10 millions d’euros à l’université de Nantes pour étudier le Coran !

Publié le 17 novembre 2018 - par - 38 commentaires - 2 777 vues
Share

 

La lecture des sites internétiques des universités est souvent une mine de renseignements inattendus.

Ainsi, en lisant celui de l’université de Nantes, on apprend avec un intérêt mêlé de stupéfaction que cette université se réjouit du fait qu’une énorme bourse de recherche « synergie ERC », d’un montant pharaonique de 10 millions d’euros, a été attribuée au programme de recherche EuQu (« the European Qu’ran) dans le but de permettre à une équipe de recherche interdisciplinaire dirigée par John Tolan (un professeur d’Histoire médiévale ayant, semble-t-il, un certain renom) d’étudier durant les 6 prochaines années comment le Coran (Qur’an) a été interprété, adapté et utilisé dans l’Europe chrétienne du Moyen Âge jusqu’au début de l’époque moderne. Les chercheurs étudieront particulièrement l’influence du Coran (« Qur’an ») sur l’Histoire religieuse, culturelle et intellectuelle de l’Europe pendant cette période (1150-1850). (1)

Que sont les bourses « synergie ERC » ? Elles sont définies en page 28 de ce document PDF (2) émanent de l’ERC (3). Traduit en résumé : « Les bourses ERC Synergy ont pour objectif de favoriser la recherche aux frontières intellectuelles en permettant à un petit groupe de deux à quatre chercheurs principaux, appelé « groupe de subventions Synergy », et à leurs équipes, de réunir des compétences, des connaissances et des ressources complémentaires dans des nouveaux moyens de résoudre ensemble des problèmes de recherche ambitieux.

L’objectif est de promouvoir des avancées substantielles aux frontières de la connaissance, de croiser les champs scientifiques et d’encourager de nouvelles pistes de recherche productives ainsi que de nouvelles méthodes et techniques, y compris des approches non conventionnelles et des investigations à la croisée des disciplines établies. Cela devrait permettre à la recherche de transformer non seulement à la pointe de la science européenne mais aussi de devenir une référence à l’échelle mondiale. » Le document précise que : « Les subventions Synergy peuvent atteindre un maximum de 10 000 000 € pour une période de 6 ans » et également que : « Le groupe de subventions Synergie doit être composé d’un minimum de deux et d’un maximum de quatre chercheurs principaux. L’un des chercheurs principaux doit être désigné directeur principal correspondant. » 

On reste stupéfait devant l’énormité de la somme pour une simple recherche historique. En effet, faisons un petit calcul. Une recherche simple (4) nous permet d’apprendre qu’un chercheur au CNRS touche entre 2 300 et 6 450 euros de salaire brut mensuel, soit 4 375 euros par mois en moyenne, ce qui fait environ 52 500 euros par an. Sachant que cette bourse de recherche prévoit au maximum 4 chercheurs, et ce pour une durée de 6 ans, ça nous fait un total de 52 500 x 4 x 6, soit 1 260 000 euros. Nous sommes loin des 10 millions d’euros, il reste 8 740 000 euros à dépenser. S’agissant de recherches historiques, aucun équipement scientifique lourd n’est à financer, un simple matériel informatique de base  (ordinateur, scanner et imprimante + abonnement et connexion Internet) suffit, soit environ 2 500 euros par chercheur, ce qui fait 10 000 euros pour l’équipe de 4 chercheurs. On peut imaginer aussi des frais de déplacement et d’hôtel et restaurant pour aller consulter des archives historiques dans toutes les bibliothèques nationales de l’Europe. On imagine mal que ceux-ci puissent s’élever à plus de 10 000 euros par an et par chercheur (ce qui serait, avouons-le, déjà considérable) soit 240 000 euros pour l’ensemble des chercheurs pendant 6 ans. J’ai beau me creuser la cervelle, je ne vois guère d’autres dépenses à engager pour ce type de recherche. Nous arrivons donc à un total de 1 260 000 + 10 000 + 240 000 euros, soit 1 510 000 euros, restent 8 490 000 euros dont l’utilisation reste une énigme pour le contribuable européen qui, en fin de compte, finance cette bourse.

Certains historiens pourraient me reprocher de me livrer à des comptes d’apothicaire et me rétorquer que la connaissance scientifique n’a pas de prix, que l’Histoire est une science humaine, mais une science quand même, et enfin qu’on ne peut pas juger de la valeur des sciences sur leur utilité. Néanmoins, si la connaissance scientifique n’a pas de prix, elle a quand même un coût et il faut s’en préoccuper.

Une petite recherche permet de savoir quels sont, en général, les recherches financées par ces bourses ERC synergie en 2018. On constate que l’immense majorité de celles-ci portent sur des recherches scientifiques d’un intérêt majeur (5), (6), (7), allant de la tentative de fabriquer un processeur quantique (qui serait une gigantesque révolution en informatique) à la simulation moléculaire et à la biologie de haut niveau, entre autres.

On s’étonne donc qu’une pareille somme soit attribuée à un projet qui n’a rien d’une recherche de pointe et dont, sans être historien, on peut déjà subodorer, sans crainte de se tromper, quels en seront les résultats. L’influence du Coran sur l’Histoire religieuse, culturelle et intellectuelle de l’Europe au Moyen Âge a probablement été inversement proportionnelle à l’éloignement géographique de chacun des pays européens par rapport aux contrées dominées par l’islam. Donc, celle-ci a été nulle ou à peu près nulle en Islande, en Scandinavie, dans les îles Britanniques et dans le nord de l’Europe. Elle a été faible dans des pays tels que le sud de la France ou l’Italie, pour lesquels l’idéologie coranique était soit ignorée, soit détestée dans celles des régions de ces pays qui avaient eu à subir des razzias et autres invasions mahométanes (on se rappelle la bataille de Poitiers). Elle a été importante dans les pays qui furent longtemps dominés par l’islam et s’en débarrassèrent (entre autres la totalité de la péninsule ibérique et des pays de la péninsule balkanique tels que la Grèce et la Bulgarie, et certaines régions de l’Empire austro-hongrois). Elle est irréversible autant qu’irrémédiable (pour l’instant) dans les pays qui ne sont pas parvenus à se débarrasser de l’islam et qui l’ont adopté comme religion, en général par la force brutale (Albanie, la majeure partie de la Bosnie, le Kosovo et la partie européenne de la Turquie).

Il n’est donc nul besoin de dépenser des sommes pareilles pour enfoncer des portes ouvertes, alors que tout cet argent serait certainement mieux employé à rechercher les causes et les traitements de centaines de maladies qui sont trop rares pour intéresser l’industrie pharmaceutique, ou encore à étudier de nouveaux systèmes de propulsion pour les vaisseaux spatiaux, exemples parmi tant d’autres idées de recherche novatrices.

Ce que l’on pourrait trouver de plus étonnant, au fond, c’est que l’Union européenne se soit cru obligée de dépenser de telles sommes pour subventionner une telle étude sur un sujet dont l’intérêt scientifique est pour le moins mineur. Mais en réalité, cela n’a rien d’étonnant. De nombreuses personnalités européennes ont soutenu la fable selon laquelle l’islam faisait partie de l’Europe. Naguère, José Manuel Barroso a fait ce genre de déclaration (c’était en mai 2008) (8). Angela Merkel a récemment  prétendu que l’islam faisait partie de l’Allemagne, en réponse à son ministre de l’Intérieur qui contestait cette idée (9). Plus généralement, la plupart des commissaires européens et autres parlementaires de l’Union européenne sont résolus à vouloir faire accepter de gré ou de force aux Européens la présence de musulmans en nombre croissant, ce que refusent la majorité des citoyens de notre continent. Ceci explique le succès croissant des mouvements qui composent la « vague populiste » (comme l’appellent les membres de la nomenklatura européenne), lesquels ont pour point commun, dans toute l’Europe, une opposition ferme à l’expansion de l’islam dans nos contrées. Rien n’inquiète plus les « élites » européistes que cette fronde populaire (et non pas populiste).

Tous les moyens sont bons pour contrer cette opposition à la présence croissante de l’islam en Europe, en particulier la persécution judiciaire (on l’a vu dernièrement avec la scandaleuse décision de la CEDH légitimant la condamnation qu’a subie la militante pour la liberté d’expression Elisabeth Sabbaditsch-Wolf, condamnée en Autriche pour blasphème envers l’islam (10 ), on l’a constaté également avec le harcèlement judiciaire ahurissant dont est victime, au Royaume-Uni, le héros de la liberté Tommy Robinson.).

Or, le meilleur moyen de défendre une politique, ce n’est pas de réprimer ses opposants, c’est de lui trouver une caution scientifique. Même si l’on ne met pas en doute a priori leur objectivité scientifique et leur neutralité politique, il serait cependant fort étonnant que les historiens du projet EuQu aient été recrutés parmi les opposants notoires à l’islam et au Coran ! Dans cette hypothèse, ils n’auraient eu aucune chance d’être subventionnés car, pour avoir engagé une telle dépense, l’UE s’attend certainement à un retour sur investissement. Nul doute que les résultats de l’étude EuQu, dont on subodore par avance qu’ils vont souligner et majorer grandement la prétendue influence du Coran sur la civilisation européenne, seront utilisés sans modération par l’UE en tant que « Vérité scientifique officielle »  à des fins de propagande pro-islam. Les opposants à l’islam pourront ainsi être catalogués et vilipendés comme des ennemis de la science historique, comme l’étaient naguère, dans feue l’URSS, les opposants au marxisme-léninisme… Tout cela vaut bien un fromage, sans doute  !

Docdory

(1) http://www.univ-nantes.fr/espace-presse/erc-un-nantais-a-la-tete-d-un-important-programme-de-recherche-europeen-2345406.kjsp

(2) http://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/h2020/wp/2018-2020/erc/h2020-wp19-erc_en.pdf

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_européen_de_la_recherche

(4) https://www.dgdr.cnrs.fr/drhchercheurs/concoursch/chercheur/carriere-fr.htm

(5) http://www.cea.fr/presse/Documents/DP/2018/DossierPresse-ERC-Synergy-QuCube.pdf

(6) https://www.inria.fr/centre/paris/actualites/laura-grigori-alpines-laureate-d-une-bourse-erc-synergy

(7) https://erc.europa.eu/sites/default/files/document/file/erc_2018_syg_results.pdf

(8) https://www.worldbulletin.net/archive/eu-barroso-islam-is-part-of-europe-h21906.html

(9) https://www.aa.com.tr/en/europe/german-chancellor-merkel-islam-belongs-to-germany/1090930

(10) https://hudoc.echr.coe.int/eng-press#{« itemid »:[« 003-6234980-8105265 »]}

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOURGOIN

Merci de bien vouloir regarder sur ma page le long commentaire qui n’est qu’un copier-coller de ce que j’ai découvert il y a quelques jours au sujet du Coran et de l’islam !
C’est ultra intéressant et il est urgent de connaître ces choses ! ! !

Tohn Jolan

Le meilleur, dans tout cela, est que les 10 millions d’euros du programme ERC dont je suis le directeur viennent de votre poche. Soyez certains que je les dépenserai avec plaisir.

https://www.univ-nantes.fr/site-de-l-universite-de-nantes/john-tolan–4522.kjsp

Ulysse 67

On reste d’ailleurs perplexe sur les dates choisies: car les premières traductions exhaustives du coran datent du XVIIe siècle (après une traduction partielle en latin peu diffusée et peu fidèle).

https://journals.openedition.org/assr/21429

Il est clair d’après cet article que « l’influence » du coran en Europe a été NULLE. Car on parle bien du coran, même pas de l’islam ou de la civilisation arabe ou turque ottomane.

10 millions pour chercher un nègre dans un tunnel alors qu’il ne s’y trouve pas? Il s’agit de quoi, de donner un job fictif à des « étudiants » « issus de la diversité »?

Ulysse 67

Pauvre mécréant islamophobe!

Vous ne savez donc pas que l’Europe doit tout à l’islam, au coran et aux musulmans? Tous les savants européens étaient musulmans, et puisaient leurs connaissances directement dans le livre saint incréé.

Ce sont les musulmans qui ont développé l’agriculture, l’industrie le commerce en Europe. Avant l’arrivée des musulmans éclairés, les européens vivaient en sauvages dans les forêts ou les cavernes, poussant des cris inarticulés (les musulmans leur ont enseigné le langage) et se nourrissant de fruits ou en grattant le sol. Ils leur ont également enseigné l’écriture, et toutes les sciences, à construire des maisons, à se vêtir, etc..

Ils leur ont même appris à faire des enfants, car ils ne savaient pas.

Million Bernard Pierre

Le Christ a dit: <>, cela pourrait s’étendre pour évoquer ceci: est-ce à ses actes qui nous ont traumatisés que l’on pourrait reconnaitre l’islam???? la question est posée de façon objective!!!!. Quel est le projets poursuivit par nos dirigeants, pour nous imposer l’islam par des moyens détournés???? bulletins de vote!!!! Et Je n’ai pas envie de voir mon épouse sortir en ville, affublée d’un vêtement noir qui la couvre entièrement, avec une fente pour voir sans être vue!!!!

Conophobique

10 M pour se tenir au Courant? C’est cher, il suffit de lire ce torchon qui est le summum de la naïveté, suivi de la Bible et de la Torah. Comme quoi les religions ne servent qu’à foutre le bordel et à abrutir les masses pour mieux les soumettre.

Eddy K

Lyssenko pas mort, visiblement…

Marie

L’influence du Coran (« Qur’an ») sur l’Histoire religieuse, culturelle et intellectuelle de l’Europe pendant cette période (1150-1850)? Bientôt les muz vont nous faire croire qu’ils sont à l’origine de la renaissance et du siècle des lumières. Incroyable! Ils veulent nous déposséder de notre histoire et revendiquer un dû sur le développement de notre civilisation. Quel autre raison pourrait-il y avoir à mettre en valeur une quelconque influence?

Marie

Vous n’avez rien compris. Le but de cette bourse est au contraire de pouvoir affirmer que nous avons été sans le savoir complètement influencé par l’islam. Il vont aller chercher des preuves,ou inventer des preuves, c’est à dire il vont aller déterrer des anecdotes qu’ils vont présenter comme des faits majeurs dont ils vont exagérer les effets sur notre civilisation. C’est pour cela qu’il faut qu’ils cherchent beaucoup parce que c’est une tâche difficile, mais ils sont déterminés, pas d’inquiétude de ce côté. Par contre l’influence de l’occident sur le soi-disant âge d’or islamique, ça ils s’en balancent, ça n’a aucun intérêt, c’est pas ça qui mettrait l’islam en valeur. Ce qu’ils cherchent c’est d’essayer de prouver encore et toujours que nous devons tout aux musulmans.

Didier

Difficile de ne pas penser à  » soumission  » de Houellebecq.

Bernard Leroy

Pourquoi pas, si cela démontre que le coran est le plus grand mensonge de l’histoire…
A ce sujet, voici une très bonne vidéo qui fait le point sur les dernières recherches à ce sujet :
https://youtu.be/wIix7ugjLfo

Boson de Higgs

Tandis que la Bible avec un gars qui ressuscite fait tout de suite plus réaliste.

Didier

C’est étonnant ces gens qui crachent sur la Bible pour défendre le Coran…Réflexe Pavlovien ?

Bernard Leroy

Il ne me semble pas que c’est ce que j’ai écris…
Surtout que je suis non-croyant….

Didier

Je n’avais pas encore consulté le document qui met en perspective les 3 monothéismes… Néanmoins…

Boson de Higgs

Moi aussi. Je suis globalement d’accord concernant le Coran. Sauf que pour moi ce cas particulier se généralise très bien à toutes les religions.

Conophobique

Déjà Adam et Eve avec une pomme au Moyen Orient fallait y croire, Jésus qui ressuscite c’est de la SF, Marie enfante vierge. C’est pas compliqué les fables. Marie était fille mère ou prostituée, Il fallait que Jésus puisse ne pas être mort pour perdurer l’histoire, et la pomme sont les croyants depuis 2000 ans.

JF Cerisier

@Docdory
Article particulièrement intéressant tant il apporte d’informations.
L’opération « synergie ERC » rapportée pue une opération de désinformation de grande ampleur dont la cible est bien sûr l’Europe (cf mon ouvrage ch. « Armes non conventionnelles » pages 173 à 185 particulièrement). Il faudrait pouvoir remonter jusqu’à ceux qui tirent les ficelles dans la Commission Européenne …
Et transmettre un dossier étayé à quelques groupes parlementaires de l’UE et des Nations de l’UE, aux fins d’enquête … Ceci avant les prochaines élections européennes.

DUFAITREZ

La Vérité au fond du puits ?
Ou un puits de fonds financiers destiné à nous tuer ?
La Complicité est un Crime !
NOUS sommes complices avec nos impôts !

wika

Et sur les 10 millions, combien ont été donnés par les pays « amis » ?
Vous savez, ces pays qui pratiquent une religion d’amour et de paix, qui égorgent, décapitent et lapident sans que jamais une voix féministe ou droitdelhommiste ne proteste.
Car ces pays financent déjà le prosélytisme religieux et les armes dans nos banlieues, le voile des femmes et les mosquées. Sans oublier qu’ils rachètent des pans entiers de notre pauvre pays.
Alors, on ne serait guère surpris d’apprendre que tout va être mis en oeuvre à Nantes pour nous prouver que l’islam est à la base de notre civilisation.
On peut faire dire ce qu’on veut aux mots, comme aux statistiques

Anne Lauwaert

eh, les gars de Nantes, je vous signale que des dizaines d’érudits ont étudié le coran parmi eux Anne-Marie Delcambre, Sami Aldeeb Aldo Sterone et … Jean-Jacques Walter qui conclut que de tout ça y a rien qui tient debout –allo monsieur JJ Walter, vous voudriez faire un tour par Nantes, cela ferait épargner pas mal de pognon !

patphil

blablater sur le coran!
mais mahomet avait tout prévu:
Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
10:38 « le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde 15:92 nous enverrons le chatiment sur tous ceux qui diviseront le coran en morceaux (donc irréformable)
39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité (donc ininterprétable)
resteront
les 96 versets appelant au meurtre des juifs et chrétiens
la trentaine de versets misogynes (femme est un champs à labourer à l’envie)
les versets sadiques promettant aux mécréants du cuivre fondu, du goudron brulant, de l’eau purulente etc

Jill

L’islam est un chancre ;non seulement on ne fait
rien pour éviter sa prolifération, mais au contraire,
on met tout en œuvre pour la faciliter.

Cesare

Pour étudier le coran, il faut mettre de l’ordre dans les sourates révélées. C’est ici : https://wikiislam.net/wiki/Ordre_Chronologique_du_Coran.
Ensuite, appliquer la règle des versets abrogeant et abrogés. C’est très important : https://ripostelaique.com/changer-le-comportement-des-musulmans-en-changeant-lordre-du-coran.html
Transmettez ces conseils à l’université de Nantes pour économiser 10 millions pour des conneries.
Lire le coran dans le foutoir actuel des sourates, est très pratique pour tromper les ignares musulmans et non-croyants. Je croise encore des kons qui croient que c’est une religion de paix !

William Demanget

On dépense de l’argent pour ces raclures alors que nos enfants, vrais Français ne sont même plus capables d’écrire sans fautes d’orthographe notre belle langue.

Pierre Régnier

Dans la vidéo dont André donne l’adresse ci-dessous on voit plusieurs fois « J’aime Jésus car je suis musulman ». Mais il faut bien constater que, face à cette énormité, de nombreux chrétiens, encouragés par le pape et leurs églises, affichent de plus en plus souvent cette autre énormité : « J’aime l’islam car je suis chrétien ».
Ce ne sont pas seulement les athées irresponsables, la fausse Gauche, les journalistes des médias dominants et les gouvernants incultes ou/et lâches qui font avancer l’islamisation de la France.

Joël

10 millions qui pourraient servir à l’expulsion de certains ou à refaire des routes.
Les scientifiques sont comme les politiques, ils préfèrent vivre dans l’abstrait, le réel leur fait peur.
A moins qu’on ne leur ait demandé de réécrire l’histoire en créant de nouvelles preuves que l’islam est une religion d’amour.
Pendant ce temps-là, le peuple crève.

bison éclairé

Ca fait cher le papier toilette !

André

Ecouter les mensonges de Pinocchio et voir mon commentaire qui n’a pas encore sauté;
https://youtu.be/uMb-IZsUhrY

Commentaire sélectionné
André Delannoy
il y a 2 jours
Toute la vérité sur l’islam, rien que la vérité.
Celui qui se tait est coupable.

wika

Pinocchio pratique la takîya et beaucoup de gens sont prêts à tomber dans le panneau, surtout quand on les taxe d’islamophobie.
Mais quand cette religion aura pris le pouvoir, Pinocchio ne nous appellera plus « mon frère » et ne sera plus dans le même camp que nous. Mais allez faire comprendre ça à tous ces naïfs

Clamp

Super bien vu l’article ! Il ne faut pas oublier dans les dépenses les frais de constitution de fausses preuves, les frais de propagande et de prosélytisme auprès des étudiants, et éventuellement la construction d’une mosquée de démonstration sur le campus. Et puis faire admettre que l’Europe a en fait toujours été un continent biberonné à la divinité de la culture islamique, la terre promise de l’islam en réalité, ça mérite des rétributions d’ordre supérieur quand même !

Robert Le Priellec

Recherche historique autour du coran ? Qu’y-a-t-il donc à rechercher au sujet d’un tel torchon ? Je n’en voudrais même pas pour faire du PQ, car j’aurais trop peur d’attraper des maladies.

N.M

C’est un malentendu, un message fautif ou une mauvaise plaisanterie.

Shaytan

C’est peut être un élément de réponse à la question de Jean Sobieski qui se demandait ou tarik ramadan a pu trouver les 300000 Euros de sa caution: Probablement pas sous les multiples burqas de gamines qu’il à soulevées en tant que haut représentant de l’islam.
Mais aussi concernant l’inexplicable fortune dépensée par mohamed mérah (2 ans de voyages dans 17 pays) juste avant de trouver, le « courage coranique » d’exécuter a bout portant des enfants sortant de l’école, et qui fait tant la fierté de sa famille musulmane.

kabout

notre armée en aurai bien besoin de ces 10 millions,apparement les autorités ont choisis leurs camps,mais ca on le savait,qu’en penserait les francais si ils apprenaient cette info ? les francais qui tire la langue et viennent de descendrent dans les rues !

Spipou

Si on étudie vraiment le coran, ça pourrait avoir l’effet inverse de celui recherché ! ☺

looping

oui mais ils savent déjà ce qu’ ils doivent trouver pour ce prix donc ce ne sera que dans le sens demandé

cyrilpatriot

n’importe quoi,une université de vendus collabos et traitres