Paris : 400 policiers de base devant l’Assemblée nationale

Publié le 26 octobre 2016 - par - 16 commentaires - 1 039 vues
Share

collardpoliciersAujourd’hui, mercredi 26 octobre 2016, quelque 400 policiers se sont rassemblés à partir de 14 H 00  à Paris devant l’Assemblée nationale, accompagnés par quelques dizaines de citoyens venus les soutenir. Cette action s’inscrivait dans le cadre du mouvement de protestation spontané de la base policière après les tentatives de meurtres dont ont été victimes des flics à Viry Châtillon le 8 octobre dernier, et surtout l’attitude du ministère de l’Intérieur qui a voulu étouffer l’émotion légitime des collègues des fonctionnaires blessés à coups de sanctions disciplinaires.

Mauvaise pioche… Après avoir longtemps accepté de se soumettre aux injonctions de leurs autorités hiérarchiques pourtant totalement discréditées, les policiers essonniens ont simplement relevé la tête et dit : Non! C »est ce « Non! », venu du plus profond de leurs tripes, qui résonnait dans les rangs des flics présents devant l’Assemblée nationale alors qu’au même moment les syndicats censés les représenter étaient reçus par Hollande pour quémander quelques miettes…. Mais que peut donner un « président de la République » qui ne recueille plus que 4% d’opinions favorables.

Ils étaient 400 policiers devant l’Assemblée nationale alors que le rassemblement orchestré hier par l’intersyndicale policière, tous corps confondus, n’en avait réuni tout au plus que 150, essentiellement des délégués syndicaux conscients de ce que pourrait représenter pour eux la perte de leur fromage. Un syndicat opportuniste qui avait tenté de jouer une partition en solo, SGP FO, en organisant aujourd’hui sa propre action place de la République, n’a pas non plus réussi à mobiliser, malgré le rappel de tous les figurants FO qui n’avaient rien à voir avec la police.

Devant l’Assemblée nationale nous avons donc retrouvé des policiers dont les revendications ne se résument pas à des points d’indices sur une fiche de paie mais portent sur les conditions d’exercice de leur métier et les valeurs qu’il véhicule.

Il n’y a eu quasiment aucun slogan et le seul hymne qui a été entonné à pleins poumons a été la Marseillaise, signe que le patriotisme était le ciment de ce mouvement.

Plusieurs députés sont venus témoigner de leur soutien dont Jean Lassalle, Marion Maréchal Le Pen, Gilbert Collard, David Rachline ou encore Nicolas Dupont-Aignan.

Martin Moisan

Share

tristesses et désolations !! 400 policiers et qques citoyens ? ce devrait être des milliers qui devraient manifester tant à l’Elysée , qu’au Sénat ,qu’à l’assemblée Nationale ,et ce tous les jours avant de faire descendre le peuple dans les rues !!

Les policiers ainsi que les militaires et les gendarmes ne sont que les derniers cocus du système LRPS qui viennent de s’en à percevoir. La liste est longue avec les agriculteurs et la Pac, les artisans et le rsi, les chômeurs et Pôle emploi, les professions de santé (médecins, infirmières…) et la sécu, les buralistes et la lutte anti – tabac, les ouvriers et le libre – échange… Les prochains sur la liste sont les fonctionnaires (dont les profs), les cadres moyens, les retraités, les petits propriétaires (taxe sur les loyers fictifs)..La liste est trop longue… Les seuls qui sont… lire la suite

C’est exact !

Surtout bonne gens rester chez vous. C’est pas le moment de mettre en pratique ce que l’on tapes sur les claviers a longueur de journée. C’est surtout pas le moment de sortir et de profiter du fait que pour une rare fois les policiers agissents et protestes pour les bonnes raisons. Si on sortaient en trop grand nombre il y aurait peut-être des effets bénéfiques. Alors restons chez nous il y a un bon télé-dormant ce soir ou du sport? Ou une bone téléréalité bien pourris, elle est belle la vie. Il sera toujours temps de se plaindre après que… lire la suite

Un cocktail molotov devrait être égal à une rafale , de la part des policiers , envers le salopard qui a lancé ce molotov ! C’est ce que demande les policiers de terrain : c’est extrêmement simple !

Rappelons aussi que le fameux Rodolphe, porte parole du mouvement extrémiste, a raté le concours de la Police…. C’est dire le niveau des militants FN….

Le niveau est quand même supérieur à celui de Cambadelis qui s’invente des diplômes ! c’ est fou le nombre de socialos et gauchiasses sans aucuns bagages et qui accèdent à des postes importants . Peut être la promotion canapé version mec.

Beaucoup cadors socialos eux ont bien été reçus à un concours mais c’est le fameux « concours de circonstances », s’étant trouvés au bon endroit au bon moment dans le syndicat étudiant ou l’officine antiraciste qui vont bien, etc…

En socialie cela s’ appelle la promotion enculé. Le plus enculé l’emporte, les autres sont récompensés !

Ca c’est de l’argument ! Voilà qui résout tous les problèmes grâce à vos minables sarcasmes. Sinon la réalité, vous connaissez ? Pas celle de vos potes socialauds, celle que vivent au quotidien ces hommes et ces femmes qui ont une certaine vision de la société et qui tentent de la mettre en pratique mais dont tout le travail est ruiné par de petits juges se prenant pour je ne sais quoi. Défendre leur conditions de travail, avoir le respect qu’ils méritent cela vous pose un problème ?

Quel concours et de quel niveau avez vous passé dans votre vie, vous ? Que savez vous de la sélection et des tests psycho , physiques etc de la police ?? Rien !!!

Ces quelques policiers d’extrême-droite qui font de la politique en tenue et avec leurs armes pendant leurs heures de service ne dupent personne. La Police est l’administration dans laquelle les taux de participation aux élections professionnelles sont les plus hauts. Le FRONT NATIONAL, qui n’arrive pas implanter un syndicat d’extrême-droite dans la profession, ne représente absolument pas la Police, qui a choisi librement et massivement ses représentants.

Ce n’est pas parce que vous êtes un parasite syndiqué version rat dans son fromage qu’il faut croire que vos collègues vous aiment.

C’est parce que vous êtes un rat qui a détourné son mandat syndical pour en faire son fromage que vos collègues, en fait de vous aimer, vous détestent.

Je les comprends : être vendu par son frère, c’est dur.

Au fait, qu’est-ce que vous foutez ici avec votre propagande à deux balles ?

Ah, c’est l’Intérieur pour nous espionner ?

C’est votre fromage de secours….

aucun soutien de députés , sénateurs, maires erps..?
vous avez dit bizarre comme c’est bizarre le disait un célèbre commissaire de police

Ils sont peut être occupés à tapiner chez le qatar ou l’arabie…

Et depardieu?

wpDiscuz