Valls-Hollande-Cazeneuve, nouveaux bourgeois de Calais

Publié le 29 juin 2015 - par - 1 038 vues
Share

CazeneuvevallshollandeAu fil des décennies, la barbarie s’est peu à peu installée dans notre pays et l’horrible attentat qui s’est traduit par la décapitation d’un paisible chef d’entreprise apprécié de tous, est la funeste conséquence, largement prévisible, de la pitoyable politique d’immigration menée depuis quarante ans par nos dirigeants. Incompétence, lâcheté et hypocrisie caractérisent leur action dévastatrice pour l’avenir de la France et des générations futures. C’est criminel.

Une fois de plus les autorités censées protéger les Français sont au dessous de tout. On les voit toutes en choeur condamner unanimement, “avec la plus grande fermeté”, chaque attentat. Ce sont de pitoyables perroquets. En réalité leur unique obsession est de ne pas faire d’amalgame, de ne pas stigmatiser et de “rester unis” face au terrorisme islamique. Les pompiers pyromanes, qui nous ont menés au désastre et qui ont totalement perdu le contrôle de la situation, ont peur. Mais on cherche vainement, à droite comme à gauche, le véritable chef de guerre capable de combattre le terrorisme avec courage et fermeté.

En attendant, on nous ressert l’éternel refrain lénifiant des capitulards face à la barbarie. Pas d’amalgame ? Mais ce ne sont pas des Chrétiens qui tuent des innocents au nom du Christ en perpétrant des attentats partout dans le monde. Ce n’est pas dans la Bible qu’on trouve des versets violents, invitant les fidèles à tuer les non chrétiens. C’est le Coran qui prêche la guerre sainte contre tous les infidèles. Ce ne sont pas les Evangiles qui prêchent la haine des autres religions, qui prônent les amputations des voleurs, la lapidation des femmes et le meurtre des apostats. Ce sont les hadiths, la parole du prophète que vénèrent des millions de musulmans.

Rester unis ? Mais qui a divisé la société en accueillant des millions d’immigrés extra européens dont la culture est à des années lumière de nos valeurs humanistes héritées du Siècle des Lumières ? Qui a imposé au peuple français une immigration de masse malgré l’échec flagrant de l’intégration ? Qui a vanté les mérites d’une société multiculturelle paradisiaque en ne combattant que le racisme à sens unique et en ignorant systématiquement le racisme anti Blancs ?

Combien de dossiers de racisme anti Blancs ont-ils été traités par les associations anti racistes depuis vingt ans ?

Nous récoltons aujourd’hui les fruits d’une politique d’immigration démentielle instaurée en 1975 par des dirigeants aussi incompétents que lâches. Ils se sont comportés comme des bourgeois de Calais, la corde au cou en livrant les clés de la France à des peuples qui rejettent notre culture. Tout cela était écrit d’avance, on ne peut intégrer des millions d’immigrés quand le choc des cultures est trop violent. Ces terroristes qui ensanglantent le pays sont tous nés en France et étaient connus des services de police. Constat d’échec accablant de notre folle politique d’immigration. Déjà, il y a vingt ans, Jean Marie Le Pen ne criait-il pas “la Patrie en danger”? Qui l’a écouté ? Ne disait-il pas “Français, vous n’avez encore rien vu de ce qui vous attend” ? On l’a diabolisé. Et aujourd’hui on voit…. Le FN avait mille fois raison.

Il n’y a rien à attendre d’un ministre de l’Intérieur qui prétend freiner l’arrivée de milliers de migrants sans papiers, mais qui s’empresse d’aller les saluer en leur serrant la main ! Quelle dignité ! Et combien de terroristes potentiels parmi ces dizaines de milliers de réfugiés arrivés de Libye où Daech fait la loi ?

Rien à attendre de la Justice dont l’unique obsession est de vider les prisons. Rien à attendre non plus des décideurs de droite ou de gauche, qui ont supprimé 10000 postes de policiers, divisé le budget de la Défense par deux en trente ans et amputé les effectifs de nos armées comme jamais. L’armée de terre a perdu les deux tiers de ses effectifs depuis la fin de la guerre froide, l’armée de l’air a deux fois moins d’avions et la marine tente de surnager avec son unique porte-avions disponible à mi temps. Un désastre ! Rien à attendre de ceux qui autorisent les écoles coraniques, où l’on apprend le Coran en lieu et place des programmes officiels. Rien à attendre de ceux qui ont financé indirectement les mosquées pour acheter leur tranquillité, et fermé les yeux sur les prêches anti occidentaux de certains imams étrangers qui ne parlent même pas français. Rien à attendre de ceux qui ferment les yeux sur les zones de non droit, sur la polygamie, sur les mariages arrangés, sur la charia de fait qui s’installe dans les quartiers.

Depuis des lustres c’est la débandade généralisée, la capitulation devant chaque revendication communautariste, la préférence étrangère à tout propos, la repentance et le reniement de notre histoire. C’est la dictature du politiquement correct, au mépris de la laïcité sans cesse bafouée au profit de l’islam radical et au mépris de la liberté d’expression, muselée par des lois aussi iniques que sévères qui ont mis fin à toute contestation salvatrice, à tout débat démocratique.

En un mot nos dirigeants ont tissé depuis trente ans la corde qui nous pendra tous. Car avec six ou sept millions de musulmans, dont l’immense majorité se tait et s’efface par peur des intégristes, souvent dissimulés au sein de réseaux dormants, nous nous préparons à une libanisation de la France, avec des conséquences tragiques et irréversibles. Nous avons introduit le cheval de Troie au sein de la société. Les Frères musulmans et les salafistes, généreusement financés par les monarchies du Golfe, nos “amis”, sont chez nous comme des poissons dans l’eau.

Et le 21ème siècle risque fort d‘être un immense bon en arrière pour les démocraties européennes qui se croient éternelles et n’ont toujours pas compris que nous sommes en guerre contre un islam radical conquérant.

Jacques Guillemain

Share

Les commentaires sont fermés.