RATP : Syndiquée depuis 20 ans, je quitte la CGT, révoltée par son inaction face au fascisme islamiste

LETTRE OUVERTE A LA SECTION CGT-RATP DE NANTERRE

Chers camarades,

Adhérente de la CGT depuis 20 ans, militante, salariée à la RATP, travaillant au dépôt de Nanterre, j’ai été de tous les combats syndicaux depuis des années. Je ne renie en rien ces moments où, dans l’action, avec leurs organisations syndicales, les salariés défendent au mieux leurs conditions de travail, dans un contexte où ceux qui nous dirigent considèrent comme des nantis ceux qui ont la chance d’avoir un travail et de bonnes conventions collectives. J’ai pourtant décidé de vous quitter, avec beaucoup de tristesse, mais sans la moindre hésitation.

Pour des raisons de calculs électoraux, positions politiques ou, pire encore, de lâcheté vous avez manqué LE combat, ou devrais-je dire LES combats, les plus nobles et les plus justes qui soient. Ceux de la défense de la laïcité, du respect des droits et de la dignité des Femmes et de l’égalité, valeurs pourtant inscrites dans vos statuts.

Malgré mes appels répétés pour votre intervention rapide devant des dérives communautaristes et religieuses inacceptables de certains machinistes de confession musulmane, et malgré vos « bonnes intentions » le moins que l’on puisse dire c’est que vous n’avez pas été force de proposition. En revanche, votre réactivité a été parfaite pour dénigrer nos actions, en n’hésitant pas à nous classer dans les courants d’extrême droite. Quelle preuve de courage vous avez eu de vous en prendre à une poignée de Femmes isolées et désespérées par votre inaction ! Pour faire oublier vos graves insuffisances et masquer votre embarras vous vous abaissez à la médiocrité de nos détracteurs ! Vous faites mine hypocritement de vous émouvoir de la situation, puis vous vous fourvoyez nous imputant une division des travailleurs ! Dur, dur d’être un lâche…

J’ai vu l’attitude honteuse de la direction locale qui ferme les yeux, ne dit rien et ne nous écoute pas. Je vous ai vu, vous, marcher sur des œufs, gagner du temps, multipliant les tergiversations pour ne pas affronter le problème de front parce que, de votre propre aveu, l’islam est considéré comme sujet trop sensible.

Et pendant ce temps-là, l’idéologie islamique avance, dans l’ensemble du pays, dans notre entreprise, et dans notre dépôt. Je l’ai vue, au fil des années, se développer jusqu’à s’imposer. Je l’ai vue, avec l’aide de syndicats, notamment Sud, revendiquer pour sa seule communauté. Je l’ai vue imposer l’apartheid aux femmes. Je l’ai vue faire du prosélytisme. Je l’ai vue imposer l’omerta par l’intimidation. Je l’ai vue pratiquer, tranquillement, n’importe où. J’ai vu des tapis de prière sous leurs pieds, le coran dans leurs mains, les barbes pousser de manière prosélyte, des piles de gobelets dans les toilettes, les horaires de prières affichés, tout cela dans les locaux de l’entreprise. Alors, oui, j’ai peur de l’islam et de la détermination des plus radicaux, et je ne pardonne pas votre impuissance et votre manque de courage. Les premières victimes de votre lâcheté sont les femmes, mais aussi nos camarades nés musulmans, qui ont besoin de notre laïcité et de notre République pour vivre comme des citoyens libres et égaux.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Mais revenons sur cette vidéo tant décriée. Tout ce que nous disons est vrai, et vous le savez. De l’omniprésence de la religion musulmane à la politique de recrutement de la RATP, basée sur une discrimination positive que vous n’avez jamais combattue, son laxisme, en passant par notre souffrance et notre ras-le-bol qui en découle. Comme vous ne pouvez pas contester le fond, alors vous attaquez la forme mais vous vous gardez bien de dire que vous étiez parfaitement au courant et que VOUS N’AVEZ RIEN FAIT !

Je me dois aussi de parler de mon ami, Guy Sauvage, que vous n’avez pas hésité à trainer dans la boue. Cet homme, honnête et droit (ce n’est pas donné à tout le monde), est psychologue et psychiatre, toujours en activité. Il a participé à de nombreuses missions humanitaires dont la liste est trop longue pour la détailler ici, risquant sa vie pour soulager les plus défavorisés. C’est parce qu’il est conscient des ravages de l’islamisme, pour en avoir été le témoin direct lors de ses nombreux voyages, qu’il le combat activement ici et aujourd’hui !

Je me dois de parler du fameux site « Riposte Laïque », que vous avez tant dénigré, en le classant à l’extrême droite. Découragée par votre inertie, j’ai fini par les contacter. Ils ont répondu présents, et ne se sont pas contentés de parlottes inutiles, comme vous, eux ils ont agi, et nous ont soutenues, de manière très amicale, sans rien nous demander en retour. Ironie du sort, ce site a été créé par un militant syndical CGT. Beaucoup de rédacteurs de Riposte Laïque sont issus d’organisations de gauche ou d’extrême gauche, d’autres sont des féministes, des humanistes, des professeurs, de simples citoyens… Et comme ils sont attachés à la liberté d’expression, ils offrent leur tribune à tous les courants politiques, sans exception, refusant de céder aux intimidations et à la dictature du politiquement correct. Ils ont même donné la parole à notre collègue Mourad Ghazli, qui, pourtant, les avait menacés d’un procès, et calomniés. N’est-ce pas là un bel exemple de démocratie ?

Mais votre aveuglement est tel que, je le sais déjà, vous êtes dans l’incapacité mental de reconnaître vos erreurs. Je peux même prédire que vous allez, à la lecture de ce texte, persister dans vos accusations, et continuer à nous salir.

Et pourtant, l’idéologie islamiste rampante dans notre entreprise et qui tend à modifier en profondeur nos valeurs, nos façons de vivre et de travailler, notre culture et nos rapports homme/Femme aurait bien eu besoin du syndicat majoritaire, que vous représentez, pour imposer un rapport de force. Si tel avait été le cas, je vous aurais soutenu.

La CGT que vous pratiquez aujourd’hui, n’a plus rien à voir avec celle pour qui je me suis engagée, et encore moins avec celle de mes parents. Certes je peux encore, peut-être, partager certains de vos points de vue, notamment économique, mais qu’avez-vous fait de nos idéaux, les plus fondamentaux, les plus honorables, les plus élémentaires… Car à quoi bon se battre pour nos emplois, pour nos salaires, pour une retraite décente, pour les valeurs du mouvement ouvrier si on laisse se développer, parallèlement, des pratiques sexistes, imposées par de véritables fascistes qui infiltrent les organisations syndicales pour la seule défense de leur communauté religieuse.

Votre arrogance vis-à-vis de ceux qui s’exposent et s’impliquent avec courage contre l’idéologie totalitaire islamique, ne vous fait pas honneur.

Nos chemins se séparent, je vous rends ma carte, je ne peux rester dans une CGT qui ferme les yeux devant ce fascisme, et insulte ceux qui y résistent.

Fraternellement.

Ghislaine Dumesnil

Copie à :

Cyrille Brown secrétaire général Cgt bus RATP,

Fédération Cgt transports,

Bernard Thibaut, actuel secrétaire général de la Cgt

Thierry Le Paon, futur secrétaire général de la Cgt,

Site Riposte Laïque

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.