Pourquoi il y aura un avant 10 novembre, et un après 10 novembre

1/ Rien ne sera jamais plus pareil

Dimanche 11 novembre 2012 : ce jour commémorant l’armistice signée en 1918, revêt pour moi cette année une valeur toute spéciale puisqu’elle fait suite à la fantastique journée d’hier qui a vu enfin se lever l’amée des patriotes français.

Descendre dans la rue pour manifester, c’était, bien que sexagénaire, une première pour moi ; aussi je suis particulièrement heureuse et fière de ce beau baptême qui me restera longtemps en mémoire.

Bien qu’ayant très peu dormi cette nuit, encore émerveillée et excitée des évènements de la veille, je m’empresse, dans le train qui me ramène à ma province d’adoption, de renouer avec le stylo/papier, pour y jeter quelques idées, en attendant de retrouver le clavier de mon ordi et partager avec vous ce sublime moment.

Rien ne sera jamais plus pareil, puisque, n’en déplaise à la presse française qui fait honte à la profession en arborant un silence étourdissant (quand elle ne détourne pas carrément le sujet de cette manifestation) sur cet évènement miraculeux qui a eu lieu en ce samedi 10 novembre, ce n’est pas moins de 2500 patriotes venus de toute la France, et même de l’Etranger (Belgique, Suisse, USA) qui sont venus  hurler à pleins poumons : STOP AU FASCISME ISLAMIQUE !

Six mois après l’odieux et indécent étalage des drapeaux étrangers fétant la victoire du piètre candidat Hollande à la présidence de la République Française, quelle immense joie de voir enfin flotter NOTRE DRAPEAU, de toutes dimensions et en très grand nombre, tout au long du trajet de la manifestation. Car c’est avec coeur et ferveur que nous les agitions, au rythme des slogans lancés par Pierre , Responsable de RIPOSTE LAÏQUE, et scandés par la foule en une première houle… avant que n’en revienne une seconde en provenance de l’arrière, tout autant entousiasthe.

Peu importe que certains ayant du mal à prononcer correctement la fin du premier slogan  » De Poitiers à Paris, RE SIS TANCE au fascisme islamiste », c’était dit avec force et conviction,

Peu importe que sur le parcours, une jeune fille nous croisant nous ait lancé de haineux « fascistes » (sous nos huées bien sur)… peu importe qu’un peu plus loin, de sa fenêtre une jeume femme nous fasse, de chaque main, un geste si viulgaire que je ne saurait le décrire ici… (apparemment ces deux femmes n’ont rien compris au film et ignorent totalement ce qui les attendraient si malheureusement, ceux qui en rêvent réussissaient à implanter la charia en France),

Peu importe parce que, plus loin, à sa fenêtre, une femme a bien vite sorti et agité avec le sourir un drapeau français…  encore plus loin, un homme filmait la scène de sa fenêtre,

Peu importe parce que sur le chemin, des tracts de RESISTANCE REPUBLICAINE ont pu être distribués et  lus avec intérêt ,

Peu importe, parce que tout le long du chemin, des promeneurs, d’abord intrigués puis intéressés, se joignaient parfois à nous pour crier nos slogans…

Peu importe que la presse nous ait boudés, que certains invités nous aient snobés, que les politiques croient nous éliminer en nous ignorant… cette journée leur donnera à n’en pas douter une énorme crise d’urticaire, tout simplement parce que c’est, pour une toute première manifestation sur ce thème, une très grande réussite, et qu’elle sera, n’en doutons pas suivie de plusieurs autres que nous souhaitons tout autant réussie, mais avec un nombre de participants multiplié au moins par dix !

L’important par dessus tout, c’est que nous ayions pu, l’espace de quelques heures, oublier nos différences pour marcher unis et dignes, entrainant avec nous des citoyens nouvellement éclairés vers ce que sera désormais notre quotidien : LA RESISTANCE au fascisme islamisme et son infâme charia !

J’adresse  du fond du coeur, un immense MERCI  à Christine et à Pierre grace à qui cet évènement a pu voir le jour ; un très lourd fardeau à pesé sur leurs épaules pendant de longues semaines : merci également à ceux connus ou anonymes qui ont pu les y aider. Et je souhaiterais associer à notre joie tous ceux qui pour des raisons de santé (tels mes amis Michel et Jeannette, et bien d’autres ) n’ont pu se joindre à nous. Ce sera pour la prochaine fois.

Josiane FILIO

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.