Pourquoi marginaliser Civitas, et accepter l’infiltration des islamistes de Fils de France ?

Une dizaine de jours après la manifestation du 13 janvier, où Manuel Valls a encore contribué à ridiculiser les forces de l’ordre, en leur demandant de n’afficher que 340.000 manifestants, alors que les images montrent que le million a été dépassé, il n’est pas inutile de revenir sur les raisons de cette énorme réussite, mais aussi sur des pièges qu’il convient d’éviter pour ne pas voir dévoyé ce magnifique mouvement qui est en train de naître.

La marginalisation de Civitas était nécessaire. Jamais les Français ne seraient descendus aussi massivement dans la rue pour écouter des catholiques traditonnalistes réciter leurs prières, et nous expliquer que la France avait besoin d’enfants et pas d’homosexuels, comme certaines banderoles l’affirmaient.

Par contre, où est la cohérence, quand on marginalise Civitas, mais qu’on admet, en bonne place, l’association Fils de France, sous le prétexte que son président, Camel Bechikh, se dit patriote. Immédiatement, sur Boulevard Voltaire, Nicolas Gauthier s’était extasié, et voyait enfin ces musulmans modérés amoureux de la France que l’on cherche à mettre en avant depuis trente ans… sans en trouver beaucoup.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xwxq2j_la-manif-pour-tous-infiltree-par-les-islamistes-de-fils-de-france_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xwxq2j_la-manif-pour-tous-infiltree-par-les-islamistes-de-fils-de-france_news?start=184#.UP5sVx12S1s

Or, le site « Enquête et Débats » s’est livré à un travail intéressant, recherchant des interviews du président de « Fils de France« . Remet-il en cause les versets violents, racistes et sexistes du Coran ? Non, il renvoie dos-à-dos le Coran et la Bible, et donc Mahomet et Jésus-Christ. Première imposture. Quand Tariq Ramadan nous fait le coup de l’excuse sociale pour expliquer les crimes de Merah, condamne-t-il ce relativisme ? Pas dout tout ! Quand Youssouf Qaradawi, qui, faut-il le rappeler, appelle les « croyants » (comprenez les musulmans) à finir, avec les juifs, le travail commencé par Hitler, et justifie les attentats-suicide, cela le choque-t-il ? Il fait le service minimum, condamne du bout des lèvres, mais se croit malgré tout obligé de louer l’aspect positif du chef de la fatwa en Europe ! Enfin, comment peut-il se réclamer patriote, alors qu’il n’a pas rompu avec les Frères musulmans, qui militent pour le grand califat, la oumma, et donc l’abolition des frontières ?

D’autre part, pour éclairer encore davantage l’imposture, il faut savoir que Camel Bechikh est proche du recteur UOIF de la Mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, dont les interventions sont systématiquement mises en avant sur le site de « Fils de France ».

http://www.infos-bordeaux.fr/2011/actualites/un-proche-de-tareq-oubrou-au-congres-du-front-national-alain-juppe-doit-il-intervenir-301

Or Tareq Oubrou s’est lancé dans une grande entreprise de takkya, essayant de convaincre les médias et les islamo-collabos comme Alain Juppé qu’il serait le représentant d’un islam humaniste. Pourtant, Joachim Veliocas, dans son remarquable livre « Ces maires qui courtisent l’islamisme », nous a démontré qui était vraiment ce personnage, et ses liens avec des mouvances intégristes islamistes. Hamdane Ammar, d’autre part, dans une lettre ouverte qu’il lui avait adressée, avait également démonté le discours en trompe l’oeil de l’imam UOIF de Bordeaux.

http://ripostelaique.com/takkya-lettre-ouverte-a-m-tareq-oubrou-qui-nous-parle-du-visage-humaniste-de-lislam.html

Alors, quel est vraiment l’intérêt d’associer « Fils de France« , proche de l’UOIF, et ses femmes voilées (qui ne posent aucun problème à Bechikh) à un mouvement aussi massif, qui représente le coeur de notre pays, et rappelle l’attachement à des valeurs totalement incompatibles avec la doctrine politico-religieuse à laquelle se raccroche cette association et son président ?

Christine Tasin, répondant à Nicolas Gauthier, dans Boulevard Voltaire, expliquait, au lendemain de la manifestation pour Tous, qu’il ne saurait y avoir de « Fils de France » musulmans, mais seulement des « Fils de France » qui ne mettent pas en avant leur particularité communautariste ou religieuse.

http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/il-ne-saurait-y-avoir-de-fils-de-france-musulmans,8656

Les voilées de Fils de France, et son président, qui ose affirmer que les Frères Musulmans et Qaradawi amènent des choses positives en France, sont-ils plus respectables que Civitas ? A notre avis, non. Alors pourquoi marginaliser les uns, et mettre en avant les autres ? Pourquoi continuer d’associer l’islamiste Camel Bechikh, et le montrer en permanence derrière Frigide Barjot ?

Avons-nous envie, à la prochaine manifestation, d’avoir des milliers de barbus et de voilées qui refusent le mariage pour tous, le mariage et l’adoption homosexuels… mais espèrent secrètement imposer le mariage polygame en France ?

Moi pas. Je me suis reconnue dans cette France où des métis, des Antillais, des Asisatiques et des Africains européanisés défilaient avec une grande majorité de « Gaulois », je n’ai pas envie de voir les islamistes de « Fils de France« , déguisés en musulmans patriotes, et ainsi brouiller le message de la prochaine manifestation.

Lucette Jeanpierre

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.