Réponse à un article nous reprochant d’être à la fois pro-israélien, anti-PS et homophobe…

Réponse à l’article de Pierre Potager qui reproche à RL d’être pro-israélien, anti-PS et homophobe.

http://ripostelaique.com/je-vous-reproche-detre-pro-israelien-anti-ps-et-homophobe.html

Cher Monsieur Pierre Potager,

Je vais me permettre d’argumenter, avec courtoisie et fermeté, les « reproches » que vous faites à notre site RL.

Je ne saisis pas comment vous pouvez à la fois constater que nous avons raison sur le fond de notre vidéo RATP, à savoir de dénoncer le racisme anti-femmes sous couvert communautariste religieux dans certains dépôts de bus, et  « être d’accord avec les critiques du tract de la CGT », qui nous dénie tout droit à la parole, puisque brocardés comme « racistes, extrême droite, et autres insultes », alors même que nous ciblons les vrais racistes persécuteurs de femmes.

Je vous remercie pour la référence à notre intelligence, mais il semble qu’une grande confusion conceptuelle se mêle à vos critiques et à vos éloges.

La juste cause palestinienne, que vous pensez assurée par ses organisations « laïques et démocratiques » face au Hamas « créé de toutes pièces » par les monarchies réactionnaires, Israël, les Frères Musulmans et les occidentaux apparaît peu informée.

Les seules esquisses relativement « laïques » dans les pays musulmans furent l’œuvre de 2 hommes, Attaturk et Bourguiba, qui doivent aujourd’hui se retourner dans leur tombe, s’ils faisaient bilan de leurs malheureux pays chevauchant de toutes leurs forces obscurantistes vers le 7ème siècle enfin rétabli.

La laïcité en pays musulman est tristement confondue avec l’athéisme et interdite de droit, même s’il existe de nombreux athées silencieux et beaucoup d’ignorants au pouvoir.

De plus, vous ignorez sans doute à quel point les « palestiniens » sont méprisés et haïs, exclus et sans droits élémentaires  dans l’ensemble des pays arabes. Leur seul alibi à leur statut de « réfugiés héréditaires » est de perpétuer le ciment antisémite raciste, si banal et encouragé par leurs sinistres dirigeants richissimes, grâce à l’aide considérable mondiale, sans contrôle et systématiquement détournée. Et ces braves palestiniens si laïques n’ont pas attendu le Hamas pour pratiquer le terrorisme contre des civils sans défense, dès leur origine.

D’après votre analyse, nous serions « homophobes », soutiens des religieux réactionnaires, catholiques, juifs et musulmans, et même anti-féministes.

Et vous nous accusez de voir le monde en « noir ou blanc ».

Cela fait beaucoup : si vous lisiez régulièrement nos colonnes, il vous apparaitrait que les positions des rédacteurs sont diverses.

C’est même ce qui m’a personnellement incité à les rejoindre.

RL est, à ma connaissance, un des rares lieux où des opinions parfois fort différentes font l’objet de réels débats démocratiques. De l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant par des modérés, des religieux laïques et des désillusionnés de la politique à courte vue,  les affrontements vigoureux mais toujours respectueux s’assument en direct et sans rancunes.

Et surtout sans haine pour quiconque, y compris de nos détracteurs et insulteurs.

C’est pourquoi on peut lire ceux qui soutiennent le «  mariage pour tous » et ceux qui sont farouchement contre. (Pour ma part, ce serait plutôt le mariage, quel qu’il soit, qui pourrait me déprimer un peu. Mais cela n’engage que moi).

En revanche, je n’ai pour l’instant, pas rencontré d’anti-féministe ou de raciste, sauf à nous faire des procès pas gratuits d’intentions.

Et signaler les silences coupables des associations féministes dès qu’il s’agit de comportements trop qualifiables liés à l’islam, est une position bien évidemment féministe.

Enfin, vous terminez par une incohérence que, j’espère, vous dissiperez en avançant quelque argument solide :

Vous convenez que « la gauche et l’extrême gauche n’existent pas et ne se manifestent pas » « par peur d’être traitées de racistes et amalgamées au FN », et aussi par intérêt électoraliste, visant les apports communautaristes et islamistes.

C’est-à-dire exactement ce que l’on dit depuis toujours… en particulier ceux qui sont issus de la gauche à RL, et dont personne n’a à douter de leur sincérité.

En quoi serions nous « usurpateurs », si l’on défend exactement ce que vous semblez défendre comme valeurs humanistes?

Et qu’attendez-vous pour nous rejoindre pour les défendre, avec vos points de vue et vos éventuelles différences ?

Guy SAUVAGE


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.