1

11 Septembre : nos gouvernants ne veulent surtout pas comprendre

Soyons clairs ! Les islamistes ne nous tuent pas parce que nous avons été un pays colonisateur, ou que nous sommes engagés dans telle ou telle opération militaire, mais parce que nous sommes des mécréants, et que les mécréants méritent la mort. C’est aussi simple que cela, et cette simplicité est indépassable !

La preuve : nous adorons la vie ; les islamistes la détestent. Leur perception de la réalité est aux antipodes de l’individualisme joyeux, du doute salvateur, de l’émerveillement devant la femme, de la liberté sexuelle qui lui revient de plein droit, de la philosophie et de ses impertinences, des vertus de la désobéissance civile, des fulgurances poétiques, des charmes de l’humour… bref de cet esprit facétieux et frondeur qui a bâti la France, et que nos grands auteurs ont su mettre en valeur.

La seule chose qu’aiment les islamistes, c’est l’islam. Ils l’aiment tellement qu’ils veulent l’imposer au monde libre, dont ils ne supportent ni l’existence ni les réussites. Ils l’aiment jusqu’à mourir pour Allah, comme l’ont montré les kamikazes du 11 Septembre, ainsi que leurs nombreux séides.

Voilà seize ans, en effet, que les islamistes ont passé la vitesse supérieure, et seize ans que le Pouvoir refuse l’évidence d’une guerre vécue comme « essentielle » par les fous d’Allah, car c’est bien notre « essence » qu’ils visent, leur tâche étant de libérer la Terre des « impurs »  que nous « sommes », afin de la rendre à Allah.

En définitive, si la France est la cible des islamistes, c’est pour qu’elle devienne musulmane !

Ce n’est donc pas avec des fleurs, des peluches et des bougies que notre pays va pouvoir s’opposer à cet intégrisme expansionniste et violent  : « Vous n’aurez pas ma haine » est l’archétype de la démission !

Ce qui s’impose aujourd’hui au monde libre est d’un tout autre ordre : il s’agit de répondre à des attaques armées par des ripostes armées. Le reste est inertie, incurie, incompétence et lâcheté !

Maurice Vidal