11 ans de prison pour Esteban, 7 ans pour Samuel : contente, Agnès Méric ?

Publié le 14 septembre 2018 - par - 552 commentaires - 309 vues
Share

Après deux semaines d’un procès très médiatisé, le verdict vient de tomber, et il est terrible. Terrible pour ce qui reste de justice dans notre pays, terrible pour deux jeunes garçons de 25 ans qui voient leur vie brisée, terrible parce qu’il relève de la pire dégueulasserie.

On résume les choses. Il y a 5 ans, un groupe d’antifas, avec le jeune Clément Méric, par ailleurs chétif, malade et cancéreux, décident de péter la gueule à un groupe de « skinheads » qu’ils pourchassent depuis de longs mois et qu’ils croisent par hasard.

Les faits sont clairement établis, les agresseurs sont les antifas et les jeunes « natios » font tout pour éviter l’affrontement. Sauf que, quand il est devenu inévitable, ils font face. Clément Méric essaie de frapper Esteban Morillo par-derrière, celui-ci se défend et met deux coups de poing à la face de Clément Méric, qui s’effondre et meurt.

Et là commence un véritable mensonge d’État, avec une propagande médiatique de 72 heures. Résumé : les néo-nazis ont assassiné un ange, membre du camp du Bien.

Tout y passe. Valls fait dissoudre quatre groupuscules et fermer le Local de Serge Ayoub. Des milliers d’abrutis manifestent contre ce qu’ils croient être la résurgence du fascisme, rien de moins. Tout le monde ment grossièrement sur les plateaux de télévision. Et pourtant, une vidéo de la RATP, disponible, montre la réalité. Et pourtant, le témoignage des vigiles est sans ambiguïté : le plus excité, le plus violent, c’était bien Clément Méric.

Esteban Morillo et Samuel Dufour, bien qu’agressés, ont passé un an en prison. À l’âge de 20 ans. Remis en liberté, ils ont refait leur vie, travaillent et ont été jugés durant ces quinze derniers jours. Ils ont multiplié les actes de contrition, ont beaucoup pleuré, ont beaucoup demandé pardon pour, pensaient-ils, sur le conseil de leurs avocats (de gauche), essayer de montrer qu’ils avaient changé. Ils en ont fait beaucoup, vraiment beaucoup. Beaucoup trop.

Sauf que ce procès était politique, et pipé d’avance. Il s’agissait, en instrumentalisant les parents Méric et, essentiellement, la mère, professeur de droit, comme son mari, à l’Université, de montrer que ce procès était celui de l’extrême droite, raciste, nostalgique d’Adolf Hitler, et que le camp du Bien était représenté par cette mère, Agnès Méric, que la présidente, Xavière Simeoni, sortant de son rôle, se permettra de présenter comme un exemple de dignité.

La question n’était pas, malgré les habillages, de savoir si les jeunes accusés n’avaient fait que se défendre. Il fallait démontrer, par tous les moyens, qu’ils véhiculaient une idéologie de haine qu’il fallait punir comme elle le méritait.

Elle a été magnifique, dans son rôle, Agnès Méric. Elle a été, tout au long de ce procès, dans le déni. Pas question pour elle d’admettre que son rejeton se comportait comme un petit fasciste, qu’il était haineux, violent, prêt à agresser par-derrière avec des bagues aux mains ceux qu’il considérait comme des fascistes et qui avaient son âge. Elle en a fait un héros, idéalisé, et bien sûr, les juges, émus, ont gobé sa partition. Hors de question pour elle et pour son mari, qui ne paraît pas s’être comporté en père, de dire que, s’ils avaient été des parents dignes de ce nom, ils auraient interdit à leur fils malade, leucémique, d’aller jouer au petit soldat. S’ils avaient été de vrais parents, ils auraient pris les chefs antifas entre quatre yeux et leur auraient dit qu’ils leur interdisaient d’embarquer leur fils dans leurs bastons. Par leur silence, ils ont été complices du drame fatal qui a causé la mort de Clément Méric.

Et le pire est que, devant une centaine de micros, elle ose dire que ce qu’elle appelle l’extrême droite progresse à cause du déficit d’éducation, alors qu’elle a été incapable, par sectarisme et dogmatisme, d’éduquer correctement son fils.

Esteban pouvait pleurnicher, demander pardon, oser dire qu’il aurait préféré mourir plutôt que de tuer Clément (quelle connerie !), la messe était dite avant le procès. Leurs avocats ont eu beau vouloir renier le passé de leurs clients, voire considérer les jeunes hommes qu’ils étaient comme des crétins, vouloir se démarquer d’Ayoub au maximum, tout cela ne servait à rien.

Impossible d’admettre que les agresseurs, c’étaient les gauchos. Impossible d’admettre qu’en observant une minute de silence, les députés s’étaient ridiculisés. Impossible d’admettre que les méchants natios étaient les agressés, et le gentil Méric et ses potes, les agresseurs.

Le visage angélique d’Agnès Méric, dissimulant toute sa haine, a fait la différence. Les neuf jurés populaires, soigneusement encadrés par trois juges professionnels qui leur ont lavé le cerveau, ont plongé dans le piège, incapables de se comporter en Français moyens. Deux gamins âgés de 25 ans, qui n’avaient que 20 ans à l’époque des faits, viennent donc de se prendre 11 ans pour Esteban et 7 ans pour Samuel. Ces ordures de gauchistes racontent que la prison n’est pas la solution et vont exulter à l’annonce du verdict. Sans doute les juges laveurs de cerveau ont-ils expliqué aux neuf imbéciles de jurés que, s’ils ne condamnaient pas sévèrement les deux jeunes garçons, à cause d’eux, il allait y avoir des actes de vandalisme partout.

Quel gâchis. Comment ne pas être en rage contre ce verdict inique, contre la présidente Xavière Simeoni, qui s’est permis d’interrompre la plaidoirie de l’avocat de Samuel et d’humilier en permanence les jeunes accusés ? Comment ne pas être indigné par ce procureur de la République, le nommé Rémi Crosson du Cormier, qui a sans doute amélioré son plan de carrière en osant demander 12 ans contre Esteban et 7 ans contre Samuel. Mission accomplie, objectif atteint ! Mais comment ne pas être révolté par la stratégie de la défense ? On ne gagne pas un procès en se reniant et en s’humiliant, on affiche clairement ce qu’on est. Esteban aurait eu tout à gagner en disant les choses clairement. S’il pouvait regretter les conséquences de ses deux coups de poing, il avait eu raison de les donner, et s’il fallait recommencer, il le referait, sinon, c’est lui qui serait mort. À 20 ans, on ne se laisse pas casser la gueule par des petits fachos comme Clément Méric qui avait osé dire qu’Esteban « ne méritait pas de vivre ».

Il n’en reste pas moins que ce verdict donne la nausée et nous confirme toute la pourriture de la justice française, capable d’envoyer en prison, en brisant leur vie, deux jeunes garçons qui ont eu le tort de se comporter en hommes et de ne pas se laisser agresser par de véritables miliciens fascistes, dont Clément Méric était un des activistes.

Esteban et Samuel ont été agressés, ils n’avaient pas l’intention de tuer, ils se sont battus pour survivre. Pendant ce temps-là, nos jeunes tombent tous les jours,  victimes de coups de couteau de clandestins musulmans que les amis de Méric protègent et imposent à la population française. Mais cela, Madame Méric s’en moque.

Résultat : deux gamins de 25 ans, coupables de ne pas s’être laissé casser la gueule, condamnés à 11 ans et 7 ans de prison. C’est vraiment dégueulasse. Contente, Agnès Méric ?

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share

552 réponses à “11 ans de prison pour Esteban, 7 ans pour Samuel : contente, Agnès Méric ?”

  1. Marcel dit :

    Ces garçons devraient changer d’avocats et demander un nouveau procès et faire appel à cette mascarade Stalinienne ,s’il s’agisait du droit de défense pas question de s’humilier

  2. DUVAL Maxime dit :

    Et si le coup de tête d’agression d’un Zidane,
    sur un terrain de foot avait tué ?…

    « Le coup de tête de Zidane à Materazzi lors de la finale de la Coupe du monde 2006 a été immortalisé en 2012 par le plasticien Adel « …

    Quelle injustice que la condamnation de ces deux jeunes hommes, qui n’ont fait que se défendre de la violence et provocation de petites crapules d’antifas ».

  3. Bonnet de Solal dit :

    Chtarbée & haineuse qui ne tire aucun leçon des mouvements politiques qui manipulent des gamins pour les balancer dans des bastons de rue.

  4. Alice Braitberg dit :

    Ce jugement inique confirme qu’en France, l’ami c’est l’islam et l’ennemi féroce c’est l’extrême droite. Révoltant !

  5. Jesse James dit :

    Meric lorsqu’il est tombé ,sa tête a heurté une une borne en fonte ,nombreuses dans cette rue , cela avait été dit lors de l’accident ,pourquoi le silence maintenant !?!

  6. Martin (du Gard) dit :

    Madame Méric, vous la gauchiste, qui approuvez certainement ces crétins qui ont perdu un proche au Bataclan et qui claironnent  » vous n’ aurez pas ma haine », pourquoi ne tenez vous pas le même propos ? Vous préferez créer un collectif haineux qui s’ acharne contre ces deux gamins qui n’ ont fait que répliquer aux agressions de votre fils. Le verdict du tribunal est celui d’ un crime avec préméditation, où la légitimes défense (à points nus!) n’ est même pas prise en compte bien qu’évidente.

  7. Ulysse 67 dit :

    Dans ce procès, il s’agissait surtout d’accréditer la réalité de la fable de la terrifiante « menace » de l’extrême-droite pour nos « démocraties ».

    Les peines sont disproportionnés, c’est à croire qu’Esteban et ses camarades étaient les agresseurs et les initiateurs de la bagarre, et avaient tendu un guet-apens à ce Merdic.

  8. Ulysse 67 dit :

    Si cela avait été l’inverse, si c’est Esteban qui avait attaqué Méric et deux de ses copains « antifas » et que celui-ci l’avait tué, nul doute que Méric, ce brave gauchiste, aurait été condamné à une peine légère avec sursis. Qui en doute?

    • Daniel Boutonnet dit :

      Peut-être même félicité, je peux imaginer un commentaire dans Libé ou le Nouvel Obs « un courageux jeune engagé dans la lutte contre le fascisme s’est défendu face à une brute d’extrême-droââte néo-nazie et cette vermine en est morte accidentellement ». Je force le trait mais ce ne serait pas loin de la réalité. Et aussitôt après déclaration d’un « insoumis »: « il faut mettre fin aux agissement de ces bandes d’extrême-droite. Heureusement cette fois ça s’est bien terminé mais la prochaine fois… »

  9. Martin (du Gard) dit :

    Je conseille à ces jurés de se faire prescrire de puissants somnifères s’ils veulent parvenir à s’endormir ces prochaines années et de supprimer le miroir devant leur lavabo pour ne pas voir leur image quand ils se raseront. Quant aux juges, s’il existe une Justice divine, il se dit que les salauds vont en enfer, et pas seulement pour 11 ou 7 ans, mais pour l’ éternité. Quant à moi, mon coeur saigne pour Esteban et Samuel et mon âme vomit cette putain qu’est devenue la France politicienne.

  10. leviet06 dit :

    Madame Meric aurait mieux valu eduquer son fils dans la mefiance de cette ideologie gaucho fascisante.Le jeune Meric a peri betement en voulant faire le coup de poing contre un jeune defavorise.Le jeune bourgeois defendant une ideologie depassee contre un fils d’ouvrier d’origine etrangere.La soi disante judtice envoie en prison pour 11 ans un jeune proletaire qui n’a fait que se defendre.Dommage pour ces 2 jeunes hommes .
    moi aussi quand j’etais un jeune con je croyais au paradis sovietique.

  11. Martin (du Gard) dit :

    AH LES SALAUDS !!! ; LES MONSTRES !!!

  12. La Mécréante ! dit :

    le plus dégueulasse dans ce verdit est d’avoir prononcé le mandat d’arrêt à l’audience.

  13. La Mécréante ! dit :

    opération zéro, le verdict n’existe plus, ils ont fait appel. Ils sortiront de prison en attendant le jugement car… présumés innocents !

    et, au criminel, le pourvoi est suspensif s’ils y recourent après l’appel…

    et, dans l’hypothèse où tout est confirmé, ils auront 40 ans lorsqu’ils feront leur peine… les parents Méric seront en résidence sénior…

  14. Spipou dit :

    Sait-on s’ils peuvent faire appel ?

  15. bm77 dit :

    Ceux qui tuent avec un couteau sont des déséquilibrés et ceux qui sans le vouloir ont fait perdre la vie à un type qui refusait par endoctrinement que quelqu’un puisse penser autrement sont à condamner pour 11 ans !!!
    Cela veut dire qu’ils sont intouchables et que seule la milice gauchisante peut faire la pluie et le beau temps dans la rue, si jamais on réplique on est poursuivie par la justice du « mur des cons ».
    Donc acte!!!

  16. De Profundis Macronibus dit :

    La justice « mur des cons » a encore frappé. Je conseille aux jeunes condamnés de changer d’avocats et de faire appel de ce jugement inique…

  17. Travier dit :

    rad

    Arrêtez votre déraison et votre délire.
    Et regardez plutôt la définition de ce qu’est un meurtre.
    Cela vous évitera de proférer des contre-vérités et de prétendre donner des leçons dans vos commentaires.
    Apparemment, vous connaissez pas grand chose à la justice.

  18. Christine L dit :

    La question de fin ne se pose pas. Bien sûr que cette mère, qui a élevé son rejeton dans la haine de tout ceux qui ne partagent pas ses idées putrides, est contente, elle doit même exulter ! Son rejeton est VENGE et peu importe qu’il soit le seul responsable de sa stupide mort dans cette affaire. On n’en est plus là …

  19. Paul dit :

    Non, légitime défense, et accident malencontreux, tombé à la renverse, sa tête a heurté une barre métallique sur le trottoir, ce qui a provoqué la mort. Dommage, mais c’etait Méric l’agresseur.

  20. andrea dit :

    (Suite 2)
    …Politiquement incorrect ou d’extrême-droite.

    Petit résumé vidéo « Une allemande rompt la spirale du silence ».

  21. andrea dit :

    (Suite)
    …rationnellement faux, mais comme moralement mauvais.
    Tout ce qui ne correspond pas à la pensée dominante ou aux orientations politiques décidées, est immédiatement diabolisé et toujours plus sévèrement sanctionné.
    Tous ceux qui ne soutiennent pas la globalisation, la théorie du genre et l’immigration heureuse, en d’autres termes « le progrès  » et le Nouvel Ordre Mondial, sont tournés en dérision, contestés, attaqués ou carrément détruits en les qualifiant de complotistes, de Politiq

  22. niula dit :

    Les avocats etaient totalement nuls. Si Clement Meric était un cancereux, il n’y avait rien à reprocher à Esteban. Ce coup de poing n’était pas mortel, sauf dans ce cas précis d’un malade en stade terminal.

  23. andrea dit :

    Élisabeth Neumann : La spirale du silence
    Celui qui voit son point de vue présenté comme ayant perdu la partie se confine dans le silence.
    C’est ainsi qu’une majorité silencieuse s’adapte à un soi-disant avis majoritaire par peur de se retrouver socialement isolée.
    Le préalable à la mise en place d’une spirale du silence, c’est que le sujet, le thème de la bataille d’opinion, soit chargé moralement et ait le potentiel émotionnel pour que l’avis de la majorité soit perçu non comme rationnellem

  24. BERNARD dit :

    Ami entends-tu le vol noir des salauds sur nos têtes ?
    Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on détête ?
    Ohé patriotes, militaires et policiers, c’est l’alarme…

  25. JJ2345 dit :

    « Il faut continuer à lutter contre tout ce qui fait le terreau de l’extrême droite » déclare la mère de Méric.
    Le terreau de l’extrême-droite étant l’immigration africaine et musulmane, il convient donc de lutter contre elle…

  26. Christine L dit :

    Bref, 11 ANS pour un Français qui s’est juste défendu (légitime défense) contre une attaque abjecte de lâcheté venant d’un sale petit gaucho haineux (comme tout gaucho qui se respecte) et 8 MOIS pour un Youssef qui a assassiné un certain Pierre ! Elle est belle la « justice » française !!!

  27. Christine L dit :

    Une HONTE absolue !!! C’est un procès POLITIQUE : ils n’ont pas jugé des faits mais des idées ! C’est à vomir, une telle injustice et je maudis les jurés et tous ceux qui ont participé à cette parodie de « justice » surtout que, pendant ce temps-là : http://www.leparisien.fr/etampes-91150/etampes-l-auteur-des-coups-mortels-ne-retourne-pas-en-prison-24-02-2016-5574491.php/ Ah, si Esteban s’était appelé Youssef ou Mamadou et avait été gaucho, ce procès inique n’aurait jamais eu lieu !

    • Christine L dit :

      Je précise pour ceux qui se poseraient des questions sur le lien que j’ai mis que les ordures ont supprimé un article où il était dit qu’un certain Youssef avait pris 8 MOIS pour l’assassinat d’un nommé Pierre pendant qu’Esteban a pris 11 ANS juste pour s’être défendu contre un petit facho (légitime défense) ! SALOPARDS DE CENSEURS !!!

  28. miguel dit :

    La mascarade politique est finie. J’espère sincèrement qu’en casation, les peines seront atténuées. En tous cas, c’est incroyable que la responsabilité des « antifas » qui ont provoqué la bagarre n’ait pas été évoquée par la Cour.

  29. Ekoulé Maneng Charly Karl dit :

    Cessez de vous plaindre et allez voter ceux qui nettoierons la chienlit de votre justice. Si aucun politicien actuel ne vous convient, engagez-vous mais soyez pragmatiques en acceptant des alliances avec ceux qui sont les plus proches de vous idéologiquement même s’ils vous déplaisent. C’est ainsi qu’il n’y aura plus d’autres Esteban injustement condamnés et peut-être que si vous faites vite, Esteban pourra retrouver la liberté plus vite que prévu. Cessez de vous plaindre et agissez !

  30. Grrrr dit :

    Ce verdict est un concentré d’injustice.Politique d’abord qui inverse les responsabilités tout simplement parce que les agressés ne sont pas du « bon bord », alors que l’auteur des coups n’a fait que se défendre.
    Mais aussi injustice sociale. Les Méric sont profs de droit en fac, ils sont du sérail dont on extrait les magistrats. Les Murillo sont des prolos d’origine espagnole, complètement dépassés par les évènements. On a fait payer au prolo Esteban l’audace d’avoir tapé du bourgeois.

  31. BERNARD dit :

    C’est Me Collard qui aurait du faire l’effort de les défendre, je suis certain que lui, même s’il n’aurait pas forcément convaincu les juges, aurait convaincu le jury, mais ne peut pas se payer Me Collard qui veut (en fait je ne sais plus s’il exerce encore)

  32. BERNARD dit :

    Bizarre bizarre, ils n’étaient dont pas déséquilibré EUX ?? quant tu est de gôche ou muzzicicien et que tu tues tu es « déséquilibré » terme très à la mode qui fait d’ailleurs florès en ce moment (voir condamnation de JV Placé par exemple.. 3 mois avec sursis, je rêve), les muzz qui tuent de ci de là font un séjour en hosto psy de 3 mois, les viols j’en parle même pas.. mais un gamin qui se défend et pas de bol claque une merde, il en prend pour 11 ans ????? moi yen a pas comprendre.

  33. BERNARD dit :

    Bienvenue en UERSS ou la justice est libre de juger, mais seulement selon la doctrine.
    Quant aux jurés j’aurais bien voulu voire leur têtes, ils ont sûrement voté micron.

    « Compagnie à mon commandement » :
    FORMEZ LES FAISCEAUX .

  34. Samuel D'Assenc dit :

    Il faut savoir qu’Agnès Méric a fondé un collectif avec Geneviève Bernanos, la mère de cet antifa qui a tenté de brûler vifs des policiers dans leur voiture (et qui le soutient bien entendu), collectif qui soutient des militants d’extrême-gauche ultra-radicaux. La violence des antifas ne la gêne donc pas. https://www.breizh-info.com/2018/09/12/102156/proces-clement-meric-quand-les-antifas-pronent-et-utilisent-la-violence-video

  35. Jean Neymar dit :

    Ils ont réussi à en faire une victime de ce petit merdeux ! Protégé par Science PO et leurs appuis ?

  36. Jean Neymar dit :

    Justice politique, justice de lâches, jurés endoctrinés… Tout cela n’inspire que la révolte !

  37. Brise-Lame dit :

    Je ne me permettrais pas d’attaquer la mère de Clément Meric, qui a perdu son fils et tient son rôle dans la tragédie. En revanche, je suis très choqué par un verdict qui est trop évidemment politique. Les principaux acteurs méritaient sans doute 5 ans de prison pour « coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». C’eût été une décision de bonne justice. Mais on a voulu faire un exemple et contribuer à la lutte contre la « lèpre ». Le climat général était détestable.

    • Paul dit :

      Dans cette affaire, la défense se fourvoie, il fallait effectivement dire les faits tels qu’ils se sont déroulés au lieu de pleurnicheries qui n’ont eues pour résultat que d’enfoncer davantage les « accusés »…

    • Gretsch dit :

      5 ans de prison pour « coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner » en légitime défense de surcroit, ça fait pas un peu beaucoup, ça ?

  38. Pr Sheldon Cooper dit :

    Je crois qu’elle préfèrerait avoir son fils vivant

    • Brise-Lame dit :

      Je le pense aussi.

      • Travier dit :

        psc et brise

        Vraiment très perspicaces ! vous êtes surs ?
        Donnez lui le bonjour de ma part à votre gourou…
        Lapalisse j’ veux dire.

        • Brise-Lame dit :

          Pas très aimable, Travier. Je veux simplement réagir au titre de l’article par lequel il est demandé à Mme Meric si elle est « contente ». Comment peut-on poser une telle question ? Avez-vous compris le propos ? Sinon je peux expliquer une seconde fois.

          • Travier dit :

            brise

            Non merci, j’avais déjà compris à la moitié de la première fois.
            Mon commentaire reste donc valable même si vous le trouvez peu aimable.
            Car on est bien en présence d’une énorme lapalissade
            (« elle préfèrerait avoir son fils vivant »…!) qui plus est déplacée, la question de M. Moisan ne portant, bien sûr, que sur le verdict.

            Par contre, ce que moi je ne trouve pas aimable du tout : c’est l’absolue lourdeur de cette décision inique qui discrédite les juges.

    • spartac dit :

      Personne ne l’empêche de le rejoindre !

    • Michel dit :

      Pour cela, il aurait fallu qu’elle l’éduque autrement. Et toi, le professeur, que tu lui donnes des cours particuliers pour lui faire profiter de tes lumières.

    • Marc dit :

      Nous aussi, connard !

    • René dit :

      Bien sûr qu’elle préférerait avoir son fils vivant, patate ! ( encore que se leucémie ne lui aurait laissé que quelques mois à vivre, donc sans venir). Et alors ? Cela ne change rien à l’affaire d’un procés inique parce que politique.

    • Joël dit :

      Dans ce cas, elle n’avait qu’à lui apprendre à ne pas jouer au con au lieu d’en faire un petit anarchiste.

  39. La Hire dit :

    Derrière ce procès éminemment politique, il y a un message très clair : « Si vous ne pensez pas comme nous, nous vous détruirons par n’importe quel moyen ».
    C’est très exactement la définition du fascisme.

  40. Paulo dit :

    Injustice. Est il prévu d’organiser une aide pour les deux victimes des juges rouges ?

  41. Bartabac dit :

    « Meurtre barbare »? Non monsieur, il s’agit de légitime défense, et même si Meric est mort, il s’agissait d’un accident que personne n’aurait pu prévoir. TOUTES les preuves démontrent que Meric et ses amis ont attaqués les premiers, qu’ils ont provoqué le combat, et il est même avéré que Meric traquait Esteban Morillo sur Facebook depuis plusieurs semaines, ce qui témoigne d’une intention criminelle, Meric préméditait très clairement l’assassinat d’Esteban Morillo, et a payé sa haine de sa vie.

  42. Colombo dit :

    je ne pense pas qu’une pétition puisse avoir un effet sur ce système totalement cadenassé aux mains des gauchistes.
    Par contre des autocollants réclamant la justice pour ESTEBAN et SAMUEL collés un peu partout où c’est possible (portes des mairies, préfectures, écoles, dans la rue, sur toutes les vitrines , etc …cela pourraient mettre les nerfs aux salauds qui ont déclaré la guerre aux gaulois lépreux !
    Perso je pourrais en commander des centaines pour dénoncer ce procès politique !

  43. Reconquista dit :

    Il doit être difficile pour des parents d’admettre une responsabilité dans la mort inutile et stupide de leur fils qui appartenais à des regroupements politiques aux méthodes dignes des SA.

    • Pr Sheldon Cooper dit :

      Les parents d’Esteban auraient du réfléchir avant

      • Roland Paingaud dit :

        Pour un professeur, le soi-disant Cooper a beaucoup de temps à dépenser pour introduire partout ses lieux communs de gauche.

        • Pierre dit :

          Oui, mais comme il n’est pas du tout professeur mais provocateur professionnel, payé par les services de l’Etat, on ne s’étonne pas. Je me demande à quelle gendarmerie il appartient.

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            En fait si. Mais si ne voulez pas me croire ce n’est pas un problème. Ceci dit vous avez raison en tant que fonctionnaire je suis payé par l’état

          • Theoreme dit :

            Tu te faisais passer pour un militaire sur Fdesouche, gros connard de PSC. Tu es un petit branleur bobo parisien, rien d’autre. Surement pas un mec qui bosse.

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            J’ai été militaire. Mais service normal. A l’époque 1 an.

          • Penelope5 dit :

            Pierre vous avez donné une nouvelle idée au mythomane de service qui officie sur RL. Cooper vous remercie il va pouvoir continuer à fantasmer sur son nouveau rôle.

        • Penelope5 dit :

          Cooper n’est prof de rien du tout et heureusement !

      • BERNARD dit :

        et les parents de Méric aussi… AVANT DE LE FAIRE !

      • BERNARD dit :

        Surtout avant de le faire….

      • Marc dit :

        Pas ceux de Méric, professeur ?

      • Daniel Boutonnet dit :

        Vous êtes décidément un sacré connard doublé d’un salaud. Votre racaille antifa détruit abribus et vitrines, incendie les voitures (et si possible avec des policiers à l’intérieur), pille les magasins et bien sûr agresse tous ceux qui ne sont pas de leur bord mais elle est dans le camp du bien n’est-ce pas ? Un jour prochain, je le souhaite ardemment, la vraie Justice devra passer, pas cette parodie où tout était écrit d’avance, jury populaire ou pas, savamment lobotomisé par les magistrats.

      • Kader Oussel dit :

        Laissons les parents. Il me semble que les enfants étaient tous majeurs au moment des faits, non ?

    • MFH dit :

      Parce que vous pensez qu ils se remettent 1 minute en question?? Ils appartiennent au camp du bien

      • Reconquista dit :

        Bien sûr que non!!! Se remettre en question serait admettre une responsabilité. Elle a dit qu’il fallait s’attaquer à tout ce qui mène à l’extrême droite mais c’est aussi leur mentalité destructrice de gaucho qui amène à un moment à réagir. Et c’est l’escalade avec ces connards pour qui tous ceux qui s’opposent à eux sont des facho. Ce sont des idéologues qui ont perdu le sens de la réalité c’est ce qui fait leur dangerosité avec en plus leur agressivité et leur méthode à la SA.

    • obelix dit :

      encore une fois vous confondez ,, les SA (strumabteilung) etait un groupe para militaire leur role ? l’elimination physique des opposants !! face a une telle milice les antifa auraient ete executé de suite !! on est loin des skins allant chez fred perry !!

  44. Alain Bobo dit :

    S’il est mort en recevant deux coups de poings, c’est parce qu’il était malade, quelqu’un en bonne santé ne serait peut être pas mort.
    Il devrait y avoir des circonstances atténuantes pour 3 raisons :
    1 Celle que j’ai cité ci-dessus
    2 Parce qu’ils ont répondu à l’agression
    3 Parce que c’était une bagarre, l’un ou l’autre pouvait recevoir des coups assez graves.

  45. Fleur de Lys dit :

    Les juges rouges semblent avoir choisi comme d’ habitude leur camp ..!!!!! s’est juste honteux de condamner 3 jeunes gens qui se sont défendus face à une horde haineuse de bourgeois provocateurs d’extrême gauche accompagnés d ‘un des leur en convalescence donc qui n’avait rien à faire là …

  46. ChrisD dit :

    J’ai envie de t’insulter, je ne collerai que le commentaire d’une personne censée :

    Il faut rappeler que Jawad Bendaoud n’a fait, lui, que 6 ans de prison pour avoir découpé son ami avec un tranchoir…
    Bertrand Cantat massacrant méthodiquement sa femme à coups de poing : 8 ans de prison…

    • ChrisD dit :

      Donc tu valides : 2 poids, 2 mesures. Dont acte.

    • Roland Paingaud dit :

      Rad … ?

      ou … Ralouf ?

    • ChrisD dit :

      Et juste pour le plaisir de démonter ton argumentaire bidon de dogmatisé gauchiste, je te cite :

      « Et encore, pour un meurtre barbare, 11 et 7 ans, ce n est pas cher payé »

      Maintenant, je réitère mon commentaire précédent :

      « Il faut rappeler que Jawad Bendaoud n’a fait, lui, que 6 ans de prison pour avoir découpé son ami avec un tranchoir…
      Bertrand Cantat massacrant méthodiquement sa femme à coups de poing : 8 ans de prison… »

      Ce procès est politique, on les a condamné pour l’exemple

      • ChrisD dit :

        Merci de n’avoir aucun argument. Le jour où les pendules seront remises à l’heure approche. J’espère sincèrement que ça se passera dans le calme. J’espère également que les personnes comme Rad et Sheldon Cooper (qui est loin d’être aussi brillant que le personnage de fiction dont il emprunte le nom), ainsi que nos dirigeants actuels, auront des sanctions proportionnellement égales à ce que subissent les français patriote, sinon plus sévères.

      • Paul dit :

        Ah! parce que toi tu es juge ? Rouge admirateur du mur des cons ?

      • Pierre C dit :

        C’est bien, tu commences à t’énerver, Sheldon. Â quand les insultes faute d’arguments ?

        • Pr Sheldon Cooper dit :

          Je suis calme et serein. Mais je constate votre partialité. Vous êtes relativement muet sur les autres commentaires. L’indignation à géométrie variable sans doute. Ce n’est pas mon cas. Une question d’éducation sans doute.

          • C.D. dit :

            Sheldon Cooper, tu as ton opinion, prof de fac etc.

            Pense juste que tous les gens censés vont finir par quitter la France, parce que chez nos voisins, la vie est plus douce et correspond à nos attentes.

            Imagine-toi, dans 10 ans, entourés que par les « chances pour la France ». Si tu t’assimiles au Pr Cooper, tu es peut-être homosexuel comme l’acteur dans la vraie vie : je t’invite à regarder les tortures sordides faites aux homos dans leurs pays d’origine.

            Un nuage de sauterelles arrive.

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            J’attends toujours l’émigration de tous ces bons patriotes chez Mr Poutine ou chez Mr Orban. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne se bouscule pas au portillon. Vous êtes encore plus faux cul que la clique à Orban. Je n’aurai pas cru la chose Dieu possible.
            Le seul point commun qu je partage avec le personnage de la série c’est la profession.
            Un ange passe

          • Chris D. dit :

            Pas besoin d’aller aussi loin pour ma part, cependant, j’ai beaucoup plus d’affinités avec M. Poutine et M. Orban qu’avec les immigrés albanais qui ont poignardé un père devant son fils à la sortie d’un lycée, parce qu’ils ne pouvaient pas dealer tranquille.

            Allez donc au cinéma cette semaine, voir, au hasard, « Les Deguns » : bienvenue dans votre nouvelle France

            PI. le Pr. Cooper est un chercheur, vu le temps que vous passez sur RL, vous ne devez pas trouver grand chose.

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            Vous savez des chercheurs qui cherchent on en trouve. Des chercheurs qui trouvent on en cherche

          • EPONINE dit :

            Et on plagie le général de Gaulle ?

    • Boudry dit :

      RAD
      Quand cela vous  » arrange  » vous étalez votre hypocrisie.
      Mais il n’y a que vous qui en êtes dupe .

    • Pierre C dit :

      Rad – Sheldon Cooper, fermez votre gueule. Vous nous lassez, valet des fascistes gauchos( = national socialistes = nazis).

  47. Deaner dit :

    Bravo pour votre analyse que je partage totalement.
    Avez-vous cette vidéo où l’on voit le Méric provoquait des manifestants de « la Manif pour Tous » et se réfugiait derrière les CRS ! Cette vidéo résume bien le personnage je trouve !!!
    Et ben moi le Méric je m’en tape car çà fait un gauchiste de moins sur cette Terre.
    Il traquait Esteban Morillo depuis des semaines sur Facebook donc il y avait une volonté délibéré mais en a t-on parlé au procès ?

  48. GAVIVA dit :

    un petit merdeux essaie de frapper dans le dos, il se prend un coup, il meurt…Je ne vois nulle part qu’ils lui ont sauté sur le thorax a pieds joints, ni qu’ils lui ont shooté dans la tête, ni qu’ils l’ont frappé a coup de béquille cimentée, c’est fou comme vous avez le qualificatif de MEURTRE BARBARE facile. Si un jour vous êtes agressé ( je ne vous le souhaite quand même pas) alors FAITES LE MORT, si vous blessez votre agresseur c’est la taule assurée…

  49. CLORI dit :

    Vaut mieux tuer quelqu’un avec sa bagnole. Si on a pas bu, on risque rien du tout.

  50. GAVIVA dit :

    ah ben oui, quand une bande de CPF battent a mort quelqu’un c’est coups et blessures ayant entraîne la mort SANS INTENTION DE LA DONNER. Deux poids deux mesures, n’est-ce pas? Pour les uns c’est « vous n’aurez pas ma haine », pour les autres c’est une CONDAMNATION A MORT. Mort sociale, mort tout court. Elle a du mouiller le parchemin la pov’moman….

    • Florence Labbé dit :

      La loi est la ême , mais les jugements sont différents. Ce que vous dites n’est pas toujours vrai d’ailleurs, on peut tuer et être acquitté comme prendre perpète.

      • Florence Labbé dit :

        C’est bien ce que je dis : ne mort d’homme ne signifie pas la même peine d’un cas à l’autre . Je me bornais à répondre au début de votre commentaire.

      • Mitchguy dit :

        Espèce de radasse, t’as lu où que méric avait subi l’assaut de plusieurs assaillants? Un seul a frappé ce branlot qui a attaqué par derrière.

      • Bartabac dit :

        Cette affirmation est un mensonge. Vous mentez et vous le savez.

      • Fifi dit :

        C’est faux puisque la vidéo de la RATP a démontré qu’aucun lynchage sur Clément Méric n’a suivi le coup mortel. De plus, les deux coups de poing d’Esteban Morillo sont venus en réponse de l’agression de Clément Méric sur lui ! Donc c’est dans le droit (et dans la réalité aussi), de la légitime défense mais qui n’a pas été retenue et on le sait pourquoi : pour les opinions politiques des accusés qui ne plaisent pas aux juges (les jurys suivent comme des moutons, sont très influencés).

      • Fifi dit :

        Les rôles auraient été inversés : la légitime défense aurait été retenue sans problème puisqu’elle est évidente étant donné qu’il y avait toutes les preuves avec la vidéo de la RATP.

        Mais ne vous fatiguez pas : on a compris que c’est un jugement politique…

      • Paul dit :

        Mais où t’as vu ce film ? Tu devrais écrire des romans, faute de talent, t’as l’imagination….pour des navets de hall de gare, ça pourrait faire l’affaire.

      • Boudry dit :

        RAD
         » TU  » la vue la vidéo ou tu prétends cet acharnement?
        Sûrement pas.Mais y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir
        Pauvre propagandiste de la malfaisance !!!

      • Aline dit :

        Pourquoi mentez vous ? C’est exactement le contraire. Ce sont les nazillons de gauche en bande organisée qui ont attaqué les patriotes. . C’est quoi, votre intérêt à mentir de la sorte ? Vous êtes payé pour ? Je pense que oui.

    • GAVIVA dit :

      liez donc mon commentaire, si ce n’est pas trop demander. La justice n’est pas la même pour tous, c’est à la tête et aux opinions du client, c’est selon le bon vouloir, le BON PLAISIR! des juges le plus souvent de vieilles rombières de gauche. La politique de l’excuse excuse qui elle veut, eux étaient condamnés d’avance c’était un procès politique, avec des avocats foireux. On prends moins cher quand on tue des bébés et les fout dans un congélateur, ça s’est vu!

    • JJ2345 dit :

      Si la loi était pareille pour tous, les meurtriers seraient tous incarcérés, ils ne seraient pas systématiquement considérés comme des déséquilibrés par des pseudo-experts. Ensuite, lorsqu’on se fait agresser, ça paraît normal (sauf à toi?) de défendre sa vie au risque de tuer l’agresseur. Ça s’appelle de la légitime défense. Le système Français est pourri jusqu’à la moelle et tu le sais très bien. Il tire à sa fin. Que tu en fasses partie est ton problème.

      • Ekoulé Maneng Charly Karl dit :

        Faux ! Vous êtes un sacré menteur, vous !

      • JJ2345 dit :

        Tu mens. Voir plus haut. Le « déchaînement de violence » est un mensonge. Tu fais semblant de ne pas le voir. Que la légitime défense n’ait pas été retenue est juste logique au vu de la composition du tribunal, présidé par un juge rouge. Ça n’est en rien significatif. C’est pas trop dur pour toi de te regarder dans le miroir sans avoir envie de gerber? Si je me fais agresser par un trouduc d’extrême-gauche style Meric, je ne vois pas comment je peux me retenir et ne lui mettre que 2 mandales.

      • Fifi dit :

        @Rad
        Faux, la vidéo de la RATP a prouvé qu’il n’y a jamais eu de lynchage après les 2 coups de poing sur Clément Méric. Quant à l’utilisation du poing américain, il n’y a aucune preuve. Les experts se sont contredits, ce qui prouvait simplement que dans les blessures, il n’y avait rien d’évident pour l’affirmer sinon tous les experts auraient été unanimes sur ce sujet.

        « aucun lynchage n’a suivi le coup mortel. »
        https://www.marieclaire.fr/,clement-meric-la-video-qui-derange,20123,694707.asp

        • Pr Sheldon Cooper dit :

          Il n’y avait rien d’évident non plus concernant la non utilisation d’un poing américain. Sinon les experts auraient été unanimes aussi.
          1-On a retrouvé des poings américains au domicile d’un des prévenus
          2-Des témoins ont dit qu’ils en ont vu un
          3-Un expert a déclaré que les blessures de Méric étaient compatibles avec une arme

          • Fifi dit :

            Quand aucun expert n’est d’accord, ça veut juste dire qu’il n’y a rien d’évident. Il pourrait y avoir 100 experts pour analyser ces mêmes blessures et ils auront chacun un avis différent.
            Et dans la « justice », il est dit que le doute profite à l’accusé.

          • Fifi dit :

            Non s’il y a un doute, le doute doit profiter à l’accusé car une expertise n’a pas être jugée pour des raisons purement partiales. D’ailleurs, pourquoi une expertise serait plus convaincante qu’une autre ? Dans ce procès, ceux qui ont fait ce jugement, n’ont voulu écouter que ce qui allait dans leur sens, dans leur raisonnement partial (les dés étaient pipés).Il y a eu plusieurs experts qui ont analysé les blessures de Clément Méric, ils se sont contredits, le doute doit donc profiter à l’accusé

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            Doute dans l’esprit des jurés. Il y a aussi quelque chose que l’on appelle l’intime conviction

          • Fifi dit :

            Procès Clément Méric: L’utilisation d’un poing américain pendant la bagarre remise en cause par deux experts https://www.20minutes.fr/justice/2331931-20180906-proces-clement-meric-utilisation-poing-americain-pendant-bagarre-remise-cause-deux-experts

            Ca ne devait pas être du tout évident par rapport aux blessures qui n’était pas significatives, d’où tous les experts qui se contredisaient.
            Ce procès est symptomatique du verrouillage idéologique dans notre pays car c’était un procès politique.

          • Fifi dit :

            « Clément Méric : des coups mais pas de poing américain, selon le légiste: Le médecin légiste a déclaré : «Je n’ai pas la possibilité d’affirmer l’utilisation d’un poing américain. C’est un objet métallique lourd, cela aurait entraîné des fractures des os propres du nez, des pommettes, de la zone temporale» ». «J’ai fait une dissection complète de l’arrête nasale et je n’ai pas constaté de fractures. S’il y avait eu une fracture du nez, on l’aurait vu à la radio, on ne voit rien», a-t-il expliqué »

          • Fifi dit :

            A savoir en plus, un nez peut se faire fracturé avec un coup de poing sans même avoir besoin d’utiliser un poing américain et tout le monde le sait ! Il n’y a pas besoin d’être médecin pour savoir cela.

      • Paul dit :

        Je répète : dans le cas Méric, tout a prouvé la légitime défense. Un déchaînement de violence de la part des
        « antifas », les agresseurs, supérieurs en nombre, et attaquant en traitre par derrière, ce qui n’est aucunement surprenant venant de ces racailles qui ressemblent étrangement aux S.A. hitleriennes de sinistre mémoire.

      • Boudry dit :

        RAD
        PLUS POURRIS que toi TU MEURS !!!

      • Aline dit :

        Rad n’est qu’un petit nazi serviteur du pouvoir, il ne mérite pas qu’on lui réponde.

        • Paul dit :

          C’est vrai, Aline, vous avez raison,Rad-Cooper est un trole payé pour faire de la provocation sur ce fil.
          Pas la peine de s’énerver sur ce personnage sans intérêt, plutôt minable par ses affirmations bidons.

    • Boudry dit :

      RAD
      vous n’êtes qu’un sot puisque incapable de nuance.
      Si je ne craignais pas que la seine soit davantage polluée,je vous conseillerai de vous y jeter.

    • EPONINE dit :

      Ça ce n est pas vrai et vous le savez très bien, malhonnête Rad !