Et si, en plein bordel, Hollande cassait sa pipe ?

Publié le 29 mai 2016 - par - 26 commentaires - 4 561 vues
Share


deprofondisGrâce aux exploits de ce gouvernement, qui a réussi à vouloir passer en force sur la loi El-Khomri, voilà donc la France bloquée par les troupes de la choc de la CGT et ses supplétifs islamo-gauchistes.

Et chacun de proposer sa solution.

Manuel Valls, aussi droit dans ses bottes que Juppé en 1995, annonce qu’il maintiendra son projet jusqu’au bout, et ne démissionnera pas.

Les opposants, dopés par leur capacité de nuisance et la faiblesse de ce régime, demandent ni plus ni moins que le retrait de la loi.

Florian Philippot, au nom du FN, demande également ce retrait, mais en outre la démission de Manuel Valls et la dissolution de l’Assemblée nationale.

Il peut toujours attendre. Il ne reste qu’une seule solution, que personne n’a le courage d’émettre : que celui que Robert Albarèdes appelle le scootériste de l’Elysée, voire le libidineux, nous fasse une Félix Faure !

felixfauremarguerite
Petit cours d’histoire pour les moins instruits. Alors âgé de 58 ans (4 ans de moins que Hollande actuellement), le président de la République, Félix Faure, en pleine affaire Dreyfus, sollicite, ce 16 février 1899, les services de sa maîtresse, Marguerite, à 17 heures. La légende prétend qu’il aurait pris un aphrodisiaque pour être au sommet de sa forme à cette heure précise, mais que « l’entretien » aurait mal tourné. Peu de temps après que le couple se fut installé dans le « salon bleu » de l’Élysée, le chef du cabinet, alerté par des cris, aurait découvert le président, sans autre vêtement qu’un gilet de flanelle, râlant, allongé sur un divan et la main crispée dans la chevelure de sa maîtresse, tandis que Marguerite, déshabillée réajustait ses vêtements en désordre.

Et naturellement, Clemenceau, qui ne ratait jamais un bon mot, ne put s’empêcher de commenter l’événement : « Il voulait être César, il ne fut que Pompée« . La malheureuse Marguerite fut rapidement surnommée « Pompe funèbre« , et mourut, cinquante-cinq ans après l’événement, en Grande-Bretagne, dans le Sussex (cela ne s’invente pas…).

SegotrierjulieSi un tel destin arrivait à Hollande, cent-dix-sept ans plus tard, la question n’est pas de savoir qui serait la Marguerite 2016, bien qu’évidemment, cela passionnerait les foules. Peu importe que cela fût la mère de ses quatre enfants, la journaliste avec qui il commença son mandat, l’actrice avec qui il le continua, ou une quelconque ministre ou secrétaire d’Etat venue « dialoguer » avec le Président. Ce qui nous intéresse est bien évidemment politique : que se passerait-il si le palpitant du libidineux flanchait, comme a flanché celui de Félix Faure ?

Rappelons que, dans d’autres circonstances, le 2 avril 1974, Georges Pompidou, en plein exercice de son mandat, trouva la mort, rongé par une cruelle maladie. Que se passa-t-il alors ? Ce fut d’abord le président du Sénat, Alain Poher, qui assura l’intérim du Président. Puis, ensuite, il ne fallut qu’un seul mois pour organiser les élections présidentielles, les 5 et 19 mai 1974, qui virent Giscard d’Estaing battre Mitterrand et succéder à Pompidou.

Donc, que se passerait-il si la scootériste de l’Elysée cassait sa pipe (facile), ou passait l’arme à gauche (facile aussi…), en plein bordel, que, par son incompétente, il aurait créé ?

Gérard Larcher, président du Sénat, assurerait l’intérim.

On ignore si les syndicalistes arrêteraient tout, ou bien si Valls aurait trouvé la porte de sortie pour sauver la face, mais les mouvements s’arrêteraient de suite, et la vie reprendrait son cour.

Mais la « sortie de route » du « Guignol de l’Elysée » mettrait une gigantesque pagaille dans les appareils politique du PS et des Républicains, qui ont tout programmé pour l’échéance de mai 2017.

Imaginez le pastaga chez les Républicains… Terminées les primaires, plus le temps ! Et donc, Sarkozy s’auto-proclamerait, vu son statut de chef du Parti, candidat. Ce que, bien évidemment, Juppé ne pourrait accepter. Donc, la primaire Sarkozy-Juppé aurait lieu lors du premier tour ! Et pendant ce temps-là, tous les autres postulants se vendraient au plus offrant, mais il faudrait faire très vite ! Il n’est pas certain que l’ancienne UMP résisterait à un tel séisme.

Et au PS, je préfère ne pas y penser. Naturellement, Manuel Valls penserait que son heure est venue. Mais Macron n’aurait peut-être pas envie d’attendre encore cinq ans. Cambadélis offrirait ses services à celui qui serait en tête dans les sondages. Quant à l’aile gauche, elle réclamerait, bien évidemment, une autre politique, vraiment à gauche, et nous balancerait peut-être un Montebourg… Le PS risquerait d’exploser, surtout que les postes de députés qui suivraient la présidentielle risqueraient d’être fort rares.

Naturellement, Méluche, dopé par des sondages qui le donnent à la même hauteur que Hollande, en ce moment, irait au mastic, et le pire est que cela pourrait marcher !

Une partie des Verts, derrière Cosse et son Beaupin, soutiendrait le PS dès le premier tour, en échange de quelques strapontins de députés, l’autre moitié derrière Duflot, aurait envie d’y aller. Mais les caisses sont vides, et il faut faire 5 % pour être remboursé.

Dupont-Aignan, toujours insensible à ce qui se passe autour, continuerait à la jouer solo, espérant faire 5 % et rentrer dans ses frais.

Et le FN ? Il serait sans doute celui qui serait le moins perturbé par cette nouvelle, car chez eux, le scénario est clair : c’est Marine, même si le climat interne n’est guère fameux, et que l’opération Béziers, de Robert Ménard, n’a guère été appréciée. Mais la candidate, qui avait prévu de prendre du recul durant cette année, pour aller à la rencontre des Français et peaufiner son programme, devrait redescendre dans l’arène au plus vite.

Reste la seule question qui compte. Cette disparition prématurée du scootériste libidineux de l’Elysée prendrait-elle tout le monde de court, et serait-elle profitable à la candidate du camp patriote, qui, grâce à ce coup du sort, se retrouverait à l’Elysée dès 2016, à la surprise générale…

Si tel était le cas, ne faudrait-il pas décorer de la Légion d’Honneur la Marguerite 2016, pour services rendus à la Nation?

Eclatderire2

Arrête de nous faire rêver Cyrano ! Le réveil est trop brutal !

Dans le même registre, nous pourrions être plus positif en imaginant des moyens pour que ce rêve devienne une réalité…

Ce qui est drôle est d imaginer que pour beaucoup cela correspondrait a une sorte de fête nationale tellement hollande est déteste par tous les francais. Les journalistes auraient des difficultés a parler d un homage national. .

Les meilleurs partant les premiers selon un vieux dicton, Hollande risque de partir dans les derniers. HELAS…

Le soucis c’est que la racaille ne meurt pas aussi facilement, et que ce sont toujours les gens bien qui partent les premier,donc je ne crois pas que ça arrivera,ça serai trop beau !!

Il faudrait que Dieu nous entende. C’est prevu!

Hollande qui a tout raté et tout détruit , même sa vie familiale, a davantage de raisons de se suicider qu’un agriculteur mais il ne le fera pas car il est bourré de fric…
Dommage

il y manque un mot à celui de CYRANO : DEPROFONDIS …MORPIONIBUS TRALALALALA (parce que dans ce cas c’en …est un) c’est une saloperie paule di Malta

C’est bien vu sauf qu’il manque un élément essentiel.
Les musulmans ont élu Hollande.
Qui vont ils choisir ?
Ils le savent déjà eux et c’est pas Tariq Ramadan qui vendra la mèche au contraire, la fourberie prévaut toujours sur l’uniforme de guerre aussi voyant dans le civil que les pantalons de 1914.
Vous saurez déjà qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre un musulman et un juif.

On ne pourrait pas  » l’ aider  » un peu ?

soudoyer ces nombreuses maitresses peut-être va savoir ? il faut qu’elles se dévouent mais d’un autre coté ce serait leur tuer la poule aux oeufs d’or (c’est pas cher c’est l’Etat qui paie…et l’Etat bonnes gens c’est qui ?paule di Malta

Il faudrait peut-être apprendre aux soudoyées à mordre ?

Un mécène pourrait lui en apporter plusieurs gracieusement sur un plateau. Comme on a émis l’idée à tort dans l’entourage juridique du F(u)MIste du Sofitel que Sarko avait financé la belle pour l’éliminer avant le premier tour. Le pédaliste en chef roucoulerait d’aise et bomberait le torse devant toute cette basse-cour à honorer rue du Faubourg Saint. Foin les vitupérations de la régulière.

d’accord avec vous l’ancien du 11,mais si on réfléchi bien ça serait l’excitée catalan qui assurerait l’intérim en attendant une élection et ça risque d’être encore pire.

C’est vrai ! Mais on pourrait lui combiner un AVC, à cet excité catalan ! C’est un sanguin : une bonne petite colère provoquée et il suivrait le scooteriste en enfer !

Nous pourrions transposer ce qu’avait répondu le Général Schwartzkopf (Commandant en chef de la coalition de l’Opération « Desert Storm » en Irak), à un journaliste qui lui avait demandé si le pardon était envisageable pour ceux qui avaient aidé les terroristes ayant perpétré l’attaque contre les États-Unis le 11 septembre 2001.
Il avait répondu : « Je crois que c’est le rôle de Dieu de pardonner, notre boulot, c’est d’organiser la rencontre ! »

Champagne !

Passons en revue les scénarios :
– le coup de pompe ou autre accident (peu probable)
– l’assassinat (peu probable)
– le coup d’état militaire (peu probable)
– la révolution (peu probable)
– la réélection (encore possible : avec le soutien de l’étranger et de la finances internationale qui ont intérêt à garder ce pantin le plus longtemps possible !)

hollande casse sa pipe…c’est Bruxelles qui reprend les manettes!
hollande n’est pas un président, juste un simple gouverneur de province des états unis d’Europe.

très beau scenario, qui plus est avec un happy end du meilleur effet, sauf que les « happy end » sont rares, au cinema comme dans la vraie vie…

Oui…bon…j’ai quand même du mal à avaler ça ! (facile ? )

si cela arrivé mon DIEU quelle délivrance et qui sait sa mettrai fin à la pagaille qu il y a en France ,je n aurais aucune larme pour ce type il aime pas la France ni les Français alors sa me laisse froid si sa mort arrivé .

Ce n’est pas le mort que ça laisserait froid ?
Comme vous, je ne verserais aucune larme.

De vos supputations ressort surtout la pauvreté des choix de la France en matière d’hommes politiques, pour sa survie, et son évasion de l’islamoFolie, et de la mondialisation sinologique ! D’un extrême à l’autre, en passant par le centre, ce n’est qu’un cyclone de furie au service des intérêts particuliers tous bien éloignés de ceux du peuple. Il n’apparaît pas en Europe, ni en France, de défenseur de la laïcité et du concept de république. Comme en 29, la crise vient d’allumer la mèche de l’intolérance dans le trou du cul du monde, et malheureusement les vrais républicains, les héritiers… lire la suite

super-Cyrano ! trop chouette ton film !!!

que le « scootériste de l’Elysée » casse sa pipe, ca c’est le rêve de beaucoup de gens, pour se débarrasser du plus incompétent chef d’état depuis jean II le bon…
mais hélas, trois fois hélas, ce n’est qu’un rêve, ce guignol ne nous ferait pas ce plaisir!

Ou alors, on peut ne pas attendre.

wpDiscuz