Non, Louis Dalmas, un bourreau comme Mladic ne peut être un patriote !

Publié le 30 mai 2011 - par - 1 157 vues
Share

Là, vous allez vraiment trop loin, beaucoup trop loin !

Vous oubliez complètement les méthodes absolument affreuses du personnage qui a procédé sans scrupule à l’élimination physique de toute une communauté, civils compris, en trahissant sa parole.

C’est du même acabit que le génocide arménien ou que l’élimination des juifs.

Certes, l’échelle n’est pas la même, heureusement, mais les méthodes, si.

Ce n’est pas la première fois que vous ménagez ainsi la Serbie. Certes, les musulmans de Bosnie ont collaboré avec les nazis durant la deuxième guerre mondiale, certes les pays du sud des Balkans se sont convertis à l’Islam il y a des siècles sous la pression turque, mais s’il faut justifier ainsi un génocide local par l’histoire, où va-t-on ? On peut faire la même chose au Ruanda en remontant aux invasions des nomades nilotiques, etc.

Cette tendance à abuser de la formule « les ennemis de mes ennemis sont mes amis » (alliés « objectifs » aurait dit Marchais) est une grave erreur. Sans parler de diable et de grande cuiller, tous les ennemis de l’Islam ne sont pas fréquentables. Et n’oubliez pas qu’un laïque ne combat pas les musulmans, mais l’Islam, entre autres religions dogmatiques et antirépublicaine. D’ailleurs, je vous l’ai déjà dit : restons en France, nous y avons déjà assez de problèmes.

Un bourreau ne peut pas être Un patriote! NON !

Daniel Cabuzel

Les commentaires sont fermés.