On ne parle pas assez des conversions à l’islam sur le territoire français

Jamais je n’ai lu dans R.L. la moindre inquiétude que devraient pourtant nous inspirer les conversions. Plusieurs milliers en France… tous les ans, surtout des chrétiens (même des prêtres, paraît-il) ! Pourtant, le père Boulad que vous faites heureusement parler dans votre éditorial cite les conversions comme l’une des causes de l’islamisation de l’occident. Pourquoi cela semble passer inaperçu ? Pour une fois qu’une importante émission télé nous en parlait, il m’a semblé qu’il ne fallait pas rater l’occasion. Et pourquoi surtout des femmes, jeunes, qui ont besoin de s’habiller comme des bonnes-soeurs ? Croyez-vous qu’il n’y aurait pas à creuser, là, sur le plan psychologique ? En plus, dégringoler du christianisme qui a donné tant de grands mystiques, illustres saints et grands écrivains… dans un islam stupide et cruel, qu’arrive-t-il donc à nos enfants ? Jamais je ne vous ai lu là-dessus. Alors que là, on peut y aller, ce sont des gens de chez nous, on ne pourra pas nous accuser de racisme comme c’est le cas avec des musulmanes d’origine arabe !
Mon deuxième thème sur lequel j’ai dû être tout aussi mauvais, c’est la théologie absurde de l’islam (l’exemple de la femme créature de Dieu ou d’Allah mais qu’il faut couvrir…). Vous ne l’attaquez que sous l’angle laïque pour, peut-être, ne pas vous mêler de religion. Quelle erreur ! Vous savez bien que la laïcité pour l’islam ne vaut pas tripette, d’autant plus que c’est à peu près une spécificité française. Parce qu’elle est foncièrement incompatible avec l’islam, il ne lutte même pas là-dessus étant donné qu’il sait que dès qu’il sera au pouvoir (ce qu’il croit), elle s’effondrera toute seule avec la charia. Donc, si l’islam se prétend une religion, il faut l’attaquer sur son propre terrain plus que sur le nôtre. Démontrer que l’islam ne peut être compatible avec la notion universelle de la perfection divine conceptualisée par certains de nos plus grands philosophes non moins rationalistes pour autant, voilà une attaque à la racine. Si cela aura peu d’effet sur des esprits fanatiques, au moins on pourrait espérer que ça en aura auprès de nos compatriotes plus ou moins cartésiens.
Excusez-moi encore d’avoir été long, mais ne m’en veuillez pas de râler parfois contre les faux combats ou du moins des combats qui négligent les bons terrains. Je crains que ce soit un peu le cas de R.L. désormais, alors que vous avez les collaborateurs tout à fait capables de traiter et l’un et l’autre de ces deux sujets jusqu’ici inexploités. Mais… ceci n’est que mon avis.

Alain Var

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.