Nouveau mensonge musulman : la prétendue conversion de Cousteau à l’islam

« Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit ... » Avec cette citation, il s’agit de la théorisation de ses techniques de propagande par Joseph GOEBBELS, en 1933, au lendemain de l’incendie du Reichtag.

Il est triste de constater que l’on peut appliquer cette même théorisation à des entreprises de désinformation provenant de la religion musulmane.

Depuis trente ans que je fréquente des musulmans, je me suis aperçu que l’une des fables qui a le plus court chez eux pour me convaincre du caractère divin des déclarations de Mahomet, c’est la prétendue conversion du commandant Cousteau à l’Islam suite à une révélation qu’il aurait lu dans le Coran confirmant l’une de ces découvertes scientifiques. 

Historiquement, suite à une mission dans la Mer Rouge le commandant Cousteau aurait découvert que l’eau salée et l’eau douce ne se mélangeaient pas, ce qui était contraire aux principes fixées par les connaissances de l’époque.

Il aurait ensuite parlé de cette découverte a un « scientifique » musulman qui lui aurait alors appris que le Coran mentionnait déjà l’impossibilité du mélange de l’eau douce et de l’eau salée à l’endroit où Moise aurait écarté les vagues de la mer.

 25 ème Sourate verset 53 : « C’est Allah qui a fait confluer les deux mers : l’une est douce, agréable au goût ; l’autre est salée, amère. Il a placé entre les deux une barrière, une limite INFRANCHISSABLE. »

35 ème Sourate verset 12 : « Les deux mers ne sont pas identiques : l’eau de celle-ci est potable, douce, agréable à boire, l’autre est salée, amère, mais elles vous procurent une chair fraîche que vous mangez et vous en retirez les joyaux dont vous vous parez. »

55 ème Sourate versets 19-20 : « Il (Allah) a fait confluer les deux mers pour qu’elles se rencontrent ; mais elles ne dépassent pas un barrière situé entre elles. »

Par honnêteté intellectuelle – formule inconnue en Islam- je dois préciser que je n’ai pas établi si c’est précisément à un seul endroit que le Coran fait référence ou s’il généralise l’impossibilité de mélange d’eau douce et salée en tout point du globe.

Et les musulmans de certifier que Cousteau face à cette preuve irréfutable que le Coran était un livre saint, se serait convertit à l’islam, et pour être précis  3 mois avant sa mort.

A force qu’on me le répète j’y ai presque cru, mais le doute étant vecteur d’intelligence, je m’étonnais quand même de ne jamais en avoir entendu parler que par les musulmans eux-mêmes.

J’ai décidé d’effectuer des recherches  sur le Net notamment au sujet de sur cette prétendue conversion à l’islam de Cousteau et j’ai été surpris d’apprendre plusieurs choses, primo le commandant Cousteau a été enterré au cimetière catholique de Saint-André de Cubzac, sa commune de naissance dans le département de la Gironde.

Du coup, cela m’a bien donné du tonus pour approfondir mes recherches.

Dans l’encyclopédie Cousteau, j’ai appris que le commandant Cousteau affirme le contraire de ce qui est écrit dans le Coran, que l’eau salée et l’eau se mélange bel et bien et cela plus ou moins rapidement, le tout dépendant uniquement de la turbulence. Celai aurait incité le commandant Cousteau à se convertir à l’Islam 
 

Alors, un doute sérieux s’élève sur les allégations de tous ces musulmans qui m’ont baratiné avec la conversion du commandant Cousteau à l’Islam comme preuve intangible que Mahomet était l’envoyé de Dieu puisqu’il détenait des connaissances scientifiques ayant 14 siècles d’avance sur leurs découvertes par l’Occident.

Je continue mes recherches et qu’est-ce que je découvre, c’est que la fondation Cousteau a démenti la conversion à l’Islam du commandant Cousteau dans un courrier datant du 2 novembre 1991. Vous trouverez ce courrier sur le site kabyle dont je donne les références plus bas.

Cousteau était donc encore vivant à l’époque, ce communiqué n’a donc pas été transmis après sa mort ! Car beaucoup de musulmans adhérents à cette idée affirme que ce n’est que après la mort de Cousteau que la fondation a démenti et donc que Cousteau n’a pas pu s’exprimer lui-même sur le sujet.

 Mais je ne m’arrête pas là puisque la rumeur dit qu’il s’est converti 3 mois avant sa mort, donc qu’il aurait remis en cause tout ce qu’il a écrit dans son encyclopédie. Or je me pose la question a savoir : à quand remonte la dernière plongée du commandant Cousteau ? Avait-il encore les compétences physiques de plonger à l’âge de 87ans dans la Mer Rouge ? Personnellement je pense que non et si j’ai bonne mémoire vers la fin de ces reportages il ne plongeait plus, il laissait cette tache à ceux de son équipe, bien plus jeunes  Toujours est-il qu’il est peu probable qu’il est plongé à l’age de 87ans dans la Mer Rouge. Il est né le 11 juin 1910 et il est mort le 25 juin 1997.

Qu’il me soit permis de rendre hommage à un site kabyle qui fait toute la lumière la fausse conversion de Cousteau : http://www.kabyles.com/cousteau-n-a-jamais-ete-musulman,125.html

Dans divers forums « Incroyable, Cousteau s’est converti à l’Islam« . j’ai pu y retrouvé d’autres supercheries abracadabrantesques que certains musulmans – souvent de tendance salafiste – ont tenté de me faire gober : non seulement Cousteau se serait converti à l’Islam mais aussi Victor Hugo, Michael Jackson et Amstrong  après avoir marché sur la lune. En ce moment-même, le cas de Félix Baumgartner qui a sauté dans le vide de 40 km de haut sans même rencontrer ni Dieu, ni Mahomet dans les cieux, « emmerde » beaucoup les musulmans.

En Vérité, il est plus que probable que Mahomet aura entendu parler des marins lors de l’un de ses nombreux voyages étant jeune lorsqu’il s’occupait de caravanes. Il vivait certes dans un désert mais ce n’était pas un ermite. Un marin lui aura dit «  l’eau douce ne se mélangeait pas avec l’eau salée de mer » il aura vérifié éventuellement auprès d’un autre marin qui lui aura confirmé la même bêtise et Mahomet aura répété cela dans son coran sans le vérifier par lui-même car il n’existe aucune trace historique qu’il soit allé au confluent d’un fleuve et d’une mer pour constater le phénomène de visu. Aucune des brutes qu’il avait sous ses ordres n’a vérifié cela non plus, ou alors si quelqu’un est allé vérifier et a constaté que c’était faux, il se sera bien gardé de dénoncer la parole d’Allah de crainte de se faire décapiter illico par le « prophète doux ».

Dernière révélation : le MRAP a porté plainte contre Cousteau trois mois après sa mort pour offense à l’Islam. On n’arrête pas le progrès !!

Celui qui aurait eu le plus intérêt à faire savoir que le commandant Cousteau se serait converti à l’islam, ce serait son fils Jean-Michel, qui a brossé de son père un portrait au vitriol.

Or, aucun des détracteurs du commandant Cousteau qui l’ont connu, et pas même le plus virulent d’entre eux, son propre fils, n’a jamais entendu parler de cette histoire de pseudo-conversion à l’islam.

En 1999, deux ans après la mort de Cousteau, le MRAP a reproché au commandant Cousteau son racisme à l’encontre des musulmans. Le MRAP a même demandé à cette occasion que la Légion d’Honneur du commandant Cousteau lui soit purement et simplement retirée. Le commandant Cousteau étant mort en 1997, on voit que le MRAP n’a pas eu peur du ridicule en demandant que l’on retire une décoration… à titre posthume !

Et pourquoi pas demander aussi, tant qu’ils y étaient, une cérémonie de dégradation militaire du cadavre dans la cour des Invalides ?

http://www.youtube.com/watch?v=UU-Dcl2JV28

On voit ainsi aisément que ceux qui affirment que le commandant Cousteau était musulman racontent absolument n’importe quoi. ET SURTOUT ils ne font que tenter, consciemment ou inconsciemment, de pallier au fait que le monde musulman n’a plus produit aucun savant depuis les environs du Moyen-Age, époque qui représente manifestement le niveau maximum que puisse atteindre une civilisation basée sur le Coran et le « beau modèle » de Mahomet.

Huineng


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.