Pourquoi nous devons soutenir l’intervention française au Mali

L’Afrique, j’y suis née. Le Mali, je l’ai traversé, depuis Tombouctou en passant par la falaise de Bandiagara, pour rejoindre Ouagadougou via Niamey.

En ces temps là, l’islam commençait à prendre place, mais de manière douce : un syncrétisme christiano-islamo-animiste naissait qui disposait à l’échange interculturel et religieux.

Ces temps là sont loin. Tombouctou est pillée, détruite, les populations violentées fuient l’imbécillité aveugle et meurtrière d’adeptes d’une religion dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’aime pas l’humanité.

Nous devons d’autant plus soutenir l’intervention militaire française au Mali que ces bandes de criminels professionnels, lourdement armés et ne reculant devant aucun stratagème quand il s’agit de répandre leur lecture de leur religion ont des relais dans le monde entier dont en France, et que si le Mali tombe sous le coup de la charia, ce sont les pays voisins qui mettront genou en terre les uns après les autres avant que des hordes haineuses des valeurs occidentales et humanistes ne déferlent plus au nord, au delà de la barrière maritime.

Intéressant avant toute chose de contempler cette carte de l’implantation de l’Islam dans le monde

http://www.worldmapper.org/images/largepng/564.png

La corrélation de cette présence de l’islam avec les conflits actuels dans le monde

http://www.worldmapper.org/images/largepng/286.png

Le nombre de morts pour cause de conflits

http://www.worldmapper.org/images/largepng/484.png

Et l’inégalité entre hommes et femmes pour simple raison d’illettrisme

http://www.worldmapper.org/images/largepng/198.png

Il ne s’agit pas ici d’opinion, mais d’un simple constat né de chiffres irréfutables. Là où passe l’islam, qu’il soit dit « modéré  » ou qu’il soit devenu fanatique, la guerre, la violence, la médiocrité de la condition féminine, la mort deviennent lot commun.

Ecoutons ici ce que pense le juge anti-terroriste, Marc Trévidic,  des risques d’atteinte à la sécurité de notre pays par ces bandes fanatiques qui n’ont rien à perdre et méprisent au plus haut point les personnes et les cultures.

http://www.dailymotion.com/video/xwkraa

http://www.dailymotion.com/video/xwkraa_marc-trevidic-juge-anti-terroriste-aujourd-hui-on-voit-de-tout-dans-le-terrorisme_news#.UPmT5oVJto4.

Nos schémas sont dépassés, dit-il, qui rendent de plus en plus difficile la détection des personnes qui peuvent passer à l’acte. De plus en plus jeunes, de plus en plus féminisés, de plus en plus armés et utilisateurs fervents d’internet comme aide au Djihad.

Embrigadés facilement sur internet, des mineurs en errance sont recrutés à des fins criminelles.

Pour le juge, la population d’Afrique noire, si longtemps méprisée par les populations arabes ou maghrébine, est à son tour islamisée et partie prenante de cette guerre idéologique contre nos cultures et civilisations.

D’où le danger de répercussions violentes sur notre territoire faisant suite à l’action menée sur le terrain par le gouvernement français.

Ce juge qui a toute sa tête semble-t-il, reconnaît être entouré de protections policière   » au cas-où « …

Sans tomber dans la paranoïa, ce témoignage confirme ce que nous devinons tous, à savoir que le danger est bien réel, croissant, ne donnant prise à rien de connu.

Nous savons que lorsqu’il s’agit de répandre le message du prophète, la fin justifie les moyens et que le plus fidèle d’entre les fidèles peut être amené à se raser, consommer de l’alcool, aller à l’encontre de tous les préceptes auparavant observés. On comprend donc mieux la méfiance qui s’installe envers ces populations par ailleurs si peu promptes à se démarquer de leurs communautés.

Dans ce climat inquiétant il m’a tout de même fait chaud au coeur d’entendre ici ou là des Maliens courageux remercier la France de ce qu’elle met en oeuvre pour libérer leur pays des criminels qui y bafouent quotidiennement les droits fondamentaux de l’humanité.

Et les représentants du culte musulman en France et leurs nombreuses ramifications ? Les avons-nous entendus exprimer ici ou là une saine indignation , colère,  dénonciation,  réprobation des dérives criminelles de cet islam dont ils portent avec ostentation les flambeaux soi-disant pacifiques en tous lieux et médias ?  Serait-ce qu’ils seraient gênés de constater une fois encore que, comme le disent si bien les cartes ci-dessus, l’islam n’est porteur nulle part de paix et de tolérance mais de violence, de meurtres, d’infâmie?

J’attends avec impatience que parmi eux, des hommes et femmes courageux se lèvent, et rejettent ce qui se passe partout dans le monde, ce qui se trame partout dans le monde, au nom d’Allah.

Viviane Lamarlère 

http://entrevoixnues.blogspot.fr/

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.