10 milliards pour acheter la paix des quartiers, mais l’armée attendra…

Publié le 22 août 2017 - par - 26 commentaires - 1 809 vues
Share

Pour les sénatrices Annie Guillemot (PS) et Valérie Létard (UDI), la politique de la Ville ne distribue pas assez d’argent dans les 1 514 quartiers prioritaires. En bref, elles réclament 10 milliards d’euros, en plus des crédits de droit commun.

Telle est la conclusion d’un rapport remis cet été tandis que les Français étaient sur les plages, entre deux attentats. Ils apprendront donc à la rentrée que le Sénat a travaillé pour eux avant de se renouveler partiellement bientôt. Les grands électeurs vont-ils consolider l’effet Macron? Réponse le 24 septembre http://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/30/01002-20170630ARTFIG00006-et-maintenant-place-aux-elections-senatoriales.php

D’ici là, les préconisations des sénatrices Annie Guillemot (PS) et Valérie Létard (UDI) auront sans doute continué leur petit bonhomme de chemin, d’autant qu’elles étaient ficelées depuis longtemps déjà. En effet, la loi Lamy définissant la politique de la Ville en termes de cohésion urbaine et de solidarité, nationale et locale, envers les quartiers défavorisés et leurs habitants, rien n’est trop cher pour le portefeuille des contribuables. Surtout quand il s’agit de gaver encore la foison des quartiers prioritaires inscrits dans 850 communes.

Appauvrir les contribuables et enrichir les caïds

« C’est plus de 100 milliards d’euros au total qui ont été dépensés pour la politique de la ville, ces trente dernières années. » Voilà déjà pour l’ardoise. Voici maintenant ce que dénonçait le site Contribuables associés, il y a neuf mois : « Cette rallonge budgétaire au bénéfice de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine est symptomatique du désastre. Depuis 40 ans, l’État cherche à éteindre l’incendie qu’il a provoqué en favorisant la construction de logements sociaux sans parvenir à autre chose qu’à appauvrir les contribuables et à enrichir les caïds.

La rénovation urbaine des quartiers prioritaires, « le plus grand chantier de notre Histoire », dira Jean-Louis Borloo (ministre de la Ville entre 2002 et 2004), a coûté 48 milliards aux contribuables entre 2005 et 2015. Le budget du ministère est de 438 millions d’euros en 2016. ». http://www.contribuables.org/2016/12/politique-de-la-ville-le-constat-dechec-infographie/

https://youtu.be/HzdnD0p2ZRY

Et pendant ce temps, les gouvernants de la France en guerre asymétrique chipotent sur 850 millions pour la Défense nationale

« Ainsi, la réduction de 850 millions € des ressources prévues pour les armées en 2017 est-elle un signal de faiblesse donné à nos adversaires. Elle est perçue comme une baisse de l’effort de Défense en pleine « guerre ».  De surcroît, la démission du chef d’état-major des Armées est considérée à juste titre comme une perte de crédibilité du chef de l’Etat, chef des Armées, et une fragilisation générale de notre armée.

Les mois à venir pourraient voir se multiplier les actions terroristes sur le territoire national dans des formes nouvelles. L’Etat doit organiser la Nation pour gagner cette guerre qui s’annonce longue et difficile. »

Charité bien ordonnée commençant par soi-même, l’ASAF préconise cependant : « Pour vaincre, les Français ne doivent pas seulement proclamer les « valeurs républicaines » mais surtout retrouver la confiance, faire preuve de courage dans le quotidien et montrer une détermination sans faille dans ce combat permanent pour la liberté. »

Jacques Chassaing 

http://www.ville.gouv.fr/?tout-sur-la-politique-de-la-ville

http://www.onpv.fr/donnees/les-10-objectifs-de-la-politique-de-la-ville

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/29/le-budget-de-la-politique-de-la-ville-n-echappera-pas-aux-coupes-budgetaires_5166361_3224.html

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/politique-ville-moyens-financiers-renforcer.html?xtor=EPR-56

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
reuri

Nos zélites ont décidé de grand-remplacer nos soldats par des bataillons islamiques du philanthrope soros, ce grand humaniste ami des néo-con.

Jon-Erik Harper

Éradiquons déjà la pauvreté dans la Rue et aidons en priorité tous les SDF à s’en sortir.

StrikeBack

A voir « l’expérience d’un Américain travaillant avec l’Armée française »
https://chrishernandezauthor.com/2013/07/12/lexperience-dun-americain-travaillant-avec-larmee-francaise/

reuri

Il faudra lui traduire la guerre invisible à ce brave homme.

Fifi

Pour ces élus, leur expression favorite est : « on ne change pas une équipe qui perd ».

dufaitrez

En clair, la Politique de la Ville a consisté à accueillir l’immigration dans des locaux convenables, alors que les FDS fuyaient ces zones, devenues de non-droit !
Beau coup d’épée dans l’eau !

Messenger

10 milliards pour les arabes, combien pour les Francais. Ca va leur permettre de continuer d’alimenter leur trafic de came. Francais, dites vous bien une chose. Lorsque ces populasses auront mis la main sur le pays, ils auront aussi la main sur notre nucleaire et la, ce sera termine pour notre monde. Plus en attend, plus on se pend!

Echec&Mat

Après la famille, le travail et la patrie, ces trois valeurs fascistes de par leur connotation vichyste et dont la destruction est bien avancée, reste celle de l’armée qui ne serait tarder. C’est ainsi qu’est planifié avec le grand remplacement la démolition de la France pour n’être plus qu’un hexagone dans le puzzle mondialiste. Faut-il encore le rappeler que le démantèlement de notre armée est déjà bien avancé de par la réduction drastique de ses effectifs et de son budget, l’externalisation de ses soutiens, sa « subordination » à l’OTAN. En passe d’être contaminée à son tour par l’idéologie islamique, à l’instar… lire la suite

Lionel

Confronter politique de la ville et budget des armées a-t-il vraiment un sens? Dans cette logique simpliste, tout est en concurrence avec tout… Malheureusement, Jacques, vous ne mentionnez jamais dans votre article un problème comme les dizaines de milliards d’euros envolés à cause de l’évasion fiscale. N’est-ce-pas là un bien plus gros problème ? sans cela, ne pourrait-on pas aider armée et quartiers sensibles correctement, et bien plus encore? Ne seriez-vous pas en train de vous tromper d’ennemi ?

Chassaing Jacques

Je ne me trompe nullement d’ennemi car gaver les caïds de banlieues, dont il suffit de voir tous les jours le comportement public de contrôle de leurs territoires de trafics et de soutien au terrorisme islamiste, s’oppose à donner les moyens aux force de l’ordre pour investir lesdites zones de non droit républicain. Et ce n’est sans doute pas un hasard si les politiciens qui sabrent à dessein les crédits de l’armée, de la police et de la gendarmerie, sont les mêmes qui tolèrent l’évasion fiscale organisée par la haute finance internationale immigrationniste.

Lionel

Mais dans ce cas ne serait-il pas plus efficace d’aller chercher l’argent là où il y en a le plus plutôt que de forcer ceux qui en perdent à se battre pour le peu qu’il reste ? L’évasion fiscale n’est elle pas bcp plus scandaleuse ?

franck bérurier

Visiblement vous ne voyez pas bien le problème REEL des banlieues ; l’argent ne règle pas tout. Je vis dans une cité d’IDF ayant été rénovée et je vous assure que cela n’a rien résolu (à part l’isolation thermique faisant baisser la facture de chauffage : là BRAVO!!). On ne change les hommes avec de l’argent, hélas….

spartac

Vous êtes favorable à engraisser la vermine maghrébo-musulmane .
Bravo.
Ne croisez jamais ma route.

Lionel

Et si je vous dis que je suis un « bon français » qui vit dans un quartier sensible et qui aimerait voir son environnement s’améliorer un peu ? Ne vous inquiétez pas, je ne vous croiserai certainement pas, vous qui avez visiblement les moyens de vivre dans les « beaux quartiers » et aimez mépriser les autres.

franck bérurier

@spartac : vous me l’enlevez de la bouche ; ce lionel voudrait que les milliards de l’évasion fiscale (si on les récupérait ! pas gagné…) viennent s’ajouter au gaspillage dans ce puits sans fond qu’est la politique de la ville, politique n’ayant aucune vision du long terme mais marchant à coup de « mesurettes » toutes plus inefficaces !!

Lionel

« Si on les récupérait, pas gagné »… Vous êtes donc faible avec les forts et fort avec les faibles.

Joël

Imaginez en 14-18, les taxis de la Marne réquisitionnés pour ramasser les clandestins au lieu d’aller au front. Nous serions aux ordres de la merkel aujourd’hui.

Claudio

Et aussi 450 millions d’euros de crédits annulés pour la Sécurité intérieure, police nationale et gendarmerie nationale pour l’année 2017.
C’est à croire que ce gel des crédits pour les services de Ministère de l’Intérieur n’intéresse personne ?

Chassaing Jacques

à Claudio Comme d’ailleurs le citoyen lambda se désintéresse de savoir quand et comment il va falloir monter au créneau pour défendre sa peau et celle de sa famille. Et le phénomène n’épargne pas nombre de commentateurs des sites patriotes, y compris sur Riposte laïque. Il suffit de comparer les compteurs des articles relatant les attentats et ceux qui mettent au pied du mur l’inertie des généraux de l’armée française. Lesquels (pour un très petit nombre), via l’expression de l’ASAF rabâchent que la nation doit soutenir l’armée. Il faut leur répondre : « aide-toi, le peuple te suivra ». Et non l’inverse,… lire la suite

Claudio

@ Jacques Chassaing,

Au sujet des compteurs RL, j’ai le sentiment qu’il y a beaucoup de lecteurs et très peu de messages postés.

Les gens ont peur ?

D’accord avec vous pour le reste.

StrikeBack

« Armée, aide toi ! La Nation suivra  » : la formule est bonne. Connaissant les conditions requises et le dossier à fournir pour détenir une autorisation de détention d’arme de catégorie B (B1 & B2) pour usage sportif, l’enquête sécuritaire du (de la) détenteur ou (trice) sans être fiable à 100% pourrait présenter à l’armée une garantie suffisante dans le cadre d’un recrutement de volontaires supplétifs pour des missions notamment de garde de points sensibles (P.S.) , non gardés, hors enceintes militaires et présentant un enjeu majeur dans le fonctionnement des réseaux vitaux du pays : cibles non prioritaires de… lire la suite

Colonel de Guerlasse

Un quartier de ma ville a bénéficié de l’ANRU. Résultat, avec les démolitions d’immeubles, 700 habitants de moins, principalement des retraités « souchiens » qui avaient emménagé à la construction (hé oui). C’est désert le jour et quatre immeubles sont devenus des nids.

ésus

Qu’est ce qu’il en dit l’étoilé Ducoing du bonnet d’âne

Titus

Beaucoup de gens apprécient ces magnifiques fresques réalisées par les taggers… Savez-vous que le street-art fait partie de la politique de la ville qui finance les associations qui forment les jeunes à cet art. Il m’est arrivé d’engager la conversation avec un artiste de rue qui m’a raconté donner des cours de peinture à la bombe à des détenus… Sortis de prison, les étudiants en art rejoindront l’association où ils continueront leur formation… C’est dans cette association – de malfaiteurs – qu’ils récupèrent les bombes de peinture achetées avec l’argent de la politique de la ville. C’est pas cher, ça… lire la suite

Haggar Dunor

« La politique de la ville » ou comment dilapider l’argent du contribuable au profit de l’envahisseur… Gouvernements de droite comme de gauche, je vous hais !

НОВОРОССИЯ

L’ASAF devrait pouvoir écrire, mais s’interdit de le faire aux regards de ses statuts :
« Pour vaincre, les Français doivent retrouver l’amour de la Patrie, la fierté de leur identité culturelle, préparer avec détermination dans un élan de solidarité permanente la reconquête morale de la terre de France. »
Sous entendu, la reconquête physique étant de la compétence de l’armée et si ça ne suit pas : par l’urgente nécessité de rétablir les F.F.I. et les réseaux de la Résistance après avoir envoyé des émissaires là où on apprécie pas trop le « containment » atlantiste ni la perfidie avec Daech.