Sur CNN, BHL insulte la France et fait passer un cinquième des électeurs pour des nazis

Publié le 25 avril 2012 - par - 4 561 vues
Share

Cet entre-deux tour à peine entamé est décidément fort divertissant. Hollande dont on commence à douter qu’il souhaite réellement devenir Président nous promet le vote des étrangers pour 2013, celui des seuls Français ne lui étant sans doute pas suffisamment favorable. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que 700 imams ont appelé à voter pour lui, ils savent bien où est leur intérêt et réciproquement, car avec Hollande et ses sbires ce sera la fête de l’islamisme tous les jours.

Les Français souverains dans leur pays c’est fini, la grande braderie est ouverte comme on dit à Lille…

Un aperçu de ce qui nous attend est d’ailleurs déjà visible dans le 3e arrondissement de Marseille avec cette fraternelle inscription faite au soir du 1er tour qui prouve que certains ont déjà bien compris l’intérêt pour eux d’une victoire à la sauce hollandaise.

Marseille 3e arr Belle de Mai - au soir du 22 avril 2012

Tout ça c’est bien fait pour les Français, ça leur apprendra à être consanguins, dépressifs et xénophobes. Sans état d’âme, Benoît Hamon vient d’ailleurs de demander explicitement aux xénophobes de voter Hollande au 2e tour. Eh oui, on ratisse large au PS, chaque voix compte.

Outre Atlantique notre réputation vient d’être allègrement ruinée grâce à la malfaisance invétérée du pire philosophe que la France ait nourri puisque le richissime Bernard-Henri Lévy (on se souvient de son incarnation plus vraie que nature avec Bernard-Rémi Ravi qui dans le Bobo Jocelyn réclamait l’interdiction de la préférence nationale forcément fasciste) vient de déplorer sur CNN la nauséabonderie xénophobe décidément tenace des Français. Celui qui avait déjà déclaré en 85 « Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, bourrées, binious, bref franchouillard ou cocardier, nous est étranger, voire odieux » récidive cette fois avec l’insulte suprême « crypto-fasciste ». Rien que ça.

BHL évoque les 18% de Français ayant voté Marine Le Pen et notamment les personnes âgées « issues des âges sombres de notre Histoire »… Mesdames et messieurs, si vous avez connu la guerre et que vous faites partie de ce « un Français sur cinq », prévoyez de passer vos vacances ailleurs qu’aux States où vous êtes dorénavant considérés comme d’anciens nazis grâce à ce fumeux philosophe.

Refuser que la charia s’applique en France, refuser que des individus non socialement intégrés agressent, violent et tuent, et tenter de faire passer ce message par les urnes de la manière la plus démocratique qui soit ne serait donc pour ce bouffon enchemisé à l’ineptie facile que l’expression du nazisme ! Il faut oser !

Sa haine des Français l’aveugle au-delà du ridicule dont chacun sait qu’il ne tue pas, la preuve.

BHL qui est à la philosophie ce que je suis à la plomberie ferait mieux de ne pas trop la ramener, lui dont il se murmure qu’il offrirait ses services au vainqueur du 6 mai, quel qu’il soit. Sarkozy lui aurait promis un siège… à la Culture !! Non, ne riez pas, c’est tragique. Il a quand même prouvé qu’il était capable de découvrir des écrivains imaginaires, c’est dire sa crédibilité à un tel poste. Son maniement de la langue française est également probant « une petite fondation que je m’occupe les aide… ». Crypto-crétin.

Celui qui s’était encore ridiculisé par ses affabulations libyennes, à propos d’un message bidon dont il se serait déclaré porteur, à propos encore de son rôle de messager personnel auprès de Sarkozy à en faire pâlir l’Ange Gabriel, ne dit mot sur les meurtres systématiques des noirs punis pour leur opposition à la charia dans cette Libye qu’il se réjouissait de voir offerte aux islamistes responsables de cette monstrueuse épuration. Le noir en terre musulmane redevient « l’animal » qu’il a toujours été en islam. Chassez le naturel mahométan, il revient au galop. Et BHL qui n’en finit pas de glorifier ce sinistre retour aux sources coraniques. Printemps arabe qu’il disait… tu parles.

Ce sinistre bouffon ose sans vergogne traiter des Français de xénophobes sur une chaîne étrangère parce qu’ils refusent de laisser s’implanter chez eux un dogme dont le racisme n’est plus à démontrer. Nous serions xénophobes par anti-racisme en somme. Qu’il vienne donc nous le dire en face s’il en a les c…

Un ouvrage édité par Polémia « les Médias en servitude » nous en apprend également de belles sur le bellâtre héritier d’une très juteuse société de production de bois précieux, la Becob, implantée en Côte d’Ivoire, au Gabon et au Cameroun qu’il a dirigée dans les années 90. Ladite société employait alors les autochtones dans « des conditions de semi esclavagisme, les privant d’eau potable et de médicaments, les logeant dans des niches mal aérées et les payant (très mal) avec un grand retard». Le magazine Entrevue avait à l’époque envoyé des reporters pour enquêter sur cet épineux sujet mais BHL avait réclamé à Arnaud Lagardère l’interdiction de publier l’article. Crypto-salaud.

Alors l’imaginer à la Culture, pour la gauche ou pour la droite – de toute façon devenues identiques à défaut d’identitaires – me fait déjà frissonner mais certainement pas de plaisir.

Le vieux beau BHL, ultra narcissique au point de réaliser une épopée le mettant en scène (1), a vraiment trop abusé du brushing, la chaleur du séchoir lui a méchamment caramélisé les cellules grises. A moins que ce ne soit l’abus de caviar, qui sait si les omégas 3 à forte dose n’ont pas des effets pernicieux…

Caroline Alamachère

(1)    http://www.rue89.com/2012/04/07/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-laval-de-sarkozy-230933

Share

Les commentaires sont fermés.