15 000 plaignants contre la surveillance policière et le fichage de masse

C’est l’aboutissement de la campagne Technopolice, initiée par l’association La Quadrature du Net en septembre 2019 pour documenter la progression de la surveillance automatisée en France.

Elle se solde par une plainte collective contre le ministre de l’Intérieur, portée par  15 248 personnes et a été déposée auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). 

« Elle demande l’interdiction des caméras de surveillance, de la reconnaissance faciale et du fichage de masse de la population française ».

Marrre du TAJ (traitement automatisé des antécédents judiciaires). 

Illégal sur deux aspects, ce fichier en grande partie truffé d’erreurs et utilisé bien au-delà du cadre légal est conservé plus longtemps que la loi ne le permettait.

La Quadrature du Net, à l’origine de cette plainte en trois volets, précise : 

« ce fichier est utilisé par la police et la gendarmerie pour faire de la reconnaissance faciale plusieurs milliers de fois par jour, en dehors de tout cadre légal ». 

Fruit d’un laborieux travail de recherches depuis 2019, comme pour les deux autres plaintes suivantes déposées, les griefs révèlent de graves dysfonctionnements préjudiciables à tous les citoyens. 

Il est à ce propos toujours utile de dénoncer l’argumentation fallacieuse gouvernementale qui présente aux citoyens le bien-fondé d’une politique de surveillance de masse pour les protéger de la petite délinquance, de la grande délinquance et du terrorisme. Or, il y a de plus en plus d’insécurité et d’agressions, et il ne fait plus guère de doute que la surveillance policière protège davantage le pouvoir politique de l’oligarchie que le péquin qui a le malheur d’être toujours au mauvais endroit, quand il ne faut pas y être. Une revue de presse de la PQR (presse quotidienne régionale) le constate, et fait même état d’une pandémie de coups de couteaux.

Insécurité : Goldnadel  «L’insécurité à Nantes, comme l’insécurité à Rouen que je connais bien, suit servilement la courbe de l’immigration. Tout le reste, c’est de la littérature !» (Vidéo) 

https://www.europe-israel.org/2022/09/insecurite-goldnadel-linsecurite-a-nantes-comme-linsecurite-a-rouen-que-je-connais-bien-suit-servilement-la-courbe-de-limmigration-tout-le-reste-cest-de/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+du+12+mai

Stéphane Ravier: « Le seul papier dont ils ont besoin, c’est d’un billet d’avion ! »

Pas d’une escorte de policiers pour manifester. 

https://youtube.com/shorts/LFCdcEdeybU?feature=share

Explosion de l’insécurité à Nantes : Un commandant de police « Des filières de migrants génèrent plus de 50 % de la délinquance de voie publique » (Vidéo) 

https://www.europe-israel.org/2022/09/explosion-de-linsecurite-a-nantes-un-commandant-de-police-des-filieres-de-migrants-generent-plus-de-50-de-la-delinquance-de-voie-publique-video/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+du+12+mai

Mais force est de constater que la férocité des forces de l’ordre s’exerce davantage envers la population en lutte contre la paupérisation et la dictature sanitaire.

Gilets jaunes massacrés par la police et la gendarmerie de Macron

Fiorina Lignier : « tir à vue »

https://youtu.be/x0oQjg1tGZc

Contrôles de pass sanitaire par la police et la gendarmerie de Macron

Le pass sanitaire contrôlé sur les pistes savoyardes

https://youtu.be/EDXGGHNZ4A8

Mais :

Alençon : Policiers, mais tirez dessus, bon sang !

28 septembre 2022 Philippe Arnon 

« N’avez-vous donc pas honte d’obéir à ces autorités qui ne sont plus désormais que de fausses autorités… »: https://ripostelaique.com/alencon-policiers-mais-tirez-dessus-bon-sang.html

Les détails de la plainte 

https://www.laquadrature.net/wp-content/uploads/sites/8/2022/09/Plainte_TKPL_TAJ_anon.pdf

La deuxième plainte concerne la vidéosurveillance généralisée « omniprésente dans le déploiement sans limite des caméras dans les villes, et maintenant dans les villages ».

La Quadrature du Net attaque donc le ministre de l’Intérieur qui met en place toutes ces pratiques incitatives gouvernementales qui rendent possible cette disproportion.

Les griefs de la plainte 

https://www.laquadrature.net/wp-content/uploads/sites/8/2022/09/Plainte_TPKL_videosurveillance_anon.pdf

La troisième plainte vise le fichier TES (titres électroniques sécurisés) qui détient les photographies des personnes titulaires d’une carte d’identité ou d’un passeport.

« Critiqué depuis sa création en 2016 au regard des énormes dangers que fait peser l’existence même d’une base centralisée de données si sensibles, nous réitérons ces alertes de deux manières »

« Déjà, nous pointons l’absence de nécessité et de proportionnalité de ce fichier… Légalement, le ministre de l’Intérieur ne remplit pas les obligations de sécurité auquel il est tenu ».

La plainte 

https://www.laquadrature.net/wp-content/uploads/sites/8/2022/09/Plainte_TPKL_TES_anon.pdf

La Quadrature du Net demande que l’ensemble des agissements de la police soit contrôlé, qu’il y soit mis fin et que le ministre de l’Intérieur soit sanctionné pour avoir incité et laissé faire ces pratiques illégales.

« La CNIL doit maintenant prendre en compte la voix des milliers de personnes qui ont rejoint la plainte et montrent leur opposition ferme à cette dynamique de surveillance et au déploiement de ces technologies qui échappent le plus souvent à tout contrôle.

À l’heure où un règlement sur l’intelligence artificielle est débattu au niveau européen, où les marchands de la vidéosurveillance algorithmique poussent à une légalisation de leurs outils et où les Jeux olympiques de 2024 sont annoncés comme le prétexte pour l’expérimentation d’une panoplie de technologies toujours plus intrusives sous couvert de contexte sécuritaire, il est urgent d’inverser le rapport de force. Grâce à vous et à l’engouement que cette action collective a suscité, l’offensive est lancée mais la bataille contre la Technopolice ne fait que commencer ! »

Source:

https://www.laquadrature.net/2022/09/26/15-248-personnes-portent-plainte-contre-la-technopolice/

Le site Siècle digital note que : « En Chine, par exemple, les technologies en lien avec la reconnaissance faciale sont exploitées par le gouvernement afin de surveiller sa population 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ».

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print
10

7 Commentaires

  1. à quoi sert politiquement la stratégie de l’échange violent destinée à propager l’angoisse chez tout le monde puisque cette violence est littéralement PROMUE PAR LES DIRIGEANTS EUX-MEMES (voir la pub autour d’un nick conrad et l’ensemble des rappeurs anti France détenant une liberté quasi totale dans leur mode d’expression haineux anti Occidental) ? à quoi servent les détournements de fonds ETATIQUES vers les retraités morts depuis longtemps au maghreb, les arnaques téléphoniques, les piratages, viols, émeutes ethniques etc sinon imposer l’idée que pour ECHAPPER A TOUT CA, « ils » se voient obligés-CONTRAINTS de procéder au contrôle permanent de chaque individu et tout le monde sera content, hautement rassurés, comme pour le covid et la guerre en Ukraine.

  2. Et après ça, il en est encore pour soutenir ces pourritures de flics ? Ces Ober Kapo ne sont que les dignes héritiers de la police milicienne Pétainiste de Vichy. Forts avec les faibles, mais faibles avec les forts : c’est sûr; quand on est entourés de ses collègues et que l’on a un Colt à la ceinture, on peut faire de l’autoritarisme ! Arrogants; agressifs; insultants; menaçants. A dix contre un, c’est facile; mais, quand il s’agit de s’en prendre aux CPF, alors là, ils sont plutôt dans le pragmatisme; le « dialogue » et, plus souvent, dans le retrait en bon ordre… Sales pourritures de flics : qu’ils crèvent tous ! JAMAIS je n’aiderai ni ne porterai secours à une pourriture de flic !

    • Lu et approuvé Stocco ! Leur bassesse, leur lâcheté, leur mépris se voient tous les jours, partout, à toute heure !

      Si, comme je l’espère, le navire France se relève, il y aura une sacrée séance de nettoyage à la wassingue à faire, dans la maison poulaga !

  3. Le but est surtout de pouvoir verbaliser les gens lors des manifs. Sauf les antifas casqués, bien entendu.

  4. Quels connards ces flics, ceux qui demandent le pass et ceux qui en sont contents !!!! tous ces moutons doivent applaudir leurs politiciens pourris et sont prêts pour la cinquième et sixième dose c’est sur !!! qu’ils crèvent tous……

Les commentaires sont fermés.