‌Mali : des officiers français derrière les putschistes ?

Publié le 19 août 2020 - par - 24 commentaires - 2 734 vues

Quelques dizaines de soudards, très excités, récupérés par le colonel-major Ismaël Wagué, au camp de l’armée de terre de Kati, dans les environs de Bamako, ont pris le pouvoir, avec l’aval ou la complicité passive des 5 000 militaires français présents su Mali.

“Les 7 mercenaires” (nouvelle version) qui dirigent le Mali autour du colonel-major de l’armée de l’air Ismaël Wagué,

Depuis des mois, un certain nombre de Français rêvaient d’un coup d’État en France pour rétablir les libertés démocratiques. Le coup d’État a bien eu lieu. Mais au Mali. Pour renverser un Président appuyé par son ami Emmanuel Macron.

https://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/coup-detat-au-mali-le-pr%c3%a9sident-ke%c3%afta-et-le-premier-ministre-arr%c3%aat%c3%a9s/vi-BB187nLF

Au petit matin, un colonel d’aviation, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air, formé par les officiers de l’armée française, arrête Ibrahim Boubacar Keïta, le Président malien, en pyjama, et tous les responsables de l’État malien, avec quelques dizaines de militaires de l’armée de terre, et prend le pouvoir.

https://amp.lefigaro.fr/story/les-5-infos-a-connaitre-ce-19-aout-13440

Le soir venu, la France “condamne avec la plus grande fermeté” la “mutinerie”, via le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué. “La France réaffirme avec force son plein attachement à la souveraineté et à la démocratie maliennes” et “les autorités françaises au plus haut niveau restent très attentives à l’évolution de la situation au Mali”, a insisté le ministre des Affaires étrangères. Quelque 5 100 militaires français sont déployés au Sahel, notamment au Mali, dans le cadre de l’opération anti-djihadiste Barkhane.

L’enfumage du septuagénaire “papy Jean-Yves le Drian” est un gros. Comment la France pourrait-elle être totalement étrangère au coup d’État du Mali ? Le colonel Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’aviation, ne disposait d’aucune troupe. Tout au plus un secrétaire et un chauffeur. Il a dû débaucher quelques dizaines de soudards, au camp de l’armée de terre de Kati, dans les environs de Bamako, “qui tiraient en l’air dans la caserne” rapporte le correspondant de l’AFP.

C’est d’ailleurs dans le camp de Kati, dans cette même caserne, qu’avait commencé, en 2012, le coup d’État contre le Président Amadou Toumani Touré. Mais, à la différence de 2012, 5 000 militaires français (essentiellement des unités d’élite et de Légion étrangère), sont stationnés aux quatre coins du Mali. Si l’État français n’avait pas cautionné ce coup d’État militaire, avec un feu vert, ou peut-être orange, les unités françaises auraient reçu l’ordre d’intervenir, de balayer les putschistes, et de libérer le président de la République malienne et ses ministres !

Depuis 2019, et avant de passer à l’action, le colonel-major Ismaël Wagué tenait des propos musclés sur les réseaux sociaux (comme le général Antoine Martinez en France). Mais, lui est passé à l’action.

http://mali-web.org/societe/forces-armees-et-de-securite-la-montee-en-puissance-se-poursuit

http://malikibaru.com/?p=2681

https://malijet.co/crise-malienne/protection-des-sites-sensibles-la-troupe-teste-ses-capacites

Depuis les années 1970, lors de chaque putsch réussi dans un pays d’Afrique, il y avait des officiers français et des instructeurs derrière les officiers mutins. Le maintien en vie du Président, du Premier ministre et des ministres maliens arrêtés plaident pour un encadrement français. En l’absence de garde- fou, ils auraient été fusillés après l’allocution du président IBK à la télévision, dans la plus pure tradition africaine.

Il est probable que les dirigeants déchus seront bientôt exfiltrés, et gagneront la France pour vivre aux crochets des contribuables.

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Albert

Ils ont une armée de l’air au mali?!!!!! première nouvelle!!
Pour moi, ils sont tout juste capables de faire voler un essaim de criquets qui s’abat sur leurs récoltes, et encore! :))))) ptdr

ADLER

Et un putsch en FRANCE pour virer MACRON ?????

jean haysoupé

Il faut bien assurer l’extraction de l’uranium pour faire tourner nos centrales électriques, bon sang!
Le type qui était en place n’avait peut-être pas les mêmes vues!

geronimo

c’est une evidence….à chaque putsh en afrique il y avait des soldats ou des mercenaires francais ou autres….on sait ce que donne un putsh organisé uniquement par des africains…ça commence en massacre…et ça fini en guerre généralisée.
apres, c’est pas plus mal, ça les occupent un peu….et puis si l’armée francaise se fait virer du mali aprés ça…on pourra peut etre utilisé nos soldats pour nettoyer notre propre pays de la racaille qui pourrie nos vie…

DANY BARTHOUIL

Pourquoi oublie-t-on de dire que ces militaires reprochent au gouvernement malien de ne rien faire contre l’insécurité et pour l’économie du pays ???

Lotus

Ces militaires reprocheraient à leur gouvernement de ne rien faire pour développer l’économie de leur pays et contre l’insécurité qui y règne.
Êtes-vous sérieux? Ces militaires n’ont même pas un certificat d’études, tout ce qu’ils savent c’est jouer au dur avec leur gros fusil, comment voulez-vous qu’ils développent leur économie?
Et pour l’insécurité, ils font partie du problème.
Ce pays, comme tant d’autres en Afrique, c’est le chaos perpétuel.
Et si l’Afrique est dans un état lamentable depuis la nuit des temps, à qui la faute? Aux autochtones eux-mêmes.
Et ceux qui viennent en France et qui finissent par être diplômés, pourquoi ne retournent-ils pas en Afrique aider leur pays?
Posez-vous la question.

François BLANC

Si c’était LUGAN qui disait qu’il y a eu intervention de de l’armée française je le croirais

zéphyrin

oui on peut sans doute parler de complicité passive…car il n’y a plus de françafrique ou françafric heureusement !

gilbert

en tous cas, les warriors que l’on voit sur la photo n’ont pas dut beaucoup transpirer dans le Sahel, ils sont plutôt gras du bide, cela rappelle les résistants de la dernière heure et ces officiers d’état major qui ont bien profiter du putsch en Algérie pour prendre les gouvernent de l’armée Française avec l’accord de de gaule!!

Emile 2

Un ´´ état ´´ négre dans toute sa splendeur …
La France tient à bout de bras depuis longtemps ce pays improbable et ne serait pas dans le coup ….
Ça ne tient pas debout , effectivement

patphil

qu’ils fassent tous les putschs qu’ils veulent ne nous regardent pas.
si ces gens nous demandaient de rapatrier nos soldats j’applaudirais ! envoyer des jeunes se faire trouer la peau ailleurs, pour satisfaire l’égo du chef , semble être une caractéristique des gouvernants ; méxique crimée (napoléon3) indochine, algérie, afghanistan, beyrouth pour la république aujourd’hui au sahel , ça suffit!

Mdeligny

La vraie question est : qu’est qui les pousse à toujours vouloir fricoter avec les africains en toute oaccsion ?
C’est sexuel, financier, politique, idéologique, leur bon coeur à moins que ça ne soit leur Q ?

Colonel Napoléon de Guerlasse

Il est exact que tous ces types sont formés en France. Pour en avoir connu lors de stages, ces Africains sont en général des fils de chefs de tribus, et sont complètement nuls.

François BLANC

Je côtoie les militaires camerounais depuis 15 ans, notamment ceux du BIR, et je les considère de meilleur niveau que nombre d’unités françaises
Leurs stages d’entraînement en ville ou en forêt ne sont pas de la rigolade

Stratediplo

Ceux qui en ont côtoyés aussi ne généralisent pas forcément dans votre sens. Bacheliers africains acceptés à l’ESM ou en école d’application sur des critères de sélection distincts des concours français, et avec garantie contractuelle du diplôme de sortie, certainement. Complètement nuls à leur sortie d’école française, pas systématiquement, et encore moins après quelques années de parcours favorisé (unités d’élite) par leur gouvernement, voire de combat ou de service international en particulier face à leurs voisins anglophones le stick sous l’épaule dont le baccalauréat assure une place douillette avec chauffeur, sans avoir jamais démonté une arme ou entraîné une section à l’assaut. Là comme en d’autres matières (économique, politique…), le Mali n’est pas représentatif de l’Afrique.

Stratediplo

Ma réponse ci-dessus s’adressait à Guerlasse, pas à Blanc. Nous sommes d’accord.

Tom

Et si vous vous trompiez complètement ?
Et si Le Drian s’était complètement fait enfumer ?
Au contraire il y a très peu de signes qui plaideraient pour une implication de l’armée française.
Et aucune fuite à ce sujet dans les cercles militaires.
C’est surtout Keita qui a perdu tous ses appuis locaux sans s’en rendre compte, se sentant tout-puissant.

zéphyrin

le drian n’est pas tout seul…il a de multiples conseillers et sachants .
dans les couloirs du parlement et…sur place. (sourire)

Lotus

Notre général patriote ne perd pas son temps, il s’exerce en Afrique avant d’intervenir en France. Enfin notre libération approche. J’en connais qui vont vouloir se faire exfiltrer et demander l’asile politique en Allemagne.

Arman

Et quels sont le but et le programme de ces putschistes, à part arrêter Ibrahim Boubacar Keita en pyjama? Et l’UE dans tout ça? Elle qui a décidé de ne pas reconnaître l’élection de Lukaschenko n’a trouvé rien à dire sur ce putsch?Non, elle se contente d’envoyer des soldats et des Euros à Mali et d’accueuillir des clandestins maliens aux frais de qui vous savez. Nos valeurs…. disent-ils.Sans blague!

Raoul

Ah dis don j’ai reconnu les copains de Montreuil…. C’est grisant …. Ça change de technicien de surface…

.Dupond1

Dans ces pays là pas besoin de stéphane Bern pour mettre le patrimoine en valeur ,chez eux le rustique date de 25ans …..

Lire Aussi