Pour Cazeneuve, parler français c’est discriminer l’étranger !

Publié le 15 mars 2017 - par - 8 commentaires - 4 352 vues
Share


Un Premier Ministre qui bafoue ouvertement la Constitution, qu’est-ce que c’est ?

Un traître.

Un Premier Ministre qui nie le principe constitutionnel qui veut que la langue utilisée en France soit  le français est un traître.

Cazeneuve s’étouffe de rage. La région IDF, avec à sa tête Pécresse, appuyée par les élus du FN, a voté la clause  Molière qui impose l’usage du français sur les marchés correspondant aux marchés publics.

Le Modem avait  lancé la première salve, Macron l’immigrationniste oblige. Il faut quand même qu’il en ait pour son argent, 80 investitures pour les législatives, ça mérite quelques petits efforts.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/10/le-modem-ne-veut-pas-que-lon-parle-francais-sur-les-chantiers-de-letat-pour-ne-pas-discriminer/

Et Cazeneuve ? Il veut quoi, Cazeneuve ?

Papa Cazeneuve a mal pour ses petits chéris qui refusent de parler la langue du colonisateur.

Pour Cazeneuve aussi, parler français c’est discriminerPapa Cazeneuve a peur de recevoir une fessée de Hollande qui a misé depuis quelques années sur la disparition du PS et la création d’un parti clairement mondialiste (baptisé « de progrès », alias, « en marche ».

Papa Cazeneuve a peur de voir le vote musulman se détourner de son poulain quelques semaines avant le 23 avril… L’abstention des musulmans serait un coup terrible, leurs 2 millions de bulletins avaient permis le vote calamiteux pour Hollande en 2012, leur abstention pourrait profiter à Marine… Panique à bord…

Alors qu’est-ce qui pousse Cazeneuve à bouger ses fesses sur ce sujet  ?

Tout cela… La haine de soi, la haine de la France et du français.

L’amour de l’autre, traduisez la préférence étrangère.

Mais, surtout, l’amour de la mondialisation, de la concurrence libre et non faussée, des travailleurs détachés, du Grand Remplacement.

Cazeneuve a le droit d’avoir ces options, ces idées…

Mais pas un Premier Ministre de la République.

Un Premier Ministre doit défendre, quoi qu’il en pense, la Constitution et la loi de son pays.

L’article 2 de notre Constitution :

« La langue de la République est le français.

L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L’hymne national est la Marseillaise.

La devise de la République est Liberté, Égalité, Fraternité.

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

Il va falloir décidément ajouter un second préambule à notre constitution de 1958. Outre la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, il va falloir ajouter celle de 1793 :

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/15/pour-cazeneuve-aussi-parler-francais-cest-discriminer/

Share

ces un assasin lui et son gouvernement que des raciste anti blanc

Comme beaucoup de ses petits copains socialistes c’est le vote immigré qui l’intéresse mais je doute que le gugusse puisse vivre une journée avec ses protégés. Il faut pas déconner quand même!

Tous les légionnaires parlent français . Connaissez-vous une autre « entreprise » avec autant de nationalités différentes ?

Bientôt ils nous diront que hisser les couleurs nationales sur le fronton de nos mairies c’est discriminé les étrangers !..Ils doivent bien rire eux qui chez eux ne supporteraient pas le quart de ce que les français supportent !

Nous sommes Français et fiers de l’être donc la langue prioritaire est le Français en déplaisent aux socialo-collabos et autres.
Sur les chantiers c’est primordial rien que pour la sécurité du travail et des ouvriers.
Qu’ils comprennent ce que l’architecte, le chef de chantier veulent comme travail et qui éviterait le grand n’importe quoi.
Combien de fois le travail a été refait parce qu’ils ne comprennent pas et ne travaillent pas avec les normes.

Tous les traîtres doivent être jugés et punis La France doit rester laFrance

exactement

Dans les nombreux débats qui s’ouvrent autour de cette clause « Molière », je n’ai entendu aucun homme politique de la prétendue droite ni aucun journaliste mentionner objectivement cet article 2 de notre Constitution… Étonnant, non ?

wpDiscuz