120 missiles sur l’Ukraine alors que les stocks Otan sont à sec

120 missiles s’abattent sur l’Ukraine, tandis que les stocks Otan sont à sec

Tout d’abord, voici le bilan du ministère russe de la Défense sur les pertes ukrainiennes, au 4 décembre 2022 :

Au total, 337 avions et 178 hélicoptères, 2 618 véhicules aériens sans pilote, 391 systèmes de missiles de défense aérienne, 6 983 chars et autres véhicules de combat blindés, 909 véhicules de combat équipés de MLRS, 3 653 canons et mortiers d’artillerie de campagne, ainsi que 7 463 unités de matériel militaire ont été détruits lors de l’opération militaire spéciale.

Si on ajoute les 100 000 tués côté ukrainien, soit 6 à 8 fois plus que du côté russe, on comprend que ce n’est pas demain que nous verrons les armées de Zelensky prendre d’assaut le Kremlin.

On aimerait que nos médias soient un peu plus sérieux et professionnels quand ils commentent une guerre qui fait d’innombrables victimes dans les deux camps. C’est l’Otan qui est responsable de cette guerre, l’Otan coupable de russophobie criminelle depuis 1990, l’Otan complice des agressions contre le Donbass depuis 2014.

Je vous invite à nouveau à suivre le blog de Boris Karpov sur Telegram, pour avoir une vision claire des opérations, autre que les salades des bonimenteurs de nos plateaux TV, qui ne savent plus quelle pitrerie inventer pour étaler leur science.

https://t.me/boriskarpovblog

Voilà dix mois que nos génies militaires nous rabâchent que l’armée russe est à bout, n’a plus de munitions et a perdu l’essentiel de son corps de bataille. Difficile de les surpasser  au hit parade des âneries.

1) L’armée russe essuie revers sur revers et recule partout

Les victoires à la Pyrrhus des Ukrainiens, à Kharkov et Kherson, ont donné lieu à des délires médiatiques sans précédent. Mais que font les Ukrainiens avec ces bouts de terrain repris sans combattre, qui leurs coûtent des centaines de morts chaque jour ? Rien, à part  traquer de malheureux citoyens soupçonnés d’être pro-Russes.

Écoutons plutôt ce que dit le colonel MacGrégor :

« Il y a maintenant 540 000 soldats russes stationnés à la périphérie de l’Ukraine qui se préparent à lancer une offensive majeure qui,  je pense, mettra probablement fin à la guerre en Ukraine. 540 000 soldats russes, 1000 systèmes d’artillerie à roquettes, 5000 véhicules de combat blindés dont au moins 1500 chars, des centaines et des centaines de missiles balistiques tactiques. L’Ukraine va maintenant connaître une guerre à une échelle que nous n’avons pas vue depuis 1945 »

« Tout a maintenant changé… la grande probabilité d’offensives commençant dans les prochaines semaines, lorsque le sol sera complètement gelé et que les Russes jugeront que leurs forces sont prêtes. Et ils avanceront et ils achèveront cet État ukrainien, ne nous leurrons pas, le régime de Kiev sera probablement anéanti avec le reste de ses forces armées… La plus grosse erreur que nous, Occidentaux, pourrions faire serait de nous impliquer. Nous avons fait assez de dégâts… et je pense que ce que nous allons voir… est la destruction totale de cet État ukrainien croupion.»

2) L’armée russe n’a plus de munitions

Le général Sourovikine, bien décidé à paralyser les débris de l’armée ukrainienne, a lancé une nouvelle salve de missiles sur le pays. Le chœur des pleureuses qui prétendent que les Russes ciblent les civils sont les mêmes qui ont fermé les yeux pendant huit ans sur le martyr des populations russophones du Donbass.

15 000 victimes dont des enfants, et des crimes de guerre innombrables, dénoncés par l’ONU, la Croix-Rouge, Amnesty International et Human Right, mais passés sous silence par les médias, tous en adoration devant le Churchill ukrainien et les criminels qui l’entourent.

Il se dit que depuis dix mois, des fortunes colossales se sont créées à Kiev, avec les milliards occidentaux déversés sans aucun contrôle dans ce pays champion mondial de la corruption. Vu que Zelensky, le chouchou des médias et l’idole des anti-Poutine, est cité par les Panama Papers, faut-il s’en étonner ?

À votre avis, puisque seulement le tiers des armements arrive sur le front, le reste étant détruit par les  missiles russes ou revendu par les réseaux mafieux ukrainiens, selon vous, où vont les dizaines de milliards déversés en Ukraine ? Investis en totalité dans l’effort de guerre, ou bien partiellement détournés vers les paradis fiscaux ? On aimerait savoir, puisqu’il n’y a aucun suivi de la part des Occidentaux.

Mais revenons au quotidien bien réel, à 180° du lavage de cerveau habituel

« Nouvelle attaque massive de missiles contre les infrastructures énergétiques et militaires de l’Ukraine.
Selon une source à l’état major, 55 missiles ont été lancés depuis les bombardiers Tu55 et une trentaine depuis la flotte de la mer Noire et plusieurs missiles de croisière depuis la mer Caspienne. »
Deux groupes de missiles ont été envoyés sur Kiev (nombre total non précisé, sans doute 8 à 12)

Avec 120 missiles tirés, c’est la salve la plus dévastatrice lancée sur l’Ukraine. (Boris Karpov)

Et pendant que Moscou peut compter sur des stocks inépuisables, voici ce que dit le PDG de Raytheon

« Le PDG de Raytheon Technologies, Greg Hayes, a décrit aujourd’hui l’épuisement considérable des stocks américains – équivalent à des années de production – de missiles antichars Javelin et antiaériens Stinger dans le cadre du programme de Washington visant à soutenir l’effort de guerre ukrainien. »

« Le problème est que nous avons consommé tellement d’approvisionnement au cours des dix premiers mois de la guerre », a-t-il déclaré. “Nous avons essentiellement utilisé 13 ans de production de Stinger et cinq ans de production de Javelin.” Poutine doit se marrer.

https://www.nationalreview.com/corner/raytheon-ceo-outlines-severe-depletion-of-javelin-and-stinger-stockpiles-amid-ukraine-aid-push/

3) Avec un prix plafond sur le pétrole, Moscou ne pourra plus financer la guerre

Une fable de plus. Comme si le plafonnement du prix du baril à 60 dollars allait faire trembler Poutine. C’est grotesque. Les Occidentaux prennent l’Ours russe pour un perdreau de l’année. Quelle naïveté !

Les coûts de productions russes tournent entre 30 et 40 dollars. Mais Poutine ne vendra pas aux pays qui ont signé cette arnaque commerciale, où ce serait l’acheteur qui décide seul du prix.

Les Européens, qui importaient 26 % de pétrole russe en 2021, viennent de se tirer encore une balle dans le pied. Le principal atout de l’UE était une énergie bon marché venue de Russie. Pour aider un pays mafieux et par soumission à Washington, les entreprises européennes vont perdre toute compétitivité. Faillites, chômage et délocalisations en masse seront au menu en 2023. 

Le soutien à l’Ukraine va tuer l’économie de l’UE et causer des révoltes sans précédent

Non seulement Poutine a depuis longtemps réorienté ses ventes de brut vers l’Inde et la Chine, mais l’Opep, menée par l’Arabie et la Russie, peut jouer sur sa production pour fixer le cours mondial.

Depuis février, la Russie a engrangé 67 milliards de recettes pétrolières. Le plafonnement ne changera rien.

La Chine étant le premier importateur mondial, c’est un client  de choix pour les Russes. De plus, si les armateurs sont en majorité grecs et les assureurs anglais, Moscou saura s’en passer.

La Russie peut très bien être son propre assureur et peut avoir ses propres tankers, qui serviront aux « opérations de transbordement d’un navire à l’autre, pour rendre anonyme l’origine des cargaisons ». Moscou envisage d’acheter une centaine de tankers, afin de créer son propre réseau de transport. 

Cette guerre coûte sans doute cher à Moscou, mais dix fois moins qu’aux Européens.

Car toutes les sanctions obligent les Russes à s’adapter, à innover, à investir dans les domaines industriels délaissés. La Russie, dans dix ans, sera encore plus autonome, encore plus puissante. Elle sera de plus auréolée de sa victoire sur l’Amérique auprès du monde non occidental.

C’est l’Europe qui va tout perdre. Mais si l’ampleur de la défaite otanienne et de la crise économique qui arrive, pouvait mener à la désintégration de l’UE et de l’Otan, ce serait un bien pour le futur des nations européennes et pour la Russie.

Car quel que soit le discours russophobe du moment, la Russie sera toujours un pays européen, blanc et chrétien, que personne ne pourra mettre au ban du continent. Notre avenir n’est pas en Amérique mais dans une vaste Europe de l’Atlantique à l’Oural. Les faucons du Pentagone et leurs valets actuels n’y changeront rien.

L’avenir appartient au monde slave qui défend ses valeurs et sa culture, qui protège la famille naturelle et reste fier de son histoire, forgée dans le sang et les larmes par ses ancêtres.

L’Occident décadent quant à lui, qui méprise le droit élémentaire et naturel de l’enfant, celui d’avoir un père et une mère, cet Occident qui crache sur son histoire, qui dénigre son identité et son héritage culturel, cet Occident qui vénère le wokisme et la religion LGBT, cet Occident qui juge égalitaire de voir des soldats masculins habillés en femmes, cet Occident qui n’a plus aucun sens moral et qui prône l’égalitarisme forcené au détriment du mérite, n’a plus aucun avenir et va disparaître noyé dans ses turpitudes.

Cette guerre va accélérer la désintégration de ce monde délirant, qui ne sait plus ce que veulent dire les mots « sagesse » et « raison ». Nous vivons bien une guerre de civilisation et il clair que l’Otan angoisse de plus en plus de la perdre.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
66
2

38 Commentaires

  1. Il y a une chose que je ne comprends pas . Comment se fait il que la Russie ménage ses forces pour faire durer la guerre en Ukraine. Toute personne un peu au courant des forces conventionnelles dont dispose ce pays lui permettraient de vaincre facilement l’armée de Kiev et cela malgré l’aide militaire de l’OTAN. J’ai l’impression que la Russie retient ses coups et j’aimerais comprendre pourquoi.

    • Une hypothèse qui tient la route.
      Poutine attends que tous les pays qui fournissent des armes en soient réduits à ne plus pouvoir assurer leur propre défense suite à la diminution drastique de leurs armements propres. On en parle déjà! Une fois l’hiver bien installée, l’offensive pourra débuter pour aller jusqu’à kief. L’otan ne pourra à ce moment là plus répondre et Poutine aura les mains libres pour agir à sa guise. Et vous entendrez ceux qui font office de chef d’état dire qu’il ne faut surtout pas entrer en guerre avec la Russie. Pas étonnant puisqu’ils seront bien à genoux.

  2. Heureusement que la Russie et Monsieur Poutine préservent la France. Car ces ukrainiens qui ne sont que de vermine doivent disparaitre à jamais.

  3. Donc : l’industrie russe a des capacités de production inépuisables, et l’industrie américaine s’écroule au bout de quelques mois ?

    Faudra nous expliquer comment c’est possible.

    • Comment c’est possible: les pays détestant l’Amérique fournissent à la Russie des armes, exemple l’Iran. La Chine probablement ‘
      L’ Inde. L’Algerie qui vient de faire des manœuvres avec l’armée Russe.
      Les stats ont généré tant de haine dans le monde que la Russie trouve des amis prêts à aider matériellement et ideologiquement… Voilà un début de réponse a vos interrogations, cadeau !

  4. Merci pour cette magnifique analyse qui redonne le moral et fait espérer dans l’avenir ! La patrie, la famille : les valeurs essentielles que l’occident s’acharne à détruire.

  5. Merci à vous en tant que défenseur des valeurs qui nous sont chères auxquelles la grande Russie s’attache à les préserver coûte que coûte le Bien salvateur est en train de triompher du mal et de l’éradiquer. Vladimir Vladimirovitch Poutine ne doit pas faiblir et à hésiter un seul instant d’user de sa supériorité technologique pour vitrifier ces merdes qui nous polluent les tripes depuis trop longtemps si tenté que la donne soit l’inverse ces immondes saloperies de dégénérés n’auraient aucun état d’âme à détruire la grande Russie en conséquence VVP veuillez envoyer la sauce nous vous en saurons gré. Merci

  6. La Russie possède un système de surveillance par satellite unique au monde, elle connait les moindres recoins de l’Ukraine et envoie ses missiles quand elle veut et où elle veut, 80% de ces missiles atteignent leur cible!
    Dans quelques temps l’Ukraine ne sera plus qu’un amas de ruine (le travail est déjà bien avancé), encore une fois c’est la population civile qui paye l’ardoise

  7. Hier soir j’écoutais LCI pour en fait me faire une idée sur la désinformation versée à flot dans les esprits décérébrés des Franchouillards. C’était pitoyable de bétise et de malhonnêteté. Bien sûr il y a toujours une hyène ukrainienne pour glapir ses mots d’amour au joueur de piano à queue. A ce sujet ils ont osé le comparer à Chaplin! Là quand même certains journaleux ont quand même précisé le niveau de l’humour du bonhomme. Il doivent sentir le vent de la défaite à venir pour être si stupides et bêtement haineux. Le problème c’est que le peuple Ukrainien souffre pour ce Churchill de pacotille

  8. Le Zygomyr a du rater les cours de calcul à l’école primaire, de même que les journaleux françonards qui répètent ses dires comme des perroquets : « Aujourd’hui les Russes on tiré 50 missiles, nous en avons abattu 90%, 30 villages et 10 usines ont été touchés ». 😉

    • Le Zygomyr fait son boulot de porte-mensonges de l’occident, sans préoccupation de ce que subi son peuple par l’obstination anti-russe des yankees et leurs valets européens.
      En matière de propagande, mensonges, forfaitures, les sarko, hollande, pharacron, buze, borne et autre pannier runnacher ont bien confirmé le ‘plus c’est gros mieux ça passe’.
      Tant que le franchouillard ne cherchera pas à se ré-informer et gobera les outrances des lci et autre bfm, rien ne changera.
      D’ailleurs sa préoccupation actuelle c’est plutôt y aura-t-il des trains pour les vacances à venir, des canons à neige au cas ou le réchauffement clim……

    • oui mais, quand on est nul à l’école on peut toujours devenir politicien, journaliste, expert à la télé, etc ça paye nettement mieux que d’être « scientifique »

  9. Hmmmm la fin de l’OTAN et de l’ « empire du mensonge » ..
    …Quelle belle perspective ! Merci !

  10. malheureusement de tas de simples pékins sont impactés, l’otan et les usa se battront jusqu’au dernier ukrainien

  11. MONSIEUR GUILLEMAIN j ai le plaisir de vous dire que nous partageons les memes valeurs ! et de fait , il s agit bien d une GUERRE DE CIVILISATION .nous aspirons a la paix pour tous les peuples et souhaitons que ce soit VLADIMIR VLADIMIROVITCH POUTINE qui impose la paix dans le respect de chacun de nos peuples ! il est deja entre dans l HISTOIRE quand tant de fripouilles tomberont dans ses poubelles …la lumiere luit dans les tenebres et les tenebres ne l ont pas vaincue !

  12. J’ai vu des images de Poutine conduire personnellement un SUV que j’espère blindé sur le pont de Crimée. Ces images m’ont fait marrer, en plus cerise sur le gâteau, elles étaient commentées par le clown Brunet, l’espion en chocolat Jirnov, le propagandiste en chef Gosset et d’autres hystériques dont savent s’entourer les chaînes d’info en continu. Autant vous dire que tout ce beau monde était en PLS comme disent les morveux de notre époque enchantée. Au fait, combien de chefs d’État savent conduire une voiture?

  13. ça fait longtemps (1993) que des supertankers sont à l’ancre et utilisés pour stocker le pétrole. Il y a même des endroits où on repompe le pétrole excédentaire, dans des anciens puits pour pouvoir l’utiliser le jour que le cours du pétrole brent monte.
    Puis il y a la théorie mathématique de l’élasticité en économie (1964) … Quand le prix d’un produit monte le volume de vente descend avec les frais de production, de transport, etc monte et le bénéfice net augmentera peut être. Le tout est donc de trouver le prix de vente de façon à avoir un bénéfice maximum en travaillant un minimum. C’est particulièrement vrai pour des produits irremplaçables qu’on peut stocker et qui manqueront dans le futur dont on a le monopole. Pour les Russes garder le pétrole pour soi-même est un fameux bas de laine pour l’avenir.

  14. Le plus délirant étant les interventions écrites de M. Millière sur Dreuz Info qu’il est impossible de contredire, censure immédiate, lequel depuis des mois nous prédit l’effondrement de la Russie de Poutine et qui nie naturellement le non-respect des accords de Minsk.

    • millière, ce suppot de biden m’énervait tellement que je l’ai ajouté à ma liste des boycottés obligatoires

    • j’ai interpellé JG sur ce qui se passe en Iran et le silence honteux de RL bien trop occupé à cirer des tapochka… Pas passé bizarrement 🙂

    • À Gabriel. Je confirme pour Millière, j’ai tenté un commentaire pour lui dire à quel point ces analyses sur Poutine étaient indigentes. J’attends toujours sa publication. Ce type nourri une haine pathologique envers la Russie, c’est effrayant d’être autant à côté de la plaque par pure idéologie. Si ce triste sire avait été un peu plus Biden compatible aux yeux du cartel des médias de grand chemin il aurait table ouverte sur La Chaîne Ukrainienne si mal nommée LCI pour nous expliquer que Poutine serait bientôt pendu par les couilles. Millière est un faux conservateur, il n’a rien à envier aux démocrates américains qu’il défonce à longueur d’articles.

      • Un RINO donc. Doublé d’un rare sectarisme, aveuglé par les US, toujours irréprochables et pourtant en tête du classement des marchands de guerre. Je ne connaissais pas ce monsieur avant. Je suppose qu’avant l’envahissement de l’Irak, il militait pour l’existence des armes de destruction massive. Un écrivain ou essayiste à ne pas lire.

      • Effectivement, un faux conservateur. Quand on défend aussi aveuglément « le monde libre » « et « la démocratie » alors que l’Occident plonge de plus en plus, et de plus en plus vite, dans une décadence fortement imprégnée d’anti-christianisme – le christianisme est la base du conservatisme occidental – et que la démocratie s’effiloche à vitesse grand V (la crise du covid en a été le révélateur et l’accélérateur), on devrait a minima être nuancé et garder un recul critique sur le sujet. Rien de tel chez GM, ce qui est très suspect.
        Même des gens comme Ch. Gave (pour qui Millière a tjrs dit avoir de la considération) ou M. Clément, président du comité Trump France (!), sont aux antipodes de ses positions sur la guerre Russie-Ukraine.
        GM a été jusqu’à traiter récemment RL de « fasciste ». La ficelle est pourtant grosse…
        Il ne s’en rend pas compte, mais son dogmatisme l’a conduit à un extrémisme qui n’honore pas un ancien professeur d’université.

  15. Les Ukrainiens n’ont toujours pas compris qu’à chaque fois qu’ils réussissent un coup de main symbolique, le général Surovikine répond par des frappes chaque fois plus massives sur les infrastructures vitales de l’Ukraine ? Cette fois-ci c’était l’attaque par drone de l’aéroport militaire d’Engels, qui a endommagé 2 avions et blessé 2 militaires russes…
    Ou alors ils ont très bien compris qu’ils vont tout perdre et lancent un ultime baroud d’honneur, espérant que l’histoire se souviendra de ces quelques actions d’éclat…
    Quoi qu’il en soit c’est irresponsable et criminel

  16. « Moscou envisage d’acheter une centaine de tankers, afin de créer son propre réseau de transport. »

    Les tankers ont déjà été achetés (blog de Karpov)

      • Que vous soyez intoxiqué par les merdia-tv français, ou macroniste, les faits restent les faits !! ne vous en déplaise !!!

        Que venez-vous faire ici, le troll ?

        • Ce qui me navre c’est que tous les responsables politiques, même ceux de notre bord, se croient obligés de condamner systématiquement Poutine tenu pour responsable d’une intolérable « agression « . Quid des causes de cette guerre ?

          • La vidéo de la vice-ministre des Affaires Etrangères de Chine analyse précisément les avancées de l’Otan, depuis l’origine ( ils n’avanceront pas d’un pouce), et conclut  » la guerre en Ukraine (opération spéciale) est une CONTRE ATTAQUE de la Russie » contre le coup d’Etat de l’Otan. Récit clair, datant de * fin août 2022, ?déb septembre sur E&R.

Les commentaires sont fermés.