Une salariée me justifie la raclette halal de fin d’année d’une maison de retraite

Nous pouvons faire de grands discours et analyses, j’en ai fait, et de belles plumes de Riposte laïque l’ont fait et le font. La lutte contre l’islam et son cortège de ravages systématiques et de régressions vers le pire des fascismes et de lavage de cerveau, implique l’engagement de tous et de dénoncer et combattre les ignominies de cette idéologie plus que mortifère et de ceux qui la soutiennent ou la laissent prospérer  -  l’actualité quotidienne partout dans le monde, la concernant, ne laisse aucun doute sur le sujet, sauf bien sur chez les aveugles professionnels : journalistes  bobos, politiques et multiculturalistes .

Mais c’est parfois dans le détail, que l’on voit à quel point notre société est dans le renoncement  de ses valeurs les plus anodines se laissant ainsi infiltrer et carrément détruire de l’intérieur, le cas RATP est emblématique (avec le silence assourdissant du Gouvernement, mais il se produit d’une façon ou d’une autre partout dans l’hexagone, sans que les responsables bronchent ou encore il est vrai que l’on est tellement stupide que l’on nomme de parfaits représentants infectés jusqu’à l’os par le cancer musulman et ses valeurs criminelles (Cf la cour européenne), comme responsable ou tant que porte-parole, et après… on s’étonne des résultats !

Je ne résiste donc pas au fort déplaisir de vous conter une de ces histoires du quotidien :

Une de mes amies travaille dans une  Maison pour personnes âgées et m’explique qu’elle est invitée au repas de nouvel an  du personnel, qui a lieu ce jour,  il s’agit d’une raclette, plat bien de chez nous, coté montagnes (qui est toujours accompagné  de jambon cru, de diverses cochonnailles et de vin blanc) et elle ajoute que BIEN SUR, ce repas est Hallal …

Plus que surpris par ce « Hallal », (pour une raclette !). Je lui demande pourquoi. Elle m’a sorti l’argument de la bien pensance :  nous on mange de tout et pas eux (ont-ils un ADN différent pour ne pas supporter une nourriture terrestre?), je lui ai quand même dit que ce serait normal que les gens s’adaptent au pays dans lequel ils vivent et à leurs coutumes, surtout en plus dans un repas offert par la direction d’un établissement français, en France, que ce n’était pas à la minorité de faire loi sur la majorité locale ou générale, que nous n’avions pas à tenir compte des religions et autres crétinismes primitifs obscurantistes, rien n’y fait… Elle a même ajouté que de toute façon une bonne moitié de la viande que nous achetions  en grande surface était Hallal sans que nous le sachions, ce qui ne l’a pas empêchée par ailleurs de dire tout le mal qu’elle pensait de l’islam, et ce n’était pas « soft », très loin de là (nous en sommes à ce genre de schizophrénie , un peu partout) eh puis… la discussion s’est arrêtée….

Pourtant cette amie a lutté dans le même établissement, lorsque des « aides soignantes »  abruties islamisées on eut en tête de refuser de servir du vin aux pensionnaires (tous non musulmans), de mettre des gants et des voiles, ou de refuser de servir du porc (cela les rendrait impures ces braves abruties par l’islam et l’imam du coin, les encourage et oblige dans cette voie, bien inoffensif… messieurs les journaleux, bobos et politiques, n’est-ce pas ?).

Elle a même réussi a rabattre le caquet – mangeait systématiquement du porc devant lui –  et à faire virer un infirmier musulman, oh bien propre sur lui, mais d’un fanatisme bien caché, comme souvent et  qui avait commencé à menacer toutes les femmes musulmanes travaillant la, si elles ne se conformaient pas aux règles islamiques et ne faisaient pas en sorte d’imposer leurs lois religieuses  (Cf RATP)  : eh oui, la lutte en est là, pied à pied dans chaque entreprise ( le cancer étend ses métastases mortelles, personne ne veut voir )…

Mais qu’en sera-t-il lorsqu‘elle sera partie, d’autres auront-elles le même courage ou renonceront elles ?

Jack Lucent


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans VIANDE HALAL. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.