Pourquoi je n’irai plus chez Casino, qui ignore Noël pour mieux s’implanter au Qatar

« Je suis allée au super marché GEANT (CASINO) et quelle ne fut pas ma surprise de rentrer dans un lieu quasiment neutre en matière de décorations dites festives.

On peut comprendre que l’on veuille faire des économies de bouts de chandelle en ces temps de crise, mais d’un autre coté, un peu de gaîté, de couleurs et de lumières fait aussi du bien. Fêtes or not fêtes ?

Donc quelques guirlandes, pas la moindre allusion au mot Noël, à part une minable banderole  représentant un Père Nöel rondouillard comme un petit cochon (erreur de casting…), au-dessus d’un rayonnage de promotions.

Quand aux vitrines des boutiques de la galerie marchande. Rien, niet, nada. L’impression de se promener au mois d’avril !

Pour en avoir le cœur net, je suis allée à l’accueil et leur ai posé la question qui tue avec mon air le plus innocent : « Qu’est-ce qui se passe, il n’y a rien d’autre pour les Fêtes de Noël, c’est tristounet tout ça ! ».

Air plus que gêné de l’hôtesse, qui s’efforça de me répondre d’un air détaché : «  cette année, la direction a décidé de faire ‘soft’. »

En appréciant l’euphémisme du soft, et en prenant toujours mon air le plus innocemment désolé,  j’ai fait remarqué à la personne qu’on était au mois de décembre, et que par rapport aux autres années, cela manquait vraiment d’attrait. Et qu’en conséquence j’irai faire mes courses de Noël dans des endroits moins sinistres…

Il y a déjà deux ans en arrière, j’avais fait remarquer à l’hotesse, dans un autre CASINO et au moment du RAMADAN, que des Corans trônaient en évidence au rayon nourriture halal, sur des rayonnages placés en plein milieu de lieux stratégiques de passage des  rayons alimentaires ‘normaux’. Et que cela me semblait choquant et ridicule àla fois. Unsupermarché n’étant pas un lieu de culte. Ici, on était plutôt au degré zéro du racolage.

Je n’ai pas souvenir d’avoir vu, de ma vie entière, des Bibles en vente au milieu des œufs de Pâques ! Je trouverai cela risible.

J’ai tiré de ceci plusieurs conclusions personnelles :

Primo :

Ne pas hésiter à se manifester et dire, tout simplement, ce que l’on en pense. Nous sommes encore en République laïque et même si Noël est lié de surcroît à une fête religieuse chrétienne, c’est avant tout une antique tradition occidentale qui trouve son origine dans la nuit des temps germaniques. Cela fait partie de notre folklore et de notre tradition. Point barre. Et même si je n’irai à aucune messe de minuit, j’ai une crèche à chaque Noël, et mes enfants en connaissent le sens ‘symbolique’ autant que religieux.  Même s’ils n’iront pas non plus àla messe. Ilsapprécient le maintien de ces traditions à la maison.

Secundo :

N’appréciant pas ce genre de pratique de la part d’un supermarché, j’ai décidé de ne plus mettre les pieds dans cette enseigne et je le dis haut et fort autour de moi. La ‘contre-publicité’ est souvent un bon moyen de ramener les gens à la raison.

Si CASINO veut devenir une enseigne communautariste et s’abaisser ainsi. Libre à eux. Et libre à moi d’apporter mon argent ailleurs.

Tertio :

Ayant un quart d’heure à perdre, j’ai été voir d’un peu plus près sur le Net, où en est  le Groupe Casino. Il semble que ce groupe, sous la direction d’un certain Jean Charles Naouri, ait repris du poil de la bête et soit revenu dans une phase économique positive. Tant mieux pour eux. Mais on peut faire du business correctement, sans lécher les bottes n’importe comment. Car  si l’on poursuit dans cette logique et que l’on veut privilégier une communauté religieuse, au détriment du Peuple, ce monsieur Naouri devrait supprimer les jouets et les chocolats de Noël, de Pâques, les gris gris d’Halloween, le business de la Saint-Valentin, etc…. en fait tout ce qui tisse les bénéfices commerciaux des enseignes et ferait hurler les salafistes.

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Si pour flatter cette communauté, monsieur Naouri estime nécessaire de « softiser », alors qu’il « softise » courageusement, jusqu’au bout, et se consacre à la vente exclusive des produits qui plaisent à cette communauté. Et qu’il se débrouille avec elle.

Quarto :

Ayant creusé un peu plus, j’ai découvert, sans réelle surprise les accointances de la famille Naouri avec le parti socialiste et François Hollande. Tout cela fait très peuple…

«Jean-Yves Naouri (trésorier)
Directeur des opérations du groupe Publicis. Son frère, Jean-Charles Naouri, a été directeur de cabinet de Bérégovoy à Bercy et associé-gérant de Rothschild & Cie Banque, avant de prendre le contrôle du groupe de distribution Casino, et de devenir l’une des plus importantes fortunes de France estimée, en 2011, à 883 millions d’euros par le magazine écofi Challenges. Jean-Charles Naouri est aussi conseiller de la Banque de France, administrateur de Rothschild & Cie Banque et de Fimalac. Cette dernière holding, chapeautant l’agence de notation Fitch Ratings, appartient à un proche de Laurent Fabius : Marc Ladreit de Lacharrière. 

http://www.jolimai.org/?p=193

A l’heure où François Hollande et le parti socialiste sont largement favoris pour remporter la présidentielle au mois de mai prochain, on peut se demander quel est le rapport de la gauche avec les grands patrons.

Si la majorité des PDG sont plutôt catalogués à droite, certaines figures éminentes de la sphère économique française sont clairement marqués à gauche comme Jean-Charles Naouri (groupe Casino) ou Matthieu Pigasse (Le Monde).

La gauche est-elle armée en terme de patrons de gauche pour être crédible ?

http://www.vigieinfo.com/jean-charles-naouri-matthieu-pigasse-les-patrons-de-la-gauche/2012/02/03/

etc, etc…

Quinto :

J’ai découvert, avec de moins en moins de surprise que l’enseigne se développait, disons pudiquement, à l’étranger :

Le Groupe Casino se développe en franchise au Qatar et au Sultanat d’Oman

En complément des points de vente déjà ouverts au Moyen-Orient

Le Groupe Casino se développe en franchise

au Qatar et au Sultanat d’Oman

Paris, le 15 décembre 2011
Le Groupe Casino étend sa présence au Moyen-Orient au travers d’un nouvel accord de partenariat signé avec le Groupe Al Meera le 5 décembre 2011. Ce distributeur qatari, déjà présent au Qatar avec notamment 23 supermarchés à l’enseigne Al Meera, aura pour mission de développer le réseau d’hypermarchés Géant au Qatar et au Sultanat d’Oman.
Le Groupe Casino est présent au Moyen-Orient depuis 2001, au travers d’une dizaine de points de vente développés en franchise au Koweït, à Bahreïn et aux Emirats Arabes Unis avec le Groupe Retail
Arabia.

http://www.groupe-casino.fr/fr/Le-Groupe-Casino-se-developpe-en.html

Ceci doit expliquer cela !

Sexto :

Monsieur Naouri étant un homme d’affaire logique (on est moins sur pour avisé !), il a donc développé sa filière halal :

http://www.wassila.fr/Le-Halal-s-invite-chez-Casino.html

c’est son droit, étant homme d’affaire, il veut gagner de l’argent. Qu’il ouvre des magasins halal c’est aussi son droit. Mais comme nos droits à bénéficier des acquits de notre culture et de nos traditions sont bafoués… allons faire nos petites courses ailleurs.

J’accepte tout à fait qu’il y ait des rayons hallal dans un magasin à la condition express que nos fêtes soient maintenues comme par le passé. Sinon, ciao, bonsoir Monsieur Naouri ! Je plains ce monsieur qui comme beaucoup d’autres, malgré ses diplômes, sa culture, ses réseaux, ne comprend rien à rien. Mais ça doit être le syndrome du pouvoir. Trop sur de lui, trop riche, et trop aveugle.

Je vous encourage à faire voir Noël autour de vous, et à demander sa visibilité normale dans vos mairies, magasins, écoles, etc….

Joyeuses Fêtes à tous, athées et croyants, laïques et agnostiques.

Lucie Clavijo


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.