Qu’attend Duflot pour transformer la basilique de Vezelay en logements sociaux ?

On pourrait mettre les récentes déclarations de Cécile Duflot sur le compte de son immaturité politique ou, plus vraisemblablement, de son sens du spectacle à défaut d’être compétente. On pourrait, en effet… mais on ne le doit pas. D’avance je demande pardon à tous les laïcards compulsifs mais je suis chrétien et sans en tirer gloire, comme le suggérait une certaine chanson jadis, j’exige des excuses publiques de ce représentant d’un gouvernement qui, en même temps qu’il met en demeure une institution faisant chaque jour la preuve de son dévouement à l’autre (et ce, sans discrimination), accède aux exigences anticonstitutionnelles et liberticides de la seconde religion sur le sol français, à savoir l’islam.

Cette posture de la ministre du Logement révèle non seulement à quel point les acolytes du président Hollande sont incontrôlables et parlent au gré de leurs lubies, mais aussi que l’acharnement antichrétien (pour ne pas dire anti-Blanc !) est devenu un automatisme qui confine chez certains au sadomasochisme.

Cette commissaire du peuple improvisée sait-elle ce que l’Eglise fait pour les plus démunis ? Qui s’est mobilisé pour les chiffonniers du Caire : Sœur Emmanuelle ! Qui soignait les indigents à Calcutta : Mère Teresa ! Qui redonnait de la dignité par le travail aux sans-abris : l’abbé Pierre ! La liste exhaustive des serviteurs de l’Eglise dévoués à l’humanité est si longue qu’il me faudrait des mois pour l’établir. La charité n’est pas un vain mot chez nous, et on ne se donne pas bonne conscience en se privant de manger le jour pendant un mois : on nourrit ceux qui ont faim ! Alors les leçons de morale d’une enfant gâtée qui refuse de grandir, on s’en passe !

Mais Cécile Duflot et ses acolytes n’en n’ont cure, occupés qu’ils sont à déchirer de la soutane et embrasser de la djellaba. Car ne vous y trompez pas SDF « souchiens » (suivant le « plaisant » néologisme d’Houria Bouteldja, une autre « sympathique » intégrée !) : dans le cas où la ministre obtiendrait gain de cause, ces logements ne seraient pas pour vous, mais pour ces hordes venues d’Irak, de Tunisie, d’Afghanistan, etc., qui nous remercieraient ultérieurement à leur manière ! Pas loin de 80% des logements sociaux du territoire sont actuellement occupés par des individus issus de l’immigration. Pourquoi voulez-vous que ça change ?

Beaucoup de biens immobiliers détenus par l’Eglise proviennent des dons de fidèles ; les réquisitionner, ce serait du vol pur et simple en même temps que cela freinerait la générosité des futurs donateurs qui n’ont peut-être pas tous envie de loger des gens qui haïssent les chrétiens.

Mais, après tout, allons jusqu’au bout ! Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ma bonne dame ? C’est vrai, la basilique de Vézelay détournée en immeuble de logements sociaux, ça aurait de l’allure ! En ayant pris soin bien entendu de détruire au préalable tympans et autels afin de ne pas heurter la sensibilité des démunis préférés de la gauche, donc pas les « vilains » chrétiens ! J’attends avec impatience le prochain imbécile gauchiste qui proposera de dépouiller les églises de leurs richesses pour financer les mosquées (ce que les racailles se chargent déjà de faire en les saccageant au passage) !

Tout ça me donnerait presque envie d’en rire si je vivais, comme ces gauchistes bohème, de « généreuses » illusions augmentées de revenus conséquents. Tel n’est pas le cas. Face à mes nombreuses demandes sans suite de logement, je  me suis même entendu dire un jour : « Vous, vous avez de la chance d’être français et d’avoir une famille. Ne soyez pas égoïste ! »

Quant aux athées qui se frotteraient un peu trop hâtivement les mains de cette nouvelle harangue anticléricale, qu’ils ne se leurrent pas : saquer l’Eglise c’est facile et indolore ; railler l’islam vous condamnera un jour à mort.

Charles Demassieux


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans CETTE GÔCHE N'EST PLUS LA GAUCHE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.