1

11 septembre : 3000 morts au nom d’Allah pour rien

21 ans déjà ! Un jour noir dans l’histoire universelle qui nourrit les théories les plus farfelues, mais sans que les vrais coupables connus des maîtres du monde n’aient jamais été mis en cause et poursuivis.
3000 innocents, à qui l’islamisme a volé la vie en ce jour maudit pour l’humanité tout entière.
Ce n’était pas un simple crime terroriste, c’était un acte de guerre officiel contre le monde qui n’était pas le sien.

Ces 3000 victimes civiles sont des victimes d’un crime de guerre et d’un crime contre l’humanité.
Plutôt que de l’éradiquer et porter la guerre sur cette terre qui a enfanté la bête immonde islamiste, l’Arabie Maudite, on a préféré la laisser se gaver des certaines de milliers d’autres victimes dans le monde.
On a détruit les seuls remparts dans le monde dit musulman qui pouvaient contenir son appétit féroce que sont Saddam, Khadhafi et Ben Ali, l’Égypte et la Syrie l’ont échappé belle.
Sous prétexte de lui mener la guerre en Afghanistan on a fait de ce pays son antre
3000 morts au nom d’Allah Akbar pour rien.

On a même rendu fréquentable et honorable ses bailleurs de fonds wahhabites, offrant à l’un d’eux une vitrine pour faire la promotion de son idéologie criminelle comme avec Hitler en 1936.
Au lieu d’étouffer les velléités hégémoniques et terroristes des 2 des principales têtes de l’hydre islamiste on a préféré faire la guerre à Saddam en inventant le plus gros mensonge de l’histoire.
3000 morts pour rien et les vautours de tous bords dansent sur leurs cendres.
Salem Benammar