Pulvar-Montebourg : le ridicule et la manipulation politicienne n’ont plus de limites

Audrey Pulvar et Arnault Montebourg ayant été agressés verbalement par des individus scandant des slogans d’extrême droite, ce simple fait divers fait le tour de France et devient l’occasion d’accabler une nouvelle fois le FN. C’est la surenchère dans la diabolisation. Pour Harlem Désir c’est « le vrai visage hideux de l’extrême droite ». Et pour Jean-Marc Ayrault c’est « le FN qu’il faut combattre sans relâche ». On aimerait voir la même détermination chez nos donneurs de leçons quand il s’agit d’actes racistes anti-français, ce qui est le lot quotidien de milliers de citoyens sans que cela n’émeuve qui que ce soit parmi nos bonnes âmes. 

Car ce sont les mêmes qui dénoncent l’amalgame qui est fait avec tous les immigrés quand quelques uns d’entre eux se comportent mal, qui mettent dans le même sac cinq millions d’électeurs FN et quelques loubards déjantés, comme s’il y avait dans le pays cinq millions de néo nazis !

Et le ridicule n’ayant pas de limite, Audrey Pulvar ose même demander : « Madame Le Pen, vous cautionnez » ?  Difficile de poser question plus grotesque. Quand les gros bras d’extrême gauche insultent Marine Le Pen et l’empêchent de visiter une usine, est-ce que celle ci demande : « Madame Pulvar, vous cautionnez » ?

Jacques Guillemain

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.