Quand la fête tourne au cauchemar salafiste !

Vacances scolaires que faire des enfants ? De nouvelles structures fleurissent : grands espaces  avec trampolines, toboggans  gonflés, les îlots sont bien délimités, pour les moins ou  plus de 4 ans…  Les enfants sautent, glissent, tombent, chahutent, crient, vous restez responsables de leur  surveillance. C’est  joyeux à voir, que du bonheur, habituellement…

Sauf que cet après midi là, on se serait cru à Djedda… Une quinzaine de mamans salafistes  accompagnaient leurs enfants, peut-être était-ce un anniversaire ? En ouvrant la porte : le choc, trois jeunes femmes en tchador noir sont sur l’espace trampoline en surveillance….

Au fond une bonne douzaine d’autres sont attablées toutes en tchador, noir, gris, bleu marine, marron… Comme à l’habitude, le tchador découvre tout juste le visage mais quelquefois le menton n’est même pas visible…  Elles déambulent dans les espaces  afin de surveiller leurs enfants qui s‘amusent comme les joyeux enfants qu’ils sont !

Vais-je rester ? Oui, non ? Finalement ce sera non…. Mais fidèle à ma devise j’essaie, avant de partir d’établir un dialogue avec une jeune maman et je veux, faute de costume approprié,  au moins  faire entendre mon point de vue.

– Pourrai-je vous parler un moment ?

– Oui

-Etes -vous un groupe de jeunes femmes salafistes ?

-Non, nous ne sommes pas salafistes

-Mais vous portez la tenue caractéristique  du salafisme.

-Ma tenue vous choque ?

-Elle m’interpelle surtout, car elle est identique à celle portée par les femmes de l’Arabie saoudite. Je n’aimerais pas vivre en Arabie saoudite et là j’ai l’impression qu’aujourd’hui vous m’imposez d’y être, d’y vivre un moment.

-Mais en France les femmes peuvent s’habiller comme elles veulent !

-Oui mais généralement on respecte la laïcité et on reste discret  sur sa religion. Quand vous me voyez vous ne devinez ni mes opinions politiques ni ma religion, alors que votre tenue me donne des informations claires vous êtes musulmane et d’un courant de l’islam intégriste..

Une sœur, qui semble être la chef , intervient  pour que notre conversation cesse. J’explique que nous échangeons nos points de vue et la jeune femme est d’accord pour poursuivre…

-Et quand vous voyez des femmes nues ça ne vous choque pas ?

On en revient toujours au corps! Pour les salafistes une femme qui n’est pas entièrement voilée comme elles est nue.

-Les femmes en France ne se promènent pas nues, et la nudité des corps n’est pas un péché. Vous n’avez pas à avoir honte de votre corps, je suis sûre que sous votre tchador vous avez de beaux cheveux, pourquoi ne les montrez vous pas ?

Nous discutons ensuite du voile. Je lui parle de  Malek Chebel et de sa position sur le sujet  évidemment elle ne le connaît pas !

Depuis le temps, mes arguments sont rodés, on ne peut opposer à ce type  de situation que la parole et le courage. Je demande à cette jeune-femme qu’elle soit l’intermédiaire auprès de ses amies pour leur faire part de mon inquiétude. Faire comprendre que ces excès sont vécus par les Français comme des agressions et qu’un jour il y aura un clash entre  la société française et l’islam et qu’elles en seront responsables.  Que c’est très grave … Que souvent les gens ne parlent pas mais qu’ils sont choqués comme moi.

Elle promet qu’elle en parlera à ses amies….

Quelques mots avec le gérant de la structure… Je ne veux pas que la France devienne  L’Arabie saoudite…. Il est commerçant il accepte tout le monde, je comprends son point de vue, je lui parle de l’image de la femme et des combats féministes, il comprend pourquoi le pars.

Au retour je pense à l’article du POINT « Cet islam sans gêne », je viens de le subir. Je pense aussi aux  enfants de ces mamans intégristes … Quelle éducation religieuse reçoivent-ils ?  Quel  lavage de cerveau subissent-ils  à la maison ? Quel type de citoyens ces familles sont-elles en train de nous fabriquer ? Et surtout ce qui me chiffonne le  plus, question qui ne cesse de m’obséder : A quel âge ces belles petites filles vont se voir affublées du tchador de leurs mères ? L’accepteront-elles ou seront-elles assez fortes pour s’y opposer et se révolter ?  Que pèsera l’école républicaine  par rapport à l’endoctrinement du Coran version salafiste ? Plus globalement où va la France?

Chantal Crabère


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.