Prise d’otage en Algérie : fin des opérations sur un bain de sang

C’est officiel : l’assaut final a été donné sur le site gazier de Tiguentourine.

Il restait 7 otages aux mains de 11 terroristes. Les terroristes ont tué les 7 otages (2 Américains, 3 Belges, 1 Japonais, 1 Britannique) et ont été liquidés par les forces algériennes.

Par ailleurs, 15 corps calcinés ont été retrouvés sur le site. Selon certaines sources, 2 ravisseurs et 13 otages. A ajouter aux 18 ravisseurs et 12 otages morts officiellement reconnus par les autorités algériennes avant l’assaut final ?

Il semble que l’assaut final ait été donné pour éviter que les terroristes fasse sauter l’usine qu’ils avaient minées. Le mot d’ordre algérien était : on ne négocie pas, et on protège le site à tout prix.

L’opération de déminage a commencé.

Il faudra maintenant débriefer tout ça… On peut tabler au minimum sur 29 terroristes tués (sur une trentaine) et 32 otages tués.

Reste à affiner ces chiffres et surtout savoir si l’armée algérienne a réellement « libéré » des otages et combien.

Etant donné la préparation minutieuse de l’opération djihadiste, on ne peut exclure des complicités internes.

Il semble que le mot d’ordre algérien était : on ne négocie pas, et on protège le site à tout prix.

Bref, les polémiques vont commencer… Cependant rien ne dit qu’on aurait pu faire mieux.

Triste affaire… qui justifie encore plus la lutte sans merci contre les fous d’Allah de toute nature !

Roger Heurtebise


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.