Vaccins, médicaments, labos : pourquoi les critiqueurs ont tort !

Publié le 12 juillet 2017 - par - 78 commentaires - 946 vues
Share

On observe trop fréquemment de nos jours une remise en cause radicale et une méfiance envers des médicaments et des vaccins.

Ce parti pris négatif concerne malheureusement aussi des personnalités intelligentes, comme le Dr Delépine (voir ses 3 articles publiés par Riposte Laïque) ou le Pr Joyeux. Le développement de leurs arguments s’appuie sur l’autorité conférée par leur carrière.

Leurs positions sur les médicaments, dont les anti-cancéreux, sur les vaccins, sur les laboratoires pharmaceutiques, et sur la supposée complicité entre experts, labos, médecins, sécurité sociale, gouvernements, réclament une analyse critique.

Nous exposerons notre point de vue médical pour qu’il soit compris des non-médecins, sans être bien évidemment exhaustif en un seul article.

1) Les médicaments

En principe, ce sont des produits actifs, destinés aux soins, à la guérison ou la prévention des maladies. Pour qu’un nouveau médicament soit mis sur le marché, il s’écoule entre 8 à 15 ans d’études pharmacologiques, d’essais animaux et de bien d’autres travaux. Ce processus peut parfois coûter plusieurs centaines de millions d’euros. L’on peut comprendre que certains médicaments soient chers. Ce n’est pas le labo qui fixe arbitrairement leur prix, mais une commission multidisciplinaire à long terme, avec des argumentaires âprement discutés.

L’on sait que TOUS les (vrais) médicaments ont des effets primaires, bénéfiques, et des effets secondaires indésirables, variables en fréquence et en intensité. S’ils étaient inoffensifs, ils seraient vendus en supermarché, sans nécessité d’ordonnance médicale. Les doses thérapeutiques frôlent parfois les doses toxiques. Il existe toujours l’éventualité, même exceptionnelle, d’un accident grave. Et un placebo pour un bobo vaut mieux qu’un médicament de confort inutilement dangereux.

Le médecin compétent et expérimenté va peser sa décision sur la balance bénéfice/risque avant de prescrire, en sachant que le risque zéro n’existe pas.

Nous avons en triste mémoire le drame imprévisible de la Thalidomide, un excellent hypnotique. Mais, malgré l’absence de fautes dans la longue marche de son utilisation publique, il avait causé des malformations terribles chez nombre de nouveaux-nés.

Faut-il alors abandonner toute recherche pharmaceutique en se référant à un principe de précaution paralysant et en revenir aux remèdes de grand-mère, si utiles lorsqu’on va bien ?

Dire qu’il existe une omerta sur les dangers possibles des médicaments nous semble une contre vérité : il suffit d’ouvrir le Vidal, le dictionnaire de tous les médicaments, pour constater que, sur parfois plusieurs pages, sont notés la composition, les indications, les dosages thérapeutiques, les précautions d’emploi, les interactions avec d’autres produits, les effets secondaires quelle qu’en soit la fréquence, des à peine gênants aux plus graves éventuels, le surdosage, le devenir du produit dans l’organisme, etc.

Le médecin peut joindre au téléphone le laboratoire pour tout problème. Quelqu’un répondra de façon professionnelle à tout signalement d’un effet indésirable, la conduite à tenir et un rapport sera remis au médecin s’il le demande.

2) Les controverses sur les vaccins

Le public est fortement influencé par les interventions de médecins, parfois de haut niveau et à motivations diverses, qui vont propager des critiques alarmistes, des hypothèses inexactes, voire de simples rumeurs.

Le rôle des médias, d’associations peu scientifiques, de nombreux sites internet, renforce les peurs irrationnelles et injustifiées, sous couvert d’informer par sensations.

On souligne que c’est Vichy qui a rétabli l’obligation de vacciner, pour désigner l’origine du mal. On respecte l’opposition des Témoins de Jéhovah au nom de la liberté pour son corps. On passe sous silence le fait que les talibans estiment les vaccins comme opposés à Allah et que les Américains sont accusés par les islamistes anti-occidentaux de les prescrire pour stériliser les musulmanes.

En dehors de ces sottises, qu’en dit-on en France ?

La réalité : Un vaccin immunise contre une maladie infectieuse, en stimulant le système immunitaire. Les vaccins évitent chaque année quelque 3 millions de morts dans le monde.

Aucun acte préventif n’a de meilleur rapport efficacité-prix.

Pour quelles raisons, pour quels fantasmes, leur réputation souffre-t-elle depuis des années ?

Examinons les aberrations et contre-vérités colportées :

A) Les « dangers » d’un produit que l’on injecte dans les corps :

– L’aluminium : est connoté par le grand public comme un métal pour machines et objets divers, inquiétant et nocif à introduire en soi. En réalité, il stimule la production des anticorps et augmente l’efficacité du vaccin.
On l’a accusé de provoquer une maladie bizarre, la myo-fasciite à macrophages. Avec des symptômes aussi vagues que la fatigue, les douleurs musculaires et une certaine difficulté à se concentrer, elle a été jugée par l’OMS comme sans relation de cause à effet par rapport au vaccin. La plupart des sites internet continuent à ignorer cette information indépendante et demandent d’éliminer l’aluminium de tous les vaccins. Et surtout, on n’a décrit ce syndrome pratiquement qu’en France.

– Le mercure : Un conservateur essentiel de vaccin, le Thiomersal, contient du mercure. Horreur… on a presque le sentiment que nos nourrissons vont sucer le thermomètre. Plus de 10 ans de surveillance, l’OMS a conclu à son innocuité totale.

B) Les accusations erronées contre les vaccins :

– Le vaccin anti-rougeole-oreillons-rubéole (ROR) a été dénoncé comme favorisant l’autisme, sur la foi d’un seul article d’une revue, rapidement retiré après avoir découvert la fraude de son auteur. Mais, une forte baisse de cette vaccination en a résulté et sa réputation en souffre encore.

– Le vaccin contre l’hépatite B a aussi été soupçonné d’induire des scléroses en plaques, et, ce, encore seulement en France. L’OMS et le Haut Conseil de Santé Publique ont eu beau démontrer l’absence de risque, la défiance demeure.

– Le vaccin anti-grippe a été accusé de provoquer le grave syndrome de Guillain-Barré et d’être inefficace. Toutes les études statistiques sérieuses n’ont jamais retrouvé plus de cas dans la population vaccinée que dans la population non vaccinée. Quant à l’efficacité variable du produit, les mutations et les nouveaux virus grippaux expliquent entièrement ces aléas.

– Le vaccin anti-papillome du col de l’utérus a été injustement incriminé dans l’apparition de la sclérose en plaques. Les études statistiques de l’OMS, portant sur 136 millions de doses, n’ont relevé aucune relation de cause à effet.

C) Les clichés colportés par les obscurantistes afin de tromper les gens mal informés :

– « La science (confondue avec le scientisme) n’est pas fiable. On nous cache la vérité ».
Même si la science n’est pas infaillible, elle sait se remettre en cause. Et les anti-scientifiques proposent des médecines « douces », bien molles, qui n’ont fait leurs preuves que chez les bien-portants (exception faite de l’acupuncture).

– « La liberté de ne pas se faire vacciner ».
Les vaccins économisent quelque 3 millions de morts par an. Faut-il les sacrifier et mettre en danger nos enfants et petits-enfants à venir ?

– « Les vaccins sont inefficaces et toxiques ! Les progrès de l’hygiène expliquent la régression des maladies infectieuses. »
C’est entièrement faux. Les pays qui ont cessé ou diminué la vaccination pour des motifs variables (guerres, croyances ésotériques, etc.) ont subi une augmentation catastrophique des maladies infectieuses. Au Nigéria, l’emprise de Boko Haram, organisations terroriste musulmane opposée aux vaccins, a conduit à une explosion des cas de poliomyélite et de tétanos. L’absence de vaccination contre la coqueluche a entraîné 300.000 décès d’enfants dans le monde.

3) Arrêter la vaccination serait catastrophique

La variole n’existe plus nulle part aujourd’hui, et les jeunes médecins ne voient pratiquement plus de poliomyélite, de diphtérie, de tétanos, grâce aux vaccins.

La rougeole, très contagieuse, reste la principale cause de décès d’enfants dans le monde (135 000 morts en 2015), à cause de l’absence de vaccination. Va-t-on cesser la vaccination, encore si incomplète à l’échelon de la planète ?

La tuberculose revient en force en France, avec des bacilles résistants importés par des nouveaux venus. Là encore, faut-il baisser la garde et cesser les vaccinations sous prétexte qu’elles ne sont pas parfaites ?

Et pourquoi alors ne pas abandonner les recherches coûteuses sur les vaccins si prometteurs, anti-paludisme, anti-virus du SIDA, anti-cancéreux, anti-Ebola, etc. ?

Guy Sauvage

Si on me le permet, j’ajouterai volontiers un dernier point de vue perso sur ce sujet délicat. On ne peut pas mettre à la légère en balance le risque de la maladie et le risque vaccinal de complication fatale. On n’est pas des chiffres. Contre la fatalité d’une occurrence malchanceuse de la maladie, on est impuissant, on ne peut que subir. Pour éviter les risques inhérents à une vaccination périlleuse, il suffit de dire non. Je suis favorable au principe de la vaccination, et même très étendue, et de façon obligatoire, mais à une seule condition, les effets secondaires indésirables… lire la suite

La vaccination efficace, pour la bourse des gouvernants achetés ! Une Bachelot liée, comme tous les ministres de la santé, aux laboratoires ! Médiator, Pips, H1n1, Hépatite, les scandales se succèdent masqués par le pouvoir et les marchands ! Vous êtes Mr Sauvage, digne de votre nom, un marchand de mort, un vrai sauvage !

Vaste programme disait De Gaulle
Guy Sauvage est un médecin très courageux, qui a sauvé des milliers de personnes dans des zones de guerre et dans des pays ravagés par des catastrophes naturelles. Il a consacré sa vie à aider, soigner, sauver, d’innombrables personnes, très souvent de façon bénévole. Vous, par contre, avec votre obscurantisme de pithécanthrope, vous voulez renvoyer l’humanité aux époques révolues, où les taux de mortalité infantile étaient énormes, où les maladies fauchaient par milliers les enfants, où les épidémies ravageaient la surface de la planète. Vous puez la mort ! Guy Sauvage n’a aucune leçon à recevoir d’un abruti immoral et… lire la suite

Vous semblez adhérer à l’idéologie des anti-scientifiques. Essayez de donner quelques arguments plus élaborés que de piètres insultes. Vous mettez dans un seul sac des problèmes complexes que vous ne connaissez que par vos lectures Internet bien succinctes. Et je vous rappelle que les médecins et les médicaments sauvent des vies dans la mesure de leurs moyens, même si personne n’est tout-puissant face à la mort.
Il est bien triste de constater que les délires écologiques sont pris plus au sérieux que les connaissances et l’expérience.

Le mur immunitaire, le faible protégé par la masse vaccinée ! Mais à quel moment le vaccin commence à être efficace ? Car s’il est efficace, il suffit de vacciner le fragile. Et s’il n’est pas efficace, à quoi sert-il d’assassiner des sujets sains pour rien ! Car, le germe ne se cantonne pas au réservoir humain, il s’adapte, et il suffit d’un germe pour tuer le petit fragile, que le vaccin est incapable de soigner ! Partout ce sont les améliorations du niveau de vie qui sont liés à la disparition des maladies, même dans les pays sans vaccins… lire la suite
Le principe du vaccin est absurde ! Faire courir un risque à une personne qui n’aura sans doute jamais la maladie ! Ah le spectre des épidémies ! Mais si c’était vrai, expliquez nous comment l’humanité a t’elle non seulement survécu, mais proliféré ? Si ces populations encore limitées en nombre ont survécu à ces redoutables épidémies, c’est que l’épidémie n’était ni si redoutable, ni si fréquente ! Et la vaccination n’a rien fait disparaître, tant que le niveau de vie n’a pas augmenté ! La rougeole par exemple, est de mémoire d’enseignant, totalement bénigne pour un enfant de famille… lire la suite
Oh c’est vrai, les pouvoirs publics sont pleins d’honnêteté ! L’islam à gogo, et les vaccins ! Tient, un épisode amusant ! Ils nous ont retiré le Diantalvic, redoutable addicteur, pour nous inonder de Codéine, que tout médecin prescrivait aux toxicomanes en manquent, qui jamais ne demandaient de Diantalvic, qui n’avait aucune vertue en tant que shoot ! Et soudain après un bail, au détour d’un dessous de table, voilà que la codéine est condamnée pour addiction ! Et vous osez nous parler de l’honnêteté des pouvoirs publics ! Les malades en sont réduits au canabis avec toutes vos conneries… lire la suite

Sucer le thermomètre ! Oui, si ce n’est pas dangereux de se le faire injecter dans le cul, ce mercure, ils pourraient peut-être réintroduire le thermomètre au mercure ?

A lire les commentaires, on voit que tout le monde a oublié les époques où les mères étaient terrorisées par le croup, la phtisie, la petite vérole… Dans ces époques bénies, les guérisseurs et les herboristes (dont je ne nie aucunement la science, fût-elle empirique, sauvaient tout le monde et la maladie n’existait pas, s’pas ?). Pourtant, pour certaines de ces maladies, ce n’est pas si vieux. Je me souviens que dans mon enfance, la tuberculose était encore considérée comme un fléau national. Pour en revenir aux médecines dites « naturelles », qui ne le sont pas plus que la… lire la suite

Suite à la vaccination H1N1, mon neuveu a fait un syndrome de Guilain-Barré : il a été 21 joursdans le coma et a mis presque un an a récupérer toutes ses capacités physiques et mentales. Allez donc exposer vos certitudes à Irène Frachon ou au professeur JOYEUX. Vous êtes salarié de quel labo ???

Un scandale ces 11 vaccins pour des touts petits! Autrefois le D T Polio suffisait, y rajouter la rougeole pour avoir connu 1cas de méningite sur bébé; de polio aussi. Connaissez-vous la méningite du Nigéria (simples docs Thalassa), USA, Londres, pq pas la France? Bravo les crèches! (je me tais!)
Beaucoup de gens sensés répondent sur ce site, Vanessa, l’humour grinçant et réaliste de Toto, Clamp, Nico, et les autres, merci.
Avez vous perdu un gosse mr Sauvage, mr Macron?!

Avez-vous perdu un gosse de la rougeole ou de la diphtérie, CaptainCook ?

9-07-2002 : Cour Européenne des droits de l’homme ‘’ la vaccination obligatoire, en tant que traitement médical non volontaire, constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée et familiale garanti par l’article 8 de la Convention européenne’’

En France, il ne peut exister d’obligation légale de vaccination.
Toute obligation serait anticonstitutionnelle :
Art. 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du 10-12-1948 :
« Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».

C’est une blague, cet article ? En tant que scientifique de formation, je préfère de très loin l’écrit d’un scientifique – et de ce point de vue, les docteurs Delépine ou Joyeux, et beaucoup d’autres que je ne citerai pas ici sont à l’évidence infiniment plus crédibles – que ce genre d’article. Où l’auteur veut-il en venir ? Manifestement, il s’agit en arrière-plan de l’obligation prévue des 11 vaccins, dont il semble que M. Sauvage se fait l’avocat ; à ce sujet : pourquoi, en maints pays européens (Allemagne, Suède, Finlande…) où il n’y a pas d’obligation vaccinale, la mortalité… lire la suite
encore une fois, des vérités sont assénées sans preuve ! l’article parle du bienfait des vaccinations, là vous parlez de pays qui n’ont pas d’obligation vaccinale : où sont les rapports , les études , les pourcentages ? pour moi d’ailleurs, je ne comprends pas que le gouvernement impose 11 vaccins en prenant les citoyens pour des enfants ! pourquoi ne nous donne t il pas les pourcentages puisque il y aurait recrudescence de la rougeole ! pourquoi n’observe t il pas de principe de précaution pour la tuberculose importée de pays où elle ( vaccination ) n’est pas faite… lire la suite
Encore une fois, j’ai l’impression qu’on enfonce des porters ouvertes. Et une fois encore, l’impasse est faite sur l’hyper vaccination des nouveau-nés et il n’y a aucune réserve de langage pratiquée concernant l’hyper puissance du lobby pharma, largement en mesure de corrompre toute autorité médicale, y compris l’OMS : si les gens sont méfiants, ce n’est pas pour rien. Je rappelle, pour illustrer mon propos qui incrimine l’énorme conflit d’intérêt fondamental de la cause médicale, que personne ne vous dit plus jamais tout le bénéfice de la chaleur contre les maladies gastro-entéro-ORL virales de l’hiver, autant à titre préventif que… lire la suite

Ma thèse, défendue ici et ailleurs, est que les maladies éradiquées depuis longtemps reviennent en masse du fait de l’immigration.
11 vaccins doivent remplacer les 3 derniers…
« Nos amis les migrants », comme dit plus loin !! nous piquaient notre Fric, maintenant notre Santé ! Merci à eux et à ceux qui les soutiennent !

je suis très déçue de RL pour ce dossier. Il est prouvé que l’aluminium est très dangereux pour l’organisme et comment se fait-il qu il existait un vaccin sans aluminium mais que malheureusement l on ne trouve plus et qui était d’ailleurs beaucoup moins cher.Cherchez l’erreur!!
Comment expliquez vous que dans les pays où l’obligation vaccinale n’existe pas il n y ait pas plus, si ce n’est moins, de maladies?
Vous êtes vous documenté sur l’escroquerie du dogme pasteurien?
Nous ne demandons que la liberté vaccinale, libre à ceux qui le veulent de se faire vacciner et d’en subir les conséquences.

mais pourquoi être déçue de RL ! tout le monde a le droit de s’exprimer !

Bah dites donc ca censure dur chez vous: je n arrive meme plus a placer un commentaire aussi marrant soit il!
Je me demande si je vais continuer a perdre mon temps a vous lire?

On vient de m effacer tout ce que je viens de mettre que je m efforcerai de rdmettre des que j aurai le temps!
Je suis surpris de voir mon propos censuré sur RL la question des vaccins serait elle taboue ou bien la réponse de votre journaliste ne tolère pas d avis contraire????
Je reviendrai !

n’accusez pas RL de censure! les commentaires qui disparaissent sont hélas victime du robot qui gère le site sans intervention humaine…

« Riposte laïque » défend « la laïcité… ». Que font donc là des articles à propos des vaccins?

Allez donc proposer ce que vous écrivez ai Pr Joyeux par exemple, il aura de quoi vous expliquer scientifiquement le « pourquoi » il se bat contre les vaccins hexavalents etc….. Comme si des médecins de sa compétence et de son âge étaient des illuminés et des paranoïaques. Quid de l’OMS ? Vous lui faites confiance à l’OMS ? On aurait pu faire confiance à l’AFSSAPS aussi fut un temps, vous souvenez vous de l’affaire Servier et des collusions ? Je persiste à dire que eau, air , nourriture, vaccins, vie quotidienne (sécurité, oppression etc) sont menacés VOLONTAIREMENT pat les Etats, à… lire la suite

Il est souhaitable d’avoir un jugement équilibré au lieu de chercher à imposer une idéologie diffusée par les laboratoires pharmaceutiques .

Un sujet très sensible la vaccination! La règle la plus élémentaire voudrait que la vaccination ne soit pas obligatoire, du moins pour les français résidents. Par contre elle devrait être obligatoire pour les migrants qui arrivent porteurs de maladies tropicales. Et il serait opportun de rajouter à ces vaccins obligatoires pour nos amis les migrants, de doses conséquentes de mercure, de plomb, de curare, de cyanure, d’aluminium, afin d’obtenir une solution finale d’innocuité totale.

C est ce que j ai commencé a mettre quand tout a coup disparition des espaces entre mes mots et patatras retour a la page accueil!
Ma réponse perdue comité de censure oblige!!!

n’accusez pas RL de censure! les commentaires qui disparaissent sont hélas victime du robot qui gère le site sans intervention humaine…

Merci Mr Sauvage, pour cet aperçu de rationnel, ce « bon sens » cartésien qui fait tant défaut à nos néo-bobios. Mais sera-t-il lu…. et intégré par ces adeptes de l’obscurantisme anti-scientifique? Pas sûr! S’agissant des médicaments, il est vrai, cependant, que le patient doit-être son propre prescripteur et ne pas avaler n’importe quoi. Ainsi des statines, ces produits anti-cholestérol, qui font diminuer le taux de LDL et qui induisent des pathologies secondaires plus dures à vivre que le risque cardio-vasculaire… et qui ne soignent pas de la malbouffe, cette épidémie sociétale qui rend bouffis de graisses nos concitoyens malades de « mal… lire la suite

Vous parlez des effets toxiques de certains médicaments (mais vous n’en citez qu’un). Vous n’avez jamais entendu parler des accidents vaccinaux et apparemment ces cocktails chimiques innocules à des nourrissons sont miraculeux ! Cela fait vraiment plaidoyer naïf dun fanatique.

Oui oui sur toute la ligne!
Il y a un traitre pro Buzy et pro EmmanuelPhilloppe chez vous!!!

Apparemment beaucoup préfèrent le retour des épidémies de masse. Au lieu de s’enrichir avec la prévention, les labos (je ne dis pas non plus que leurs actionnaires et dirigeants sont des saints) s’enrichiront avec les traitements ! Avec quelques millions de morts au passage. Au fait, si l’on suit ce raisonnement, est-ce que les mêmes se mobilisent contre le port obligatoire de la ceinture de sécurité en voiture ? Si l’on excepte le cas des mineurs, pour les adultes ne s’agit-il pas là d’une vraie atteinte à la liberté individuelle ? Après tout, seule la personne qui la porte ou… lire la suite
(suite) légumes manger par jour ! L’État-papa, l’État-maman, le monde merveilleux de Big Brother. Sur la vaccination, l’enjeu n’est pas de supprimer toute vaccination, mais d’éviter d’en introduire de nouvelles, obligatoires, dont l’utilité est très discutable et le coût à la fois financier et en termes d’effets indésirables potentiellement plus important que le bénéfice attendu. Donc ne mélangez pas tout, SVP. Par ailleurs, répondez juste à cette question : pourquoi la Suède, la Finlande et quelques autres pays où il n’existe aucune obligation vaccinale ont-ils une mortalité infantile plus faible que la France ? Avec le peur des épidémies, n’avez-vous… lire la suite
Ah tiens, la ceinture de sécurité. Un grand symbole, la ceinture. Atteinte typique aux libertés individuelles. Si je ne veux pas mettre ma ceinture de sécurité, quel mal vous fais-je ? Si j’ai un accident et que j’en sois blessé, quel mal cela vous fait-il ? N’est-ce pas moi le premier pénalisé ? Quelle personne, dotée de bon sens, a envie de se retrouver à l’hôpital, ou estropié à vie ? On nous répond : ah mais moi je cotise à la Sécu, et je ne veux pas payer pour vous soigner si vous avez un accident dû au défaut… lire la suite
La question est donc de savoir si un gouvernement doit prendre des mesures lorsqu’il juge que la vie et la santé des citoyens est en jeu mais ce n’est sûrement pas moi qui serai en faveur d’une omniprésence de l’état. Je peste assez contre les limitations décidées par des technocrates parce qu’il y a un virage, un pont, etc. Mon volant je suis assez grand pour le tenir tout seul après 20 ans de sport automobile. La lutte contre les épidémies est d’une tout autre nature. Après tout on peut aussi arrêter de chercher un vaccin contre le Sida. J’ai… lire la suite
C’est assez amusant que vous évoquiez la Suède car si en effet ils ont décidé de supprimer la vaccination obligatoire (on verra si cela tient dans le temps vu la subversion migratoire qu’ils subissent) d’un autre côté en matière de sécurité routière c’est l’un des pires pays en termes d’obligations et d’interdictions en tout genre. Là ils ont oublié la liberté individuelle ! Vous parlez de bon sens mais lorsque la ceinture de sécurité a été imposée des arguments « sensés » et « scientifiques » ont été aussi développés pour en contester le bien-fondé. Et si personnellement je persiste à croire que c’est… lire la suite

…Il n’existait pas de vaccin contre la peste au XIVe siècle, sinon nul doute que la disparition soudaine de la maladie lui aurait été attribuée!
Le chien qui a mordu le petit Joseph Meister n’était même pas enragé, mais M. Louis Pasteur lui a tout de même sauvé la vie avec sa seringue. Ouf!
A ce compte-là, je vais vous vacciner contre la myxomatose, et vous pourrez me remercier de ne pas l’avoir contractée.
Fumisterie, escroquerie, ça dure depuis près de 150 ans!

…Trouvez-vous logique que l’aluminium soit banni des déodorants et le mercure des thermomètres pour que l’un et l’autre se baladent dans notre sang, via les vaccins? Dans un cas ils sont dangereux et pas dans l’autre???
De même : pas d’OGM dans nos assiettes, mais dans les vaccins, ça ne fait pas peur???
La mort-aux-rats dans le Gardasil? En voiture Simone!
La réalité : un vaccin N’IMMUNISE PAS contre une maladie infectieuse puisqu’il affole et affaiblit le système immunitaire qu’il prétend stimuler, surtout quand il est multivalent.
L’OMS elle-même a reconnu l’inutilité du BCG…

Les 11 vaccins, c’est pour rembourser un laboratoire pharmaceutique très connu « san… » qui a payé la campagne de Macron. Voilà tout le cynisme de l’affaire Cela est du à la saleté, pardon le manque d’hygiène des dits « migrants »; Welcome refugees! D’urgence, il faudrait dénoncer l’horreur de cette affaire. Ils tuent nos gosses. Voir les recommandations du professeur Joyeux.

De tout coeur avec votre facon de voir qui est parfaitement objective mais le politiquement correct n est pas affiché
Continuez ainsi je suis avec vous.

Merci Hélène. RL souhaite garder le bon système français de la médecine.
Mais manque de bol, malgré toutes les preuves dont un super reportage d’Elise Lucet sur France 2, non payé par le professeur Joyeux et autres médecins intelligents, ils persistent.
Au lieu de relayer les médecines douces au rang de « ringard », RL ferait mieux de s’informer.
Me concernant, les produits chimiques je les utilisent pour mes WC, mais certainement pas pour moi. Des preuves il y en a assez, encore faut il vouloir les chercher.

A Thiery. User de produits chimiques pour ses WC est certainement une bonne idée. User de médicaments adéquats fruit de la biologie, la chimie et la médecine est tout aussi légitime. Sans ses derniers, à plusieurs reprises, j’aurais rejoins l’au-delà. Merci donc à nos scientifiques et que chacun choisisse son destin – en toute liberté.

Merci M.Sauvage pour cet article concis. Ainsi que je le disais dans une de mes réponses sur RR, j’ai fichu la trouille durant 15 jours à certains collègues et certains élèves, avec les dangers du monoxyde de dihydrogène. Avec la complicité d’une de mes collègues de SVT, nous avons affiché un peu partout dans l’établissement une affiche format A4, répertoriant tous les dangers de cette molécule. Le croiriez vous, beucoup ont galopé. Et à chaque fois qu’un élève venait me voir, la seule réponse qu’il obtenait était:  » réfléchis saperlotte ». En ce qui concerne les collègues, courir aux toilettes pour… lire la suite

Laurence Antigone, ce est pas bien d utiliser votre science pour vous moquer des sans dents et du petit peuple non éduqué.
S ils avaient étudié correctement au college et pas plus loin, il sauraient que le monoxyde de dihydrogene n’ est que l eau du ciel et de nos rivieres qui coule aussi de nos robinets.
Mais si je vous dis qu’ avec du dioxyde de dihydrogène vous pouvez fabriquer du TCAP peut être ne le saviez vous pas?

ce n’est pas moi qui fabrique le TCAP, mais mon petit corps pour son bon fonctionnement. Et oui il lui faut pour cela du monoxyde de dihydrogène. Et oui, je me suis moquée de mes élèves et de certains collègues, car je voulais les obliger à réfléchir et non avaler bêtement tout ce qui peut se dire ou trouver. Du bon comme du mauvais. Et comme l’éduc nat, ne veut pas que les élèves réfléchissent, je tente d’infléchir le mouvement. Après tout, il suffit de taper sur internet monoxyde de dihydrogène pour avoir la réponse….

Excellent, le coup du monoxyde de dihydrogène !

Je veux bien croire que certains vaccins sont nécessaires voir indispensable , mais onze vaccins obligatoires…
Mon petit de douze mois nous as fait 40 de fièvre pendant 3 jours suite à un vaccin, donc j’émets quelques réserves sur la vaccination à outrance .

Ça devient n’importe quoi, RL… M. Sauvage, estimé reporter, s’improvise biologiste et nous donne des cours d’immunologie. Reprenant son article, je dirai, qu’au contraire on observe trop rarement une remise en cause radicale et une méfiance envers des médicaments et des vaccins. L’AMM, parlons-en : des mois, des années parfois d’expérimentations cruelles, un coût exorbitant, tout ça pour qu’au bout de quelque temps, le médicament soit déremboursé pour cause d’inefficacité soudaine, ou retiré quand il a fait trop de victimes pour que le scandale continue d’être masqué plus longtemps. « La SUPPOSÉE complicité entre experts, labos, médecins, SS, gouvernements »…me fait bien… lire la suite

Et vous, Hellène, vous êtes biologiste ?

Pareil, je me suis demandé s’il croyait vraiment ce qu’il écrivait. On dirait la prose d’un collégien qui a eu peur de sécher devant sa copie.

Encore bravo Hélène. Tout est dit dans votre article. J’aurais pas fait mieux.

Ecrire « les remèdes de grand-mère, si utiles lorsque l’on va bien »… c’est une mauvaise foi manifeste car être lardés de ventouses, lors d’une grippe, était plus efficace que les produits pharmaceutiques et aussi moins couteux pour la CRAM !

Sans parler des inhalations plus efficaces que les « Dolirhub » etc, les huiles essentielles plus efficaces que les antibiotiques (j’ai soigné une otite séreuse qu’avec ça), la spiruline à la place des médicaments « remontants » etc etc !

Les huiles essentielles sont certainement efficaces pour toute personne en bonne santé… Je garde les antibiotiques en cas de maladie. Une évidence, la grande avancée médicale depuis la découverte le 3 septembre 1928 par le biologiste et Dr Alexander Fleming – appliquée médicalement depuis 1941 est sans conteste. Je garde donc les huiles essentielles pour les soirs d’été.

Bah oui la penicilline on ne discute pas mais ces antibiotiques commencent a devenir des friandises pous la jeune generation de microbes!

Oui bon, bien entendu toute collusion entre les politiques et les grands labo est exclue. Bien entendu il n’y a pas de groupe de pression de ces labos au parlement français et européens, bien entendu les médecins ne sont pas « orientés » dans la prescription de tel ou tel médicament plutôt qu’un autre. Quid du prix actuel des gélules d’ultra levure par exemple (prix multiplié par X) ce doit être le coût de la recherche sans aucun doute. Alors dénigrer à tout va ce n’est peut-être pas bon , mais un article d’une telle naïveté, par un reporter de surcroit, ça… lire la suite

Bravo et merci Massilia.

Surtout ce qu’il faut dénoncer c’est l’incompétence des médecins pour la médecine douce (qui est je le rappelle 100% naturelle), et de dénoncer que c’est le laboratoire qui peut répondre aux médecins et non un organisme parallèle qui aurait testé les effets désirables et indésirables des différents médicaments.
Donc c’est bien les laboratoires qui font la pluie et le beau temps.

On devrait constituer un controle technique independant pour les medicaments avec des personnels chimistes biologistes medecins independants……mais ils ont tous travaille un jour ou l autre dans l industrie pharmaceutique ou l hopital cornaqué par les labos difficile d’ en trouver sans collusion!

Les laboratoires nous proposent je crois d’excellents médicaments. Cela est incontestable. La nuance s’impose… Merci.

Justement les plantes médicinales sont mille fois mieux que les médicaments chimiques et qui peuvent être des perturbateurs endocriniens. Vous devriez lire monsieur Sauvage les livres de Maria Treben sur les plantes médicinales. Il existe des plantes justement qui combattent certains types de cancer, ou bien d’autres qui soignent tels ou tels maux. L’aluminium tout comme le mercure ne sont pas très bons pour la santé. Et vous voudriez que l’on accepte des vaccins dont seuls trois sont obligatoires à savoir le DTPolio qui autrefois comme c’est étrange était sans aluminium alors pourquoi en avoir rajouté dedans et pourquoi vouloir… lire la suite

Merci Vanessa. Mais peut-être que M.Sauvage ne regarde pas les articles de RL sur la pédophilie. Peut-être est-il pour ?

l’hépatite B ne s’attrape pas uniquement « sexuellement » ! mais aussi par le sang ! je ne parle pas de transfusion précisément , mais de petite ou grosse plaie à soigner !

Donc des enfants de moins de deux ans doivent être vaccinés, en cas de sexualisation précoce ou d’accident de poussette ?
C’est tellement courant … pffft

Je ne comprends vraiment pas la réaction de ce monsieur qui voudrait nous faire admettre l’innocuité des vaccins ou presque. Et bien non, j’ai comme l’impression que ce monsieur travaille au profit de labos pharmaceutiques. Oui Vanessa, j’ai les deux bouquins de Maria Trében auxquels je me réfère souvent. Rudolf Steiner disait que les enfants doivent avoir les maladies infantiles pour les rendre plus forts. je me soigne par homéopathie, phytothérapie, en général avec les médecines alternatives et je m’en porte très bien. Je ne plombe pas la sécu. loin s’en faut. Mais tout cela est voulu, on rend les… lire la suite
Chère Zoé Si les vaccins étaient aussi dangereux que vous le pensez, il y aurait déjà eu une hécatombe de nourrissons. Je suis médecin avec un esprit critique intact et ni inféodé, ni influencé par les pubs des labos. Et aucune sympathie pour les gouvernements passés et actuels. De plus, il est entièrement faux que les maladies infantiles rendent les enfants plus « forts », mais entièrement exacts qu’elles en tuent encore beaucoup trop. Les labos ne sont pas philanthropes, bien sûr, mais de là à imaginer qu’ils rendent les gens malades pour leur vendre des médicaments inutiles et dangereux, c’est à… lire la suite
Ah… Deuxième bémol, mais il est parfaitement connu du corps médical. L’efficacité du BCG est variable selon les individus, et je suppose que c’est pour cela que l’obligation vaccinale contre la tuberculose a été supprimée. Il s’agit, à ma connaissance, du vaccin le moins efficace. Cela va sans doute poser de gros problèmes avec l’apparition des souches antibio-résistantes. Le problème se pose déjà pour certains malades de la tuberculose que l’on a les plus grandes peines du monde à sauver, principalement avec des doses massives de nouveaux antibiotiques. C’est une fuite en avant… D’après ce que j’ai pu lire, les… lire la suite

Vous vouliez écrire « souches bactériennes » je présume. Et les vaccins ne sont utiles que contre les bactéries, pas contre les virus.
La bactérie Escherichia coli par exemple est antibiorésistante et c’est de plus en plus grave car elle est responsable de maladies nosocomiales difficiles à traiter. C’en est de même pour d’autre souches bactériennes. Trop d’antibio, tuent les antibio’ !

Non, je parlais de la souche vaccinale de Calmette et Guérin (elle est bactérienne, certes, mais il s’agit de la première souche du vaccin).

Je n’ai nulle part parlé des virus, mais il y a des vaccins qui sont efficaces contre les virus, à commencer par le premier d’entre eux, celui contre la variole. La polyomyélite, la grippe, ce sont aussi des virus.

Oups, grosse bourde en effet. .. j’ai confondu vaccins et antibiotiques, j’ai rédige en pensant à autre chose vraisemblablement….. Désolé .

« En dehors de ces sottises »

Je crois que cette phrase résume parfaitement la position des « antivax » !

Un petit bémol tout de même : le recul ou la disparition des maladies infectieuses mortelles est dû aux vaccins ET aux progrès de l’hygiène ! Le savon reste un bon moyen prophylactique, continuons à nous laver !

Pourtant la cour de Luxembourg vient de reconnaître la corrélation entre le vaccin de l’hépatite B et la sclérose en plaques. La cour est elle conspirationniste ou lucide ?

Corrélation pas causalité.

@ Laurence Antigone

En théorie des probabilités, corrélation implique causalité directe ou causalité commune. Ici il n’y a rien qui puisse être simultanément cause de la vaccination et cause de la SEP, dont si corrélation est prouvée, l’une cause nécessairement l’autre. Vous sautez sur le mot « corrélation » dans un réflexe pavlovien pour nous servir un sophisme qui prouve ô combien vous n’êtes pas une scientifique.

L’OMS est plus pertinente dans ses statistiques que le Luxembourg.

@ Guy Sauvage

Le témoignage de celui qui a vu a toujours infiniment plus de valeur que le témoignage de celui qui n’a pas vu. Quelque chose peut nous avoir échappé, c’est plus difficile d’avoir des hallucinations, surtout quand on est une cour de justice ayant beaucoup moins de chance d’être infiltrée par les lobbys pharma que l’OMS, et sans aucune intrication propre avec la santé.

Les juges de la cour sont-ils des biologistes ? Sur quelles études épidémiologiques se sont-ils basés pour rendre leur jugement ? Auriez-vous de la documentation sur ce jugement ?

wpDiscuz