Suisse : la justice donne raison à l’islamiste converti Blancho et condamne Jean-Luc Addor

Publié le 17 août 2017 - par - 19 commentaires - 2 792 vues
Share

Notre ami Sébastien a-t-il bien fait de se réfugier en Suisse ? On peut se poser la question, avec le verdict ahurissant délivré par le juge valaisan Christian Zuber, à l’encontre de notre ami Jean-Luc Addor, par ailleurs avocat de Riposte Laïque Suisse et conseiller national UDC du Valais (l’équivalent de député pour la France).

Précisons, par ailleurs, le parcours de Maître Addor.

Les faits qui lui sont reprochés sont fort simples. Le 22 août 2014, dans une mosquée, des coups de feu sont échangés entre fidèles d’origine albanaise. Bilan : 1 mort. Jean-Luc Addor émet alors un tweet : « On en redemande ! ». Bien évidemment, pour qui connaît l’humour suisse de Jean-Luc, il faut prendre l’expression au deuxième degré, et comprendre que l’élu UDC veut alerter, par cette formule ironique, les autorités suisses sur les conséquences de l’immigration sur la sécurité publique. « On en redemande » signifie qu’il reproche aux autorités, malgré de nombreux faits divers de ce type, de continuer à accueillir toujours davantage d’immigrés en Suisse, malgré des référendums qui montrent l’opposition de la population à ce phénomène.

C’est alors qu’un autre personnage, Blancho, entre en action. Sévissant dans le canton du Valais (là où Jean-Luc Addor est élu), il pousse le Conseil Central Islamique Suisse à déposer plainte contre l’auteur du tweet, convaincu que la justice valaisane n’épargnera pas un élu UDC.

En effet, peu importe aux magistrats suisses que le CCIS, comme Nicolas Blancho, aient une réputation aussi sulfureuse que même un journal bien pensant comme « Le Temps » est obligé d’en parler.

https://www.letemps.ch/suisse/2016/05/09/plongee-reseaux-sulfureux-nicolas-blancho-conseil-central-islamique

Mais au fait, qui est vraiment Nicolas Blancho ? Les lecteurs de Riposte Laïque le connaissent bien, puisqu’il a participé au débat mémorable, à Montreux, en 2013, qui avait principalement opposé notre fondateur, Pierre Cassen, à Hani Ramadan. Blancho s’était illustré en imposant six gorilles, qui, disposés dans les différentes allées, intimidaient les participants.

La remarquable Caroline Alamachère, dans son style bien à elle, avait dressé un portrait du personnage, converti à l’islam à une vingtaine d’années, et devenu, grâce à cela, une vedette des écrans suisse.

https://ripostelaique.com/naissance-dun-mythe-suisse-le-converti-nicolas-blancho-lislamiste-qui-monte.html

Jean-Pierre Greter, procureur général ajoint du Valais, hélas suivi par le Juge Zuber, s’est bien évidemment, lors du procès, acharné contre Jean-Luc Addor. L’article auquel celui-ci a réagi ne parlait que d’un crime d’honneur entre Albanais, certes commis dans une mosquée ? Son commentaire, explicité quelques minutes après en indiquant son caractère ironique, ne parlait ni de musulmans ni d’islam ? Qu’à cela ne tienne ! Par un amalgame scandaleux, le procureur, puis le juge ont fait tout un travail de compilation (ou plutôt de police de la pensée) pour documenter l’engagement de Jean-Luc Addor contre l’islamisation de l’Europe et de la Suisse en particulier. Par cet amalgame, c’est donc en réalité non pas pour son commentaire ironique, mais bien pour son engagement politique que Jean-luc Addor se retrouve condamné. A travers ses positions, sont aussi visées celles de l’UDC, dont Jean-Luc est un des meilleurs porte-paroles.

Verdict : le conseiller national Jean-Luc Addor se voit condamner pour discrimination raciale (sic !) à une peine de 60 jours-amende de 300 francs suisses, soit 18.000 francs ! Somme exorbitante, qui se voit assortie d’un sursis de 2 ans !

Par ailleurs, il est condamné à une amende de 3000 francs suisses, et à 1500 francs de frais de justice.

Blancho, qui, dans cette vidéo, comme Marwane Muhammad en France et le CCIF en France, ne cache pas sa volonté de voir la Suisse devenir musulmane, doit bien rigoler de constater que nombre de juges suisses ressemblent de plus en plus aux magistrats français : bienveillants envers les islamistes radicaux, impitoyables avec les patriotes.

Naturellement, nous apportons tout notre soutien à Jean-Luc Addor, et ne doutons pas que cette scandaleuse décision de « justice »  heurtera les électeurs valaisans et les incitera à voter massivement pour lui aux prochaines échéances.

Paul Le Poulpe

Lire également :

http://lesobservateurs.ch/2017/08/17/notre-ami-jean-luc-addor-condamne-pour-son-tweet-on-en-redemande/

Share

Soutien total à Jean-Luc Ador. Je connais cette même aberration en France, pour avoir collé sur les vitres de ma voiture des images humoristiques sur l’immigration incontrôlée que nous impose nos dirigeants. J’ai eu droit à la visite des gendarmes et à une convocation chez le Procureur. Je suis aussi condamnée pour « PROVOCATION A LA HAINE OU A LA VIOLENCE EN RAISON DE L’ORTGINE, L’ETHNIF, LA
NATION, LA RACE OU LA RELIGION PAR PAROLE,ECRIT,IMAGE OU MOYEN DE
COMMLINICAION AU PUBLIC PAR VOIE ELECTRONIQUE ». Rien que ça !! j’attends la punition.

Soutien total à M Jean-Luc Ador. Qu’elle horreur une fois de plus. Les suisses ( gouvernement ) ont certainement trop peur de voir les barbares Saoudiens, Quataris et autres richissimes musulmans retirer leur fafios de leurs banques. L’argent a plus de valeur que l’humain c’est évident. À vomir et l’autre demeuré dont je ne veux pas me souvenir le nom pourrisse dans les poubelles des traîtres et des racistes dont il est un digne représentant.

ça prouve bien que chacun doit rester chez soi et les porcs seront bien gardés

Même la Suisse paraît aujourd’hui profondément « atteinte »… Quelle tristesse que cette dhimmitude à l’échelle européenne et surtout quel danger !

La Suisse est surtout un coffre-fort, et la raison du pognon est toujours la meilleure .Elle a, sans scrupule aucun, servi de coffre-fort aux nazis, et à leurs sympathisants ,à commencer par un certain François Genoud, personnage particulièrement répugnant.

ce Blancho
personne pour lui faire avaler son bulletin de naissance

après on plaide la démence

ça marche pour eux pourquoi pas pour nous

Partout pareil ! France, Suisse, USA etc ! Honni soit le Blanc ! Béni soit l’étranger !
Des bougies contre des assassins ! On leur donne raison, de fait !
L’islam pervers arrive à pervertir l’Occident !
Bénie soit la charia !

si des juges suisses se mettent à imiter les français, on peut alors se faire du souci!

Il faut quand même constate que si l’Etat Suisse comme l’Etat français aime les risques et les musulmans, en Suisse ce sont les musulmans riches et en France, lutte des classes oblige, ce sont les musulmans pauvres qui sont appréciés

Il n’y a que deux pays européens où l’on pourrait se réfugier vraiment ce sont la Pologne et la Hongrie même si dans ces deux pays ce cancer mortel qu’est l’engeance gaucho-islamophile tente aussi de faire entendre la voix du multiculturalisme forcené et de la soumission. Pour l’instant Dieu merci, la majorité de la population refuse d’entendre leurs sirènes.

Est ce que çà ne serait pas tout bêtement pour protéger tout les capitaux qu’ils ont en coffres de l’A. Saoudite et des autres ? Les musulmans ont peut être menacé de tout sortir du pays. Avec leur fric ils sont tout puissant, en France Hollande travaillait pour eux. Alors comme on dit que l’argent achète tout ? Malheureusement de plus en plus de gens aussi.

Par solidarité, je ne mangerai plus de petits Suisses.

Quelle CLAQUE pour la Suisse , qui croyait  » avoir tout compris  » et  » trouvé le moyen de se protéger de tous  » les dangers » ! Comme dans « barbe bleue  » Elle n’a rien vu venir …même pas Blancho & cie !

Ils devraient se rencontrer avec Sebastien Jallamion à 2 on se sent plus forts pour lutter contre les abrutis Franco-Suisses

Les patrons suisses ont exploité hier une main d’œuvre immigrée musulmane bon marché qui aujourd’hui s’est organisée en occupant l’espace démocratique suisse pour y imposer la charia et les lois islamiques. Avec l’affaire indigne de JL Addor à qui j’apporte tout mon soutien, Rien ne va plus dans ce pays chretien mais islamisé. Ce pays s’était déjà distingué,lorsque la France était occupée par l’Allemagne nazie,en empêchant les juifs d’y entrer pour y trouver un asile temporaire. Il y a 2 jours l’hôtel Aparthaus Paradies d’Arosa a posé une affiche demandant à ses clients JUIFS de se doucher avant d’entrer à… lire la suite

Madame Fivaz-Silvermann, historienne, a rendu un rapport précis sur l’accueil et le refoulement des Juifs à la frontière suisse pendant la 2de guerre mondiale. Sur 15’000 juifs qui se sont présentés et ont été accueillis, 2800 ont été refoulés.

Les juifs refoulés n’étaient san doute pas suffisamment friqués.

Soutien total à Jean-Luc Addor.
Cette « justice » est à vomir.
Et toi ces blancho, tous ces marwan muamerde et compagnie peuvent se pavaner et persécuter les patriotes utilisant ces lois iniques et ces juges corrompus ou politisés pour imposer leur idéologie de merde, mais quand les peuples vont se révolter, ça va sentir le roussi pour eux..

Hallucinant!

wpDiscuz