13 minutes pour comprendre le projet de conquête islamique de l’Europe

Dans la vidéo ci-dessous, le politologue Alain Wagner, interviewé début 2017 par votre serviteur sur Radio Courtoisie, nous explique en 13 minutes chrono en quoi consiste le processus de Barcelone qui, à partir des années 1973, a livré l’Europe aux pays musulmans, entre autres à l’Arabie saoudite et au Qatar, à la fois grands pays producteurs de pétrole et principaux financiers du terrorisme international.

Alain Wagner confirme, documents officiels à l’appui, la thèse que Bat Ye’Or (récemment interviewée par Yvan Rioufol sur CNews) a développé dans son livre« Eurabia »

 

***

Alain Wagner : « Une date fondamentale : 1973, Le protocole de Barcelone. Qu’est-ce qui s’est passé en 73 : il y a la guerre syro-égyptienne contre Israël. Les Syro-Egyptiens se prennent une raclée, et de manière immédiate – ou quasiment immédiate – l’OPEP et les pays arabes multiplient le prix du pétrole par 4 et classent les pays en trois catégories : soit amis, soit neutres, soit ennemis. Ils classent dans la catégorie ennemis tous les pays qu’ils associent de près ou de loin à l’Etat d’Israël. »

« Ça a provoqué, certains s’en souviennent, un choc pétrolier absolument terrifiant. On a eu un chantage, c’est-à-dire que les pays de l’OPEP nous ont mis la main sur le robinet – il faut savoir qu’il y a des pays qui se sont retrouvés sous embargo pétrolier, la Hollande, les Etats-Unis, etc. – et suite à ce chantage, parce que c’est un chantage, ils nous ont imposé des conditions. Nous sommes allés la table des négociations avec eux et nous avons tout accepté… »

« Dans les accords qui ont suivi, le 6 novembre 1973, les neuf pays de la Communauté européenne de l’époque basculent dans le dans le camp pro-arabe, avec les corollaires [associés] : reconnaissance du peuple palestinien, l’alignement sur le narratif arabe concernant Israël, etc. »

« Vous avez la création de ce qu’on appelle le DEA, le Dialogue euro-arabe – ça c’est fondamental parce que c’est l’ancêtre du protocole du Barcelone. Le DEA est un processus, lui aussi, qui vise globalement à mettre en œuvre des éléments qui ont été définis de manière très précise en 1975 par les résolutions de Strasbourg. »

« Les résolutions de Strasbourg ont été adoptées conjointement par les pays euro-arabes. Et donc par l’assemblée générale de l’association parlementaire de la coopération euro-arabe. Ça a été adopté à l’unanimité ! Il y avait 200 représentants de tous les partis politiques européens. Unanimité totale ! »

« Il faut savoir que ce document pose les bases de ce que nous vivons aujourd’hui et qu’il s’est traduit par différents avatars, dont le processus de Barcelone, qui n’était finalement qu’une espèce de mise en marche du DEA – qui a subi des modifications au cours des années, entre autre avec la signature de la paix entre l’Egypte et Israël qui a bloqué les choses, etc. »

« Mais le fait est que dans les résolutions de Strasbourg, on trouve exactement ce qui nous arrive aujourd’hui, c’est-à-dire la mise en place d’une politique de recrutement de main d’œuvre dans le monde maghrébin »

HD : « L’immigration n’est pas un fait voulu par nos élites. Ça leur a été imposé au moment du processus de Barcelone ? »

AW : « Absolument pas ! Ça a été RÉCLAMÉ par les Européens ! Ce sont les Européens – (…) les Belges, avec les Français et les Luxembourgeois, ont été très moteurs dans cette affaire-là – qui ont mis en place un deal avec les pays arabes : « Nous avons besoin de main d’œuvre que nous allons prendre chez vous ». Et les pays musulmans ont mis des conditions et c’est là où tout est important. Ils ont mis des conditions à cet émigration. Ils n’ont pas dit :« Vous allez prendre les gens chez nous, ils vont aller chez vous, et puis tout ça va se débrouiller à la va-comme-je-te-pousse. Pas du tout ! D’ailleurs, c’est en parfaite cohérence avec la doctrine islamique. »

« Ils ont dit : « Ces gens, qui viennent de nos pays, vont aller chez vous. Ils vont s’installer chez vous, mais nous allons mettre des conditions. Ces conditions sont l’accès à l’égalité totale de traitement entre les personnes qui viennent de chez nous et vos propres citoyens, c’est-à-dire accès aux droits sociaux, accès aux droits politiques, accès à tout. Donc égalité de traitement entre les immigrés et les nationaux de vos pays ».

« Deuxième condition sine qua none : « Ces gens-là, ils ne vont pas aller chez vous pour devenir comme vous. Ils vont aller chez vous mais ils restent ce qu’ils sont et nous gardons le lien avec ces gens. C’est-à-dire que ce sont nos communautés qui vivent chez vous à notre manière, suivies, chapeautées et cornaquées par nous »

« Et la troisième condition : « Tout ça va se passer dans les conditions qui font que vous allez devoir introduire dans vos sociétés un narratif concernant l’islam qui suit les règles suivantes : l’islam fait partie, est une partie constitutive, de votre culture »

HD : « C’est du Chirac dans le texte… »

AW : « Oui. Chirac ne fait que mettre en œuvre les accords qui ont été signés à cette époque-là. C’est une mise en application, c’est-à-dire que la presse [mainstream] doit modifier son mode de traitement de l’islam. On doit avoir un traitement positif, on doit avoir la mise en place progressive d’une synergie culturelle entre l’Occident et le monde arabe avec la mise en place – et ça encore, c’est dans les accords – de centres culturels dans toutes les capitales européennes, donc une  structure, une infrastructure de l’arrivée culturelle, de l’accompagnement culturel des populations musulmanes et qui, dans leur perspective et dans les faits, ne devaient pas être séparées de la communauté musulmane, ne devaient pas être séparées de la capacité de pratiquer leur culte de manière parfaitement libre et de vivre selon leur culture et leurs usages culturels. Et nous sommes exactement en train de vivre ça ».

« Ces accords fondateurs qui ont été signés en 75, ont été confirmés un nombre incalculable de fois. Tout cela a été chapeauté par le document dont je vous parlais tout à l’heure que j’ai trouvé récemment et qui s’appelle « Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique » :

 

http://europe-israel.org/wp-content/uploads/2016/10/StratégieExtVFLR1.pdf

 

« C’est un document officiel, qui a été adopté comme stratégie officielle par l’OCI, l’Organisation de la coopération islamique : c’est l’équivalent islamique de l’ONU, c’est la deuxième plus grosse organisation internationale, qui regroupe tous les pays musulmans. Le plus haut niveau décisionnel de cet organisme, celui des « sommets islamiques », regroupe les 57 chefs d’Etat des pays islamiques. »

« Lors du 9e sommet de l’OCI à Doha en 2000, ils ont adopté ce document qui est un document stratégique : c’est la stratégie du monde musulman chez nous – l’extérieur du monde islamique, c’est chez nous (…) »

« Si vous d’imaginer l’OCI comme un gouvernement, l’ISESCO  [devenu depuis peu ICESCO : Islamic Educational Scientific Cultural Organization] est le ministère de la Culture de l’éducation de la communication. Donc, c’est quand même un très très gros morceau, ça fait partie de l’organigramme officiel. Ils ont leur siège à Rabat, un très beau bâtiment. »

« Ce document est présent [sur le site de l’ICESCO] en français, en arabe et en anglais. Les trois langues sont les langues officielles de l’OCI. J’ai constaté de petites différentes entre les versions. Ce document est le document adopté de manière officielle par l’OCI au niveau du sommet comme leur mode d’action pour les années qui viennent. Et ce mode d’action, je vais le résumer très rapidement, consiste à implanter – j’utilise leurs termes – à implanter des communautés islamiques civilisationnellement différentes de l’occident qui fonctionne selon les règles de la charia. Et qui ont pour vocation de s’emparer des postes clés au niveau politique économique et communicationnelle dans les pays hôtes – nous sommes les pays hôtes. »

« Il faut savoir que l’implémentation, la mise en œuvre de cette stratégie, c’est précisé encore une fois dans le document, s’appuie sur les centres culturels, les mosquées, les écoles islamiques (…) A chaque fois que vous avez une mosquée, l’étape d’après c’est l’école islamique – en rapport avec un processus éducatif parallèle, mentionné dans le document. »

« Ce document est officiel : il n’a pas été mis en place par quelques excités, au fin fond d’un pays arabe. Avant la mise en place de ce processus, pendant 9 ans, ils ont sillonné toute la France : ils le mentionnent d’ailleurs dans le prologue de ce document. Ce sont les organisations européennes qui ont participé à l’élaboration de ce plan. Nous avons réchauffé ce serpent dans notre sein ! Il faut savoir que les centres culturels en Europe sont financés par les Etats européens, par le contribuable européen (…) Des gens comme Dalil Boubaker [président du Conseil français du culte musulman de 2003 à 2008, recteur de la Grande mosquée de Paris de 1992 à 2019] sont membres de l’ICESCO. »

« Les organisations islamiques « européennes » ont alerté l’OCI, parce qu’elles constataient qu’il y avait des signes d’assimilation des enfants musulmans dans les sociétés occidentales. Ils ont mis en place un système qui vise à « immuniser » – j’utilise leurs mots – « immuniser » les enfants musulmans contre l’assimilation culturelle : un enfant musulman qui va dans une école occidentale est considéré comme subissant une aliénation et une « invasion » culturelle. Il est en danger de sortir de l’islam et de s’assimiler à la culture européenne, ce qui quelque chose d’abominable… Il faut bien voir que cette stratégie, c’est ce qui se passe chez nous aujourd’hui. Quand nous avons un centre culturel qui se crée – une mosquée s’appuie sur toujours sur un centre culturel – ils mettent en œuvre la politique de l’OCI. »

« Cerise sur le gâteau : l’un des l’objectifs fondamentaux et nécessaires, obligatoires, c’est l’enseignement de l’arabe aux populations occidentales. Nous avons à l’heure actuelle une ministre [Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education « nationale » d’août 2014 à mai 2017] qui agit objectivement dans le cadre de sa fonction ministérielle comme un agent de l’OCI et comme un agent de la mise en place de cette stratégie culturelle »

« Dans le document anglais, il y a un mot qui est très intéressant, qui est le mot « settlement », à double sens : ça veut dire « implantation » et « colonisation ». Le document anglais est très intéressant parce qu’il modifie explicitement la traduction de l’ « Oumma » : traditionnellement, l’« Oumma » désigne la « communauté des croyants ». Dans le texte, on le trouve traduit par « Islamic Nation ». Il faut savoir que l’ICESCO, c’est un avatar des Frères musulmans »…

« Ce document est une bombe politique. Je pense qu’il y a une certaine époque dans l’histoire de France, on aurait convoqué les ambassadeurs, mis ce document sur la table, et on leur aurait dit : « Qu’est-ce que c’est que ça ?! Vous avez l’intention d’appliquer ça chez nous ?! » Et on aurait expulsé ces gens ! »

« La chose la plus sidérante est que notre gouvernement agit en parfaite collaboration avec le pays de l’OCI pour la mise en place de cette stratégie dans nos propres pays, c’est-à-dire que nous avons objectivement ouvert les portes des pays européens a un processus de colonisation. »

Alain Wagner

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdfimage_print
23

17 Commentaires

  1. c’est-à-dire que nous avons objectivement ouvert les portes des pays européens a un processus de colonisation. »dixit

    Tout a fait ! Simplement vous faites de 1973 la date de depart de cette machination ( suite a la crise petroliere )

    Mais cela commence bien avant 1973 d une maniere beaucoup plus hypocrite ou en douce car invisible en terme de flux migratoire…
    ( les documents de 73 que vous citez sont simplement la mise en place d une plus grande visibilite pour celui qui souhaite etre curieux )

    Pour moi ( en tous les cas pour ce pays ) 1954 est le point veritable du depart de l immigration massive des arabes vers la France. ( le patronat francais etant a la manoeuvre pour casser les salaires des ouvriers francais suite a cette main d oeuvre exterieure, c est toujours d actualite )

    • Theodore, tu parles effectivement de la France, tu te rappelles d’ailleurs qu’en 1981, Georges MARCHAIS, qui avait compris le danger immigration nazislamiste, appelait à STOPPER l’IMMIGRATION, en réalité, ce qui serait vu comme une INVASION , mais avec l’accord, PIRE, avec l’ACCOMPAGNEMENT des politiques au pouvoir !!!

      • Theodore, tu parles effectivement de la France, tu te rappelles d’ailleurs qu’en 1981, Georges MARCHAIS, qui avait compris le danger immigration nazislamiste / dixit

        C’est exact ! Et même avant 1981… je n’ai JAMAIS été un sympathisant de Georges MARCHAIS ( je n’ai pas oublié ses paroles sur l’Algérie de papa ) mais c’était une époque ou les communistes défendaient les travailleurs Français et pas le melting pot racialiste comme Mélenchon

  2. Merci d’avoir rappelé ce cauchemar pour l’Europe, accepté par les incompétents abrutis qui ont malheureusement gouverné la France en 1970/1980/1990/2000/2010/2020…
    Est-ce que notre Eric Zemmour, s’il est élu, pourra stopper ce processus ?
    Je pense que c’est  » LA QUESTION  » !
    Et qu’il faudra aussi prendre des mesures pour inscrire dans notre Constitution que nul autre peuple que le peuple français d’origine, ne peut bénéficier des droits des Français !!
    Encore merci d’avoir rappelé cet épisode cauchemardesque de notre Histoire !

  3. Votre exposé est essentiel pour comprendre ce qui se passe. Merci à Alain Wagner et à vous Mr Dubost. Tout cela devrait être enseigné dans les écoles pour comprendre ce qu’est le projet « Eurabia » de Grand Remplacement de la population européenne. Mais ça, c’est évidemment impossible, ayant une régime de collaboration avec l’occupant au pouvoir depuis des décennies.

  4. C’est pour ça que je n’arrête pas d’écrire dans ces lignes qu’il faut se rendre indépendant du pétrole, et donc acheter des voitures électriques.

    • s’il n’y avait que les voitures………
      Ils disent que l’Europe appartient à Dieu donc à eux on peut en dire autant pour les terres qui produisent du pétrole. chiche!

  5. mais les zélites conservent la burqa qu »ils ont mis sur leur tête, du persil dans les oreilles, et une langue de bois inouie

  6. Je ne vois qu une solution. que l Armee francaise face son devoir et sauve la France avec l appuis des patriotes. Si elle ne le fait pas, nous devrons nous tourner vers des pays amis pour solliciter la necessaire aide logistique a la reconquete. Aucun territoires perdus ne doit rester intacte aux mains de l ennemi, ce qui sous entend une possible politique de la terre brulee avant la reconquete.

    • Oui il faut que l’armée s’en mêle, sinon on ne s’en sortira pas.

      Vous ne voyez pas les françaises avec leur petit enfant de couleur marron ?

      Vous ne voyez pas toute ces petites blanches avec leur petit copain arabe ou noir ?

      Vous croyez que celles-là vont voter patriotes ?

      Vous pensez qu’on doit abandonner l’avenir des français et de la France à ces jeunes femmes ?

      Rien ne nous dit que Zemmour ou MLP seront élus en 2022 ou 2027, la démographie joue contre nous en France même.

      L’Armée doit intervenir, ou nous donner ses armes,afin que nous intervenions à sa place.

  7. en trois lignes, les juifs ont gagné la guerre israelo arabe et cette victoire a valu pour les peuples européens de casquer son gaz et pétrole 4 fois plus cher doublé d’une invasion-colonisation de son sol par l’armmée islamique soutenu par le lobby israelien à la tête de l’état…..ouhhh, on a les « alliés » de poids qu’on mérite

  8. https://fr.wikipedia.org/wiki/In_girum_imus_nocte_ecce_et_consumimur_igni
    « Nous tournoyons dans la nuit, et nous voilà consumés par le feu ». Cela peut se rapporter aux papillons de nuit qui, attirés par la flamme d’une chandelle, volent et tournent autour d’elle, jusqu’à ce qu’ils soient brûlés par le feu.
    Cela décrit aussi les démons qui tournent sans fin dans le feu et la nuit de l’enfer, et vise les ambitieux qui, fascinés par les splendeurs du pouvoir, de la richesse ou de la gloire, s’en approchent de trop près.

    Donc merci à tous nos dirigeants et à notre classe dominante pour sa superbe clairvoyance et son souci évident de bien gérer la civilisation occidentale. Les survivants du cataclysme à venir pourront juger sur pièces.

    Voilà ce qui nous attend: Aujourd’hui, généralisation de La France Orange Mécanique, demain le chaos et la guerre:
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e8/Zichy_Mih%C3%A1ly_A_d%C3%A9mon_fegyverei.jpg/330px-Zichy_Mih%C3%A1ly_A_d%C3%A9mon_fegyverei.jpg

  9. A quoi peut bien nous servir notre arsenal nucléaire; dites-moi ?
    L’ennemi arrive (comme prévu de longue date (déjà prédit, en son temps, par Nostradamus)) par l’Est. Va-t-on lâcher nos bombes sur les pays d’Europe centrale ou de l’Est ? Ben non, va !
    Là, il y a de quoi tout balarguer sans risques : Afrique; proche et Moyen-Orient. Qu’est-ce qu’on attend ? Quand l’Iran ou l’un des grands pays arabo-musulmans du Golfe aura son propre arsenal; croyez-vous qu’ils hésiteront, eux ?

  10. Ce n’est pas crédible, vous voyez ces bouseux, ces blédards, nous imposer un ultimatum ?

    On envoie une compagnie de l’armée française et ça suffit pour s’emparer de l’Arabie Séoudite.

    Les pays de l’OPEP n’ont jamais été en mesure d’imposer quoi que ce soit.

    S’il y a un pacte quelconque, c’est à la rigueur un pacte de corruption, entre pays de l’OPEP et politiques, argent contre immigration.

  11. Trop tard on est déjà colonisé a cause des traitres et collabos qui ont vendu l Europe aux muzz pire que les nazies

Les commentaires sont fermés.