Zineb El Rhazaoui : un mix de Christine Tasin et Malika Sorel

Publié le 4 juin 2016 - par - 25 commentaires - 2 141 vues

Zineb13Il y a deux mois, notre fondateur, Pierre Cassen, parlai sur Boulevard Voltaire, de manière plutôt élogieuse de Zineb El Rhazaoui, journaliste à Charlie Hebdo, qui avait échappé de peu aux attentats du 13 novembre.

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/zineb-peut-etre-une-chance-pour-la-france,249219

Il évoquait son nouveau livre, « 13 », et s’étonnait qu’une journaliste classée à gauche ait eu le courage de publier son livre aux éditions Ring, qui passent pour des gens infréquentables depuis qu’ils ont fait connaître Laurent Obertone.

Il appréciait que cette femme qui ne cache pas son militantisme athée, ose dire : « Je suis contre l’islam, puisque l’islam est contre moi ».

J’ai donc décidé d’acheter son livre, et de le lire. Je suis agréablement surpris. Elle ne parle pas d’islamisme, mais d’islam. Elle ne se sent pas obligée de jouer les faux-culs, en disant qu’elle n’a rien de commun avec les racistes d’extrême droite.

Elle se contente de commencer son livre, dans sa préface, en citant le verset 29, sourate de la Tawba, Le repentir.

« Combattre ceux qui ne croient ni en Allah, ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Allah et Son messager ont interdit, et qui ne professent pas la religion de Vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation de leurs propres mains, en état d’humiliation ».

Elle ajoute, en présentant l’ouvrage, que les treize personnes dont elle a recueilli le témoignage ont ceci de commun : ils ne parlent pas de l’islam, le grand absent de leurs propos souvent bouleversants. Ils paraissent, malgré les meurtrissures de certains, totalement façonnés dans le « Pas d’amalgame ».

Sa préface est un régal. Elle aurait toute sa place dans Riposte Laïque. Elle pulvérise la classe politique, déjà soumise au discours dominant. Il y a en Zineb un mélange de Christine Tasin par le coeur à gauche, et d’une Malika Sorel par la critique de la politique suicidaire de nos élites.

Contrairement à des Onfray, à des Rioufol ou à des Finkielkraut, elle ne s’abrite pas derrière l’islamisme pour épargner l’islam. En ce sens, elle mérite, quelles que soient les illusions qu’elle puisse encore entretenir sur ses pires ennemis et les nôtres, la gôche, de Valls à Mélenchon sans oublier les écolos et les islamogauchistes, toute notre sympathie.

Outre la préface, quel est l’intérêt d’un livre qui comporte treize témoignages, dont le premier, celui de l’urgentiste Patrick Pelloux, réussit à rendre sympathique ce narcissique exaspérant ?

Zineb réussit, dans cette palette de témoignages, à ne présenter aucune des caricatures de bobos parisiens qui nous exaspèrent tant. Il y a beaucoup de gens qui nous ressemblent, ou qui ressemblent à nos enfants. Ce jeune pompier, qui perdra une jambe, pulvérisée par les tirs de kalachnikov. Cette mère de famille, qui perdra la seule fille qu’elle avait, avec qui elle entretenait une relation fusionnelle. Ce médecin-chef de la Brigade de sapeurs-pompiers, un des premiers à découvrir l’horreur du Bataclan. D’autres blessés, à jamais diminués, qui ignorent comment leur vie va tourner. Un commissaire de police, qui a accouru dès qu’il a appris les attentats. D’autres nous ressemblent moins. Le chanteur du groupe Eagles of death Metal, Jesse Hughes, dont les propos violemment anti-islam feront interdire un concert en France, par la suite. Etonnant témoignage d’un frère de terroriste, qui était à quelques mètres du massacre, en train d’écouter un spectacle de Dieudonné. Un vigile du Stade de France qui s’est retrouvé face au kamikaze. Cet ophtalmologue marocain, venu passer quelques jours en France, qui perdra son meilleur ami. Cette famille serbe, cruellement atteinte au Stade de France.

Cet ouvrage est complété par un portrait du cerveau présumé des attentats, Abdelhamid Abaadoud, abattu à Saint-Denis plusieurs semaines plus tard, qui se préparait à commettre d’autres attentats.

Ce livre, utile, ne pourra qu’interpeller tous ses lecteurs, obnubilés par une seule question : c’est quand la prochaine fois ? Et quand ils voient, au quotidien, l’absence d’action de ce gouvernement, ils ne peuvent que trembler davantage.

L’auteur, dans ses propos, est plus Française que nombre de Français.

On espère simplement que nombre de « Je suis Charlie » l’achèteront, et en tireront les bonnes conclusions…

Martin Moisan

http://www.ring.fr/auteur/biographie.php/auteur/el-rhazoui

A propos de Zineb El Rhazaoui, lisez aussi l’excellente vie de Mahomet en bandes dessinées qu’elle avait scénarisée pour feu Charb.
Rappelons aussi que ce n’est pas trahir leur pensée que de dire que combattre l’islam ne veut pas dire combattre les musulmans et que la nuance est d’importance.

dans le genre énormité on pourrait tout aussi bien dire que « Mein kampf » de Hitler est un livre détestable mais pas les nazis et la gestapo qui obéissent au flurer et aux projets énoncés dans son livre…
y’a quelque chose qui tourne pas rond ? non ?

Dans les faits si on combat l’islam on combat aussi les musulmans. Il ne faut pas être une girouette à deux sous. De même un musulman qui combat la chrétienté combat aussi les chrétiens. Lapalisse aurait sûrement dit  » Plus de musulmans plus d’islam. Plus de chrétien plus de chrétienté « 

Oui, si vous pensez que la seule solution possible est le massacre des quelques un milliard et demi de musulmans dans le monde, vous êtes cohérent.
Sinon, il vaut mieux trouver autre chose et lire Malika Sorel plutôt que de lire ce que l’on vous dit de penser des écrits de Malika Sorel.

Non pas massacrer 1 milliard et demi de musulmans,( justement , parce que nous ne somme pas musulman) mais interdire l’islam, tout simplement.
En principe toute chose nuisible à la société est interdite.
L’islam est nuisible à la société européenne.
Cordialement

Il n’est pas question de massacrer qui conque. Si vous combattez l’islam vous combattez les musulmans. Si vous combattez les musulmans vous combattez l’islam. La logique est très claire.
Vous pensez que les musulmans vont réformer le coran pour vos beaux yeux ?

Je repose ma question : comment fait le GRAND JACOU pour combatte avec ses petits poings musclés 1,5 milliard de personnes ?

@ Philippe Ha ! Ha ! Ha ! Toujours le même sketch de l’imitation des imbéciles, je n’avais pas compris avant ce soir. Je suis sûr que vous ne vous en lasserez pas très prochainement, mais tant que c’est risible, c’est le principal. Bon moi je n’ai pas votre talent, donc je m’exprimerai plus sérieusement : tout le monde sait que les musulmans aiment s’entretuer malheureusement, et que les convertis et apostats cachés seront amenés à prendre part au débat également. Les choses se feront d’elles-mêmes presque naturellement, et au fur et à mesure que la vérité se fera de… lire la suite
« ils ne parlent pas de l’islam… » Il faut lire le très beau livre d’Antoine Leiris « Vous n’aurez pas ma haine ». L’auteur, qui a perdu sa femme dans les massacres islamiques du 13 novembre 2015, refuse de s’enfermer dans un projet de vengeance, et va s’attacher à la plus pacifique éducation de son enfant déboussolé par l’absence de sa maman… C’est admirable mais… IL NE PARLE PAS DE L’ISLAM. Il faut regarder la belle vidéo qui rassemble plus de 80 dessins d’après les mêmes massacres. Tous plus talentueux les uns que les autres les dessinateurs disent à leur manière leur soutien… lire la suite

@ Pierre Régnier

Encore une fois, on peine à cerner votre position. Dîtes au moins que vous désapprouvez ce silence à défaut de trouver cette naïveté détestable plutôt qu’admirable !

Toutes les religions n’ont qu’un but la soumission des peuples

Dieu n’a pas inventé les hommes, mais certains hommes ont inventé dieu (pour asservir les autres hommes)… Quand on a compris cela, on a compris le danger de la religion

Et pour info, ce que font aujourd hui l’islam, s’appelait dans la chretienté la sainte inquisition….

Je n’ai pas le temps de développer mais votre comparaison est totalement en dehors de la réalité. Vous amalgamez une déviation humaine, en fait très courte, avec des actions qui sont consubstantiellement liées au message délivré par le Coran, lequel est censé être immuable et incréé.

pas soumettre mais relier – « religare » en latin, d’où vient le mot « religion » source prise dans un article de Gaël Morandeau très intéressant sur BVoltaire : http://www.bvoltaire.fr/gaelmorandeau/charte-laicite-religion-detat,36540
La laïcité religion d’Etat, par exemple !… la différence avec l’islam qui veut la soumission, genre « secte » voyez !!!!

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Le problème ce n’est pas seulement  » quand ?  » ( le prochain attentat musulman ) mais combien de temps cela va durer ? Pendant combien de temps les musulmans nous tueront avec leur djihadistes !
Finalement la réponse est simple. Hyper simple ! Cela durera tant que l’islam durera !…

@ jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Génial éclair de lucidité. En finir avec l’islam est donc un devoir de l’humanité !

Je lis Nana, de Zola en ce moment. Il évoque une fille devenant carmélite, il dit que c’est un suicide. En le lisant, j’ai réalisé que la religion dans son ensemble est un suicide. Elle remplace l’homme par un automate indifférencié qui pratiquera des rituels absurdes… Les croyants abandonnent leur libre arbitre, pour devenir des logiciels. Ça les rassure. Pourtant ne pas croire, c’est se retrouver soi, reconquérir sa dignité d’homme, ne rien laisser au « destin », ou je ne sais quelle force extérieure… je dois pour combattre l’aliénation de l’islam, m’allier avec les chrétiens, mais dans mon esprit, ce sont… lire la suite

Toute vérité n’est pas bonne à dire, Canis. En quelques mots vous avez exprimé le fond du problème de la croyance, ce mécanisme qui paralyse l’esprit critique. Apparemment cela n’affecte qu’une « zone » du cerveau, véritablement lobotomisée, paralysée, incapable de la moindre remise en question, où le moindre argument contraire déclenche une réaction pavlovienne ; l’intelligence reste intacte en dehors de cette « zone ». Ce phénomène mécanique s’observe également dans d’autres domaines notamment politique, où un dogme, une idéologie, devient incontestable, où l’invective répond presque toujours à l’argument. Comment fonctionnons-nous ?

Bien vu, je suis d’accord avec vous, même s’il n’y a pas que ça. Certaines nonnettes ont l’air heureuses … mais c’est peut-être l’effet de l’opium du peuple! Ce que vous dites (les croyants abandonnent leur libre arbitre) rejoint l’Évangile de Thomas (non chrétien) pour lequel chacun doit être libre et responsable de lui-même. On n’y trouve pas de prières, pas de prophétisme ni de culpabilisation par le  »péché ». Mais les concepts métaphysiques utilisés ne font pas partie de notre culture et il est nécessaire de passer par les livres d’Emile Gillabert (1914 – 1995) pour s’y retrouver, en particulier… lire la suite
Je suis heureux de voir que de + en + des musulmans ou ex Muz commencent a comprendre que cette organisation mortifère est denoncée par leur anciens adeptes, il faut rajouter aussi que au Maroc il y a 45000 conversions au christianisme ,Algerie et Tunisie C pareil, ce sont des chiffres officiels, le Sheikh Al-Kathaani a declaré a la suite de conversions a Jésus . il découvrent que chez les Chretiens, il y a un Dieu qui les ecoute et a qui ils peuvent parler et trouver du Secour, En Iran malgré les menaces de pendaisons ou decapitations, les eglises… lire la suite

HO! Que je suis heureux. Ils enlèvent leur blanc bonnet pour mettre leur bonnet blanc. Nous sommes sauvés…

Pierre si tu n’as pas vu la difference entre un createur de chaos et u,va n faiseur de paix, C que tu as besoin d’un bonnet d’ane, peut-etre que tu voudrai vivre en Musulmani ?

Canis … Ça, c’est ce que l’on dit quand on est sorti d’une secte ! ou bien un gros gauchiste qui ne sait lire Nana qu’à travers son idéologie de naze ! Demandez par exemple à L’Abbé Pierre ou Mère Térésa … ou mieux , l’Abbé Pagés !

L’abbé Pagès … Hum!! Je ne connais guère, mais ce que j’en ai aperçu ne m’a pas convaincu. Probablement très érudit et malgré cela très ignorant de bien des aspects spirituels particuliers, j’ai envie de le classer parmi les intégristes peu ouverts, ce n’est pas un guide spirituel à trop écouter (j’allais dire « à suivre », mais le suivisme n’est pas spirituel, c’est bon pour les moutons que l’on emmène à l’abattoir).

Le suivisme n’est pas spirituel dites-vous. Continuez je rigole a me pisser dessus. Votre humour est vraiment décapant.

wpDiscuz