J’ai momentanément quitté la France pour ne pas me retrouver en prison

Publié le 3 juillet 2017 - par - 95 commentaires - 6 659 vues
Share

Ceux qui ont suivi les épreuves qu’il m’a fallu traverser depuis ce jour de septembre 2014 où j’ai publié sur un compte Facebook anonyme des articles en réaction à l’enlèvement et à la décapitation de notre compatriote Hervé Gourdel en Algérie par un groupe de djihadistes répondant à l’appel de l’Etat Islamique savent que ça n’a pas été un long fleuve tranquille.

Ces épreuves, je les raconte dans mon livre A mort le flic ! Édité chez Riposte Laïque, sans concession.

Couverture du livre A mort le flic ! Sébastien Jallamion

A mort le flic ! de Sébastien JALLAMION, préface de Maître Frédéric PICHON

Aujourd’hui, je me retrouve devant une situation ubuesque : celle d’un ultimatum qui m’a été adressé m’intimant, après que tout a été fait pour me priver de ressources, de m’acquitter de la somme de 5.000 euros avant le 4 juillet 2017, sous peine de devoir séjourner 200 jours en prison. Ce sont les jours amendes auxquels j’ai été condamné définitivement, et ce alors même que je ne disposais plus de revenus.

Ayant tenté en vain d’obtenir un délai ou un échelonnement, les deux étant impossibles, je me retrouve donc de facto condamné à une peine d’emprisonnement déguisée, à l’heure où la règle pour la plupart des délinquants de droit commun est à la liberté dès lors qu’ils sont condamnés à moins de 24 mois de prison ferme.

Par conséquent je ne dispose que de deux alternatives : soit accepter de séjourner en prison au risque d’y être confronté à une population notoirement violente et dont je sais le désamour qu’elle éprouve pour les membres des forces de l’ordre, soit quitter mon pays pour demander l’asile à une démocratie étrangère, en laissant derrière moi le peu qu’il me reste.

Je ne connais pas d’autre exemple, dans une démocratie occidentale, s’agissant d’une peine de privation de liberté prononcée à l’encontre d’un justiciable pour s’être exprimé sur des réseaux sociaux, mais je sais qu’à travers mon cas se profile un danger certain qui nous concerne tous.

A l’heure où ce texte sera publié, je serai réfugié en Suisse, sans savoir ni quand ni comment je pourrai un jour regagner la mère patrie, mes proches, ma famille…

De là, j’entends continuer à résister, à me battre par tous les moyens possibles contre cette injustice, et pour l’avenir de mon pays dans lequel je tiens à ce que nos enfants puissent vivre librement, sans subir de représailles au motif qu’ils seraient patriotes.

Je remercie ceux qui me soutiennent, et remercie également tous ceux qui feront la démarche de commander mon livre et d’en faire connaitre l’existence autour d’eux, car son contenu est de nature à éclairer l’opinion sur des réalités qu’aucun média ne leur révélera jamais.

Aujourd’hui comme hier, je ne baisse pas les bras, car le combat que je mène en vaut la peine.

Sébastien JALLAMION

Pour se procurer le livre choc de Sébastien Jallamion, A mort le flic !

Boutique Riposte Laïque : Lien

Chèque à l’ordre de Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

Amazon : Lien

Share

Sébastien, nous sommes nombreux à être avec vous. Courage, on ne vous lâche pas, en attendant, profitez bien de vortre expatriation salvatrice!!

Nous sommes vraiment en dictature depuis quelques années et tout cela conforte la haine que j’éprouve face à tout ces gouvernements laxistes et juges collabos!!!!!!

Je suis allé sur la page pour commander …et là oups ! N’y aurait pas comme une erreur (rien qui ne vous concerne Sébastien !) mais je vois deux mode de paiement chèque ou … »je vous le donne Emile  » PAYPAL !! Oui vous avez bien lu PAYPAL vous savez ce site qui a bloquer l’argent de « Defend Europe » et dont les site « Résistants » nous ont demandé à longueur d’articles de boycotter les services, de supprimer nos comptes… C’est finalement vrai même pour les « résistants » l’argent n’a pas d’odeur quelque soient les tuyaux qu’il emploi…même PAYPAL ! La je me… lire la suite

Point positif à mon « test » vous avez publié ma « critique » :)
Par contre cela ne m’avance pas pour commander :) car dans le pays ou je vis pas de chèque et …Paypal : j’ai plus :(

Vous reculer pour mieux sauter..votre europe est « morte ».c est ou l exil,ou le combat..vous n avez plus d alternative,vos guerres « coloniales » ,ou les notre en Israel,auraient du vous prendre conscience a qui vous avez a faire..le « diable » est chez vous..bonne chance..

Courage Sébastien , je commande ton livre d une part pour t’ apporter mon soutien et d »autre part pour le partager autour de moi et faire connaitre le plus possible ton histoire ,encore bravo pour ton combat et ta tenacité , les patriotes peuvent étre fiers de toi !!!!

Taubira , Hollande et Macron ont bien  » dressé  » leurs juges ! Chapeau LES artistes .
Comme on dit chez ces mêmes juges :  » L’ indépendance de la justice , c’ est comme la religion . J’ y crois , mais je ne pratique pas  » .
Courage Monsieur Jallamion .

Quand on pense que des délinquants condamnés jusqu’à moins de 2 ans ont des peines de substitution à la prison et là vous êtes obligés de vous expatrier pour y échapper,un seul mot HONTE à cette justice aux ordres!
Ils sont en train de nous instituer un délit de blasphème,ça y est , avec eux c’est le retour au moyen-âge, à quand le retour au 7 ème siècle?

Livre commandé sur RL. Ému, bouleversé, attristé, sont mes premiers sentiments, envers cet homme que Le Système persécute. Et je lui souhaite bon courage, en espérant que son courage et sa ténacité lui permettront de tenir dans ce monde hostile, ce monde à l’envers des valeurs véritables, de la moralité, de l’honnêteté, de la vérité. Écœuré, horrifié, révolté que La France, notre Nation, en soit là aujourd’hui, comme la pire des dictatures que le monde ait jamais connu. Que sont donc devenues la liberté de penser, la liberté d’expression, et LA LIBERTÉ tout court? HONTE, HONTE, HONTE à tous ces… lire la suite

Courage a vous Sébastien. Au fond , entre vous, policier, et moi vieil anarchiste, il y a bien des points communs et un objectif commun; combattre une barbarie par amour de la liberté. Bien amicalement…

J’ai commandé, non pas pour découvrir ce que Sébastien nous révèle, tout ça je le sais déjà. Mais par solidarité entre collègues .
Force et Honneur .

Enfin ! Si j’ose dire… J’exprime simplement que je suis rassurée de vous savoir « ailleurs » qu’en France ! J’espère surtout que le pays d’accueil vous offrira la possibilité de gagner décemment votre vie ! Je souhaite que ce soit un nouveau départ pour vous, en dépit de l’amertume d’avoir dû quitter la France par la faute de ce réseau mafieux. Regardez droit devant vous. Mes souhaits les meilleurs vous accompagnent. Très cordialement.

Bon courage Sébastien. Il vous en faudra beaucoup.
Malgré la puissance de vos ennemis, vous êtes loin d’être seul.
Les pourritures paieront un jour…

Mon commentaire est passé à la trappe. Pas grave. Je répète : Le Sieur Jallamion a créé une association chargée de récolter des fonds « pour l’aider ». Devrai-je ajouter : à quitter la France où il était menacé de mort ou de mauvais traitements ? Ce n’est pas à moi de juger sur le fond. Mais sur la forme, ce monsieur est nul. Car lorsqu’on reçoit de l’argent de personnes qui ont cru en vous, le minimum du minimum est de leur donner de temps à autre des nouvelles de l’Association qui collecte ces fonds. Ne croyez-vous pas ? Ce commentaire… lire la suite
wpDiscuz