Quelques mises au point nécessaires avec mes détracteurs

Ces derniers temps nous avons été servis dans Riposte Laïque de contre-vérités, d’apologie de légendes se faisant passer pour des vérités historiques, d’apologies d’affirmations et de prises de positions obscurantistes, voire même d’apologie de crimes contre l’humanité et de génocides. Qu’il est loin le temps où écrivaient dans Riposte Laïque seulement des laïques de gauche et de droite ayant pour objectif  les valeurs humanistes d’émancipation individuelle et collective mais pas des islamophobes primaires suintant de bêtises qui manifestement ne présentent aucun critère de laïcité dans leurs propos..

Mais je fais parti de ceux qui reconnaissent  toujours en Riposte Laïque son rôle indispensable et un courage nécessaire dans le fait de publier toutes les atteintes à la laïcité et à la nation  de la part des islamistes qu’ils se disent modérés ou radicaux dont l’offensive contre notre république laïque  ne peut plus être dissimulée, malgré le soutien négationniste des mouvements islamogauchistes BCBG comme la LDH, le MRAP , SOS-Racisme, le NPA, Ecologie-les Verts,  le Front de Gauche, et maintenant la CGT , j’en passe et des meilleurs certainement. ; voire aussi ne pas oublier le soutien d’authentiques mouvements laïques au départ mais désormais moribonds et accaparés par ce que j’appelle des « néopétainistes » comme le sont devenues l’UFAL et l’ADLPF, néopétainistes car appelant en fait à la soumission aux organisations islamiques pour des considérations souvent peu avouables, comme les pétainistes de 1940 l’avaient fait vis-à-vis des nazis.

Le refus d’apologie des génocides et des crimes contre l’humanité

Et quand une certaine personne qui se veut intéressante parle de gout pour la guillotine de ma part, elle oublie que la guillotine de la Terreur a fait nettement moins de victimes que les  terreurs blanches de 1795,1799 et 1815 organisées par les royalistes catholiques qui ont fait massacrer dans des conditions atroces hommes, femmes, enfants, des familles républicaines et protestantes, notamment dans le midi. La vérité historique doit là aussi prévaloir.

Aussi quand l’un, Philippe Jallade, tente de nier le génocide du Rwanda par un gouvernement ethnique hutu et dont certains religieux catholiques sont accusés d’avoir participé, les bras m’en tombent. Cela me rappelle les négationnistes turcs que j’ai combattus à diverses reprises et de plusieurs manières, et qui nient le génocide des arméniens de 1915 à 1920, négationnistes qui reçoivent d’ailleurs l’appui indirect  des organisations islamogauchistes de notre pays comme la LDH. Je rappelle que dans une grande réunion publique à Paris en 1992 où je suis intervenu comme orateur pour préconiser et organiser le blocus de la Turquie et de l’Azerbaïdjan qui voulaient l’extermination des arméniens chrétiens  du Haut-Karabagh, je suscitai une protestation officielle de l’ambassadeur turc à Paris auprès de notre ministère des affaires étrangères ! Qui peut se prévaloir de telles actions dans la lutte contre les islamistes parmi les roquets extrémistes donneurs de leçons qui envahissent les colonnes de Riposte Laïque ? D’autant qu’en plein blocus de l’Arménie par ces 2 états voyous, j’ai fait parti d’une mission de la CNAM et de FO, mandatée par le ministre de la santé d’Arménie pour préconiser des solutions de survie de la protection sociale dans l’Arménie martyr.

L’enfer fiscal en France, mythe ou réalité

Celle qui parle d’enfer fiscal pour la France me fait bien rire !. S’est elle penchée sur la réalité de la pression fiscale de certains pays, notamment  en Scandinavie comme le Danemark, ? La France n’est pas en tète de la pression fiscale, loin de là. C’est un mythe, abondamment développé par l’organisation patronale française depuis des décennies pour promouvoir ses intérêts. Il suffit de regarder le nombre de yachts  et de bateaux de plaisance luxueux qui mouillent dans nos ports et qui appartiennent à des français pour savoir que la confiscation des biens de  ces riches exploiteurs par le peuple pourra se faire quand on aura réduit au silence le « gouvernement des juges » du Conseil Constitutionnel et autres institutions européennes dont le rôle essentiel est de préserver les biens des riches.  Et puis il y a 2 façons de considérer la fiscalité. Ou bien, elle ne sert qu’à payer l’armée,  la police et les juges (et encore, car de nombreux pans de ces administrations peuvent être privatisés comme aux USA) ou bien elle sert aussi à prendre en charge la santé, les retraites, les aides sociales, l’enseignement  (voire par exemple le cout des inscriptions universitaire en France et ailleurs) et les aménagements  de territoire   Dans ce cas de prise en charge collective, nous ne voyons pas dans ces pays comme la France de sous-citoyens à qui on refuse tout ce qui correspond à la prise en charge de ce qui fait la dignité humaine. C’est effectivement un choix issu de la pensée humaniste que contestent justement les adeptes et responsables des religions totalitaires qui veulent garder  en leur pouvoir des organisations caritatives financées par des dons de leurs fidèles afin de mieux asservir les gens du peuple, aussi bien matériellement que psychologiquement.

Les exilés fiscaux comme Depardieu et Anelka, pour seuls exemples, gavés de biens et de prébendes fournis par les tenants des mécanismes du capitalisme financier dans le but de faire rêver et d’anesthésier le peuple grâce à leurs talents de facétie,  sont bien des traitres à la République et doivent être considérés comme tels (à quand l’appel au boycott de leurs films et de leurs matchs ?)

Un exemple d’apologie d’obscurantisme et de totalitarisme ordinaires

Mais venons aux considérations remplis d’ignorance, de la part d’une responsable régionale de Résistance Républicaine, Monique Boousquet, que mes propos indisposent au plus haut point.

C’est sans doute une lectrice très récente de Riposte Laïque malgré ses « responsabilités  de résistante », puisqu’elle semble ignorer que la paternité de la dénomination d’islamogauchistes  pour caractériser la collaboration soumise de nombre de mouvements dit gauchistes aux organisations islamiques , et le développement de l’emploi de ce néologisme revient à Pierre CASSEN  après l’an 2000  avant même qu’il fonde RL.

Au fait, Madame Bousquet, où étiez-vous et que faisiez-vous quand je menais la délégation d’une organisation laïque (l’ADLPF) auprès de la commission Gerin à l’Assemblée Nationale contre le port du voile islamique en public et l’offensive islamique dans notre pays ? Il me semble avoir rédigé le rapport le plus percutant pour cette commission, rappelant toutes les possibilités juridiques permises à un état démocratique de droit, possibilités détaillées par la CEDH qui déclare notamment la Charia incompatible avec un état démocratique. Vous ne l’avez probablement pas lu, c’est évident.

Il n’y a plus dans le droit d’aucun pays européen, à ma connaissance, de référence ethnique pour acquérir la nationalité. Aussi quand je constate que certains de vos partisans et vous-même réclament  un droit fondé sur des bases ethniques, on ne peut être que scandalisé de ce retour à un obscurantisme d’un autre âge. Allez-vous retirer la nationalité française à Mohamed Pascal Hilout ?

Dans mon dernier article-pamphlet j’avais justement fustigé explicitement  le retour au droit sur des bases ethniques (et non le droit du sang par filiation), en privilégiant le droit du sol fondé sur l’allégeance aux valeurs de la République française, indivisible, démocratique laïque et sociale. Avez-vous bien lu et surtout compris avant d’écrire ? Vous faut-il des cours de droit civique et de langue française pour saisir ces nuances ?

Enfin, vous confondez sciemment, ou inconsciemment, mon hostilité à l’Eglise Catholique avec une christianophobie globale que vous m’attribuez, qui ne se retrouve pas dans mes articles, mais savez vous lire et distinguer l’Eglise catholique d’autres églises chrétiennes ?. Vous ne connaissez pas mes liens avec l’Eglise  Réformée française, église du quart de mes ancêtres, (savez-vous au moins ce qu’elle est et fut dans l’histoire de France et dans la lutte en faveur de la laïcité ?), ni mes liens avec le clergé et les responsables élus de l’Eglise apostolique arménienne (dont 90% des arméniens se reconnaissent en elle) qui refuse les dogmes des conciles catholiques et orthodoxes après le 3ème concile par souci de préserver la liberté de croyance à ses fidèles ; cela vous dépasse certainement. Comme près de la moitié des français je suis indécrottable effectivement dans la lutte contre le totalitarisme et l’obscurantisme toujours vivants de l’Eglise Catholique et de nombre de ses adeptes, et il faut que vous compreniez que nous accepterons jamais sa nuisance , dont le plus bel exemple en ce moment est son intervention publique contre le mariage pour tous, alors qu’il  acceptée désormais dans la plupart des pays européens. Elle en est à faire intervenir ses sbires de l’enseignement catholique auprès des enfants et des parents !!!., alors que des associations de catholiques, défendant la laïcité (oui, il y en a), protestent publiquement contre cet engagement de l’Eglise catholique dans l’élaboration des lois.

Au fait, madame Bousquet, je ne me contente pas d’écrire dans Riposte Laïque, je passe annuellement la moitié de mon temps dans des pays maghrébins pour agir en faveur de la propagation de l’idéal laïque (et ce n’est pas de vains mots, c’est très concret). Mais apparemment vous ne savez pas ce qu’est l’idéal laïque à promouvoir  puisque vous parlez d’athéisme pour nous caractériser.

Ah ces catholiques bornés comme vous l’êtes !

Hubert SAGE

Président du cercle Laïcité et République sociale


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.