de vérifier son authenticité. Merci à chacun d’être vigilant, car outre les problèmes que cela peut engendrer, il s’agit aussi de préserver notre crédibilité.

Voici donc le courrier adressé à Charlie Hebdo :

Bonsoir,

Depuis plusieurs mois un article de Riposte Laïque dont je suis l’auteur vous est attribué à tort, il s’agit d’une lettre ouverte adressé à M. Moussaoui dont voici le lien : http://ripostelaique.com/ne-vous-en-deplaise-m-moussaoui-on-a-le-droit-de-caricaturer-votre-prophete.

Il semble qu’un internaute ait fait un copié-collé de cette lettre et l’ait diffusé sans mentionner sa source, et surtout en mentionnant Charlie Hebdo comme étant le média diffuseur de l’article. Avec Pierre Cassen, responsable de Riposte Laïque, nous n’avons de cesse depuis de démentir cette erreur à chaque fois que nous le pouvons, conscients du désagrément que cela peut vous causer.

Bien entendu, nous sommes étrangers à ce malentendu que nous déplorons tout autant que vous, et ne saurions être tenus pour responsables de l’usage qui est fait après coup de nos publications.

Je suis désolée cependant de l’agacement que vous pourriez en avoir et je tenais à vous en faire part, car j’imagine que vous devez traiter un grand nombre de réactions d’internautes suite à cette lettre.

Je profite de cette occasion pour vous soutenir dans le tumulte que vous connaissez actuellement. La liberté d’expression ne se négocie pas et il est primordial pour le bien de notre démocratie que chacun en ait pleinement conscience et s’emploie à la respecter.

J’espère que tout cela va se calmer un peu pour nous tous et que nous pourrons encore longtemps exprimer nos opinions librement sans subir de menaces, d’où qu’elles viennent.

Cordialement,

Caroline Alamachère