Pourquoi Xavier Bongibault, président de « Plus gay sans mariage » s’est-il excusé ?

Le « dérapage » de Xavier Bongibault, Président de « Plus gay sans mariage ».

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-298783-xavier-bongibault-je-n-ai-pas-derape-en-comparant-hollande-et-hitler-c-est-un-montage-des-medias.html

Ce que reproche Xavier Bongibault au gouvernement, c’est de vouloir mettre tous les homosexuels dans le même sac, c’est finalement faire rentrer certaines catégories de personnes « dans des petites boîtes », c’est ni plus ni moins de favoriser le communautarisme tout en clamant très haut et très fort l’exact opposé : « bien vivre ensemble ». Enième exemple d’une certaine forme de pensée qui est incapable d’esprit critique, qui est dans l’impossibilité cognitive de s’ouvrir à d’autres courants que la sienne, et qui est devenue, au fil de ces dernières décennies, de plus en plus frappée de psychose puisque de réalité, il n’y a en plus : l’illogisme a remplacé la logique, seule est considérée comme Vérité révélée la réalité de son monde intérieur totalement et irrémédiablement schizé de toutes les autres contingences extérieures.

En d’autres temps, dès les cours de récréation, les enfants utilisaient le verbe « cataloguer », il ne faut pas cataloguer » pour désigner toute personne qui s’empressait d’ériger un détail de la personnalité d’un individu en reflet de la personnalité toute entière.
Xavier Bongibault refuse de laisser réduire l’homosexualité à sa seule particularité ; ne voir dans ces femmes et ces hommes qui n’ont pas choisi leur orientation sexuelle ( pas plus que les hétéros) des gens qui se devraient de penser, de désirer ( au sens très large du terme ) uniquement en fonction de leurs préférences sexuelles revient à les cataloguer, et cataloguer les êtres humains c’est déjà les parquer, les enfermer dans des limites très étroites, les stigmatiser, c’est ériger une barrière homophobe contre les homosexuels qui ne penseraient pas comme il leur est imposé de penser parce que, justement, ils sont homosexuels.

La vision du monde en pays socialiste est manichéenne et pleine de sophismes :
si vous êtes homo, vous devez être pour le mariage et l’adoption homo. Il n’y a pourtant pas de relation de cause à effet, c’est un argument non séquitur dont la gauche est quotidiennement coutumière. Le jeune Président d’association s’insurge, et nous le soutenons sans réserve.
 » Mieux vaut 2 paires de mères qu’un père de merde » pouvait-on lire sur une pancarte pro mariage gay. Argument non séquitur : il n’y pas de rapports, et c’est poser comme un affreux préjugé que 2 mères seraient forcément meilleurs parents qu’un père et une mère. Dangereux a priori.
Hétéro non partisan du mariage pour tous, alors, vous êtes homophobe.
En revanche, un hétéro pourrait afficher, sans aucun risque de se faire traiter d’ hétérophobe,son aversion pour le mariage hétéro.
Ainsi va la morale socialiste. A géométrie variable.

Et ce qui ne manque pas de piquant, c’est la presse qui s’est empressée de dire que le jeune Président de « Plus gay sans mariage » comparait Hollande à Hitler.

 » Je n’ai jamais comparé François Hollande à Adolph Hitler, j’ai juste fait une analogie entre 2 lignes politiques, sur un point précis.

Cela n’est pas sans nous rappeler « l’attitude minable » à l’égard de Gérard Depardieu décrétée par celui qui sert de 1 er Ministre, ainsi que « la déchéance personnelle » attribuée au même acteur par celui qui fait office de Ministre du Travail, le triste sir, Sapin.
A notre légitime révolte d’entendre dans la bouche de ces 2 Ministres des propos rien de moins qu’outranciers, insultants et méprisants, il nous a été rétorqué que ce n’était pas l’homme qu’ils jugeaient, mais son attitude. Pour ce qui concerne le second, parler de « déchéance personnelle » est tout de même très clair : c’est bien de l’homme dont il s’agit.
Une fois de plus, la gauche s’autorise à elle- même ce qu’elle se garde bien d’appliquer à ceux qui ne pensent pas comme elle, et rien que pour cette raison, je considère que même si Xavier Bongibault avait bel et bien l’intention de faire passer ce message- là : Hollande = Hitler, primo, cela ne serait pas si surprenant, secondo, je ne lui en voudrai pas pour le moins du monde.

Quand la gauche se déchaîne à intervalle régulier en ayant recours à ses phrases fétiches (la gôche est très très fétichiste, elle s’accroche à ses vieilles lunes un peu comme, en son temps, « la vermine sur le bas clergé ») telles que « les heures les plus sombres », « relents de l’histoire », et autres » propos nauséabonds », elle s’arroge le droit de manipuler les esprits en recourant à une bonne vieille méthode de tout temps utilisée par toutes les dictatures : la peur !
Mais que la droite ou supposée telle, dénonce avec légitimité l’Etat quasi soviétique et islamo- fasciste qui règne depuis bien trop longtemps dans notre France, cette gauche, là pousse des cris d’orfraie dont l’outrance n’a d’égale que son hypocrisie et son autoritarisme.

Quoiqu’il en soit, le jeune Président de « Plus gay sans mariage » a appuyé courageusement là où ça fait mal, et ses propos tout à fait mesurés, dits sans la haine habituellement peinte sur les faces comme celle de Royal, ou de Dupont Moretti quand il s’affichent en grands défenseurs auto proclamés et outragés des droits de l’hommniste révèlent seulement mais tout aussi sûrement- de mon point de vue – l’analogie entre les politiques menées aujourd’hui par un Hollande et toute sa clique collabo- islamiste que celle d’hier par un fou furieux nommé Hitler qui rêvait de créer une « race pure ».
Ce même Hitler, admirateur zélé de l’Islam et qui accorda aux Musulmans dans ses armées de manger hallal et de prier 5 fois par jour.

Car si des Musulmans ont bel et bien défilé ce dimanche 13 janvier, que pensent les associations musulmanes du mariage pour tous ?
Qu’en disent les Mohammed Massaoui ?
Les Dalil Boubacoeur ?
Les Tariq Ramadan ?
Les Hani Ramadan et tous les imams qui prêchent dans les mosquées des banlieues de France et de Navarre dans lesquelles, j’ai ouï dire qu’il n’était pas bon de s’y promener seule quand on est une fille, et que les homosexuels devaient plutôt jouer à l’hétéro sous peine de représailles ?
Normal 1er a-t-il de longues discussions sur ce sujet avec les représentants de l’Islam quand, qui plus est, dans tous les pays où il règne en absolu, les homosexuels sont au mieux persécutés, au pire flagellés et pendus haut et court sur la place publique ?

Nous comprenons que Xavier, être humain accessoirement homosexuel et contre le mariage homo et l’adoption, est inquiet. Il n’est pas le seul, homo ou non, à porter un regard lucide sur le devenir de notre pays eu égard à l’introduction progressive, rampante et sournoise d’une pseudo religion qui n’attend que le nombre requis d’adeptes et de dhimmis pour imposer la charia, la seule loi à leurs yeux. Et pour exterminer toutes les catégories de populations qui vivraient à contre Coran.

Alors, comme il fallait bien trouver quelque chose à dire de nauséabond au sujet d’1 million de personnes manifestant leur refus du mariage pour tous, les propos du jeune Xavier ont été une aubaine pour les garde chiourmes de la Pensée Unique.
Il était plus facile (mais parfaitement ridicule) de vendre un homosexuel qui serait homophobe et extrême droite plutôt que prendre le risque (tout aussi ridicule) de faire passer 1 million de Français (ramené de façon mensongère à 340 000) pour d’indécrottables homophobes, racistes, pour d’affreux Mimile et Momones franchouillards rassis, réactionnaires, intolérants et autres vocables bien sentis.

La manifestation a remporté un énorme succès sans aucun dérapage, et la minimisation à laquelle se sont évertués, hier, certains membres du gouvernement n’y changera rien.

http://lci.tf1.fr/france/societe/mariage-homosexuel-taubira-ecarte-l-idee-d-un-referendum-7771555.html

Ce « gouvernement extrêmement respectueux de l’expression démocratique » dixit Taubira avec un air faux cul à souhait chez Claire Chazal, n’aura donc pas recours au référendum qui demande un « encadrement précis », nous n’en saurons pas davantage.
Mais est-ce si important puisque même si un référendum donnait tort à la volonté politique, nos politiques délirants qui se sentent investi de la mission d’inverser le cours de la vie, d’aller contre l’ordre naturel des choses, qui veulent créer « l’homme nouveau » en détruisant cette famille toute racornie se torcherait le cul avec le NON des Français.

En conclusion, je reviens vers le jeune Bongibault et le salue pour le courage de ses opinions, son analogie entre 2 lignes politiques était tout à fait pertinente  entre H et H) et pour ma part, la seule chose que je regrette ce sont ses excuses (je lui donne l’excuse de la jeunesse).

Caroline Corbières

http://www.bivouac-id.com/billets/iran-lapidation-de-deux-jeunes-homosexuels-prevue-pour-vendredi/

http://www.nonaumariagehomo.fr/


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.