Victor Perez : tellement étourdi qu’il défend mal l’abattage rituel

Sur son blog dédié à la parole libre, contre l’idéologie, le sectarisme et la bêtise, Victor Perez vient de consacrer tout un article à Riposte Laïque. Il l’a intitulé « Quand Riposte Laïque se fourvoie ». Comme je suis amoureux du débat, je félicite M. Perez pour sa critique et je l’invite à regarder en face sa propre bêtise. Voici le mail que je lui ai adressé :

Cher Monsieur,

Dans votre article intitulé « Quand Riposte Laïque se fourvoie », vous êtes d’une mauvaise foi qui me laisse pantois !

Notre contributeur Philippe Landreux a bien expliqué que les juifs et les musulmans se stigmatisaient tout seuls lorsqu’ils demandaient des dérogations à une loi communautaire, dans le sens de Communauté Européenne. C’est le choix des juifs et des musulmans et c’est bien évidement une gaffe monumentale de notre République que de ne pas avoir été intransigeante avec tous ses enfants ; à égalité.

Mais l’initiative de cette rupture d’égalité vient tout de même du culte, des ancêtres. Les juifs et les musulmans sont leurs premières victimes-vecteurs-reproducteurs. Ils n’ont qu’à s’en prendre à leurs cultes s’ils en avaient le courage et l’intelligence.

L’obsession maladive d’une certaine pureté alimentaire qui hante mes cousins juifs et mes ancêtres musulmans est bel et bien d’un autre espace-temps.

Depuis des temps immémoriaux, ceux de Shéoul, plus connu sous le nom de St Paul, cette obsession érige des murs de séparation alimentaire entre les êtres.

Mais une fois que ces éternels gamins attachés à un autre espace-temps demandent qu’on réponde favorablement à leurs caprices religieux, qui n’ont plus aucune raison d’être puisque nous avons de bons vétérinaires, ils n’ont qu’à assumer leur auto-exclusion des lois de la Cité et des cités européennes.

Par conséquent, il vous faut être conséquent : il y a dérogation ou il y en a pas ?

Mais maintenant, chers concitoyens juifs et musulmans, que vous avez choisi de sacrifier des bêtes sans les étourdir, que la République française a fait la gaffe de vous satisfaire dans votre désir d’auto-exclusion, eh bien faites comme les Grecs : consommez vos carcasses selon votre rite et offrez vos restes en holocauste pour satisfaire les narines de Zeus-Yahvé-Allah !

Par ailleurs, vous jouez à l’humoriste lorsque vous osez écrire : « En revanche, ils ont le plaisir de manger une viande d’un animal qui a été contrôlé sur le plan sanitaire comme saine car toute bête malade ou ayant une telle apparence est rejetée par le rabbinat. »

Ben voyons ! Vous avez bien dit rejetée ? Précisez donc votre pensée ! Rejetée à la poubelle au frais du rabbinat ou bien écoulée sur le marché de dupes que nous sommes ?

Décidément vous nous prenez pour des c… A moins que vous ne soyez trop étourdi, assommé par la religion pour vous rendre compte de votre bêêêt-ise aussi grosse que votre tête.

A bas la calotte, le turban et la kippa ! Dégagez, rejoignez votre Moyen-âge et vos Antiquités !

Pascal Hilout



Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans DEBATS LAIQUES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.