Procès des « antifas », enfants de Staline, Mussolini et Hitler

Publié le 19 septembre 2017 - par - 34 commentaires - 1 354 vues
Share

Un procès s’ouvre contre des militants antifas. Serait-ce la fin de cette engeance qui règne sans entrave dans les rues et sévit avec ou contre les manifestations suivant qu’elles sont de gauche ou de Droite ?

«En mai 2016, en marge d’une manifestation contre la loi El Khomri, une voiture de police avait été incendiée avec deux agents à bord. L’un d’entre eux, Kévin (surnommé “Kung Fu Cop”) avait ensuite été violenté à coups de barre de fer. Huit suspects comparaissent devant la justice à partir du 19 septembre 2017. (Source)

Qui sont les antifas ? Des humanistes ? Des défenseurs de la veuve et de l’orphelin ? Des résistants contre le fascisme affirment-ils ! Mais qu’est-ce que le fascisme ? Depuis plus de quarante ans, les médias, les écoles de journalisme, les éducateurs en tous genres, nous bassinent sur le fascisme ! Pas une génération qui a pu éviter l’expression fasciste. L’insulte suprême après Nazisme ! Pas un étudiant ne peut ignorer que le fascisme serait forcément d’extrême droite ! Qu’en est-il ?  Pour s’informer, se cultiver, les bonnes âmes apeurées par le fascisme en France devraient vérifier en allant simplement sur internet.

C’est Benito Mussolini, ancien directeur du quotidien socialiste Avanti qui fonda le premier parti fasciste (PNF – Parti National Fasciste) en 1921Avant la guerre de 14/18, il abandonna l’international socialisme de Lénine pour mener une action nationale socialiste en Italie. Il fut, il est vrai, aidé par son exclusion du PSI pour cause d’appel à la guerre en 1914. Ce qui n’a rien enlevé à ses convictions socialistes !

Pour mieux réaliser les tendances politiques dans ces années 1920/30, il faut aussi comprendre les liens d’admiration d’Adolf Hitler pour Benito Mussolini en 1923. Hitler à la différence de Mussolini, a lui, investi un parti d’extrême gauche, le NSDAP (Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands) plus connu sous le nom de parti nazi. Comme son nom l’indique, tout comme le parti fasciste, ce sont des partis politiques issus de la mouvance socialiste. Ils n’avaient pas grand-chose à voir avec les vieux partis des Radicaux ou Conservateurs du moment. Que ce soit en France, en Italie ou en Allemagne. D’essence révolutionnaire, ils souhaitaient l’abolition des régimes de l’époque, pour un pouvoir ou la démocratie serait abolie.

Pour les puristes, on notera une grande différence entre le fascisme de Mussolini et le nazisme d’Hitler ! Le premier n’ayant jamais intégré les discours raciaux et antisémites des nazis, au moins jusqu’en 1943, lorsqu’il est passé sous la coupe d’Hitler en tant que chef de l’État de la République sociale italienne (RSI).

En clair, nous pouvons dire que les antifas, sont des groupes qui s’ignorent d’extrême gauche, ou qui sont totalement idiots. Le seul parti fasciste qui ait existé en France, est le PPF, (Parti Populaire Français) de Jacques Doriot, un ancien haut responsable communiste.

Il n’en reste pas moins que ces nazillons, me font penser à la SA (la Section d’Assaut d’Ernst Röhm). Leur mission étant de semer la terreur dans les rues et d’imposer par la force, l’effacement de toutes manifestations et donc, de nier la démocratie. La police n’est qu’un paramètre négligeable dans leurs actions. Sans doute parce que les responsables politiques socialistes ont été particulièrement tolérants avec les « antifas » !

Enfants du socialisme dur, les antifas ont vraiment des liens de parenté avec cette gauche qui pratique le fascisme, tout en le dénonçant à la population via les médias complices. Vieille technique de manipulation digne des nazis.

Qui était Röhm, le chef nazi des Sections d’Assaut ? L’historien Joachim Fest note que Röhm se sentait plus proche, dans son activité de militant, « des communistes que des bourgeois ». N’est-ce pas là, la définition de ces « jeunes » antifas, et qui explique le soutien de certains politiques situés à gauche ? La plupart d’entre eux sont des branleurs de la bourgeoisie très aisée. Ils font les macaques entre deux cours à l’école privée, deux shits payé avec l’argent de papa. Ils règlent surtout des comptes œdipiens, à défaut de faire de l’anorexie comme maman. Des révolutionnaires en peau de lapin !

Les « fils de travailleurs » sont soit au chômage et galèrent, soit ils se tapent les 3/8 dans les usines, bossent dans l’artisanat, ou étudient sérieusement à la Fac pour ne pas avoir, à finir raides comme leurs parents. Deux mondes ! Je viens du second et j’emmerde le premier. Surtout ces gâtés de dégénérés qui demain, grâce à papa, trouveront des postes gratifiants.

Il serait temps que des journalistes honnêtes et des médias responsables, affirment clairement que les antifas ont bien des méthodes de fascistes.

George Orwell disait que si la gauche est « antifasciste », elle n’est pas anti totalitaire, et qu’en ces temps d’imposture, la vérité est révolutionnaire. Disons la cette vérité. La gauche socialiste couve en son sein des monstruosités, et probablement une « bête immonde » puisqu’elle couvre l’islamo-fascisme.

Bien entendu, et il fallait s’y attendre. Des « personnalités » s’activent et dénoncent. Pour eux, la manifestation qui a dégénéré en 2016 était une réponse légitime au rassemblement des policiers le même jour « contre la haine antiflics ». Une manifestation à laquelle avaient participé Gilbert Collard, Marion Maréchal-Le Pen ou Eric Ciotti. Etait-il normal de vouloir se faire du flic, et si possible d’en brûler quelques uns ? Qu’en pensent ces personnalités de la gauche radicale comme la députée Danièle Obono (La France insoumise), d’Olivier Besancenot, de Frédéric Lordon, un économiste propagandiste de Nuit debout, et Houria Bouteldja, présidente du Parti des indigènes de la République, auteur de Nique la France.

Du côté des ­organisations qui dénoncent, on trouve, l’Union syndicale Solidaires (USS), Alternative ­libertaire, les maoïstes de l’OCML-VP ou encore le NPA. Tous de braves gens qui aiment bien la démocratie et la liberté d’expression pour peu qu’ils puissent la savater, la matraquer ou l’écraser avec leurs rangers. (Source)

Qui sont ceux qui vont comparaître Source 

Un anarchiste basque de 31 ans. Une Américaine transgenre. Un étudiant en sociologie de 23 ans, fils de bonne famille, descendant de l’écrivain Georges Bernanos. Un ingénieur en informatique de 37 ans, et deux casseurs manquant à l’appel : l’auteur d’un coup de pied dans le pare-brise et un étudiant suisse de 28 ans soupçonné d’avoir jeté le fumigène qui a mis le feu au véhicule. Ce dernier fait l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Dans cette affaire, nous voyons bien à travers les acteurs et leurs soutiens, dans quelle situation infernale la France se trouve. Faire confiance à la justice ? Si cela n’avait pas été contre la police, et sous l’éclairage médiatique, nous pouvons être certains que cette affaire n’aurait pas vu le jour en justice. Combien de magasins démolis et pillés, de voitures brûlées, de mobiliers urbains détruits et d’innocents agressés sans qu’il y ait des suites judiciaires ? Combien de ces actes commis par ces groupes fascistes, ont été mis  dans la corbeille du procureur en charge ? Comme au temps de la SA de Röhm en Allemagne, dans les années 1930. 

Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir  disait le Marquis de Rivarol. L’estime du peuple de France envers sa Justice, ses pouvoirs publics, ne sont plus qu’une illusion pour les plus conscients, une farce pour les plus avertis. Des Français conscients qui sont de plus en plus nombreux à le comprendre. Une illusion, une farce entretenue par les médias ! 

Avoir confiance en la justice aujourd’hui, il faut bien le dire, c’est se mettre la tête dans le sable et attendre un formidable coup de pied dans le cul.

Gérard Brazon (Libre expression)

 

Share

Ne pas oublier les Black Blocks, Les No Border, les Zadistes, même engeance. Et curieusement ils ont leurs homologues aux USA, comme les anti-racistes et la gauche idéologue fanatisée. Auraient-ils les mêmes bailleurs de fonds? Comme le vieux George, le milliardaire?
http://nsm08.casimages.com/img/2016/09/01//1609010955335990914465610.jpg

(suite 1 et fin) de revoir leur copie, il se trouve que les juges viennent enfin de reconnaître l’antisémitisme derrière le crime commis. Il paraît certain que chacun a peur de perdre sa place ou sa promotion. Cela est valable aussi bien pour les juges que (et surtout) pour les journalistes de presse et de TV. Donc il y a des ordres venant d’en haut (ce dont je ne doutais pas). Pourquoi ? Deux raisons semblent émerger : l’argent du Qatar et de l’Arabie saoudite qui font la pluie et le beau temps en France, en Europe et même aux… lire la suite
J’ai eu une discussion avec un proche très introduit dans le milieu politique dont il fait partie. Discussion très intéressante tournant autour du « déni ». Vaste programme. Par exemple, pourquoi y a-t-il, depuis des décennies, quand même, un déni de la gauche et l’extrême gauche envers l’islamisation de la France ? envers les meurtres de Français par des musulmans ? Pourquoi ce même déni chez le Pape François ? Nous n’avons pas pu développer ces deux questions, manque de temps, mais il est certain, m’a t’il expliqué que tous les « bien-pensants hypocrites » appartiennent à la gauche. A propos de l’Affaire Sarah… lire la suite

j’étais anar, voir antifasciste, c’est vrai ce qui est dit dans cet article les antifas sont en grosse majorité des fils a papas mais j’ajouterai avec aucune culture historique et politique, je les ai quitté avec aucun regret , mais étant CONSCIENT que le plus grand danger pour notre monde libre c’est l’ ISLAM , les jeunes issu des classes populaires eux le savent et pour cause il se les cognent ( les musulmans) au quotidien

Utilisez cet outil : CEDH , arrêt Lacroix n° 41519/12 du 7 septembre 2017 : https://francais.rt.com/france/43044-cour-europeenne-droits-homme-fait & http://hudoc.echr.coe.int/fre?i=001-176968

Vous croyez à la poupée qui tousse lorsque vous espérez que les juges seront impitoyables avec ces ordures hitléro staliniennes que sont les antifas…

Voir ici
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Syndicat-de-la-magistrature-appelle-a-manifester-avec-les-antifa-18699.html

Formidable article de clarification, à faire lire partout où c’est possible, merci Mr Brazon. Et d’accord avec Clamp.

Pôôôvres petits antifas casseurs, apprentis assassins, dont TV Libertés a donné clairement les noms hier soir, il faudrait les absoudre, avec la bénédiction du pape, peut-être ? Et pis quoi encore ? 😈😈😈

La conclusion évidente est qu’on entre dans une période comparable aux années 30…

«J’ai cru mourir» : le «policier kung-fu» attaqué quai de Valmy témoigne au procès de ses agresseurs

https://francais.rt.com/france/43471-jai-cru-mourir-policier-attaque-quai-valmy-temoigne-proces

Le « Fascisme » est un mot rassembleur pour les incultes…
Ce qui est en « Face », ce qui « Fâche »… Belle Langue Française ! Mais des … Lâches !

Le fascisme n’est idéologiquement ni de droite, ni de gauche, c’est un état d’esprit ; celui de gens qui veulent imposer à coups de barres de fer un ordre social totalitaire, c’est-à-dire où tout le monde doit non seulement obéir, mais adhérer et penser comme on lui dit de penser et où il est interdit de penser par soi-même*. En cela, les antifas sont bien des fascistes, même si « de gauche » (seulement du fait que leur idéologie intègre certaines idées défendues par la gauche classique, mais dans une version extrémiste et radicale). Ils fonctionnent en miroir de ce qu’ils prétendent… lire la suite

A vous lire la démocratie est faciste puisqu’elle met en prison des gens qui refusent la grande farce du procès de Nuremberg.

Nous n’avoncerons jamais en traitant la question de la sorte.

Tant qu’il n’y aura pas des principes claires, nous resterons dans le mensonge

Je ne vois pas le rapport, et vous laisse la responsabilité de vos propos. Nous n’avancerons effectivement jamais en traitant les questions comme vous le faits, c’est-à-dire dans la confusion

En outre « la démocratie » ne met pas en prison des gens. Cette phrase ne veut tout simplement rien dire: un principe abstrait n’est pas une personne et n’est pas en capacité physique de mettre des gens en prison. Si vous aviez les idées claires, vous diriez que dans certains pays qui se prétendent des démocraties, les autorités mettent des gens en prison pour leurs idées; ce qui interroge sur le fait qu’ils soient bien des démocraties. La démocratie suppose la liberté de penser, de s’informer, d’avoir une opinion personnelle, et de l’exprimer dans la mesure où cela ne trouble pas… lire la suite

Article d’une vérité implacable. Entièrement de votre avis. Concernant cette justice, il faudrait être aveugle pour ne pas s’apercevoir qu’elle est soumise au pouvoir en place et ´n’ai que traîtrise, justice rouge et mascarade. Le malheur, c’est que des lobotomisés encore trop nombreux croient encore à nos premiers fossoyeurs que sont les politiciens.

Merci pour votre mise au point et sur le rétablissement de la vérité sur ces hordes de dégénérées extrêmement dangereux

Rennes. L’ouverture d’un squat d’extrême gauche neutralisée par la police
https://www.breizh-info.com/2017/09/20/77800/rennes-louverture-dun-squat-dextreme-gauche-empeche-par-la-police

Ben oui, @Paskal, ils ressortent libres parce qu’ils sont issus de « la diversité ».
Si les monstres cités dans l’article ci-dessus avaient été eux aussi issus de cette diversité, nul doute qu’on nous aurait expliqué qu’ils étaient dérangés ou encore on essaierait de nous faire pleurer sur leur vie si difficile

Le chef d’accusation a été revu à la baisse. On aura de la chance si les auteurs de ce lynchage ne s’en tirent pas avec une courte peine de prison qui ne sera même pas effectuée faute de place ou pire, avec du sursis !
À la place des flics, je sortirais déjà mon tube de vaseline…

Ah là c’est du 2000% d’accord .Article superbe .Vérité nue et crue.Bravo

A.H a fait fusiller les principaux chefs des SA après s’en être servi.

ERSNT RÖHM et ces SA ONT MAL FINI AILLEURS .

Hitler s’est débarrassé des SA de Röhm qui lui posé un soucis de respectabilité ((Nuit des longs couteaux) et de plus, gênaient l’essor de la SS d’Himmler. Les antifas ont la même attitude et la même fonction que les SA. Terroriser les opposants.

Mussolini a appelé à la guerre en restant socialiste ? On peut être sceptique !
Comme parti fasciste français, en plus du PPF, il y a eu les francistes de Marcel Bucard.
Qu’une musulmane raciste comme Houria Bouteldja soit de gauche radicale, là aussi paraît pour le moins douteux !

Le socialisme a souvent été va-t-en-guerre. Ou d’un pacifisme douteux qui tendait le bâton pour se faire battre (Munich).

Bon j’avais écrit « avoir fréquenté » et lors de la rectif j’ai oublier le avoir :( désolé

Hitler que vous semblez avoir connaitre (d’après ce que vous écrivez :)) n’a pas fait fusiller les SA …bien au contraire .
D’ailleurs j’avais écris sur un forum juste avant de me faire censurer, qu’il y avait une similitude pour le moins troublante entre le logo des SA et celui des « Antifas » …

Pour information,mon papier sur l’une de ces racailles, Antonin Bernanos, ami de Clément Méric: https://ripostelaique.com/antonin-bernanos-milicien-antifa-beaux-quartiers.html

Les batbottes , ou la démocratie selon les antifas .

Les antifas sont clairement une milice entrainée aux combats de rue que la gauche soutiens dans le but de l’utiliser le cas échéant avant de s’en débarrasser sans le moindre regret.

Les Antifas sont les S.A. du système…nouvelle manière bien sûr mais lancés pour le même but: terroriser et maitriser les opposants…Il faut désormais les dénommer ainsi
ou SS puisqu’ils constituent une sorte d’Ordre Noir (cf. les photos) à qui tout est permis.

Pendant ce temps la , les gouvernements successifs ont dissous troisième voie , et d’autres mouvement de la droite national , ils sont largement responsables et complices de ces ordures d’antifa de merde . Les S A à l’époque répliquaient aux sections bolcheviques , qui ne valaient pas mieux que les antifas d’,aujourd’hui .

C’est vrai que les bolchos ne valaient pas mieux que les SA

wpDiscuz