Mulhouse est en état de guerre (lettre au maire et vidéo)

VIDEO : EXPLOSION DE L’INSECURITE A MULHOUSE, CELA CONTINUE ! 

http://www.dailymotion.com/video/xwpejm

http://www.dailymotion.com/video/xwpejm_explosion-de-l-insecurite-ca-continue_news#.UPOC-h12S1v

LETTRE A JEAN ROTTNER, MAIRE DE MULHOUSE

Objet : Agression des Pompiers, du Samu 68 et des Forces de l’Ordre la nuit de la Saint-Sylvestre 2013 à Mulhouse.

Monsieur le Maire,

Les évènements d’une gravité exceptionnelle m’obligent une fois de plus à vous adresser un courrier. Ces évènements sont d’autant plus grave que cette situation perdure depuis Mulhouse est en état de siège depuis septembre 2011, où des individus d’origine tchétchène et des jeunes de la communauté maghrébine s’étaient affrontés. Ne parlons pas de la guérilla urbaine de l’été dernier que vous avez traité par une conférence de presse.

Les habitants des quartiers de Bourtzwiller, du Drouot, du Wolf-Wagner et des Coteaux doivent subir la loi imposée par des caïds, des trafiquants, les bandes organisées de prétendus « jeunes » !!! Des milliers d’euros de dégâts…. et ça continue !!!

La nuit de la Saint-Sylvestre 2013 se révèle être du grand cru, du jamais vu : « Plus de 240 policiers et gendarmes mobiles, de nombreux équipages de police municipale, un hélicoptère balayant la ville avec son puissant projecteur : à l’occasion de ce réveillon qui s’annonçait tendu, un dispositif d’ordre exceptionnel a été déployé dans les rues de Mulhouse….De nombreux incendies de poubelles, des jets de pierres ou des tirs de mortiers sur la police, les pompiers et les transports publics « dans tous les quartiers mulhousiens ».

  • Qui va payer
  • pour les nombreuses dégradations, comme par exemple rue Aristide Briand avec la destruction complète d’un abri de bus, un arrêt de tram, une cabine téléphonique ou des vitrines brisées ? Au total, on dénombre 60 véhicules incendiés sur Mulhouse. Je souhaite que vous me communiquiez le coût total des dégradations subies par Soléa ? Quelles procédures judiciaires sont engagées par la ville à l’égard des familles de délinquants ?!!!
  • Qui sont ces « jeunes » ?
  • Vous comme moi, savez très bien de QUI il s’agit !!! Mais il ne faut surtout pas en parler, il s’agirait de discrimination, de provocation à la haine raciale ou que sais je encore !!! Ils étaient tous présents lors de la visite du Ministre aux Coteaux !!!

« La République est partout chez elle » Hervé Robin, Procureur de la République à Mulhouse (cf. article de l’Echo Mulhousien de novembre 2012.) – Tous ces évènements nous prouvent le contraire !!!

A Mulhouse, jamais aucunes réponses n’ont été trouvées et mises rapidement en oeuvre. Pourquoi ? Car vous et tous ceux avec qui vous travaillez, pour résumer : le système en place, refusez de voir la réalité du mal des banlieues, des quartiers,…. A-t-on le droit le dire que l’immigration est vecteur d’insécurité ?… sans être immédiatement poursuivi par un Procureur ? Il s’agit là d’un débat interdit ? Pouvez-vous nous dire QUI est majoritairement condamné et incarcéré à Mulhouse ?….

Quant à la venue de Manuel Valls aux Coteaux, une vraie mascarade. Tous les élus responsables de la situation étaient derrière le Ministre, des élus qui sans escorte policière ne seraient même pas venus dans le quartier comme Arlette Grosskost et Francis Hillmeyer !!!!

L’entretien du Ministre avec le Mulhousien Bilal (dixit l’Alsace) est tout à fait révélateur du comportement victimaire, je cite : « Quand on veut se faire entendre il faut jeter un cocktail molotov » – « On est dans la merde » – « Aidez nous »…, des ces individus, « jeunes »…!!!!

Vu l’état d’urgence, il faut frapper de manière forte dans les quartiers : Alors que faire ?

  • Les individus des différents quartiers sont connus par les services de Police. Les familles à problèmes sont connues par les bailleurs sociaux. Or ces familles ne sont que rarement inquiétées. Il n’y a aucune fermeté à leur égard, il n’y en a jamais eu de la part de Mulhouse Habitat par exemple. Il faut expulser ces familles des logements sociaux de Mulhouse.
  • Les individus mineurs condamnés doivent effectuer des travaux d’intérêts généraux pour réparer leurs actes. Leurs familles doivent être condamnées financièrement à rembourser l’intégralité des dégâts à la Ville, la M2A, Soléa,….
  • Suppression des allocations familiales des familles de délinquants. Cela n’a jamais été appliqué à Mulhouse.
  • Nous demandons l’application de la loi : déchéance de la nationalité française et expulsion du territoire national pour tout délinquant étranger impliqué dans une agression à l’égard des pompiers ou policiers !

Dans l’attente de toutes vos réponses afin d’éclairer le citoyen et l’élu que je suis, je vous souhaite une bonne année 2013.

Pour les Mulhousiens et Mulhousiennes, elle a très mal commencé….

Patrick Binder

Conseiller municipal FN de Mulhouse


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.