Pitié Salpêtrière et repas sans porc : la CGT s’affole et dénonce Christine Tasin !

J’ai vaguement l’impression que Bernard Bayle et moi-même avons mis dans le mille en dénonçant les repas sans porc de la Pitié Salpêtrière. Je rappelais il y a peu que, pour la CGT, se plaindre de repas sans porc c’était du racisme… et j’expliquais qu’il n’était pas acceptable que l’on impose le halal à toute la population française sous prétexte qu’une minorité trouve bon de suivre des interdits alimentaires d’une autre époque.

Cela ne suffit pas à la CGT qui en appelle (voir le communiqué ci-dessous) à Dieu et à tous ses saints  pour dénoncer « la campagne raciste de blogs d’extrême droite ». Je suis fort honorée d’avoir une telle efficacité avec mon petit blog et je remercie la CGT de me faire de  la publicité. Je me gausse bien entendu de l’épithète « extrême-droite », arme traditionnelle des islamo-collabos sans arguments. La femme de gauche, républicaine, féministe et menacée de mort par des islamistes qui n’acceptent pas la liberté d’expression sait parfaitement où est l’extrême-droite. Elle est dans le camp de ceux qui, tels la CGT, n’acceptent pas la critique et les demandes de respect de la loi. Elle est dans le camp de ceux qui veulent imposer à tous un système totalitaire, jusque dans leurs assiettes.

J’attends de pied ferme la CGT, ses menaces et ses anathèmes. J’attends, surtout, qu’elle fasse la lumière sur le scandale de la Pitié-Salpêtrière. L’urgence eût été que la CGT, censée défendre les employés, quelle que soit leur confessions,  menât sa propre enquête afin d’établir si les repas sans porc sont le fait de demandes des employés, celui de l’Administration (et dans quel but ?) ou celui du prestataire de service (dont on ne voit pas pourquoi l’administration l’aurait choisi s’il ne livrait que des repas sans  porc). Alors, alors la CGT eût pu faire un communiqué (sans faute d’orthographe, je peux faire la relecture, gratuitement, ce serait plus sérieux) objectif et constructif, appelant à  ce que le porc fasse sa réapparition dans les menus des employés, un minimum, non ?

J’ajouterai que j’espère que les appels de la CGT auprès du Ministre de la Santé seront efficaces et que je pourrai le rencontrer, j’ai pas mal de choses à lui dire, notamment à propos du halal qui fait courir de graves risques de santé à l’ensemble de la population.

Dernières nouvelles

Le Parisien, qui ose parler d’un « blog raciste »(il s’agit là de diffamation) qui aurait lancé la polémique a fait son enquête. Ce serait la Direction de la Pitié Salpêtrière qui aurait décidé (au nom de quoi et pour complaire à qui ?) de servir des collations sans porc le soir aux employés. On apprend dans la foulée qu’aux urgences il n’y a pas, non plus, de porc. Ce qui est une honte, pour les mêmes raisons que celles que nous évoquons à longueur d’articles depuis quelques jours.

 

 

article parisien petit passage
Au nom de quoi les patients accueillis aux urgences devraient-ils être halalisés ? Parce que quelques-uns des patients refuseraient de manger du porc  alors qu’ils ont, dans le coran, la possibilité et le droit de le faire quand ils n’ont pas d’autre solution ? Contrairement à ce qu’affirme la CGT, ce ne sont pas les musulmans qui sont stigmatisés mais les mangeurs de porc, les athées, chrétiens et autres omnivores.  Mais que font les producteurs de porc ?

En-dehors du strict problème de laïcité qui demeure posé (pas de prise en compte de la religion dans un établissemnt public) se pose la question de la franchise de Gérard Cotellon, adjoint au cabinet de la directrice générale de l’AP-HP.Nous avons à notre disposition une note de service du 14 mars 2012 proposant une semaine de test pour « un seul menu sans porc »… alors que monsieur Colleton affirme que cela existerait depuis 2008…

 

salpetriere2.jpeg

 

Non seulement le mensonge est patent mais il ne change rien. Quand bien même ce crime de lèse-laïcité, de dhimmitude et de trahison de nos traditions gastronomiques existerait depuis 2008, il EST. Et il ne doit pas être. Il ne peut pas être.

Je vous propose donc de continuer à protester auprès du Ministère de la Santé, de l’Hôpital (lien dans les premiers articles sur le sujet) et à encourager les employés à protester pour ne pas accepter l’inacceptable.

Christine Tasin

Résistance républicaine

A lire, ci-dessous, le communiqué de presse de la CGT de la Pitié-Salpêtrière. (Pour le télécharger in extenso, c’est ici :.  COMMUNIQUE DE PRESSENOV2012 CGT)

  GROUPE HOSPITALIER

  PITIE – SALPETRIERE

   Tel : 01.42.17.63.65/75

   Fax : 01.42.17.63.76

   Email : cgt.pitie@psl.aphp.fr


COMMUNIQUE DE PRESSE

 La CGT du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

 Dénonce la campagne raciste orchestrée par des blogs d’extrême droite dont le contenu stigmatise des salariés de confession musulmane  au motif que ces derniers auraient obtenu de la direction de la Pitié-Salpêtrière la suppression du porc des collations de l’ensemble du personnel.

La direction locale bien qu’au courant (des informations contenues dans ce blog) de la situation à décider de ne pas réagir en se défaussant de sa responsabilité sur la direction générale.

Nous sommes scandalisés par le silence de notre administration qui pourrait laissé penser à l’ensemble de la population que les propos tenus dans ce blog sont vrais.

Nous avons saisi la ministre de la santé qui a ce jour n’a rien fait.

 

Contact : ASDINE AISSIOU

Secrétaire général

TEL : 06.20.60.36.85

PS: blog http://christinetasin.over-blog.fr

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.