Musulmans de France : OPA réussie de l’UOIF

Publié le 19 avril 2017 - par - 7 commentaires - 854 vues
Share

A chaque attentat, à chaque poussée chariesque, à chaque provocation, nous sommes quelques-uns à penser : « Et si c’était cette fois-ci que les musulmans, vivant en France, faisaient entendre une autre voix que celle de la soumission à leur dogme ! »

Chaque lendemain nous  devons constater que notre espoir se fracasse sur une réalité compacte et agglutinante : les musulmans en France réagissent, primitivement, comme des musulmans et non comme des Français.

L’UOIF, directement inspiré par les Frères musulmans, pourvoyeur idéologique du terrorisme islamique, sentant qu’il n’est plus besoin de trop dissimuler son action politique d’entrisme, vient de décider de changer de nom.

Rappelons que cette organisation n’est rien d’autre que la vitrine présentable d’une nébuleuse d’associations plus ou moins déclarées concourant à un double but : resserrer les liens culturels des musulmans (voir ceci), et structurer la visibilité de l’islam en France dans une démarche de puissance inexorable.

https://www.isesco.org.ma/fr/strategies/

Pour le second objectif, les autorités françaises y ont lâchement participé, tolérant la présence de prédicateurs prêcheurs de haine anti-Occident, se montrant très souples en matière d’exigences sécuritaires, donnant à l’UOIF un statut d’interlocuteur, et même en participant d’une manière occulte au financement, par exemple au travers de l’Institut du monde arabe.

Le choix de la date de ce rassemblement annuel ne doit rien au hasard : rappelons que les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ après son supplice et le Mater dolorosa de Marie, nous sommes au cœur de la mystique chrétienne ; pour les juifs, Pessa’h représente le courage d’entreprendre la marche vers la Terre promise d’Israël, rêve fondateur, fête des fêtes. L’agneau et sa symbolique sont également partagés par ces deux religions. Quant aux œufs, il s’agit d’un mythe archaïque lié à la procréation et au printemps, donc à cette part de paganisme que l’on trouve dans la catholicité. Pour tous les Français, y compris athées, Pâques – Pâque –  est une fête familiale où chacun se retrouve.

Le propos de l’UOIF est clair : couper les musulmans de ces possibilités syncrétistes et polluer la tranquillité unitaire ancienne de cette célébration. Se souvenant sans doute des « mounas » attendues et partagées par tous, il faut, pour ces djihadistes culturels magrébins, plus encore que pour Noël, interdire aux musulmans d’emprunter des chemins de sécularisation.

En effet, pour un musulman peu pratiquant, s’arrêtant à une imprégnation des sourates mecquoises, les fêtes pagano-judéo-chrétiennes de l’Occident sont un moyen de rapprochement et d’émancipation, souvent inconscient.  Qu’y aurait-il ensuite : s’affranchir de l’oumma, accepter une solidarité première avec les Français, modifier son premier cercle d’appartenance mentale ; puis intégrer l’État de Droit fondé sur la Loi des hommes,  enfin se mettre en capacité de douter : c’est-à-dire devenir occidental !

C’est cela la grande peur des imams et des Frères musulmans, celle qui justifie tous les moyens d’opposition ; y compris la terreur ; j’ai ici même quelquefois indiqué que les musulmans étaient les vrais destinataires des messages terroristes.

Le nouveau nom choisi par l’UOIF est emblématique : Musulmans de France (*).

La formulation n’est en rien hasardeuse : « Musulmans » en premier,  « France » en second, choix du déterminant partitif au lieu d’une forme inclusive (« Musulmans français »), ou indiquant l’exogénéité (« en France »).

Mais beaucoup plus grave il y a la signification aux musulmans en France de leur absence de choix, de leur prédétermination : ils sont désormais représentés par cette organisation a-démocratique et autoproclamée, missionnée de droit divin.

Ils en sont surtout les otages, privés de l’élémentaire détermination du choix politique ; nous retrouvons là, incidemment, la globalisation habituelle en islam, l’absence de pensée d’un monde multiple, d’une vérité diverse, bref du choix individuel.

Quoi d’étonnant alors que dans son premier acte d’intrusion dans la politique nationale, cette ligue factieuse appelle à voter contre Marine Le Pen, c’est-à-dire qu’elle désigne tout à la fois l’ennemi qui pourrait la barrer et ceux qui seront alliés à son projet.

Attendons demain pour voir si des voix musulmanes en France s’élèvent contre la préemption d’individus, réputés libres, de confession islamique, par une association malfaisante, ou même s’offusquent de cette OPA des Frères musulmans.

Je gage qu’elles ne nous assourdiront pas.

Gérard Couvert

(*) comme d’autres ont choisi « Les Républicains » …

Share

Je ne lis même plus les articles.
Tout ça va mal se terminer.
Qu’on le veuille ou non

Le frère de Merha était sur Arte ce midi ; dans un reportage , entouré d’une dizaine de personnes ! Il avait entrepris une marche ,seul ,sac au dos , de Marseille (je crois) à Paris , pour parler aux politiques !! Et peut être , éventuellement s’excuser pour la tragédie causée par son tueur de frère ! Aucun d’eux n’a voulu le recevoir ! Ils se sont retrouvés devant le Bataclan , puis à Bastille , notre drapeau en mains .Ce petit groupe ne semble pas avoir été pris au sérieux ! Comment ne pas comprendre les victimes ,… lire la suite

Marine Le Pen dénonce la rencontre de Fillon avec les islamistes radicaux de l’UAM93 !

A Marseille le 19 avril, Marine Le Pen a dénoncé la complaisance de François Fillon avec les islamistes de l’UAM93 qu’il avait rencontré dans leurs locaux d’Aulnay-sous-Bois, en octobre 2014, pour évoquer le sujet de l’islamophobie. Cette fédération de mosquées proche de l’idéologie des Frères Musulmans publie des articles pour défendre le niqab et la supériorité de la Loi islamique sur les lois républicaines. Preuves dans la vidéo ci-dessous.  Un communiqué et une vidéo de l’organisation l’atteste (minute 3:16) :

http://islamisation.fr/2017/04/19/marine-le-pen-denonce-la-rencontre-de-fillon-avec-les-islamistes-radicaux-de-luam93/

Cette organisation, sectaire et communautariste doit être interdite. Un des premiers actes d’un pouvoir patriote et républicain.

Tout à fait exact. La manipulation « musulmans de France » est la même que « Les Républicains ». Mais ils sont en fait très divisés par pays d’origine et selon le pays qui finance. Pas vraiment difficile à démanteler si on s’y prend bien.

M.Couvert, c’est clair et…. terrifiant!

musulam de france et ensuite musulman francais et doonc islam francais …

wpDiscuz