Nique la France : l’AGRIF gagne son procès en cassation

Publié le 1 mars 2017 - par - 23 commentaires - 3 960 vues
Share

 

 

Victoire pour l’Agrif, dirigée par Bernard Antony, qui depuis sept ans poursuivait les auteurs de « Nique la France ». La ténacité a payé.

http://www.lagrif.fr/communiques/racisme-antifrancais/634-affaire-agrif-contre-nique-la-france-grande-victoire-du-droit-et-du-bon-sens

Il s’agit du morceau de rap Nique la France. Voici ses paroles exquisément poétiques :

https://genius.com/Zep-nique-la-france-lyrics

Evidemment la haine de la France fait vendre efficacement dans certaines banlieues racailleuses.

La demande de l’Agrif a d’abord été rejetée par l’ineffable et toujours surprenante 17ème chambre correctionnelle, puis à nouveau en appel, au prétendu motif que les « Français dits de souche » qui étaient visés par les propos poursuivis « n’existaient pas », pas plus que la race blanche qui « n’était susceptible d’aucune définition » (sic).

Vous croyez que les yeux vous tombent de la tête, mais vous lisez bien : pour cette cour d’appel, les Français de souche n’existent pas. Alors que la plupart d’entre nous, nous nous revendiquons, nous sommes tout bêtement, presque sans le vouloir, Français de souche.

La majorité des Français est « de souche », car les migrations concernent surtout notre époque actuelle. Même s’il y a eu quelques apports très bien intégrés polonais, italiens, russes au XXème siècle, les ancêtres des Français-béret-baguette-saucisson-pinard sont d’une écrasante majorité, de souche… française. Tout simplement. Il suffit de faire un peu de généalogie, passe temps en croissance chez beaucoup de Français, pour s’en convaincre.

La race blanche n’existe pas davantage, et n’est susceptible d’aucune définition ?… Immense éclat de rire. Et surtout, grande colère. La race blanche, elle était bien présente à Verdun pourtant. Elle a bien morflé aussi au cours de la bataille de France. Et de tant d’autres batailles. Bouvines, Crécy, Azincourt, Marignan. Où sont passés les descendants des combattants ? Ils sont bien quelque part ?…

La race blanche, on la voit encore tous les jours présente à tous les coins de rue, en France, même si elle n’est plus la seule. Mais oups, pardon, on n’a plus le droit de prononcer le mot « race » sans avoir à ses trousses toutes les associations subventionnées antiracistes ad hoc. Nous les blancs, n’avons plus le droit de vivre. On devait même enlever de la constitution et du dictionnaire le mot race, avait décidé Mhollande Ier. Surtout bien évidemment quand il s’agit de la nôtre. J’allais dire, uniquement quand il s’agit de la nôtre. Big Brother est sur le qui-vive.

Bref, la Cour de Cassation qui est encore parfois quelque chose malgré la débandade mur-des-cons, a préféré ne pas se prononcer à ma connaissance (on attend avec impatience de pouvoir lire l’arrêt) sur les Français de souche et la race. Elle a vu le danger. Elle a tout simplement opté pour un autre argument, elle a dit que c’étaient bien évidemment et sans aucun doute en raison du drapeau français, de l’allusion à Marianne, à la République et à la Marseillaise, les Français qui étaient visés.

Elle a ainsi complètement désavoué la Cour d’appel et la 17ème chambre correctionnelle de Madame Siredey-Garnier, celle qui trouve que juger d’honnêtes patriotes lui prend trop de son précieux temps, et que ce précieux temps serait mieux employé auprès de migrants ayant violé nos frontières. On peut lire ici un compte rendu de Bernard Antony sur l’audience surréaliste devant la 17ème chambre :

http://www.lagrif.fr/communiques/racisme-antifrancais/419-pour-l-essentiel-six-heures-de-haine-contre-notre-patrie

Au cours de cette audience devant la 17ème chambre, une « experte » s’est permis de dire que le verbe « niquer » n’était pas du tout injurieux. Après cela, demandons nous ce qui peut l’être. Et le tribunal tout entier a paru trouver très bien qu’un groupe improbable, sorti de nulle part, puisse inviter à niquer la France. On se demande ce qui arriverait si un groupe français invitait, en Algérie, à niquer l’Algérie. S’agissant de juges français, rendant la justice au nom de notre pays, il est tout simplement révoltant qu’ils puissent laisser insulter la France devant eux, sans réagir aucunement, et même trouver cela acceptable.

Le désaveu de la 17ème chambre, et de la cour d’appel qui l’a suivie, par la Cour de Cassation ne peut donc que nous faire un immense plaisir. Enfin une bonne nouvelle.

Cet arrêt est un gigantesque camouflet en forme de soufflet pour ces gens qui étalent avec arrogance les certitudes multiculturelles et vivre-ensemblistes de socialauds. Qui les conduisent à nier tout ce qu’est la France de toujours, en dépit du simple bon sens. Puissent ces juges en profiter pour se remettre en cause. Mais difficile de croire encore au Père Noël dans ce cas précis.

 

Cet arrêt est aussi un immense désaveu de Houria Bouteldja, éditrice du livre Nique la France, autre monument de haine contre la France, qui reproduit des photos représentant l’invitation explicite et imagée à niquer la France, et contre laquelle l’Agrif a engagé également une action. Elle est présidente du PIR (parti des indigènes de la République) qui excusez le jeu de mot facile, ne peut que susciter le pire. Elle veut, rien de moins, rééduquer le blanc souchien avant de l’éliminer définitivement :

http://www.lagrif.fr/component/acymailing/listid-7-test/mailid-41-proces-houria-bouteldja-desinformation-sans-vergogne-sur-france-3

Bouteldja peut donc aller se rhabiller (en burqa), la rééducation du blanc souchien n’est pas encore prévue pour demain.

Que va-t-il se passer maintenant ?… Eh bien désolée de décevoir mais ce n’est pas encore complètement gagné. En effet si la cour d’appel de Lyon, cour de renvoi, se montre frileuse, elle s’alignera peut-être sur la Cour de Cassation, mais elle n’y est pas obligée.

Ce n’est qu’après le second pourvoi que les chambres réunies ou assemblée plénière de la Cour de Cassation rendent un arrêt obligatoire, qui doit être suivi par la seconde cour d’appel de renvoi. On n’en est pas encore là. D’autres pourvois peuvent par ailleurs être formés dans cette même affaire, sur d’autres moyens. Il faut noter aussi que la Cour de Cassation juge uniquement sur la forme et ne prend pas parti. Elle aurait pu aussi tout simplement casser sans renvoi, donnant ainsi gain de cause à l’Agrif, ce qu’elle n’a pas fait. Une bataille a été gagnée, mais pas la guerre. Mais l’espoir fait vivre.

Pour Bernard Antony, l’optimisme est l’espérance de l’imbécile, citant Bernanos. Eh bien, dans ce cas, soyons tous des imbéciles convaincus. Et que plus jamais on ne puisse entendre insulter la France. Mais pour l’heure, ne boudons pas notre plaisir devant ce franc succès.

Sophie Durand

Share

Si la race blanche n’existe pas, alors la race noire n’existe pas davantage. Donc les races n’existent pas, alors finalement SOS racisme, la licra, le cran, le mrap, toutes ces associations de m… défendent quelque chose qui n’existe pas. Il ne reste plus qu’à créer l’association SOS Martiens, pour défendre les Martiens contre les racistes.

Bien vu ! Bravo

Si la Cour de Cassation n’a pas jugé sans renvoi, c’est peut être pour obliger la Cour d’appel d’admettre son erreur en se déjugeant.

Jeudi 2 mars 2017 : l’arrêt de la Cour de cassation n’étant pas publié à ce jour , auriez-vous l’obligeance de communiquer le numéro d’arrêt , ainsi que le numéro de pourvoi ?

@Eschyle 49
Je les ai demandés à l’AGRIF, j’espère qu’ils vont me répondre, je vous les communique dès que possible.

La FRANCE est GRANDE et BELLE , elle le redeviendra !!!

Et quand, Patriotes, allons-nous « NIQUER » les antifrançais ???………
C’est pour quand le grand nettoyage ???…

Quand nous aurons un guide YAYA, quand nous aurons un guide….. Je devrais meme dire, « quand nous serons soutenus, pas systématiquement écrasés de toute part ».

Alors, adrien, gardons espoir. Attendons celui qui donnera le « départ » !…

Sur les feuilles de laboratoire en Suisse il est stipulé que les normes sanguines affichées sont valables pour les blancs et que pour les autres ethnies asiatiques, noires … Et autres, se référer à d’autres sources.
L’avocat aurait mis ça sous le nez du juge….
Vérité scientifique V/S idéologie de l’égalitarisme.
Le racisme dans ce cas est dans la nature.
Il distingue de façon rationnelle les différences de fonctionnement selon les origines de chacun et cela par bienveillance dans le cas du médecin.
Les droits de l’homme sont une fabrication industrielle à grande échelle d’un déni de la différence.

A Singapour, lors d’une admissions au Mount Elizabeth Hospital il y a une case sur le formulaire que je ne savais remplir la jolie Asiatique m’a regardé et à écrit : Caucasian et non pas « human » ?

Ah ! Quand même ! Merci, Franck pour votre définition des droits de l’Homme !

L’acharnement contre les candidats à la présidence de droite vous étonne? Imaginez un président de droite qui remette les choses à leur place et désavoue – entre autres – cette « justice » à laquelle il aura eu l’occasion de goûter… ça doit vraiment être la panique et ils y mettront tout le paquet – la droite va devoir y mettre plus que le paquet- la fin de campagne risque d’être à très haut risque : il y va de la survie de tout un système… imaginez comment ce serait si tout ce système s’écroulait… la tête des zélites… fini… lire la suite

Ne donnez pas tant d’importance au politiques.
Ils n’ont que le pouvoir qu’on leur donne.
Le vote ne donne pas le pouvoir: preuve l’arrêté anti immigration de Trump cassé par un seul juge.
Croyez dans les forces de la nature.
Nul n’est à l’abri pris dans une tornade, les riches et les pauvres succombent.
La faillite généralisée du système en place va venir pour un new deal que peu de personnes envisagent.
La fin d’un monde.
La fin du monde.

«Imaginez un président de droite qui remette les choses à leur place »
Qui ça? fillon?
J’espère tout de même que vous avez compris depuis le temps que le problème n’est plus droite ou gauche mais patriote ou euro-mondialiste immigrationniste. Et dans ce contexte le FN patriote est seul contre tous.
fillon=macron=hamon=melanchon=hollande

je n’ai jamais vu un tel reniement de soi et de son histoire ! Comment voulez-vous que les immigrés respectent avec son déni d’elle même ! Le plus triste dans cette histoire c’est le droit au respect des autres « races » pardon ethnie et cultures. Sauf de l’ethnie blanche et de sa culture !La honte de soi et de ce qu’on est!La représentativité même donc le reniement de quelque droit! La disparition programmé!L’auto-suicide plutôt que de reconnaître,que l’immigration des années 70 à nos jours est un désastre totale et que la « chance pour la France » est le boulet qui la fait… lire la suite

Le Bien à eu le dessus sur le mal, malgré sa virulence et son abjection.

S’il n’y a pas de race blanche, il n’y a donc pas de race noire ou grise ou autres…on peut donc insulter les noirs et les gris, puisqu’ils n’existent pas……

Bien raisonné !

Bien raisonné, mais devant un Tribunal ça ne « marchera » pas…..

Quand même étonnant que ce procès trouve soudain une issue vaguement « patriote » à quelques semaines des élections… Tenteraient-ils de se montrer, par pur intérêt, sous un jour moins ignoble vis-à-vis des français, afin de récupérer de la voix ?

A moins que les juges essaient de la jouer « cool » avant l’arrivée de la Marine…

à part riposte laïque aucun média du système anti-français n’a relayé l’info …en France!
pourquoi l’AGRIF n’a pas demandée dans la foulée l’interdiction de séjour de ce « monsieur » dans cette « France raciste » « qu’il nique » et hait.
Fillon ne fait pas le poids face à la haine des anti-français.
votez FN contre votre remplacement par les racailles mondialistes;

wpDiscuz