Si on n’est pas d’accord avec Hubert Sage, on ne peut être qu’une « catholique bornée »

http://ripostelaique.com/quelques-mises-au-point-necessaires-avec-mes-detracteurs.html

Donc, Monsieur Hubert Sage, si l’on vous contredit, ce ne pourrait-être  que pour l’unique raison que l’on ne lirait  Riposte Laïque que depuis peu , voire qu’on ne saurait pas lire du tout. What else?

Après les insultes ad hominem qui se veulent méprisantes, vous vous permettez de me questionner sur mon passé de militante. Peut-on savoir à quel titre?

Je me borne à  quelques mises au point :

Je n’ai pas confondu votre hargne personnelle contre les catholiques avec de la  christianophobie généralisée. Votre hostilité est tout entièrement anti-catholique ; cela n’avait, rassurez-vous, échappé à personne. Et, bien évidemment, pour vous, la contradiction  ne saurait venir que d’une « catholique bornée,  les deux étant pour vous indissociables. Je n’ai là encore à informer quiconque de mes  éventuelles  convictions religieuses. Je prends la plume lorsque je considère un article motivé uniquement par la haine personnelle et  la mauvaise foi, ce qui s’avère totalement contre-productif, et ne me semble pas être le propos de Rposte Laïque.

La mission première de RL ne me semble pas être  d’examiner les dogmes religieux  ou les jugements sur l’Histoire surtout aussi grossièrement partisans, mais d’informer sur les attaques à la laïcité qui indéniablement viennent aujourd’hui de l’Islam, Je lis d’ailleurs RL depuis suffisamment longtemps pour savoir que l’événement qui en  a été à l’origine  fut l’affaire dite du gîte des Vosges où deux fausses clientes mais vraies prosélytes de l’islamisation téléguidées par le MRAP ont traîné une paisible citoyenne devant les tribunaux et causé sa ruine.

Je lis RL depuis suffisamment longtemps pour constater que si  vous reconnaissez aujourd’hui les dangers réels de, je vous cite: « l’Islamisme », il n’en est ainsi que depuis peu. Pendant longtemps vos articles n’ont visé que le catholicisme contre lequel votre fiel est inépuisable  et quand  les exemples contemporaines vous manquent, vous n’hésitez pas à remonter à Saint Cyril, dont, si je peux me permettre d’être le porte-parole des lecteurs de RL, tout le monde se tape. Aujourd’hui c’est la Terreur Blanche Royaliste Catholique qui a fait organiser de façon atroce des massacres. Entre parenthèse, je ne sais pas vous, mais je ne connais aucun massacre qui ne soit atroce, et en nombre plus important que le Tribunal Révolutionnaire. Est-ce bien d’actualité?

Mais puisque vous en parlez , ce qui me semble davantage d’actualité est le de signaler le fait que les actions du Tribunal Révolutionnaire sont en général escamotées dans l’Education Nationale  qui préfère  donner  de la Révolution Française une vision eschatologique romantique. Donc, quelques petits rappels à transmettre à nos écoliers pour pallier les carences de l’Education Nationale. La Terreur Blanche, ce sont les représailles  de Royalistes, ou tout simplement de crapules, à l’égard des Jacobins qui ont fait, selon les estimations des historiens à peu près deux mille morts.

Le Tribunal Révolutionnaire, organe officiel de la Révolution, a prononcé en 14 mois, antérieurs à la période de la Terreur Blanche, 16.600 condamnations à mort (plus que l’Inquisition Catholique en plusieurs siècles), des déportations en Guyane,  des emprisonnements, entre autres,  sur l’île de Ré, laissant les prisonniers sans nourriture ni soin et cela, sur simple suspicion. Je vous renvoie à la loi des Suspects du 18 mars 1793.  Cela n’a pas que peu contribué à l’opposition dans le monde à la Révolution Fançaise. 

Tout à fait contemporain cette foi est le fait que l’église catholique s’oppose au mariage homosexuel. Mais elle n’est pas la seule. Les protestants, le Consistoire, les organisations musulmanes aussi. Et je me demande d’ailleurs pourquoi à la télévision ce sont toujours  les Catholiques qu’on interroge et jamais les autres. Ne serait-ce pour les faire passer  pour des réacs obscurantistes en épargnant les autres?

Autre mise au point et non des moindres. Mes partisans (???) et moi-même réclamerions un retour aux critères ethniques pour l’acquisition de la nationalité ? Vous tenez cela d’où ?

Enfin, vous avez la cuistrerie de vous prévaloir de vos ancêtres protestants pour m’assurer que vous n’êtes pas cathophobe. Mais qui vous le demande? Et comment peut-on se réclamer du droit du sol et se vanter de sa filiation? La République, c’est la méritocratie individuelle justement. Et se prévaloir du mérite réel ou fantasmé de ses ancêtres, c’est se parer des plumes du paon.

Vous n’avez pas davantage à m’exposer le dogme de l’église chrétienne arménienne que je connais peut-être mieux que vous si ça se trouve. Ce n’est pas ici le lieu d’exposés sur les dogmes respectifs des religions mais la préservation de la laïcité et des valeurs de notre pays.

Vous allez, dites-vous, faire des actions au  Maghreb pour promouvoir la laïcité. Là encore, la seule chose qui me semble intéresser les lecteurs de RL serait de nous dire quels sont les résultats de ces actions et non le seul fait de le proclamer. Mais puisque vous en parlez, moi, cette démarche me rappelle celle des socialistes du XIX° siècle qui colonisaient  l’Afrique du Nord pour apporter « nos Lumières aux races inférieures ». Je cite Jules Ferry. Libre à vous d’aller au Maghreb. Pour moi j’estime qu’il faut balayer devant sa porte et qu’il y a fort à faire ici.

Je laisse à d’autres le soin de prendre le relais quant à vos menaces sur les riches aussi nécessairement exploiteurs  selon vous que les catholiques ne sont obscurantistes, et à vos analyses dignes d’un Philippe Poutou.

Monique Bousquet


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.