Saint-Martin : l’anticipation hollandaise et l’improvisation française

Publié le 12 septembre 2017 - par - 18 commentaires - 1 363 vues
Share

 

Catastrophe !

Le cyclone Irma vient de ravager l’île Saint-Martin dans les Caraïbes. On ne rigole pas avec la nature et lorsqu’elle se fâche en cas de catastrophe naturelle (cyclone, tremblement de terre, raz de marée, éruption volcanique…), l’homme reste peu de choses.

Ce qui interpelle est la différence des dégâts collatéraux et postérieurs au passage du cyclone entre les deux parties de l’île Saint-Martin.

Côté néerlandais, tout avait été anticipé, l’armée pré-déployée, les débordements et agissements violents et antisociaux très limités, rapidement sous contrôle.

Coté français, tout l’inverse, avec pillage d’un dépôt d’armes et exactions de bandes de pilleurs qui viennent rajouter de la violence au chaos « naturel ».

Pas besoin d’être sorti de Saint-Cyr pour savoir que, dans certains contextes, l’homme redevient rapidement un loup pour l’homme. Le verni social disparaît et la loi de la nature, avec le chacun pour soi, reprend vite le dessus. Manifestement, cela ne s’apprend pas dans les cours feutrés et guindés où nos oligarques énarques, ou assimilés, apprennent à jongler avec les mots de la finance et de la communication.

D’où la panique actuelle élyséenne, l’envoi précipité d’un détachement de légionnaires (sans doute venu de La Guyane assez proche), et l’annonce urbi et orbi du passage de Jupiter junior le mardi 12 avril. Trop tard, serait-on tenté de dire et surtout assez contreproductif, hormis la sacro-sainte communication élyséenne qui arrivera à redorer le blason terni, car cette énergie et ces moyens seront axés autour de la sécurité du Président plutôt que celle des victimes sur place.

Petit cours accéléré pour dirigeants incompétents et citoyens prévenants en cas de catastrophe. Il s’agit d’appliquer la règle des « 4 A ».

A comme Anticipation : Certaines catastrophes, notamment les cyclones, ont des signaux avant-coureurs et une montée en puissance chronologique qui permettent de prendre des mesures en amont. Le déploiement de militaires ou leur acheminement préventif en fait partie, comme l’ont fait les Hollandais à Saint-Martin. Les Français, bien que se sentant toujours plus forts que la moyenne, ne le feront qu’après le passage du cyclone.

A comme Autonomie : Il convient de disposer, à tous les niveaux, de lots d’autonomie alimentaire et matérielle. Réserve d’eau, conserves, bougies, allumettes, cordes et ficelles, trousse de secours, poste radio et piles, petit outillage, armement dissuasif. Ces lots doivent être adaptés à chaque contexte et entretenus régulièrement. Quand la catastrophe surgit, il est trop tard pour aller faire le plein dans le magasin déjà détruit ou bientôt pillé.

A comme Alerter : Disposer d’un réseau de sympathisants sûrs et fiables, sur lequel on peut compter, et de moyens de communication simples pour faire passer les messages d’alerte et d’assistance en cas de besoin. Savoir privilégier les moyens physiques plutôt que ceux techniques car le courant électrique ne passera pas toujours. Entretenir ces réseaux en privilégiant la proximité.

A comme Agir : Les paroles pèsent peu dans ces contextes de chaos. Il faut des actes parfois courageux et déterminés, notamment face aux pilleurs et autres vandales qui font vite surface et profitent de l’absence de forces de sécurité pour s’approprier les biens d’autrui, voire la vie d’autrui.

Cette règle des « 4A » devrait être évidente en cas de catastrophe naturelle et appliquée par tous les Citoyens raisonnables, clairvoyants, responsables.

Elle est tout aussi valable en cas de catastrophe déclenchée par des humains malveillants, du style terroristes islamistes pour ne citer qu’un cas récurrent, appelé à se reproduire régulièrement, voire à s’amplifier compte tenu du degré d’incompétence et du déni de réalité de nos dirigeants actuels.

Richard Roudier

Share

Regardez moi ce simili-president. Un affligeant bouffon!

A comme air france :
http://breizatao.com/2017/09/10/payez-ou-restez-la-compagnie-detat-air-france-a-quadruple-les-prix-avant-larrivee-dirma-a-saint-martin/

On serait en période d’épuration , il y a certains responsables (jamais coupables) qui devraient être fusillés.

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest
La compagnie Air France a appliqué la règle A. Remarquons que c’est une compagnie d’État. Elle appartiendrait donc à l’État. Cela reviendrait-il à soupçonner les profits financiers du gouvernement au détriment de la population ? Si c’est le cas, tout est à craindre en cas de guerre civile ! Pour ma part, j’applique déjà trois A sur quatre, mes voisins de palier pratiquant plus volontiers l’entre-chez-soi ou communicant avec de parfaits inconnus par réseaux sociaux interposés situés, eux, à des milliers de kilomètres de la France. Oh, il m’arrive bien d’échanger en aparté lors de nos rencontres fugaces dans l’escalier,… lire la suite
Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Oups ! Il faut lire « … communiquant avec de parfaits… »

Technique Française bien connue ! Fleurs, bougies, pleurs des Zotorités !
« Plus Jamais Ca  » !
Par contre Macron a « anticipé » son élection avec brio !
Mais pour St Barth (où il a sûrement une villa), Drahi a Trahi !

La France n’a peut-être pas fait ce qu’il fallait. Mais les citoyens, à part attendre l’aide de la France, qu’ont-ils fait ? Ont-ils (A)nticipé ? assuré leur (A)utonomie ? (A)gi contre les vandales ?

Que voulez-vous que le macreux ait pu faire ? rien ! nada ! il est d’une incompétence crasse et il se fout des français, de la France et de son histoire. Mais quand ses « protecteurs » lui ont démontré que ça sentait le roussi pour ses petites fesses musclées, il a annoncé, toutes affaires cessantes, sa venue à st Martin…après, bien après Irma et José…faut pas pousser, quand même…des fois qu’Irma et José aient engendré un autre petit monstre au moment où sa majesté jupiter junior survolait l’Atlantique et qu’Eole ait soufflé si fort que Poséidon ait soulevé des vagues si… lire la suite

Les météorologues peuvent déceler la formation d’un cyclone ( ouragan) plusieurs jours avant qu’il n’aborde les rivages habités puisque sa formation nait de la chaleur de l’Océan. Seuls les dirigeants incompétents ou tout simplement qui se moquent du monde ne peuvent anticiper. Pour ma part, j’ai suivi cet ouragan pendant plusieurs jours sur WINFINDER et je pense que SSSpécialistes météo ont au moins fait le même constat.

outre les légionnaires vraisemblablement venus de Guyane, j’ai constaté lors d’un reportage la présence de parachutistes venant du 3° RPIMa ou de 8° RPIMa, régiments basés respectivement à Carcassonne et à Castres.
ces soldats sont utilisés sur des théâtres de guerre et n’ont pas vocation à exercer du maintien de l’ordre.
de plus leur présence à St Martin n’a pas été annoncée!

outre les légionnaires vraisemblablement venus de Guyane, j’ai constaté lors d’un reportage la présence de parachutistes venant du 3° RPIMa ou de 8° RPIMa, régiments basés respectivement à Carcassonne et à Castres.
ces soldats sont utilisés sur des théâtres de guerre et n’ont pas vocation à exercer du maintien de l’ordre.
de plus leur présence à St Martin n’a pas été annoncée!

j’ai vu lors d’un reportage qu’il y avait aussi des parachutistes d’infanterie de marine en plus des légionnaires venus certainement de Guyane.
ces personnels du 3° ou 8° RPIMa sont basés à Castres ou Carcassonne et sont , compte tenu de leur spécificité employés sur des théâtres de guerre et n’ont pas vocation à faire du maintien de l’ordre!

une seule solution ; reFranciser la France parce que pour l’heure, depuis qu’on a les hispaniques, c’est le bordel total.

Je pense que certains hispaniques sont néfastes comme NOTRE DRAME DE PARIS ou celui qui se cache aujourd’hui, mais n’oubliez pas que le danger potentiel est l’islam.

Bof ! Il est au plus bas dans les sondages … Record de Hollande battu ! Mais il suffira d’une petite opération de com’ et il remontera à 60%. Il ne s’inquiète pas … il sait très bien faire ça ! C’est facile … les Français sont des girouettes

suite
on nous a montré des simulations avec des maisons détruites au delà des 300 kmh de vent; en annonçant force 5 (déjà vécu à SXM) et pas en créent le numéro 6 ou en l’annonçant  » hors catégorie  » on aurait sensibilisé la population au monstre qui arrivait et pour moi c’est là où le gouvernement n’ a pas mesuré la suite.

Ce gouvernement ne mesure qu’une seule chose : ses profits.

j’ai vécu à St Martin et connu non pas UN mais DES cyclones dont le fameux LUIS de 1995 ( catégorie 5 ) qui a bien détruit l’ile. Il est évident que l’on prend des précautions ( eau et nourriture ) mais croyez moi quand on nous annonce force 3 on reste très cool ; force 4 on met du papier collant sur les vitres et on bloque la baie vitrée tant bien que mal 5 !!! là on sait que l’eau sera coupée plusieurs jours , pour l’électricité ??? on ne sait pas mais de toute façon on fait… lire la suite

Assez d’accord avec vous.
A noter que Luis était force 4, c’est Hugo qui était force 5 en Guadeloupe.
Comme vous j’ai vécu Les 2 sur place . Irma c’était Luis en 2 fois pire selon tous mes amis de ces 2 îles.
Et heureusement s’il est passé vite contrairement à Luis Car 1 h de + et il n’y avait plus rien.

wpDiscuz