Portrait d’un nuisible bien-pensant français

Publié le 12 octobre 2017 - par - 47 commentaires - 3 264 vues
Share

Il n’y a pas pire que la bien-pensance  pour détruire notre France millénaire.

Le bien-pensant nage toujours en eaux troubles. Il est capable de mentir, de tromper, de trahir, de cacher la vérité ou de nier l’évidence pour imposer ses idées. Empêtré dans ses contradictions et ses incohérences, il fuit toujours le débat.

C’est un donneur de leçons méprisant, seul détenteur de la vérité et pour lequel  il n’y a qu’une seule morale qui vaille : la sienne.

Il est le roi de l’hypocrisie. C’est un sournois qui affronte rarement le regard de ses contradicteurs. Et quand tout va mal, il clôt aussitôt la discussion en vous taxant de racisme ou d’islamophobie.

Un bien-pensant, c’est quelqu’un :

Qui  trouve légitime que les Saoudiens financent des mosquées  en Europe, mais qui n’a rien à redire quand l’Arabie interdit les églises sur son territoire.

Qui dénonce l’esclavage et la traite atlantique pour culpabiliser les seuls Européens, mais qui ferme les yeux sur la traite interafricaine et la traite arabo-islamique, qui ont fait bien davantage de victimes puisque cet esclavage est multiséculaire.

Qui  exige repentance pour les crimes de nos ancêtres, dont nous ne sommes aucunement responsables, mais qui ignore volontairement l’esclavage du XXIe siècle qui perdure de nos jours en Afrique et au Moyen-Orient.

Qui vous explique que les Français sont des salauds, depuis les croisades jusqu’à la colonisation en passant par l’esclavage, mais qui reste muet quand on lui rétorque que 90% des jeunes Magrébins ou Africains rêvent de venir en France pour obtenir la nationalité des immondes salauds que nous sommes…

Qui se mobilise pour la cause des Rohingyas, minorité musulmane chassée de Birmanie par les Bouddhistes, mais qui abandonne les chrétiens d’Orient à la barbarie et aux persécutions des pays musulmans.

Qui  vous traite de raciste parce que vous êtes blanc, mais  qui  juge normal que le “camp d’été anticolonial”, organisé par des Noirs, soit interdit aux Blancs.

Qui prétend que les races n’existent pas, mais qui voit un raciste blanc derrière chaque arbre.

Qui déplore que les minorités soient sous-représentées au Parlement, mais qui s’étrangle si on lui répond que les natifs sont sous-représentés dans l’équipe de France de foot.

Qui vous affirme que l’immigration extra-européenne est une richesse pour la France, mais qui est incapable de vous expliquer pourquoi 1 milliard d’Africains produisent moins de richesses que 65 millions de Français, alors que le continent africain possède les plus fabuleuses ressources minières de la planète.

Qui  accuse la France de crime contre l’humanité pour ses 132 ans de présence en Algérie, mais qui oublie que les Arabes ont conquis le Maghreb il y a 1300 ans, et y sont restés définitivement après avoir massacré et soumis les Berbères en leur imposant la langue arabe et l’islam.

Qui juge normal de dépenser 13 000 euros par an pour un migrant, mais qui se désintéresse des 35%  de paysans qui crèvent de faim avec 350 euros par mois, pour 15 heures de travail quotidien, sans vacances ni loisirs durant toute l’année.

Qui  nie le lien entre islam et délinquance, mais qui réclame davantage d’imams pour les prisons, sachant que 70% des détenus sont musulmans

Qui dénonce l’amalgame immigration-insécurité, mais qui fait supprimer du site de la police les avis de recherche avec noms et photos des délinquants, qui prouvent incontestablement que 90% d’entre eux sont issus de l’immigration.

Qui  vous conteste le droit de défendre l’identité gauloise, mais qui estime que tout immigré a droit à la différence et doit préserver sa culture et ses racines.

Qui clame que l’intégration est réussie, mais qui refuse de voir que 50% des jeunes musulmans souhaitent l’instauration de la charia civile.

Qui  supprime Clovis, Henri IV, Louis XIV et Napoléon des manuels scolaires, mais qui veut enseigner les empires du Ghana et du Mali à nos enfants. Il ne sait pas où se trouvent Accra et Bamako, mais peu importe.

Qui se réjouit que 100 nationalités différentes se côtoient dans une cour de récréation, mais qui place ses propres enfants dans les écoles privées bien fréquentées et bien cotées.

Qui  vénère Staline, Mao, Castro ou Chavez, mais qui vous dit que le Roi-Soleil n’était pas un despote éclairé mais un tyran, et que Napoléon n’était qu’un boucher qui a saigné la France.

Qui  vous interdit toute critique des immigrés au nom de l’antiracisme, mais qui autorise un rappeur à cracher sa haine de la France au nom de la liberté d’expression.

Qui  vous dit que la profanation de lieux de culte musulmans est un acte odieux d’islamophobie, mais qui estime que la dégradation d’églises ou de cimetières chrétiens, c’est avant tout du vandalisme (90% des profanations concernent des monuments chrétiens).

Qui  interdit les crèches dans les mairies et les sapins dans les écoles au nom de la laïcité, mais qui réclame des repas halal dans les cantines au nom de la liberté religieuse.

Qui  juge normal qu’on dépense 1 milliard  pour soigner 300 000 sans-papiers chaque année, mais qui se désintéresse des  5 millions de Français qui n’ont pas de mutuelle et qui sont contraints de différer les soins dentaires de leurs enfants faute de moyens.

On pourrait multiplier les exemples à l’infini, tant les ravages de la bien-pensance sont légion. C’est tout cela un bien-pensant, un type qui a honte de son pays.

Le matraquage médiatique et le lavage de cerveaux sont permanents pour culpabiliser le peuple français et lui  imposer la vision erronée d’une société multiculturelle paradisiaque.

Le bien-pensant n’est jamais un modeste travailleur qui subit de plein fouet le choc des cultures  provoqué par l’immigration de masse.

Le bien-pensant est pour l’immigration, mais il ne se mélange pas et n’a aucune idée de l’enfer au quotidien que vivent les Français modestes dans les banlieues abandonnées par la République.

C’est un nanti qui vit dans les beaux quartiers protégés, bien à l’abri de la promiscuité. C’est un politique, un intellectuel, un artiste, un faiseur d’opinion qui fait partie de ces élites autoproclamées, aussi arrogantes que stupides, qui règnent sans partage depuis des décennies.

Son terrain de jeu, c’est le domaine du politiquement correct à tous les niveaux.

Ses soutiens, ce sont les journalistes de gauche qui diffusent la pensée unique, la pensée conformiste, c’est-à-dire le bien et le mal version soixante-huitarde.

Ses références et ses modèles, ce sont les révoltés de Mai 68 montés sur leurs barricades, ces illuminés qui nous proposaient un contre-modèle de société.

Ses cibles privilégiées ?

Ce sont tous les amoureux de la France opposés au multiculturalisme, les sites patriotes, les défenseurs de l’identité française, de notre patrimoine culturel et de nos racines chrétiennes. Sans oublier le Front national, évidemment.

Tous relégués dans le camp des fachos, des racistes, des xénophobes, des islamophobes, des bas du front plus ou moins nazifiés, des indécrottables franchouillards attardés, qui rêvent encore de cette France rance de leur enfance.

Son arme fatale ? Le terrorisme intellectuel pour détruire tout contradicteur.

Diabolisation, insultes et mensonges sont au menu.

Avec le bien-pensant, il n’y a plus de libertés. Le tribunal de la pensée veille. Il est juge et bourreau . En 30 ans, la France est devenue le pays le plus liberticide d’Europe.

Le bien-pensant fait obstacle à tout débat serein sur l’islam et l’immigration.

Les faits lui donnent toujours tort mais il s’obstine, persuadé d’avoir raison.

Le bien-pensant est un anti-démocrate qui impose sa dictature politiquement correcte aux 70% de Français qui ne veulent plus d’immigration et entendent stopper l’islamisation de la société.

Omniprésent sur la scène politique, culturelle et médiatique, le bien- pensant exerce, avec ses complices, son pouvoir de nuisance sur tout le pays.

Au nom du vivre-ensemble, il a réussi à tuer la liberté d’expression, à supprimer le droit à la légitime défense chez soi, à ôter toute autorité aux représentants de l’État, à commencer par les enseignants et les policiers.

Toutes les coutures de la société  sont en train de lâcher de tous côtés.

Le danger, avec ce genre d’illuminés aussi cyniques que fanatisés, c’est qu’ils sont capables de détruire le pays avant de réaliser que le mondialisme mène au désastre.

Le risque de désintégration de la nation, que les patriotes lucides perçoivent depuis trente ans, et même davantage, les bien-pensants qui imposent leur loi ne le voient toujours pas.

Ils ne comprennent pas qu’ils seront, eux aussi, emportés par le tsunami migratoire qui va désintégrer toute l’Europe. Ils pensent à tort qu’ils vont vivre éternellement dans leur sanctuaire, sans jamais subir le choc des cultures.

Leur seule vision de long terme, c’est une imaginaire société multiculturelle planétaire, synonyme de paradis sur terre. Mais ce n’est en fait qu’un cocktail explosif de cultures, qui n’a réussi nulle part dans le monde et qui s’est partout terminé en cauchemar.

Une très dangereuse illusion qui, si personne n’a le courage de stopper les flux migratoires et de barrer l’islam politique, finira par se désintégrer dans le chaos des violences interconfessionnelles et raciales.

Jacques Guillemain

Share
La différence essentielle entre Eric Zemmour , Alain Finkielkraut , Michel Onfray ET les journaleux de  » Libé  » , c’ est que les premiers nommés sont des hommes libres , qui ne demandent rien à personne et vivent grâce à leur talent . Les autres sont enchaînés à leur torchon de  » journal  » . Quant à leur talent , il est clair qu’ il ne leur permet pas de gagner leur vie , et qu’ il est indispensable pour ce faire d’ aller mendier les subsides et autres subventions d’ Etat . N’ est-ce pas Monsieur Laurent Joffrin… lire la suite
Curieusement, la première parti du texte me rappel furieusement les techniques de langages employé par mon ancien directeur, qui était aussi un bien-pensant. Il à fait la navette St-Denis-toulouse(village alentours, je précise) plusieurs années, le temps de trouver un poste dans la ville rose pour ne pas avoir à ramener sa famille dans le 93…. Le vivre-ensemble c’est beau, mais pour les enfants des autres, c’était ça son credo. Pour le coup il colle parfaitement a la réalité que décrit Jacques. Chercher autour de vous, il y en as plein des guignols (ordures) comme mon ancien directeur, des types du… lire la suite

Éblouissant de clarté, revivifiant, bravo

Bravo :-) avec cet article, on a l’impression de sortir d’une jardinerie avec toutes les graines à semer pour commencer à cultiver le sentiment que l’islamophobie est légitime !

Que ce « journal » au nom ronflant existe encore demeure une énigme. CI-joint cet article dans Dreuz.info datant de 2013, sur la presse écrite qui tombe en ruine. La situation n’a pas du changer beaucoup depuis.
https://www.dreuz.info/2013/11/15/en-france-la-presse-ecrite-tombe-en-ruines/

Libé tient parce qu’il touche de grasses subventions . Donc, il tient avec une perfusion permanente : désinformons, désinformons, il en restera toujours quelque chose.

bravo, tout est dit !

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Réponse à Libé : Je suis politiquement incorrecte, mal-pensante, populiste, identitaire, frontiste, souverainiste… en deux mots comme en cent : Patriote, en plus d’être chrétienne ! Et alors ?

Le bien pensant n’a pas honte de son pays. Il chie sur son pays, il défèque sur son peuple. Ce n’est pas de la honte, mais plutôt du mépris. Un mépris total, absolu. Et le mépris, ne vous y trompez pas, est encore plus fort que la haine. Le mépris, c’est le paroxysme de la haine.

Raymond Aron : » La vanité française consiste à se reprocher toutes les fautes, sauf la faute décisive : la paresse de la pensée « .

En somme vous nous tracez là le portrait type d’un bobo, d’un journaliste, d’un juge, d’un économiste, d’un avocat… gauchiste…

Le bien pensant, c’est celui qui fait partie de la PUTE: pensée unique totalitaire d’état. sigle que j’ai lu quelque part (pas dans libération, quel titre inverti!) et que l’on devrait populariser. Les bien pensants sont comme le dit Gorges Brassens, ceux « qui n’aiment pas qu’on suive une autre voie qu’eux »

Que faire avec ces crevures ? Les laisser pisser de la copie pour qu’ ils pourrissent par leurs excès encore plus leur cause (désespérée) à l’ instar des saletés à visage humain Obono / Autain / Desbureaux /Méchantcon ou leur rendre une visite en « rafales  » façon Charlie Hebdo ?
That’s the question : la 2de hypothèse me plaît bien et est radicale tandis que la 1ère est très longue (il sera difficile de tuer financièrement ces gens (aides et subsides étatiques aux merdias) mais irréversible .

Excellent synthèse du Mal qui ronge la France !
La Malheur est qu’ils sont au Pouvoir ! Elus par des…. Français !

Cinglante réponse à Libé. Jacques Guillemain, merci.

ouais, c’est le genre de minable que l’eclate regulierement quand je me promene la nuit…et c’est chouette !!!
A chaque fois ils pleurent et se pisse dessus….parce que c’est hyper courageux en plus un bien pensant, ça laisse une fille se faire emmerder par des racaille, et ça n’appelle as les flics parce que c’est collaboré ça !!!!
moi je tape direct !!!

Et dire que ce torche cul de  » Libé  » publie ses insanités grâce à nos sous , car les rares  » bien pensants  » qui l’ achètent ne sauraient le faire vivre .
C’ est l’ Etat qui doit subventionner cette merde de canard .

Et quel titre: Libération= asservissement soviétique. Ou plutôt, cela me fait peser à 1984, où quand on dit vérité, on pense mensonge. Sans compter que « libé » se ridiculise volontairement, puisque le mot libération implique justement que l’on est tout sauf « bien pensant ». Devant quelle stupide contradiction ne recule t’on pas pour critiquer Zemmour, qui est le plus intelligent des essayiste actuels, qui en remontre à bien des « philosophes » autoproclamés.

Eric Zemmour fait entrer les bien pensants dans une rage indescriptible parce qu’ il les démasque .. Ces bouffons se prennent pour des héros du Camp du Bien détenteurs de la Vérité , Eric leur dit qu’ ils ne sont que des sous fifres aux ordres du Système . C’ est CELA qu’ ils ne lui pardonnent pas .
Joffrin et son torchon de  » Libé  » auront été voués depuis des lustres aux poubelles de l’ Histoire que  » Le Suicide Français  » servira encore de référence aux historiens du futur pour comprendre notre époque .

je garde l’article dans mes archives

et je rappelle que Libération est le navire amiral de la bien-pensance (Onfray miroir du nihilisme page 88)

pourquoi nos zélites qui savent tout, se bouchent ils les oreilles ?
doit on attendre le jour où l’un d’entre eux sera égorgé..

EX…CE…LLENT !

Emportés ? Non, puisqu’ils sont déjà soumis. Ce qu’ils ne comprennent pas encore, par contre, c’est que leurs privilèges seront balayés comme tout le monde car l’islam prend tout même les miettes. Le seul privilège qui leur restera, sera de ramper à 4 pattes et de taper dans la gamelle du chien…si le chien le permet.

Je crois que la bien-pensance a fait son temps ;les Français ne peuvent plus encaisser cette racaille bobo-gaucho-focu…Mais entre les détester et les éradiquer,il y a de la marge .

Excellent bilan mais…
Attribueriez-vous le droitdel’hommisme à la Révolution de 1789 ? Lui attribueriez-vous la perversion de la Démocratie ?
Vous attribuez à mai 68 toutes les perversions de ses idéaux récupérés à leur avantage par des hommes sans foi ni loi.

cette sous-merde de journal ne vaut pas un seul article !

Exact! Une personne normalement constituée n’en voudrait même pas pour se torcher le cul.

La seule chose à laquelle peut servir ce torchon, c’est d’allumer son foyer… et encore… j’aurais peur d’encrasser ma cheminée…

Ah, monsieur Guillemain, il fallu que vous la placiez encore…

Quand aux  » 70% de Français qui ne veulent plus d’immigration et entendent stopper l’islamisation de la société.  » dites vous
Là j’ai comme un doute… Certes , une majorité de français ne veulent plus d’immigration, par exemple , mais il faudrait préciser qu’ils n’en veulent pas chez eux ! Bref, que les migrants aillent chez le voisin, ça les dérangent pas !

Se cacher derrière un pseudo pour écrire des conneries ; c’est facile !
Si sur tout ce qu’a écrit Mr GUILLEMAIN dans ce billet vous n’avez que cette remarque, vous manquez de cervelle et à votre place je mettrais en veilleuse.

hé corléone
Se cacher derrière un pseudo pour écrire des conneries; c’est facile !
Si tu n’ as que cette que cette remarque à faire, tu manques de cervelle et à ta place je mettrais en veilleuse.

« Libération »? non! Aliénation! Pénurie de nourriture,d’eau, d’air pur, barbaries à la « mad-max » dans les pays du quart monde, exodes massifs de la faim et de la soif… l’explosion démographique, qui a conduit la population humaine de 1 milliard au XVIIIème siècle à 8 milliards aujourd’hui, est la cause de tous nos maux. Les ressources de notre planète auraient pu faire vivre autour de 2 milliards d’humains, mais cette surpopulation incontrôlée annonce la fin de l’humanité, victime de son succès démographique. La « bien pensance » accentue ce maelström humanoïde qui engloutit la planète, en encourageant la dérive du système mondialiste vers le… lire la suite

Et pourtant, certains visionnaires comme Malthus ou Orwell l’avaient précisément anticipé. Malheureusement « l’humano -égalitarisme  » anihile le jugement et censure la clairvoyance, nivelant toujours plus bas.

Vous écrivez très bien ce que je que je pense exactement. Bravo!

Excellente analyse. Felicitations Tout est dit et bien dit. Conclusion le bien pensant est une pourriture nihiste qu il faut combattre sans relache, sans pitie, en lui rendant coup pour coup. Le bien pensant, alias gaucho, est surtout un criminel qui a pour modele robespierre, lenine, trotski, staline, mao et polpot, responsables de centaines de millions de morts Et pour eliminer ses ennemis, le gaucho a tout simplement remplace la guillotine par l’ importation de centaines de milliers de tueurs mahometans dont il sera egalement, congenitalement con comme il est, la victime.

MAGNIFIQUE PLAIDOYER. Bravissimo et merci Jacques. Quelle belle leçon de civisme et d’explication de texte tu donnes à tous ces bobos bien-pensants. Il fallait trouver les mots justes pour dénoncer le mal profond, que dis-je ce qui gangrène note société, et tu l’as fait avec la plus grande clarté. Onfray, Finky, Zemmour, Rioufol et les autres peuvent faire équipe. Vous ne serez pas de trop pour affronter intellectuellement le monde qui vient. Merci de nous avoir fait atteindre les cieux (car tu es un ancien pilote) des mots justes et fait resurgir de notre mémoire, le vocabulaire qui décrit si… lire la suite

« C’est tout cela un bien-pensant, un type qui a honte de son pays. » Non. C’est quelqu’un qui mériterait le pal, et je suis encore trop gentil.

> Son arme fatale ? Le terrorisme intellectuel
Mon arme fatale à moi (et je vous invite à vous en procurer une) au choix :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/01/pour-noel-jai-offert-a-mes-parents-de-70-ans-des-glaives-romains/
ou
http://resistancerepublicaine.eu/2015/09/16/cazeneuve-veut-nous-interdire-les-armes-a-feu-bah-il-nous-reste-les-couteaux-et-les-machettes/
sans oublier
https://sitamnesty.wordpress.com/2017/01/17/la-pendaison-mode-demploi/
> pour détruire tout contradicteur.
Idem, mais en plus efficace, car définitif.
Parce que c’est par là qu’il a fallu en passer pour bouter les anciens envahisseurs allemands hors de France et qu’il faudra, hélas, aussi en passer par là pour les nouveaux envahisseurs.

Il ne faut pas « détruire tout contradicteur », il faut lui répondre par des arguments qui l’amèneront (peut être) à revoir sa position. Par contre, le bien pensant n’est pas vraiment un contradicteur digne de respect, mais un perroquet hyper normal et ultra conformiste, qui n’aura, une fois sa leçon récitée, d’autre argument à vous opposer que: « j’ai raison parce que c’est comme ça que m’a dit le maître, on m’a appris que, y sont plus intelligents que nous et y savent bien ». Bref, il ‘aura à vos opposer que l’argument d’autorité. Et là, on en revient, comble de l’ironie, au… lire la suite

cet article est un sommet a diffuser largement, à présent nous devons nous concentrer sur l’organisation et moins sur la parole même si elle est très nécessaire……….

Parfaite description de la Bien Pensante.

Toutes les thèses patriotiques françaises de Jean Marie Marie Le Pen et du courant nationaliste victimes depuis plus de 40 ans de persécutions totalitaires , de mensonges abominables , de calomnies abjectes et bestiales et de propagandes antifrançaises immondes sont toujours d’actualité et gagnent chaque jour du terrain dans la Conscience nationale et patriotique des français pour renverser le rapport de force contre les ennemis de la France nationale et leur projet cosmopolite multiculturaliste et immigrationniste et ses effets d’Islamisation et de Remplacement des gaulois .. le reste , toutes ses farces et ses mascarades de gauchistes et autres rentiers… lire la suite
Jacques, Tout y est ou presque! Sauf que quand j’écris : « Tous à l’Elysée, tous à Matignon, tous à l’assemblée nationale, tous au sénat, tous au conseil constitutionel, tous au conseil d’état, tous à la préfecture, la royauté est abolie depuis longtemps, place à la démocratie, pas la leur mais la vraie démocratie » : personne ne bouge, pas mème par l’écriture, pire Christine Tasin ose répondre, malgré tout son bagage intellectuel « Mais qui étes vous, vous pour vous permettre une telle tirade ». On croit réver!C’est pourquoi il faut mettre de l’ordre, avant tout dans notre familli de pensée et ensuite… lire la suite

vous avez raison Andrej : nous ne combattons que sur la toile informatique pour les reste il ne manque plus que le courage d’affronter CEUX QUI NOUS ONT DECLARE LA GUERRE et là le seul bagage n’est pas l’intellectuel mais la kalach…..

Pas tout à fait tort le Monsieur……

Excellent résumé. Pas une virgule à changer.

Bravo monsieur Guillemain pour cet implacable réquisitoire!

wpDiscuz