Premier tour des Présidentielles 2012 : le pire scénario pour les Patriotes !

Publié le 22 avril 2012 - par - 2 149 vues
Share

Je pense que la servitude volontaire vient de triompher, et c’est hélas la passion dominante des peuples. Les prévisions fictionnelles de Pierre Cassen et de Christine Tasin exprimées dans le Bobo Jocelyn ont été dépassés, et de loin, par la réalité. Le Bobo Jocelyn prévoyait un premier tour Laslande-Marienne, avec une victoire finale pour Laslande. Aujourd’hui, nous avons une victoire plus que probable de Laslande (pour ne pas l’appeler par son nom) et une élimination du camp national-souverainiste dès le premier tour. Les partisans de Méluche et le reste du gauchisme se reporteront allègrement sur Hollande, tandis que les électeurs du Front National vont devoir choisir entre l’abstention et voter pour un Sarkollande qu’ils détestent (et l’abstention sera sans doute le choix majoritaire au sein du Front National).

Les commentateurs et même des amis de Riposte Laïque ont beau rappeler que le score de Marine Le Pen est, en cette année 2012, meilleur que celui de son père en 2002, le compte n’y est pas. Il n’y est pas. Pas plus lorsqu’on rappelle que Marine écrase Méluche en lui raflant la troisième place. Sur TF1, Louis Aliot m’a semblé bien terne, et son visage me semblait exprimer lassitude et déception. Du reste, les journalistes ne l’interrogeaient guère… Par ailleurs, Mélenchon, quoiqu’en position de simple quatrième homme, m’a paru dans son discours public d’un triomphalisme effrayant : le vrai « patron » des élections.

De toute évidence, le second tour s’annonce comme la victoire finale de la gôche la plus décomplexée qui soit : la gauche mondialiste rose-rouge de la Triplice capital-islam-gauchisme, celle-là même dont j’avais pressenti le triomphe et le règne sans partage dans un de mes articles.

http://ripostelaique.com/francois-hollande-l%E2%80%99homme-le-plus-dangereux-de-france.html

Si des électeurs ont adoré Sarko et sa politique de super-gauchiste de droite, immigrationniste, islam-compatible, valet des associations dites « antiracistes », à la tête d’un pays où règne une insécurité et une inversion des valeurs totalement sidérantes, eh bien ces électeurs vont adorer Hollande qui, lui au moins, n’a jamais fait semblant. Les Patriotes ont beau représenter, au moins, 20% de l’électorat, je subodore qu’ils vont vivre dès cette année les heures les plus sombres de leur histoire… Ce qui ne signifie pas bien entendu que nous allons nous laisser faire. Sans compter que le nouveau gouvernement ne fera pas illusion bien longtemps : j’en veux pour preuve les visages tirés des nouveaux vainqueurs (trop peu de rires et de sourires, c’est un signe qui ne trompe pas).

Jacques Philarcheïn

Billet rédigé quelques instants après l’annonce des résultats.

Les commentaires sont fermés.