Roubaix : une jeune fille, handicapée, mordue 225 fois par des rats !

Publié le 13 septembre 2017 - par - 21 commentaires - 1 393 vues
Share

Qui aurait dit que les conditions de vie en France seraient, un jour, pareilles à celles que vivent les Algériens dans leur pays ?

Le mimétisme direz-vous ? Peut-être ! Il y a tellement d’Algériens qui vivent en France que les populations qui les côtoient dans les cités et autres habitations regroupant de nombreuses ethnies peuvent avoir été enclines à reproduire leurs coutumes.

Et la coutume des Algériens, dans leur pays, est de vivre au milieu de leurs ordures.

C’est dans leurs quotidiens qu’on lit le plus souvent les ravages qui détruisent ce pays bouffé par les ordures ménagères qui s’amoncellent devant leurs portes sans qu’ils éprouvent le besoin de les brûler – au moins – pour éviter la prolifération des bactéries et autres maladies qui s’abattent sur les populations.

Ce sont leurs journalistes, eux-mêmes, qui reprochent l’incurie de l’Algérien à vivre dans des villes où les rues sont envahies par les poubelles, la crasse et les odeurs pestilentielles qui en résultent.

Mais les maladies et bactéries de toutes sortes ne sont pas les seules à s’approprier ces monceaux d’ordures.

Il y a un vecteur autrement plus dangereux qui les colonise, pour s’en nourrir, c’est le rat des villes. Le bien gros rat gris et répugnant qui évolue dans la mouscaille de l’être humain.

C’est ainsi que nous avions appris, toujours par un quotidien national algérien, qu’un patient de l’hôpital d’Oran avait été retrouvé mort, dans les toilettes de l’étage où il était hospitalisé. Ce n’est qu’au matin que le personnel de service l’avait retrouvé en partie bouffé par des rats qui s’étaient attaqués à l’homme.

Est-il mort de mort naturelle et ‟consommé‟, après, par ces sales bestioles ? Est-ce l’attaque des rats qui l’auront fait mourir, s’il était affaibli ? L’article ne le dit pas.

Pourtant, l’horrible expérience que vient de subir une jeune paraplégique de 14 ans, à Roubaix – EN FRANCE !!! – nous prouve que la seconde hypothèse peut très bien être plausible.

La jeune fille alitée, ne pouvant se défendre en raison de son handicap, a été attaquée dans la nuit de vendredi à samedi dernier par une meute de rats qui lui ont infligé pas moins de 225 blessures sur tout le corps (mains, visage, jambes).

La seule différence dans l’horreur, entre l’Algérie et la France, est que cela ne s’est pas passé en milieu hospitalier. Mais la cause, elle, est bien identique à celle de l’Algérie : la présence des ordures ménagères, déversées par les habitants, sur un parking proche des habitations.

Comment en est-on arrivé à une situation aussi humiliante, dans notre pays ? Que font les pouvoirs publics ? La mairie de Roubaix fait-elle un distinguo entre les résidences, pour l’enlèvement des ordures ménagères ?

Il semblerait, néanmoins que oui, puisque le père de la jeune fille vient de déposer une plainte contre le bailleur et la ville, plainte qui a déclenché une enquête pour « conditions d’hébergement contraires à la dignité humaine ».
Pouvions-nous imaginer, un jour, que la France moralisatrice, si prompte à dégainer ses critiques envers d’autres nations, deviendrait l’égale de ces pays du tiers-monde, dans lesquels les populations vivent dans la saleté, la misère, en l’absence totale d’hygiène ?

C’est pourtant le cas.

Et les principaux responsables sont ces bailleurs, marchands de sommeil, qui s’érigent en associations, dont les missions sont d’utilité sociale et d’intérêt général, nobles protectrices des personnes démunies, qu’elles « logent dans le respect et la dignité pour encourager le vivre-ensemble et la cohésion sociale ». C’est elle qui se présente comme telle, sur son site internet, nous n’inventons rien !

Elle, c’est l’association SOLIHA (solidarité habitation) qui a pignon sur rue depuis 50 ans, en France et qui donne (ou loue ?) un toit aux personnes les plus vulnérables.

Soliha Métropole Nord est donc le bailleur de ces logements de Roubaix où cette enfant réside avec ses parents. Ce bailleur qui n’a pas bougé quand le père de la jeune fille leur a demandé, à plusieurs reprises mais en vain, de faire enlever l’amoncellement de poubelles, trop proche de leur habitation.

La seule réponse de cette association – qui ne reconnaît pas sa faute – est de la rejeter sur les résidents, comme elle les appelle, en précisant :

 » C’est un problème récurrent dans le quartier. Tous les riverains amènent leurs poubelles sur ce site privé en les faisant passer par-dessus la balustrade du parking. »

Si la mairie met des poubelles à la disposition de ces populations et qu’elle s’occupe du ramassage des ordures ménagères, elle aura compris, et Soliha aussi, que les personnes logées dans ces appartements, cités ou dortoirs, n’ont pas seulement besoin d’avoir un toit, elles ont besoin, aussi, qu’on leur apprenne la propreté, en les éduquant à vivre selon nos us et coutumes.

Il ne suffit pas de se croire plus honorable que les autres en accueillant à tout-va les migrants ou clandestins qui se présentent à nos frontières si on les abandonne à leur sort et qu’on les laisse vivre comme ils le faisaient, chez eux, dans leur pays.

C’est déjà assez que la France ait changé de physionomie, si, en plus, elle devient un dépotoir et donc, un danger sanitaire à cause du fameux vivre-ensemble, il vaut mieux envisager tout de suite un exode vers des cieux plus cléments et plus sains.

Danièle Lopez

Share

C’est un problème général: A tous ces étrangers qui viennent en France, on leur explique parfaitement leurs droits ( et on fait tout pour les accompagner dans leurs démarches ) mais jamais, ô grand jamais, on ne leur dit quels sont leurs devoirs. D’où tout ce qui arrive!

Qui se complaît à vivre au milieu des ordures, en fait au moins partie tout autant que des chiures, déposées ça et là par les rats affamés qui s’y repaissent gras sans en être à blâmer.

Non mais un peu de poésie après ça, ça peut pas faire de mal. Sinon, y avait aussi enflures et pourritures mais bon.

Mon frère a habité Lille sud, pour ceux qui connaissent : quartier chaud ! Dans son immeuble, une majorité d’africains, qui ne prenaient jamais la peine d’aller vider leurs ordures au vide ordure situé sur le palier, mais d’ouvrir la fenêtre et de jeter par là, tous leurs immondices. Comme là bas ! Que voilà une intégration réussie !

Deux rats par habitant à Paris, pour ceux qui ne savent pas…
Les poubelles étant… encore… ramassées, ils sont dans les égouts.
Pour les autres ? Le Joueur de Flûte de Hamelin ? Emmenant rats et muzz à la rivière ?

bon plan pour l’industrie pharmaceutique que celui de re-tiersmondiser les Blancs d’Europe ; 11 vaccins en une seule fois, disent-ils ? ; ben…….j’imagine que pour un coût d’1 euro ils doivent culbuter, après « frais » de recherche, 100 fois X 7 milliards de clients potentiels, il n’y a aucune raison de militer politiquement pour une Europe en bonne santé ; d’ailleurs, quelle différence y aurait-il entre le monde de la bricole chimique et celui des trader-brokers ? ….aucune.

Pourquoi 11 vaccins, même pour les bébés ? parce que, avec les « migrants » et clandestins d’Afrique et du Moyen-Orient, les maladies qui étaient éradiquées en France reviennent ….au galop. 800 morts du choléra (maladie très contagieuse) dans un pays d’Afrique. La tuberculose explose en France (le nombre de cafards et de rats aussi). A quand la Peste ? (arrivée en France par un navire marchand en provenance de Turquie, navire qui n’avait pas respecté la quarantaine dans le port de Marseille).

Quand vous parlez de tuberculose ,il faut préciser que cette tuberculose est une souche hautement résistante aux antibiotique.
Selon un médecin chef d’un hôpital universitaire allemand ,Mickaël Melter ,des maladies disparues en europe font leur réapparition en force et progresse de 300 à 450% ,pour la gale c’est 3000%
C’est plus de 30 maladies qui font leur retour ou leur apparition
Les 11 vaccins pour les bébés c’est là qu’il faut en chercher la cause !

Image de la France dans 10/20 ans … au mieux !

L’Occident, les yeux bandés, descend doucement vers le trou béant de l’Enfer. Hypnotisés par la télé menteuse, nous répétons comme des robots les propos menteurs des bobos multiculturalistes. Le Tiers Monde et ses misères nous rattrapent à grands pas…Merci Danièle Lopez pour cet article très éclairant…C’est vrai qu’un circulant au Maghreb, en Egypte ou dans des pays musulmans d’Asie, on a souvent l’impression de traverser d’immenses tas d’ordures,qui ne semblent pas gener les habitants. Allez dans un hopital, et vous verrez souvent des rats courir dans les couloirs… Nous importons toutes ces habitudes de saleté en France.

Regardez le visage de Paris aujourd’hui par rapport à il y a 30 ans ! la statue de la Liberté recouverte de tags, de papiers gras, de canettes, les murs de Paris, des stations de métro. Paris sent mauvais la crasse, comme au Moyen-Age, avec ses cours des Miracles…

Pourcentage de la population musulmane à Roubaix ? Je me doute du résultat.

200% pour le moins.

Une seule solution : re-co-lo-ni-ser l’Afrique pour se re-ci-vi-li-ser ! ! !

très curieuse histoire !!!

Oui, l’histoire ne dit pas pourquoi le père qui loge à l’étage au-dessus n’a rien entendu.
A moins que la jeune fille en plus d’être paralysée ne soit aussi muette.

Et on ne nous dit pas, non plus, si les parents vivaient avec la gamine !!! Ni d’où ils viennent !

Je crois qu’elle l’est.

Inouï que de tels agissements puissent avoir lieu ds la France jupiterienne de 2017. On régresse par bonds successifs jusqu’en enfer… point de non retour.

Si on cessait aussi d’accueillir des populations qui permettent aux associations mafieuses et autres individus de s’engraisser sur le dos de la misère …

Je vous ai compris !

On est en effet très loin des défilés de mode suivi par Brigitte macaron, et de ses balades main dans la main, avec le petit premier de la classe du cac40.

wpDiscuz