Riposte Laïque a montré les pratiques de l’OMJA : 50e plainte contre nous !

Publié le 13 septembre 2017 - par - 19 commentaires - 1 632 vues
Share

Certaines associations para-municipales, comme l’OMJA (Office municipal de la Jeunesse d’Aubervilliers) ont une bonne combine, pour intimider les petits curieux qui s’intéressent à leurs pratiques, au montant de leurs subventions, et au type de population à qui elles consacrent leurs efforts.

C’est ainsi qu’en début de semaine, Riposte Laïque a appris qu’une cinquantième plainte était déposée contre notre site.

Porter plainte, pour eux, c’est facile, c’est gratuit (on se doute que la municipalité est derrière), tandis que pour Riposte Laïque et l’auteur de l’article, ce sont encore des frais de justice supplémentaires. Notre site n’a aucune subvention, alors que cette association touche 1,8 million d’euros chaque année ! Notre site n’a aucun salarié, alors que l’OMJA en compte une quarantaine. Le combat n’est pas tellement égal.

Il paraîtrait que l’article de Martin Moisan serait diffamatoire. On se demande à l’encontre de qui, vu que seul le nom du maire est cité, et que ce n’est pas Meriem Derkaoui qui dépose plainte. Et ce texte ne fait qu’évoquer des faits qui se déroulent dans nombre de villes des banlieues urbaines islamisées : l’achat de la paix sociale, moyennant des associations subventionnées, et des postes de travail pour un certain nombre de « djeunes ». A l’ouest rien de nouveau, simplement, cette fois, une enquête fouillée, suite à des entretiens avec des habitants d’Aubervilliers qui n’en peuvent plus.

Et bien évidemment, au lieu de demander un droit de réponse, ce qui se faisait dans le temps, entre personnes civilisées, les dirigeants de l’OMJA choisissent les tribunaux, espérant nous intimider.

Afin que nos lecteurs jugent sur les faits, nous mettons à leur disposition le texte de Martin Moisan, qui nous a valu cette 50e plainte. Nous ne sommes pas certains, par ailleurs, que la municipalité d’Aubervilliers ait grandement intérêt à ce que cette affaire soit médiatisée…

Jeanne Bourdillon

ARTICLE DE MARTIN MOISAN : L’OMJA OU COMMENT MERIEM DERKAOUI ACHETE LA PAIX

 


Voilà qu’à la suite d’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, la polémique enfle à Aubervilliers. Une association de « jeunes » touche des subventions astronomiques, des habitants subissent les dérives de certains de ses adhérents, le président de cette association trouve normal qu’une poignée de « jeunes stigmatisés défavorisés » aient besoin d’autant de subventions de la ville, alors que la maire se plaint du manque de moyens pour mettre des caméras de surveillance sur son territoire pour assurer la sécurité de ces citoyens.

Post lien de la vidéo :

https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/

 

Post lien du commentaire du directeur de l’OMJA :

https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/?comment_id=925968944204144

 

Post lien du commentaire de l’élu à la jeunesse :

https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/?comment_id=926110354190003

L’Office Municipal de la Jeunesse d’Aubervilliers (OMJA) est une association ayant pour mission d’intervenir dans tous les domaines de la jeunesse. En particulier, les loisirs, l’éducation, l’accès à la pratique culturelle, le sport, la santé, et l’organisation de concerts de hip-hop. L’OMJA dit mettre en place, chaque année, son dispositif de “vacances engagées », qui permet à des groupes de jeunes de participer à divers séjours à l’étranger (pourquoi l’étranger ?) tout en s’engageant au service de la solidarité et de la coopération internationale. En effet, à travers ces divers séjours, notamment en Afrique ou en Amérique du Sud, des volontaires des maisons de jeunes participent à des chantiers de coopération, dont les objectifs et les résultats sont multiples : découverte, dépassement de soi, ouverture sur l’Autre, échange inter-culturel, solidarité, etc.

Pourtant des personnes vivant proches de plusieurs locaux de l’OMJA se plaignent, ils ont souhaité témoigner à visage couvert car ils ont peur des représailles : « Je vis, dans mon quartier, avec le sentiment d’être pris en tenaille  : d’un côté, la menace mortelle de ceux qui ne souhaitent pas notre existence, de l’autre, la faillite des institutions et de l’Etat… »

Selon les témoignages, il suffit de se poster sur un balcon pour assister, à des sorties bruyantes des « amis » de l’OMJA . Concours de dialectes ethniques et de cris bestiaux, c’est à celles ou ceux qui se feront le plus remarquer ! Pour certains riverains ce n’est pas du vivre ensemble, c’est du subir ensemble.

Six ou sept structures de l’OMJA sont aujourd’hui implantées au milieu des cités HLM défraîchies, c’est surtout le sésame de la municipalité qui achète la paix sociale (selon le président de l’association 1.200 000 millions d’euros). Ses habitants, ceux qui ne sont pas subventionnés pour partir en vacances aux frais de la mairie, subissent quotidiennement, violences, intimidations, nuisances sonores, et privatisations de l’espace public sous l’œil complice et/ou indifférent de certains membres de l’OMJA.

Bon nombre de parents qui aspirent pourtant à la « mixité heureuse », refusent obstinément de confier leurs enfants à l’OMJA, de peur qu’ils plongent eux aussi dans la délinquance.

Même si l’intention d’origine était bonne et que l’OMJA a connu de belles années, c’est devenu aujourd’hui un aspirateur à subventions, qui emploie une quarantaine d’employés et animateurs, pour semble-t-il divertir certains « jeunes » défavorisés afin de les insérer dans la cité.

Or, à ce jour Aubervilliers, est surtout connue pour ses vols, ses agressions, sa jeunesse rebelle et les morts, et non pas pour sa jeunesse exemplaire. La mairie ne devrait-elle pas revoir ses priorités dans l’intérêt global de ses citoyens à l’heure où la maire madame Derkaoui se plaint du manque de moyens pour l’installation des caméras de surveillance et d’effectifs de police ?

Martin Moisan

Share

Et si RL, au nom de la liberté de paroles et de pensée…. ne répondait pas présent aux injonctions du plaignant, en arguant que dire et dénoncer des abus, était faire preuve de courage et d’honnêteté….

Apparemment, cette avalanche de vraies fortunes (pour quelle contre partie ?) sévit partout. Il n’est pas étonnant qu’ainsi gâtés-pourris ils soient guéris à jamais de chercher du travail. Et que, pour rester à ce niveau, il n’y ait plus que la drogue ! Bravo pour l’éducation ! Ils sont très forts nos ir-responsables distributeurs de billets ! Au lieu de les faire travailler au bien public (le besoin est illimité) avec ce même argent, au lieu de leur payer des voyages princiers auxquels n’ont pas droit les jeunes, les vrais, qui en veulent et qui en ont (comme l’on dit).… lire la suite

Chers auteurs RL, bientôt, on déposera plainte contre vous parce que vous avez osé respirer. Franchement, on voit difficilement comment cette plainte ( contre quel propos ? ) pourrait aboutir mais je crois qu’on n’est pas à court de stupéfactions avec notre (in)Justice. Bon courage.

A Paris 10ème, ils viennent aussi en bandes et, vers 2 ou 3 heures du matin, poussent des hurlements inhumains, semblables à ceux de bêtes féroces, à se faire dresser les cheveux sur la tête. Si vous osez vous plaindre par la fenêtre, ils repèrent votre appartement, pénètrent dans l’immeuble, quitte à forcer et casser la porte vitrée, et se retrouvent devant la porte de votre appartement qu’ils veulent aussi forcer. Si vous appelez la police, elle donnera raison aux racailles automatiquement auxquelles elle offrira cigarettes et considération. Cette scène est véridique, rien n’est inventé.

Ce genre de subvention ne vous rappelle pas quelque chose? Mais si, ce n’est pas si vieux.! ..la combine d’un certain Théo Luanka d’Aulnay-sous-Bois, « violé par les flics » et de sa famille, pour toucher de bons petits pactoles, en « animant » une association pour les djeunes des quartiers sensibles… et pour finir recevoir la visite d’un certain hollande pourvoyeur de fromages.
Association qui n’a même pas déclaré ses « salariés » à l’Urssaf et dont le fric s’est évaporé sur les comptes de chacun des » frères » ou « cousins ». Aulnay ss Bois, Aubervilliers mêmes pompes à fric (le nôtre ).

J’allais en parler de ce pôvre garçon ,ou plutôt de son frère ,car c’est lui la tête de la combine ,on lui donne de l’argent pour  » la paix sociale  » et lui et toute sa famille s’en mettent plein les poches ,si bien qu’ils étaient tous soupçonnés avant l’affaire Théo ,on comprend mieux pourquoi le pôvre petit a voulu se faire passer pour une victime . De même à Marseille dans certains quartiers on embauche par contrats aidés des jeunes gens ( ou moins jeunes d’ailleurs) pour encadrer écoliers et collégiens ,et ces mêmes jeunes gens font jusqu’à la… lire la suite

Tiens oui, au fait, on n’en a plus parlé, du Théo et de son précieux croupion. Et de tous les artistes ou prétendus tels qui ont pieusement processionné et récité les mantras rituels pour déplorer les outrages qu’avait soi-disant subi ce saint croupion: on a la religion qu’on peut, pourvu qu’elle génère des retombées positives .Pourquoi ne nous en a -t-on plus donné de nouvelles, c’était tellement émouvant ?

Un million huit cent mille euros pour une association ? Ai-je bien lu ? Avec l’argent public ? Alors que des associations d’utilité publique n’ont que quelques sous ? Que fait la Cour des comptes ? N’y a-t-il pas là détournement ?… C’est des footballeurs pour toucher de sommes aussi astronomiques ? C’est quoi cette histoire à se taper le cul parterre ?… S’ils portent plainte au lieu de nous expliquer (par un droit de réponse), c’est qu’ils ne peuvent rien expliquer ! Quant on a un tel fric, on peut porter plainte tous les jours… C’est plus facile que… lire la suite

Finalement, l’etat et la police n’ont en fait aucun moyen de recoupement!!! Ils en appellent a la delation, chose que feront avec joie certains ici, plus proches des collabos de la derniere guerre que des patriotes…

Le pouvoir essaye de ne pas perdre pied… Mais lentement, la dictature est au abois! Tout cela va bientot changer…

Il n’y a que la Vérité qui blesse…
Il n’y a que les Subventions qui sauvent !
Sauf erreur, Ville choisie par Pécresse pour fonder « Libres » ? Bien choisi !
Plus on leur donne, plus ils en veulent, et nous crachent sur la… gueule !
Pb des Banlieues…. financées à grands frais…

Saint-Martin : Les scènes de guerre civile témoignent de l’effondrement complet de l’État Français (vidéos)

Les premières images des scènes de guerre civile sur l’île de Saint-Martin ont émergé sur les réseaux. Des rescapés ont tenu à témoigner de la réalité vécue afin de démentir la propagande et la censure mises en place par le gouvernement français après le passage de l’ouragan Irma.
Dans deux vidéos diffusées sur Facebook, on peut voir des gendarmes pris dans une fusillade avec des pilleurs armés. Selon un témoin, l’un d’entre eux a été blessé par balle lors de l’affrontement. http://breizatao.com/2017/09/14/saint-martin-les-scenes-de-guerre-civile-temoignent-de-leffondrement-complet-de-letat-francais-videos/

Condamnation de BREIZ ATAO : La république française, au bord de l’effondrement, perd la raison

Le plaignant, un obscur laquais de l’État Français en Bretagne se présentant comme « ancien préfet des Côtes d’Armor », entendait faire taire la juste fureur de la société bretonne face à l’implantation d’éléments indésirables sur le territoire breton sur une décision illégale et illégitime du gouvernement français.
Cette immonde blatte démontrait par là la parfaite filiation qui l’identifie à un autre soi-disant préfet ayant agi en Bretagne pour le compte de cet état au bord de l’effondrement, le brigand Jean Daubigny. suite : http://breizatao.com/2017/09/14/condamnation-de-breiz-atao-la-republique-francaise-au-bord-de-leffondrement-perd-la-raison/

Comment se fait-il que ces plaintes soient considérées comme recevables alors que la plupart des plaintes qui, elles, devraient être instruites ne le sont pas parce que déposées par de vrais citoyens Français ? Le mur des cons c’est comme l’islam il a essaimé partout dans les sphères de la (in) justice.

A mourir de rire, les JO en Seine-Saint-Denis! Les délégations du monde entier croyant venir dans une capitale européenne, vont se retrouver au Maghreb-Afrique… Comme si on ne se tapait déjà pas assez la honte aux yeux du monde entier….

Assez humoristique en effet ,les jo en Seine -Saint-Denis ,et ce vu de mon coin loin de Paris ,heureusement !!!

On peut vraiment dire que la France va mal, très mal. Une telle justice est une insulte à ceux qui aiment leur pays.

Aubervilliers, c’était bien mieux au temps des cowboys !

Vivre à Aubervilliers lorsqu’on né pas musulman, non blanc donc noir, semble devenir invivable. Pour éviter, qu’avec vos impôts, Mme le maire ne puisse plus continuer à arroser OMJA pour acheter la paix sociale, alors déménagez au plus vite de ce cloaque. Il en va de votre santé mentale et physique.

Monsieur Moisan n’a fait que dire ce que tout le monde sait déjà et voit régulièrement dans les reportages : on arrose les populations à fort taux de chômage pour avoir la paix sociale. Les Gaulois qui n’ont pas les moyens de partir, souffrent. Les écoles de ces quartiers sont, elles aussi arrosées : aménagements spéciaux, activités, vacances au bord de la mer etc.. Sur ce site de RR, on voit que Aubervilliers fait partie des cités de niveau 1, c’est à dire quartier sensible de non-droit : http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/04/habitez-vous-une-des-751-zones-de-non-droit-repertoriees-par-le-ministere/ Il n’y a que la vérité qui blesse Le gouvernement a… lire la suite
wpDiscuz