Mourad Ghazli, le curieux syndicaliste de la RATP, attaque Riposte Laïque sur Beur FM

Réponse à Mourad Ghazli, syndicaliste, judoka et gestionnaire de biens

Monsieur,

Je souhaite répondre à votre intervention sur Beur FM concernant ma vidéo RATP.

(téléchargement)

Je tiens à un échange d’arguments, dénué d’insultes et de stigmatisation, comme, il me semble, vous l’avez engagé. Vous commencez par tenter décrédibiliser les témoignages des femmes persécutées par un amalgame diabolisant du site qui l’a diffusé.

Riposte Laïque vouerait, selon vous, un culte à Charles Martel, prônerait de nouvelles croisades, un racisme tristement impuni et un extrémisme de droite haïssable. De meilleures informations vous permettraient pourtant de savoir que RL est une des rares associations qui rassemble des gens de toutes obédiences, de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par une majorité de modérés, tous inquiets de l’expansion continue de l’extrémisme plutôt agressif de CERTAINS musulmans se référant à des textes supposés sacrés, et contraires aux valeurs de tolérance et de paix, si durement acquises par nos civilisations certes imparfaites.

Je vous rappelle que la critique des religions, quelles qu’elles soient, ne relève en aucun cas du racisme ou d’une illégalité quelconque. Cette confusion sémantique me surprend toujours (mais pas trop) chez des gens cultivés. Nousnesoutenons aucun « culte » de Charles Martel. Vous confondez peut-être avec d’utres associations, ou peut‐être faites vous allusion à quelques articles contre l’expulsion de Charles Martel des nouveaux livres scolaires, pour ne choquer personne, parait‐il. Et, au grand jamais, nous n’avons prêché une guerre sainte,une nouvelle croisade, encore moins la violence. Nous ne sommes plus, nous, rivés à ces siècles d’obscurantisme.

Quant au prétendu racisme dont vous nous affublez, nous y sommes d’autant plus étrangers que bon nombre de musulmans militent dans notre association. Je ne supporte pas la moindre trace de l’abomination raciste, contrairement à certains extrémistes religieux qui ne s’en masquent même plus, vu l’indulgence et la peur qu’ils perçoivent fort bien.

J’avoue ne pas avoir bien saisi vos propos sur le recrutement par «consanguinité», avant la politique de discrimination positive de la RATP : voulez‐vous dire que les musulmans ont un « sang » différent des non‐ musulmans ? Vérifiez alors vos sources scientifiques afin de ne discriminer personne à l’avenir. En outre, votre discours sur la porosité CGT‐FN veut jeter l’oppprobre sur ces femmes courageuses qui ont osé braver le silence coupable de leur environnement professionnel. On ne peut pas croire les propos de « communistes ou de fâchistes », donc, bien sûr, elles ne peuvent que mentir. Et, dites-vous, pourquoi n’ont-elles pas porté plainte ou signaler les faits à leur hiérarchie ? Avez-­vous envisagé les représailles de leurs collègues (qui se déchainent à ce jour) et la réaction de la hiérarchie, impuissante ou apeurée devant la « paix sociale menacée (ce qui en dit long sur la réalité des pressions).

Au sujet des « plans de coupe » de la vidéo, vous me faites un double procès : -­‐ le « viol » (un peu fort comme terme) d’images des bus, alors que mon but était d’éloigner le danger pour les conductrices témoins, en ne filmant pas les bus des chauffeurs incriminés. Bien entendu, les conducteurs qui apparaissent ne sont nullement mis en cause. Votre interprétation qui les déclare musulmans, mais pas la mienne. -­‐ Les prières filmées sont reprises sur une autre vidéo concernant les manifestations devant l’ambassade américaine il y a quelque mois. J’ai la faiblesse de penser que, au cas où j’aurai sollicité le « témoignage » des énergumènes persécuteurs de femmes à la RATP, ils m’auraient sans doute signifié une fin de non-­‐recevoir, peut-­‐être agrémentée d’une bonne agression physique, mais surtout des représailles vis-­‐à-­‐vis de leurs collègues féminines étaient certaines. Dans l’ensemble de votre intervention radiodiffusée, il ne m’a pas semblé qu’émergeait la moindre sollicitude pour ces femmes, la moindre considération qu’elles pouvaient tout de même exprimer la vérité terrible qu’elles subissent dans la peur depuis des années (ce que reconnaissent les rapports de la RATP sur ces problèmes).
Mais, il s’agit sans doute de l’erreur de ma perception extrémiste, puisque vous avez dénoncé en son temps la « promotion canapé » à la RATP. Et j’en viens à me demander si la défense de l’ « honneur masculin » n’est pas plus essentiel dans vos propos.

Enfin, vous terminez sur votre « consternation » devant la réaction du PDG de la RATP qui a « choisi » de répondre à Riposte Laïque et pas à vous. Puis, vous avouez que vous êtes actuellement en PROCES avec la RATP qui vous accuse de diffamation. Concevez alors sa réaction compréhensible. Mais, rassurez-­‐vous, quels que soient vos formes d’anathèmes contre nous, jamais nous ne vous assignerons devant les tribunaux, nous aimons trop les vrais débats pour brandir ces menaces dérisoires.

Guy Sauvage

Si vous souhaitez contacter la RATP :    http://www.ratp.fr/contact/groupe

ou bien   servicedepresse@ratp.fr

RATP – (PDG M. Pierre MONGIN) 54 quai de la Rapée – 75599 Paris Cedex 12           tél : 01 58 78 20 20 / fax : 01 44 68 31 90

Envoyer une copie à la section CGT de la RATP, section CGT RATP
85 r Charlot 75003 PARIS.  01 42 72 88 72

Alerter le ministre délégué aux transports
Grande arche
Tour Pascal A et B
92055 Paris la Défense cedex

et son ministère de tutelle : Ministère de l’écologie, du développement durable, et de l’énergie, 246, bd Saint-Germain, 75707 Paris

Pour envoyer un courriel : http://contacts.application.developpement-durable.gouv.fr/contact/contacts.jsp

Pour envoyer un courriel au Ministère du droit des Femmes http://femmes.gouv.fr/contact/


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.